Trousse d'information sur le temps chaud

Information pour les fournisseurs de services aux sans-abri

La Ville d'Ottawa a élaboré un plan visant à répondre aux besoins associés aux situations de chaleur extrême pour les sans-abri. L'initiative a été mise sur pied en collaboration avec un réseau d'organismes communautaires et de groupes qui fournissent des services pertinents.

But

L'initiative en période de chaleur extrême est une mesure de prévention qui permettra de répondre aux besoins des sans-abri pendant les périodes de chaleur extrême dangereuse.Voici les ressources disponibles pour répondre à ces besoins.

II. Organismes et ressources communautaires

Fourgonnette Armée du Salut
L'Armée du Salut gère un service mobile d'aide par fourgonnette qui parcourt les quartiers centraux de la ville, offrant de l'aide, de l'eau et différents articles. Faites le 613-580-2626 pour obtenir de l'aide.

Abris d'urgence
Les abris d'urgence suivants ont convenu d'ouvrir leurs aires de détente climatisées aux sans-abri et aux personnes à risque pendant les journées où on déclarera un état d'alerte ou d'urgence lié à la chaleur extrême.

Armée du Salut :171, rue George. Tél. : 613-241-1573; télec. : 613-241-2818
Bergers de l'Espoir : 230, rue Murray. Tél. : 613-241-6494; télec. : 613-789-0888
Union Mission for Men : 35, rue Waller. Tél. : 613-234-1144; télec. : 613-234-2813

Voici certains symptômes de maladies liées à la chaleur :

  • Souffle court
  • Faiblesse, étourdissement ou syncope
  • Plus grande fatigue que d'habitude
  • Maux de tête
  • Confusion
  • Crampes musculaires
  • Nausée ou vomissements

Les personnes prenant des médicaments régulièrement doivent demander à leur médecin, infirmière ou pharmacien s'il leur faut prendre des précautions supplémentaires lorsqu'il fait chaud. Voici comment vous pouvez aider une personne souffrant d'une maladie liée à la chaleur :

  • Déplacer la personne dans un endroit plus frais
  • Demander de l'aide, s'il y a lieu
  • Lui enlever les vêtements superflus
  • Rafraîchir la personne avec de l'eau tiède, en l'épongeant ou en la baignant
  • Lui donner des gorgées d'eau tiède et non de l'eau glacée.

Renseignements importants :

Les vagues de chaleur extrême sont associées à une morbidité et à une mortalité élevées dans les centres urbains. Elles peuvent être la cause directe de coups de chaleur, d'épuisement et de crampes dus à la chaleur et peuvent aggraver d'autres états de santé comme les cardiopathies, les problèmes respiratoires et les maladies de reins. Les personnes âgées, les enfants et les sans-abri risquent particulièrement de souffrir de maladies causées par la chaleur en raison de leur capacité corporelle réduite de s'adapter à la chaleur, de leur mobilité limitée ou de leur manque d'accès à des aires climatisées intérieures. Les personnes qui prennent certains médicaments psychiatriques et contre le Parkinson sont aussi plus vulnérables à la chaleur et au soleil.

En période de temps extrêmement chaud, la Direction de la santé publique d'Ottawa émettra un des trois types d'avertissement suivants, en fonction du taux d'humidité prévu :

  • L'état d'alerte dû à la chaleur est en vigueur lorsque l'indice humidex est de 36 ou plus durant deux jours consécutifs.
  • Mise en garde contre la chaleur est en vigueur lorsque l'indice humidex est de 40 ou plus durant deux jours consécutifs.
  • L'état d'urgence dû à la chaleur est déclaré si les conditions météorologiques sont exceptionnelles ou si elles peuvent avoir des effets importants sur la santé.

Les fournisseurs de services recevront les avis de mise en garde et d'état d'urgence par télécopie. Si votre organisme ne reçoit pas ces télécopies, veuillez communiquer avec nous au 613-580-2424, poste 44185

Feuille d'information : État d'alerte dû à la chaleur

Chaleur :

Les malaises dus à la chaleur sont en voie de devenir un problème de santé publique important. De nombreux facteurs environnementaux devraient augmenter la fréquence des vagues de chaleur, il est donc important d'être informé et préparé. L'association de la chaleur et le manque de facteurs de protection peut, chez les personnes à risque, avoir des conséquences graves sur la santé, et même entraîner la mort.

