Manquement aux pratiques de PCI à Main Street Family Medical Centre - Renseignements pour les FSS

Demande d'analyse pour le dépistage du VHB, VHC et VIH

Les renseignements suivants sont destinés aux fournisseurs de soins de santé d’Ottawa. Si vous n’êtes pas un fournisseur de soins, veuillez consulter la page SantePubliqueOttawa.ca/Manquement pour en savoir plus sur les manquements aux pratiques de prévention et de contrôle des infections en avril 2018, à Ottawa. 

Santé publique Ottawa (SPO) vous fourni ces informations car des patients pourraient vous consulter pour du counseling prétest et un dépistage en lien avec un manquement aux pratiques de prévention et de contrôle des infections (PCI) à la clinique Main Street Family Medical Centre située au 1251 rue Stittsville Main à Ottawa (ci-après « la clinique »). 

Description du manquement aux pratiques de PCI
À la suite d’une plainte, SPO a mené une enquête de la PCI qui a conclu que les patients ayant subi certaines interventions chirurgicales mineures à la clinique entre décembre 2003 et avril 2018 pourraient avoir été exposés à du matériel médical qui n’avait pas été nettoyé adéquatement.

Les interventions « à risque » pour lesquelles le matériel médical utilisé n'aurait pas été nettoyé adéquatement sont :

  • ablation d’un acrochordon (tétine), d’une tache, d’un grain de beauté ou d’un kyste à l'aide d'une lame de scalpel ou de ciseaux;
  • biopsie cutanée;
  • incision ou drainage d'abcès ou de kyste, remplissage avec tampon(s) de gaze;
  • ablation (partielle) d'un ongle incarné;
  • point(s) de suture ou agrafe(s), ou leur retrait;
  • retrait d’un corps étranger.

Les interventions suivantes ne sont pas considérées « à risque » :

  • injection (p. ex. vaccin, vitamine B12, anti-inflammatoire, stéroïdes);
  • prise de sang;
  • ablation de verrues ou autre lésion cutanée à l'aide d'azote liquide en atomiseur ou avec un coton-tige;
  • cytologie (test de Pap), biopsie de l'endomètre (au niveau de l'utérus);
  • prélèvement (p. ex. prélèvement au niveau de la gorge, du nez, ou pour dépister les infections transmises sexuellement).

Pour vous renseigner sur les manquements aux pratiques de PCI que révèle l’enquête de Santé publique Ottawa sur cette clinique, veuillez consulter le rapport des manquements et le communiqué de presse.

Évaluation des risques et recommandations pour le dépistage de SPO
Un patient ayant subi une intervention pour laquelle le matériel médical utilisé aurait pu ne pas être nettoyé adéquatement court un faible risque de contracter une infection transmissible par le sang, comme l'hépatite B (VHB) ou l'hépatite C (VHC), et dans une moins grande mesure, le virus d'immunodéficience humaine (VIH). Par précaution, même si le risque de transmission est faible, Santé publique Ottawa recommande aux patients qui ont subi une intervention « à risque » à la clinique de subir des tests de dépistage pour le VHB, le VHC et le VIH.
Lettre d’avis aux patients
Les patients qui ont subi une intervention à risque à la clinique ont été identifiés à partir des données de facturation de l’Assurance-maladie de l’Ontario, et une lettre d’avis de la clinique, approuvée par SPO, leur a été envoyée par la poste. On leur a conseillé soit de se rendre directement dans un laboratoire avec la demande d’analyses reçue avec la lettre, soit d’apporter cette lettre à leur fournisseur de soins de santé pour discuter du dépistage.

Comme il est possible que les données de facturation de l’Assurance-maladie de l’Ontario n’aient pas permis d’identifier tous les patients à risque, un communiqué de presse a aussi été publié afin que les patients puissent déterminer eux-mêmes s’ils sont potentiellement à risque.

La lettre avise les patients qui sont certains de ne pas avoir subi d’intervention à risque à la clinique et qui croient avoir reçu la lettre d’avis par erreur d’ignorer cette lettre. 

Test de patient et demande d'analyse

Pour faire la demande de tests de dépistage pour un patient potentiellement exposé au manquement aux pratiques de PCI à la clinique Main Street Family Medical Centre, SVP suivre ces instructions :

  • SVP utiliser la demande d’analyses partiellement remplie (PDF)

    • L’utilisation de cette demande d’analyses permettra d’assurer que :
      • Les bons tests soient demandés,
      • Les test soient faits au laboratoire de santé publique de l’Ontario (LSPO) permettant la surveillance des résultats,
      • SPO reçoive une copie des résultats, dont les résultats négatifs,
      • Les résultats puissent être suivis grâce au numéro d’éclosion de SPO.
  • SVP vous assurer de remplir la section “Submitter” de la demande d’analyses.
  • SVP vous assurer que votre patient remplisse la section “Patient Information” de la demande d’analyses.
    • Veuillez noter qu’un minimum de deux identifiants personnels sont nécessaires (p. ex., nom et date de naissance), sans quoi l’échantillon pourrait être rejeté par le laboratoire.
  • Si vous devez utiliser une autre demande d’analyses, SVP y attacher la demande d’analyses du LSPO partiellement remplie au préalable.

