L'inondation en milieu résidentiel

Lisez la dernière mise à jour de la Ville d'Ottawa sur les inondations saisonnières

Inondations 2019 - échantillons d'eau de puits : Emplacements de ramassage de flacons de prélèvement et de dépôt d'échantillons d'eau. 

NOTE: Avant de faire analyser votre eau de puits, n'oubliez pas de lire Eau potable- propriétaires de puits privés dans la section Après une innondation- rétablissement.

Analyse d’eau de puits – Points de dépôt et de ramassage - Les résidents peuvent prendre des flacons de prélèvement et déposer leurs échantillons d’eau divers endroits dans le territoire de la ville.


Les eaux de crue présentent des risques pour la santé ou la sécurité. Elles peuvent pénétrer dans votre maison de diverses façons. L’information ci-après sur la prévention des inondations, les mesures à prendre pour demeurer en sécurité pendant une inondation et le rétablissement après une inondation sera utile aux résidents d’Ottawa si l’eau s’infiltre dans leur maison en raison d’une fuite dans le toit ou le sous-sol, d’une inondation de surface, comme une rivière qui sort de son lit pendant la crue printanière, ou d’une fuite d’une canalisation de leur bâtiment. Les résidents bien préparés qui disposent d’un plan seront mieux en mesure de faire face au stress et aux perturbations causées par les inondations.

Prévention des inondations – Planifier, se préparer, être informé

Prévenez les inondations

Les inondations peuvent présenter un niveau de risque variable selon la provenance de l’eau, son volume et la vitesse et la facilité avec lesquelles on peut retirer les eaux de crue. La Ville d’Ottawa publie dans son site Web sur les inondations de l’information utile sur les sujets suivants :

  • les risques d’inondation actuels à Ottawa et la façon de signaler les inondations importantes;
  • la façon de prévenir les inondations provoquées par un refoulement d’égout, le ruissellement printanier et la crue d’une rivière;
  • les programmes d’installation de dispositifs protecteurs sanitaires résidentiels et de remise;
  • la façon de construire une digue en sacs de sable (vidéo) et les endroits où obtenir du matériel de la Ville pour fabriquer les sacs de sable.

Soyez prêt pour les urgences

Il est important de se préparer aux urgences. Pour être prêt, ayez une trousse de fournitures qui vous permettront à vous-même et à votre famille d’être autosuffisants chez vous pendant 72 heures. La Ville d’Ottawa fournit dans son site Web Sécurité et préparation aux situations de l’information sur :

  • la façon de préparer soi-même sa trousse d’urgence pour être autosuffisant pendant au moins 72 heures;
  • une liste de vérification des besoins spéciaux de chacun pour s’assurer d’y répondre pendant une situation d’urgence.

La Ville et les offices de protection de la nature s’efforcent de réduire le risque d’inondation

La Ville et les offices de protection de la nature prennent des mesures préventives pour protéger les maisons contre la fonte des neiges ou la crue printanières. Ils dynamitent la glace sur certaines parties de la rivière Rideau qui présentent un risque d’inondation de surface avant la crue. En outre, ils dégagent les égouts pluviaux et produisent à l’intention des résidents une carte interactive des zones où il existe un risque d’inondation.

Eau potable – propriétaires de puits privés
L’eau de puits peut contenir des bactéries néfastes susceptibles de causer des crampes d’estomac, des diarrhées et d’autres problèmes de santé. Nous encourageons les propriétaires de puits privés à faire analyser leur eau printemps, été et automne, même si elle a une apparence, une odeur et un goût normaux.

Il faut comprendre que les analyses, quels que soient leurs résultats, ne donnent qu’un aperçu de la qualité de l’eau de votre puits. Plus fréquentes seront vos analyses, plus vous pourrez vous fier à la qualité de votre eau potable.

En plus des analyses régulières, il est bon de faire inspecter votre puits au moins une fois par année pour vous assurer qu’il n’est pas endommagé et qu’il fonctionne bien.

Apprenez-en plus sur l'analyse gratuite de l'eau de puits privés.

Pendant une inondation, veillez à la sécurité de votre famille

Les eaux de crue présentent des risques pour la santé ou la sécurité. Elles peuvent pénétrer dans votre maison de diverses façons. L’information ci-après sur les mesures à prendre pour rester en sécurité lors d’une inondation sera utile aux résidents d’Ottawa dans l’éventualité où leur résidence serait inondée. Se protéger pendant une inondation et remettre sa maison en état après une inondation peut représenter une grande source de stress. Santé publique Ottawa fournit les renseignements suivants pour vous aider à vous protéger, vous et votre famille, contre les maladies attribuables aux eaux de crue contaminées.

Rester en sécurité

Durant le dégel printanier, la fonte des neiges et l’eau de pluie font gonfler les cours d’eau et les lacs qui deviennent très dangereux pour les personnes et les animaux de compagnie. Le risque de noyade et de blessure augmente en raison du niveau élevé de l’eau, du débit plus rapide, de la température froide et des débris présents dans l’eau et sous sa surface.

