Ressources sur les overdoses

Ressources sur les opioïdes

Documents imprimés :

Les documents imprimés énumérés ci-dessous sont disponibles en français et en anglais. Pour en obtenir des copies, envoyez un courriel à l'adresse healthsante@ottawa.ca.

Affiches pour votre organisme/cabinet médical :

  • Le fentanyl peut être mélangé à n'importe quelle substance
    Le fentanyl peut être mélangé à n'importe quelle substance
  • T'as des questions au sujet des drogues? (pour les jeunes de la 6e à la 8e année)
    T'as des questions au sujet des drogues? Parle à quelqu'un en qui tu as confiance

Cartes postales pour patients/clients

  • Le fentanyl peut être mélangé à n'importe quelle substance
    • D'un côté :
      Le fentanyl peut être mélangé à n'importe quelle substance
    • De l'autre côté :
      Voici les signes et symptômes d'une overdose d'opioïdes
  • Le "chemsex" ou "party n' play"
    • D'un côté :
      Le chemsex ou party n' play c'est ton truc?
    • Sache reconnaître une overdose

Être parent à Ottawa

  • Conseils et ressources sur la façon de parler de drogues avec vos enfants
    Vous êtes la première ligne de défense contre la consommation de drogue de votre enfant
Autre ressource
Information pour les pharmacies

Distribution de naloxone

Les pharmaciens sont très respectés en tant qu'experts en matière de gestion des médicaments de l'équipe des soins de santé. En participant au Programme ontarien de distribution de naloxone en pharmacie (PODNP), votre pharmacie peut accroître son accès à la naloxone et faire partie de l'intervention accrue pour la prévention des overdoses dans notre communauté. Pour de plus amples renseignements sur la participation au PODNP, veuillez consulter cet avis du inistère de la santé et des soins de longue durée.

Élimination des médicaments inutilisés dans les pharmacies 

Les pharmacies jouent un rôle fondamental dans la sensibilisation du public à l'importance de l'élimination appropriée des médicaments non utilisés ou périmés en fournissant des points de dépôt pour des médicaments comme les produits en vente libre, les produits d'ordonnance et les produits de santé naturels par l'entremise du Programme de reprise des médicaments de l'Ontario (PRMO) de l'Association pour la récupération de produits santé (ARPS) et pour les objets tranchants par l'intermédiaire de son Programme de collecte des objets pointus et tranchants de l'Ontario (PCPO).

  • Santé publique Ottawa (SPO) travaille en partenariat avec l'Association pour la récupération de produits santé (ARPS) afin de sensibiliser le public à l'importance de l'élimination sécuritaire des médicaments non utilisés ou périmés. Le succès du Programme de reprise des médicaments de l'Ontario (PRMO) repose sur des pharmacies participantes qui connaissent les procédures, les directives et les règlements du programme et qui offrent activement la collecte et la gestion des médicaments non utilisés ou périmés retournés par le public.
  • Vous pouvez appeler  l'ARPS pour inscrire votre pharmacie au 613-723-7282 ou envoyer un courriel à info@healthsteward.ca. Le PRMO couvre les coûts associés à l'élimination responsable des produits santé retournés par le public. Ce service est gratuit pour vous.
  • Si vous souhaitez recevoir des exemplaires GRATUITS des cartes de vitrine Retournez-les! illustrées ci-dessous, vous pouvez utiliser le formulaire de commande, appeler ou envoyer un courriel à l'Association pour la récupération de produits santé. Ils seront heureux d'en envoyer, gratuitement, des exemplaires en français ou en anglais, à votre ou à vos pharmacie(s).
  • Vous trouverez ici une liste des produits qui sont acceptés et ceux qui ne le sont pas par le Programme de reprise des médicaments de l'Ontario.
  • Les clients de votre pharmacie pourront trouver les pharmacies participantes les plus proches de chez eux sur la page d'accueil du site web de l'ARPS en entrant leur code postal ou leur adresse.

Mise à jour sur les courriels concernant les opioïdes envoyés par Santé publique Ottawa

Vous pouvez aussi vous inscrire à la liste de distribution pour recevoir les mises à jour sur les opioïdes de Santé publique Ottawa qui procurent des renseignements sur la prévention des surdoses et le programme de naloxone. Pour vous inscrire à la liste, veuillez envoyer un courriel à l'adresse jackie.kay-lepors@ottawa.ca

Pour toute autre demande de renseignements

Veuillez communiquer avec la Ligne d'info-santé publique Ottawa à l'adresse healthsante@ottawa.ca ou composer le 613-580-6744 (ATS : 613-580-9656, sans frais: 1-866-426-8885) du lundi au vendredi de 8 h 30 à 16 h 30 (fermé les jours fériés).