Counseling prétest

Même si le risque d’infection est faible, les patients devraient recevoir du counseling sur la réduction des risques durant la période avant le résultat négatif final (voir le Calendrier de dépistage). Les patients devraient, entre autres, éviter le partage d’accessoires comme les clippers, les rasoirs et les brosses à dents et utiliser une mesure de protection physique lors des rapports sexuels, tel que le condom.  

Calendrier de dépistage 

Date de la plus récente intervention

Quand faire les analyses?

Il y a plus de six mois

Une fois : Maintenant (VHB, VHC, VIH)

Il y a trois à six mois

Deux fois

  • Maintenant (VHB, VHC, VIH)
  • Six mois après la dernière intervention (VHB, VHC)

Il y a moins de trois mois*

Trois fois

  • Maintenant (VHB, VHC, VIH)
  • Trois mois après la dernière intervention (VHB, VHC, VIH)
  • Six mois après la dernière intervention (VHB, VHC)

* À noter que SPO a exigé que la clinique cesse d’effectuer les interventions chirurgicales mineures à risque le 25 avril 2018.

Interprétation des résultats

Hépatite B*

Marqueurs sérologiques du VHB

Interprétation et mesures recommandées

AgHBs

anti-HBs

anti-HBc (totaux)

IgM anti-HBc

Négatif

Négatif

Négatif

S. O.

Non infecté, non immun. Si la dernière intervention date de plus de six mois (voir la section sur Test de patient et demande d'analyse), le patient ne présente pas d’infection par le virus de l’hépatite B et aucun autre test n’est requis. Toutefois, le patient n’est pas immunisé contre le virus de l’hépatite B : la vaccination est à envisager.

Négatif

Positif

Négatif

S. O.

Immun. en raison de la vaccination

Négative

Positif

Positif

S. O.

Immun. en raison d’une infection antérieure

Positif

Négatif

Positif

Positif

Infecté – infection aiguë

Voir le module 4 de l’aide-mémoire sur les soins primaires de l’hépatite B et offrir du counseling tel que décrit dans le module 11.

Positif

Négatif

Positif

Négatif

Infecté – infection chronique

Voir le module 4 de l’aide-mémoire sur les soins primaires de l’hépatite B et offrir du counseling tel que décrit dans le module 11.

Négatif

Négatif

Positif

Négatif

Quatre interprétations possibles – voir l’aide-mémoire sur les soins primaires de l’hépatite B.  

* Adapté de Soins primaires de l’hépatite B – aide-mémoire, module 3

Hépatite C

anti-VHC

Interprétation et mesures recommandées

Non-réactif

Si la dernière intervention date de plus de six mois (voir la section sur Test de patient et demande d'analyse), le patient ne présente pas d’infection par le virus de l’hépatite C et aucun autre test n’est requis.

Réactif

Présence d’une infection ou d’une infection antérieure résolue (traitement ou résolution spontanée). Un deuxième échantillon sanguin doit être soumis au LSPO pour qu’un dépistage d’ARN du VHC soit effectué.

VIH

Anticorps contre le VIH-1 et le VIH-2

Interprétation et mesures recommandées

Non-réactif

Si la dernière intervention date de plus de trois mois (voir la section sur Test de patient et demande d'analyse), le patient ne présente pas d’infection par le VIH et aucun autre test n’est requis.

Réactif

Le LSPO effectue systématiquement une épreuve de confirmation avec les mêmes échantillons sanguins. Un résultat réactif à l’épreuve de confirmation confirme une infection par le VIH-1 ou le VIH-2.

 

Ressources à l’intention des patients
Pour obtenir de plus amples renseignements sur ce manquement aux pratiques de prévention et de contrôle des infections, les patients peuvent :
  • contacter la clinique Main Street Family Medical Centre au (613) 831-7372;
  • visiter le site Web de SPO à www.SantePubliqueOttawa.ca/Manquement
  • appeler SPO au 613-580-6744, s’ils n’ont pas accès à Internet. 
Ressources à l’intention des professionnels de la santé
SPO souhaite aider les professionnels de la santé à appliquer les pratiques exemplaires de prévention et de contrôle des infections (PCI) afin de prévenir d’autres manquements. Pour de plus amples renseignements sur les pratiques exemplaires de PCI, les médecins peuvent :

D’autres ressources sur notre site Web 

Contactez Nous