Quelles sont les personnes à risque :

  • Les personnes âgées et les jeunes enfants
    • En raison de l'incapacité de leur organisme à bien régler leur température
  • Les personnes peu acclimatées (lorsque l'organisme n'est pas adapté au climat)
    • La première vague de chaleur est la plus pénible
    • Il faut compter de 3 à 12 jours pour s'adapter
  • Les personnes consommant certains médicaments comme les médicaments antiparkinsoniens ou antidépresseurs
  • Les personnes souffrant de maladies chroniques comme les faiblesses cardiaques ou respiratoires, la démence ou les maladies mentales

Manque de facteurs de protection :

La chaleur est particulièrement pénible pour les personnes à risque lorsqu'on observe un " manque de facteurs de protection ". On entend par manque de facteurs de protection :

  • L'impossibilité d'accéder à un endroit climatisé
  • L'insuffisance d'hydratation (il faut boire au minimum 6 à 8 verres de 250 ml)
  • L'absorption de boissons contenant de la caféine (y compris le café, le thé et les colas)
  • L'absorption d'alcool
  • Le fait d'habiter au troisième étage ou plus haut
  • L'isolement social

Il faut toutefois se rappeler que nous pouvons tous souffrir de malaise lié à la chaleur, en particulier en début de saison lorsque nous ne sommes pas acclimatés à la chaleur.

Plus on peut accéder à des facteurs de protection, meilleures sont nos chances de ne pas souffrir de malaise lié à la chaleur.

Le manque de facteurs de protection est la principale cause de déshydratation, d'épuisement et de coup de chaleur.

Pour combattre la chaleur, pensez à vous protéger et à protéger les autres :

  • Buvez beaucoup d'eau
  • Évitez de vous exposer au soleil et à la chaleur
  • Recherchez un endroit frais où passer la journée, comme par exemple les centres commerciaux, les bibliothèques et les centres communautaires
  • Évitez les activités physiques épuisantes à l'extérieur
  • Surveillez la condition de vos voisins et amis qui sont particulièrement vulnérables

Faites appel à un ami ou aux services médicaux si vous avez été exposé à la chaleur et présentez l'un de ces signes :

  • Accélération du rythme respiratoire
  • Faiblesse, étourdissement ou évanouissement
  • Fatigue plus grande qu'à l'habitude
  • Maux de tête
  • Confusion
  • Crampes musculaires
  • Nausée ou vomissements

*Consultez un médecin, une infirmière ou un pharmacien si vous avez des préoccupations concernant les médicaments que vous prenez.

Vous pouvez aider quelqu'un souffrant de malaise lié à la chaleur en posant les gestes suivants :

  • Appeler à l'aide
  • Enlever à la personne malade tout vêtement superflu
  • Rafraîchir la personne avec de l'eau tiède, en l'épongeant ou en lui donnant un bain
  • Déplacer la personne vers un lieu plus frais
  • Donner à la personne de petites gorgées d'eau fraîche, mais ni glaçons ni eau froide.
Médicaments et maladies liées à la chaleur

Certains médicaments influent sur la capacité du corps de régler sa température. Si vous prenez un des médicaments énumérés ci-dessous, vous risquez davantage de souffrir de maladies liées à la chaleur, surtout si vous faites beaucoup d'exercice ou un travail pénible et si vous ne buvez pas assez d'eau. Lorsqu'il fait très chaud, il faut boire plus que les 8 verres d'eau recommandés en temps normal. C'est particulièrement vrai dans le cas des personnes qui prennent deux médicaments ou plus.

Veuillez noter que la liste de médicaments ci-dessous n'est pas complète et qu'il peut y en avoir d'autres, car on découvre constamment de nouveaux médicaments. De plus, certains médicaments ont des noms commerciaux différents; veuillez donc vous adresser à votre médecin, à votre infirmière ou à votre pharmacien pour obtenir des précisions à ce sujet.

Antidépresseurs tels que les suivants :

  • Amitriptyline (Elavil)
  • Doxépine (Sinequan)
  • Clomipramine (Anafranil)
  • Protriptyline (Vivactil)
  • Imipramine (Tofranil)
  • Désipramine (Norpramin)
  • Nortriptyline (Pamelor)
  • Fluoxétine (Prozac)
  • Fluvoxétine (Luvox)
  • Sertraline (Zoloft)
  • Paroxétine (Paxil)

Antiparkinsoniens tels que les suivants :

  • Benztropine (Cogentin)
  • Bipéridène (Akineton)
  • Ethopropazine (Parsitan, Parsidol)
  • Procyclidine (Kemadrin, Procyclid)
  • Trihexyphenidyl (Artane, Trihexane)
  • Lévodopa (Dopar)
  • Sélégiline (Eldepryl)
  • Amantadine (Symmetrel, Symadine)

Des médicaments qui peuvent influer sur l'humeur, le processus mental ou le sommeil