Information pour les organisateurs du festival

Fêter en sécurité

La saison des festivals 2018 est arrivée, et Santé publique Ottawa (SPO) aimerait vous aider à réduire les risques de surdose accidentelle lors de votre événement.

Formation gratuite de Santé publique Ottawa pour les organisateurs de festivals

Santé publique Ottawa et le Sexual Assault Network peuvent appuyer votre festival et vos événements d'été en offrant une formation gratuite au personnel de sécurité, au personnel de premiers soins, aux bénévoles et aux organisateurs du festival.

La formation peut inclure tout ou partie des éléments ci-dessous. Vous pouvez personnaliser la formation!

  • Formation sur la naloxone
  • Le cannabis, y compris les lois proposées et les risques pour la santé
  • L'alcool et les boissons énergisantes
  • La prévention des agressions sexuelles
  • Les opioïdes, y compris la façon de reconnaître une surdose et d'y réagir

Composez le 613-580-6744 pour réserver une séance de formation gratuite pour votre festival.

Où puis-je obtenir de la naloxone?

  • Composez le 613-580-6744 et nous vous mettrons en communication avec des pharmaciens pour l'achat de naloxone et la formation sur l’administration de naloxone si vous souhaitez vous procurer de la naloxone pour vos préposés aux premiers soins.
  • Vous trouverez une liste des pharmacies participantes sur le site ArretOverdoseOttawa.ca. Vous pouvez également appeler la Ligne d’aide sur la drogue et l’alcool au 1-800-565-8603. Appelez votre pharmacie afin de vous assurer qu'ils ont de la naloxone en stock.

Que peuvent faire les organisateurs de festivals pour améliorer la sécurité?

En tant qu'organisateur de festival, vous pouvez prendre certaines mesures pour réduire les risques de surdose et d'autres méfaits liés à la consommation de substances lors de vos événements :

  1. Composez le 613-580-6744 pour inscrire vos employés et bénévoles à une formation gratuite sur la réduction des méfaits.
  2. Ajoutez le lien vers ArretOverdoseOttawa.ca sur votre site Web et dans vos courriels aux festivaliers et partagez-le sur les médias sociaux.
  3. Diffusez les messages de Fêter en toute sécurité à votre personnel, aux bénévoles et aux festivaliers sur les médias sociaux
  4. Placardez des ressources comme les affiches « Le fentanyl peut être utilisé pour couper n'importe quelle substance » et « Signes et symptômes d'une overdose ».
  5. Permettez aux festivaliers d'apporter des trousses de naloxone sur place.
  6. Assurez-vous d'avoir sur place du personnel formé pour administrer de la naloxone.
  7. Élaborez des politiques :
    • Politiques et procédures en matière d'intoxication (vérification d'identité, formation Smart Serve)
    • Offre de boissons non alcoolisées peu coûteuses
    • Accès aux premiers soins, au personnel de sécurité et aux bénévoles
    • Réduction des risques, par exemple, éclairage, dangers, contrôle des foules
    • Toilettes et services sanitaires placés dans des endroits accessibles et bien éclairés
    • Offre d'eau gratuite

  8. Encouragez les employés et les bénévoles à regarder nos vidéos qui fournissent un aperçu des opioïdes, des surdoses et de la naloxone.

Ressources

Santé publique Ottawa, de concert avec le  Groupe de travail d’Ottawa sur la prévention des surdoses et l’intervention en la matière a lancé ce site Web où vous pouvez trouver de plus amples renseignements sur les drogues et les surdoses. 

Pour obtenir plus d'idées et de renseignements sur la planification d'un événement sécuritaire, visitez les sites suivants :

Statistiques sur l'utilisation des drogues et les overdoses

Bien que la consommation de drogues illicites et d'analgésiques opioïdes sur ordonnance ne soit pas aussi répandue que la consommation d'alcool, le mésusage de certaines de ces substances est toutefois plus susceptible de provoquer le décès ou de requérir l'hospitalisation, de sorte qu'il engendre des répercussions médicales et sociales importantes malgré sa prévalence plus faible.

À ce sujet, vous trouverez les données les plus récentes dans les onglets ci-dessous, et une analyse historique et détaillée dans les rapports listés plus bas.

Données sur les tendances d'overdose de drogues 

Nombre mensuel de visites à l'urgence en raison d’une overdose d’opioïdes

Figure 1 : Nombre mensuel de visites à l'urgence en raison d’une overdose d’opioïdes

le nombre mensuel de visites au service des urgences des hôpitaux d'Ottawa pour les patients ayant reçu un diagnostic d'overdose d'opioïdes ou d'empoisonnement par opioïdes

Voir les données ci-dessous ou sur Données ouvertes Ottawa.

La figure 1 indique le nombre mensuel de visites au service des urgences des hôpitaux d'Ottawa pour les patients ayant reçu un diagnostic d'overdose d'opioïdes ou d'empoisonnement par opioïdes.

  • Ces données se rapportent uniquement aux opioïdes. Les nombres seront donc inférieurs à ceux de visites au service des urgences dans les cas de soupçon d'overdose.
  • Les visites en raison d'une overdose d'opioïdes comprennent les visites non prévues au service des urgences où l'empoisonnement par opioïdes a été consigné comme principal ou autre problème. Les diagnostics non confirmés sont exclus.
  • Les nombres comprennent tous les patients ayant fait une overdose d'opioïdes qui ont été vus au service des urgences d'un hôpital d'Ottawa, peu importe leur lieu de résidence. Les patients ne résidant pas à Ottawa qui ont été vus à un hôpital d'Ottawa sont pris en compte.
  • Les nombres comprennent toutes les overdoses, peu importe l'intention de la personne qui l'a faite.
  • Le nombre de cas comprend les patients de tous les âges et les cas de tous les niveaux de gravité.
  • Les nombres sont préliminaires et pourront changer à mesure que les données sont mises à jour.
  • Ces données ne sont pas propres au type d'opioïde (p. ex. héroïne ou fentanyl) ou aux circonstances de son utilisation (à des fins thérapeutiques, récréatives, etc.).
  • Les nombres mensuels inférieurs à cinq seront supprimés aux fins de protection de la vie privée.

Source : Système national d'information sur les soins ambulatoires (SNISA), Institut canadien d'information sur la santé (ICIS)

Données

2018

Mois

Nombre de visites aux opioïdes à l'urgence

janv.

28

fev.

30

mars

29

avril

22

mai

33

juin

38

juil.

48

aôt

37

sept.

38

oct.

22

2017

Mois

Nombre de visites aux opioïdes à l'urgence

avr.

38

mai

24

juin

37

juil.

50

aôt

48

sept.

41

oct.

33

nov.

27

déc

29

 

Visites aux urgences soupçonnées d'être liées à la drogue à Ottawa

Figure 2 : Visites aux urgences soupçonnées d'être liées à la drogue à Ottawa

Voir les données ci-dessous ou sur Données ouvertes Ottawa.

  • La figure 2 présente les données disponibles, par semaine, sur le nombre de visites à l'urgence pour des cas soupçonnés de surdose au cours des six derniers mois.
  • Tous les patients vus dans les hôpitaux d'Ottawa, peu importe leur lieu de résidence, ont été comptabilisés.
  • Les cas soupçonnés de surdose ne touchent que des patients âgés de 10 à 64 ans. Ils ont été compilés par un système de classification, selon la principale raison de la visite donnée au triage.
  • Ces cas se limitent à ceux qui constituent ou pourraient constituer une menace pour la vie, correspondant à un résultat de 1 ou de 2 sur l'échelle canadienne de triage et de gravité (ETG). Lorsque les résultats sur l'ETG ne sont pas indiqués (notamment dans certains hôpitaux de la ville), les visites comptabilisées sont celles dont la principale raison est une « surdose ».
  • Les surdoses peuvent être intentionnelles, non intentionnelles ou d'intention indéterminée. Les surdoses intentionnelles sont exclues si possible. 
  • Les surdoses de médicaments et les erreurs de médicament sont également exclues si possible.
  • Le nombre de cas peut changer périodiquement en raison du recodage des données antérieures.
  • Le nombre de visites à l'urgence réellement dues à une surdose de drogues consommées à des fins non médicinales est probablement surestimé, car il se peut que la principale raison d'une visite soit notée comme une « surdose » en cas d'erreur médicale, par exemple.
  • Les données rassemblent toutes les drogues (héroïne, MDMA, fentanyl, etc.).
Données