  • Chlorpromazine (Thorazine, Largactil)***
  • Thioridazine (Mellaril)***
  • Perphénazine (Trilafon)***
  • Fluphénazine (Modecate, Moditen)***
  • Thiothixène (Navane)***
  • Trifluopérazine (Stelazine)
  • Prochlopérazine (Stemetil)
  • Halopéridol (Haldol)
  • Clozapine (Clozaril)
  • Rispéridone (Risperdal)
  • Loxapine (Loxapac, Loxitane)
  • Fluspirilene (IMAP)
  • Pimozide (Orap)
  • Olanzapine
  • Flupenthixol (Fluanxol)
  • Zuclopenthixol (Clopixol)
  • Réserpine (Serpasil, Serpalan)
  • Lithium - Quand il fait chaud, de l'exercice intense ou une transpiration abondante peuvent modifier les niveaux de lithium. Votre organisme risque donc d'en avoir trop ou pas assez.

***Les médicaments indiqués par des astérisques peuvent faciliter les coups de soleil. Beaucoup d'autres médicaments peuvent rendre la peau susceptible de brûler plus facilement. Pour plus de certitude, informez-vous auprès de votre médecin, de votre infirmière ou de votre pharmacien. Essayez d'éviter de rester au soleil. Si vous ne le pouvez pas, utilisez de l'écran solaire et portez un chapeau et des manches longues.

Si vous prenez aussi les médicaments ci-dessous, vos risques de souffrir d'une maladie liée à la chaleur augmentent davantage :

  • Certains antihistaminiques (p. ex., Benadryl, Chlortripolon)
  • Somnifères en vente libre (p. ex., Nytol)
  • Antidiarrhéiques (p. ex., Lomotil)

Si vous prenez régulièrement un médicament quelconque, demandez à votre médecin, à votre infirmière ou à votre pharmacien si vous devez prendre plus de précautions quand il fait chaud.

Susceptibilité aux maladies liées à la chaleur

*Lorsque l'humidex est de 36° ou plus. Soyez vigilant, particulièrement si vous présentez un des facteurs de risque ou si vous ressentez un des symptômes suivants.

Facteurs de risques

Individuels

Environnementaux

Médicaux

Personnes de plus de 65 ans

Température ambiante de plus de 28 °C

Maladie chronique (cardiaque, respiratoire, rénale, diabète, etc.)

Bébés de moins de 12 mois

Sans accès à des locaux climatisés

Déficience intellectuelle (démence, Alzheimer, maladie mentale, etc.)

Personne seule/isolée/au soutien social limité

Habite au 3e étage ou plus haut

Obésité

A besoin d'aide pour les activités de la vie quotidienne

Fait des exercices vigoureux à l'extérieur

Malnutrition/consommation réduite de liquides

Supporte mal la chaleur

Travaille à l'extérieur

Prend des médicaments

Ne connaît pas les mesures préventives recommandées

   

Consomme des drogues illicites (cocaïne, LSD, héroïne)

   

Sans-abri

   

Abuse de l'alcool

   

Boit moins de 8 verres de liquides par jour

   
Symptômes

Déshydratation

Épuisement par la chaleur

Coup de chaleur

Soif

Maux de tête

Maux de tête

Peau sèche

Vision trouble

Étourdissements

Fatigue

Nausées ou maux d'estomac

Désorientation, agitation ou confusion

Étourdissements

Vomissements

Inertie ou fatigue

Confusion

Inertie ou fatigue

Crise cérébrale

Sécheresse de la bouche

Soif

Augmentation de la température corporelle (interne)

Palpitations

Transpiration abondante

Évanouissements

Essoufflements

Augmentation modérée de la température corporelle

Palpitations

Miction moins fréquente

 

Hallucinations

Traitement

Déshydratation

Épuisement par la chaleur

Coup de chaleur

Placer la personne dans un endroit frais et sec

Placer la personne dans un endroit frais et sec

APPELER LE 911

Faire allonger la personne et la laisser se reposer

Faire allonger la personne et la laisser se reposer

Ou amener le patient au service d'urgence le plus proche pour qu'il reçoive des soins médicaux immédiats

Lui faire boire des liquides comme de l'eau ou du jus

Appliquer régulièrement de l'eau froide sur la peau

En attendant les secours : 
Placer la personne dans un endroit frais et sec

Surveiller la personne jusqu'à ce que son état se stabilise

Éventer la peau mouillée

En attendant les secours :
Appliquer de l'eau froide sur la peau

 

Lui faire boire des liquides comme de l'eau, du jus ou des boissons pour sportifs (Gatorade™)

En attendant les secours :
Appliquer de la glace sur la tête, la nuque, les aisselles et l'aine

 

Appliquer de la glace sur la tête, la nuque, les aisselles et l'aine

En attendant les secours :
Éventer la peau mouillée

 

Si la personne présente des signes de coup de chaleur, appeler immédiatement le 911

 

Contactez Nous