2018

Départ Nombre par semaine
2018-01-01 25
2018-01-08 27
2018-01-15 25
2018-01-22 17
2018-01-29 27
2018-02-05 21
2018-02-12 13
2018-02-19 32
2018-02-26 28
2018-03-05 24
2018-03-12 16
2018-03-19 29
2018-03-26 21
2018-04-02 28
2018-04-09 15
2018-04-16 30
2018-04-23 14
2018-04-30 27
2018-05-07 31
2018-05-14 31
2018-05-21 28
2018-05-28 24
2018-06-04 35
2018-06-11 34
2018-06-18 26
2018-06-25 28
2018-07-02 18
2018-07-09 33
2018-07-16 26
2018-07-23 33
2018-07-30 42
2018-08-06 36
2018-08-13 19
2018-08-20 21
2018-08-27 31
2018-09-03 22
2018-09-10 26
2018-09-17 26
2018-09-24 36
2018-10-01 27
2018-10-08 36
2018-10-15 22
2018-10-22 29
2018-10-29 32

2017

Départ Nombre par semaine
2017-01-02 18
2017-01-09 18
2017-01-16 32
2017-01-23 18
2017-01-30 26
2017-02-06 30
2017-02-13 29
2017-02-20 25
2017-02-27 28
2017-03-06 29
2017-03-13 20
2017-03-20 23
2017-03-27 18
2017-04-03 26
2017-04-10 19
2017-04-17 31
2017-04-24 28
2017-05-01 27
2017-05-08 27
2017-05-15 31
2017-05-22 33
2017-05-29 30
2017-06-05 33
2017-06-12 27
2017-06-19 32
2017-06-26 42
2017-07-03 35
2017-07-10 26
2017-07-17 26
2017-07-24 35
2017-07-31 36
2017-08-07 30
2017-08-14 21
2017-08-21 20
2017-08-28 27
2017-09-04 26
2017-09-11 43
2017-09-18 39
2017-09-25 18
2017-10-02 23
2017-10-09 33
2017-10-16 40
2017-10-23 17
2017-10-30 25
2017-11-06 29
2017-11-13 20
2017-11-20 17
2017-11-27 32
2017-12-04 23
2017-12-11 19
2017-12-18 24
2017-12-25 23

2016

Départ Nombre par semaine
2016-01-04 24
2016-01-11 21
2016-01-18 14
2016-01-25 24
2016-02-01 24
2016-02-08 21
2016-02-15 16
2016-02-22 19
2016-02-29 11
2016-03-07 26
2016-03-14 19
2016-03-21 18
2016-03-28 28
2016-04-04 26
2016-04-11 22
2016-04-18 21
2016-04-25 24
2016-05-02 22
2016-05-09 20
2016-05-16 23
2016-05-23 11
2016-05-30 36
2016-06-06 21
2016-06-13 21
2016-06-20 23
2016-06-27 21
2016-07-04 31
2016-07-11 24
2016-07-18 18
2016-07-25 18
2016-08-01 13
2016-08-08 23
2016-08-15 24
2016-08-22 20
2016-08-29 19
2016-09-05 24
2016-09-12 21
2016-09-19 23
2016-09-26 26
2016-10-03 23
2016-10-10 22
2016-10-17 26
2016-10-24 16
2016-10-31 17
2016-11-07 24
2016-11-14 16
2016-11-21 24
2016-11-28 17
2016-12-05 26
2016-12-12 23
2016-12-19 21
2016-12-26 19

2015

Départ Nombre par semaine
2015-11-30 18
2015-12-07 23
2015-12-14 13
2015-12-21 16
2015-12-28 14
Données sur les sites de consommation supervisée
[[content.include( {'previewUrl':'/fr/shared-content/scs-data.aspx','tokenName':'TKBlankInclude','showWarning':'auto','wrapperTag':'div'} )]]
Résultats de la vérification de drogue

Le Centre de santé communautaire Côte-de-Sable publie les résultats de sa vérification de drogue effectuée au moyen d'une analyse de drogue basée sur la spectrométrie de masse (clients SIS uniquement).

Les résultats mensuels sont affichés en ligne sur leur site web.

Décès par overdose involontaire à Ottawa par type de substance, 2015

En 2015, 48 résidents d'Ottawa sont morts d'une overdose involontaire :

29 de ces décès, soit près de 2 décès sur 3, étaient dus aux opioïdes, 14 étaient liés au fentanyl, ce qui représente plus de 1 décès sur 4.

Figure 3 : Décès par overdose involontaire à Ottawa par type de substance, 2015

Décès par overdose involontaire à Ottawa par type de substance, 2015

Source des données : Bureau du coroner en chef de l'Ontario, données extraites le 2 décembre 2016 et analysées par la Section d'épidémiologie de Santé publique Ottawa.

Âge : Ces 48 décès par overdose n'étaient pas répartis uniformément entre les groupes d'âge, certains groupes étant plus touchés que d'autres. Un tiers des personnes décédées (15 personnes) étaient âgées de moins de 40 ans. Voir le graphique ci-dessous.

Répartition selon l'âge des personnes décédées par overdose involontaire à Ottawa 2015

Répartition selon l'âge des personnes décédées par overdose involontaire à Ottawa 2015 (total de 48 décès)

Source des données : Bureau du coroner en chef de l'Ontario, données extraites le 2 décembre 2016 et analysées par la Section d'épidémiologie de Santé publique Ottawa.

Données
Répartition selon l'âge des personnes décédées par overdose involontaire à Ottawa 2015 (total de 48 décès)
Groupe d'âge (années) Pourcentage
10 - 19 2%
20 - 29 12%
30 - 39 19%
40 - 49 15%
50 - 59 37%
60 et plus 15%

Entre 2014 et 2015, le taux de décès par overdose a augmenté de 32 % à Ottawa, mais de seulement 6 % dans le reste de l'Ontario.

La montée du nombre de décès par overdose involontaire à Ottawa et dans le reste de l'Ontario est attribuable à l'augmentation du nombre de décès par overdose involontaire d'opioïdes. De plus, depuis 2014, le fentanyl est un facteur important dans l'augmentation du nombre de décès par overdose de drogue à Ottawa.

Pour de plus amples renseignements, voir « Décès par overdose à Ottawa, de 2000 à 2015 ».

Morbidité et mortalité liées aux opioïdes en Ontario

L’outil interactif sur les opioïdes permet aux utilisateurs de prendre connaissance des plus récentes données sur la morbidité et la mortalité associées aux opioïdes, y compris le nombre de visites aux urgences, d’hospitalisations et de décès. Les résultats peuvent être consultés selon le bureau de santé publique, le réseau local d’intégration des services de santé, l’âge, le sexe et, dans certains cas, le type de drogue.

Données ouvertes sur les overdoses

Le nombre de visites par semaine aux salles d'urgence des hôpitaux d'Ottawa pour des cas soupçonnés d'overdose est disponible sur Données ouvertes Ottawa
Données archivées

Visites aux urgences d'Ottawa reliés à des overdoses de drogues

Rapports sur l'utilisation des drogues et les overdoses

Consommation problématique de drogues à Ottawa - Rapport technique
Le présent rapport porte principalement sur la prévalence de l'utilisation problématique de drogues illicites, à l'exception du cannabis, et d'opioïdes sur ordonnance à des fins non médicinales, ainsi que sur la morbidité (maladies et blessures) et la mortalité (décès) qui en découlent.
Consommation problématique de drogues à Ottawa - Rapport technique [PDF 2.7 Mo]
Décès par surdoses à Ottawa, de 2000 à 2015

Rapport: Décès par surdoses à Ottawa, de 2000 à 2015 [PDF 834 KB]

Surdoses et infections dues au VIH et au VHC parmi les consommateurs de drogues à Ottawa
Le présent rapport fournit des renseignements épidémiologiques sur le risque de surdose ainsi que d'infections par le VIH et le VHC chez les utilisateurs de drogues.
Rapport [PDF 606 Ko]
Le Rapport sur la consommation de drogue et la santé des élèves d'Ottawa (CDSEO), 2014

Le Rapport sur la consommation de drogue et la santé des élèves, 2014 offre un aperçu des comportements à risque pour la santé chez les jeunes d'Ottawa en utilisant les données du Sondage sur la consommation de drogues et la santé des élèves de l'Ontario (SCDSEO), le sondage scolaire biennal utilisé depuis le plus longtemps au Canada, et le seul qui soit mené auprès de ce segment de la population à l'échelle de la province. Rapport [PDF 969 Ko]

Aperçu graphique

Abus d'alcool et de drogues à Ottawa , 2013
Le présent rapport porte principalement sur la prévalence de l'abus d'alcool et de drogues ainsi que sur le fardeau qui en découle en matière de santé mentale, de dépendance, de blessures et de maladies chroniques. Il a pour objectif de stimuler l'établissement dans notre communauté d'un dialogue informé favorisant l'adoption de mesures de prévention, de promotion et d'intervention efficaces en matière d'abus d'alcool et de drogues.
Rapport sur Abus d'alcool et de drogues à Ottawa [PDF 950 Ko]

<< Retour à ArretOverdoseOttawa.ca

<< Retour à ArretOverdoseOttawa.ca

Contactez Nous