  • Évacuez les lieux immédiatement. Réfugiez-vous en hauteur dès que possible.
  • Tenez-vous loin du bord des cours d’eau, car les berges peuvent être glissantes.
  • Ne marchez pas et ne roulez pas dans les eaux de crue même si elles semblent peu profondes.
  • Tenez les enfants à bonne distance des eaux de crue.
  • Ne perdez pas de vue les enfants et restez près d’eux lorsque vous êtes à l’extérieur, près de l’eau.
  • Gardez les animaux de compagnie en laisse. N’essayez pas de sauver les animaux de compagnie qui sont dans l’eau froide.  

Sachez que les zones inondées et leurs environs présentent de nombreux risques et que vous devrez prendre des précautions afin de protéger votre santé.  

Prévenir les infections et les maladies

Des bactéries nuisibles, des virus ou d'autres micro-organismes peuvent être présents dans l'eau de crue, même en l'absence de refoulements d'égouts. Dans certains cas, des risques chimiques pourraient également poser problème. Les eaux de crue et les surfaces qu’elles ont touchées doivent toujours être considérées comme contaminées. Portez des vêtements et de l'équipement de protection personnelle, dont des bottes de caoutchouc et des gants imperméables, lorsque vous travaillez dans des eaux de crue. Il importe de se laver les mains et de pratiquer une bonne hygiène des mains même si vous avez porté des gants. Veillez à toujours vous laver les mains après avoir enlevé vos gants et avant de manger ou de boire. Selon le travail que vous faites, par exemple, si vous utilisez de l'équipement électrique, de l'équipement de protection personnelle supplémentaire pourrait être nécessaire (voir Après l’inondation – rétablissement - Portez des vêtements et de l’équipement de protection).

  • Si vous vous coupez ou vous perforez la peau, nettoyez et désinfectez la plaie dès que possible, puis assurez-vous de la protéger et de la maintenir sèche et propre. Consultez un médecin si vous n’avez pas été vacciné contre le tétanos dans les 10 dernières années ou si des signes ou symptômes d’infection, comme une rougeur, de l’enflure ou des écoulements, se manifestent.

  • Si votre eau potable provient d’un puits privé, ne buvez pas de cette eau avant de savoir si votre puits n’a été en contact avec les eaux de crue ni avant qu’elle ne fasse l’objet d’une analyse bactériologique. Buvez de l’eau embouteillée ou de l’eau qui été bouillie. Faites analyser l’eau de votre puits après le retrait des eaux de crue.
  • Les toilettes et les fosses septiques sont souvent touchées par les eaux de crue. Pour éviter les refoulements d’égouts dans votre maison, ne tirez la chasse d’eau ni ne videz les éviers ou lavabos que si votre fosse septique n’est pas submergée par les eaux de crue.
  • Lavez-vous toujours les mains avec du savon et de l’eau propre ou utilisez un désinfectant pour les mains, à base d’alcool, avant de préparer ou de manger des aliments, après avoir été aux toilettes, après avoir été en contact avec des eaux de crue et après avoir manipulé des objets contaminés par les eaux de crue. Lien vers la page La santé d’Ottawa est entre vos mains.
  • Si l'inondation ou le refoulement des eaux usées dans un sous-sol présente un risque élevé ou imminent, déplacez les objets de valeur plus haut pendant que vous avez encore le temps de le faire.
  • Si vous n’avez pas accès à de l’eau ni à du savon, et que vos mains ne sont visiblement pas sales, veuillez
    utiliser un désinfectant pour les mains à base d’alcool qui contient au moins 60 % d’alcool.
    L’hygiène des mains lorsque les mains sont visiblement sales et qu’il n’y a pas d’eau courante :

    • Enlevez les salissures visibles avec une serviette humide.
    • Une fois les salissures enlevées, nettoyez vos mains avec un désinfectant pour les mains à base d’alcool contenant au moins 60 % d’alcool.
    • Lavez vos mains à l’eau savonneuse dès que possible.
    • Maintien d’une bonne hygiène des mains en situation d’urgence. [PDF - 650 KB]
Eau potable – propriétaires de puits privés

Si les eaux de crue ont atteint la hauteur du couvercle de votre puits ou si elles ont complètement submergé le couvercle du puits, l’eau de votre puits est peut-être contaminée et ne serait donc plus potable.

Les résidents qui sont propriétaires d’un puits privé qui a été touché par une inondation doivent :

  • La meilleure option est de cesser de consommer l'eau de votre puits et d'utiliser une autre source d'eau potable telle que de l'eau embouteillée pour TOUS les usages, y compris la consommation, la cuisine, le nettoyage, le bain et le lavage des mains.
  • Si vous souhaitez continuer d’utiliser l’eau de votre puits et que vous ne soupçonnez pas de contamination chimique, faites ­la bouillir à gros bouillons pendant au moins une minute, puis laissez-la refroidir avant de la boire, de l’utiliser dans les préparations pour nourrissons, les jus, les cubes de glace ou les recettes, de vous brosser les dents, de rincer vos verres de contact, de laver vos aliments et de faire la vaisselle. Conservez votre eau bouillie au réfrigérateur.
    • Si vous soupçonnez une contamination chimique de votre eau potable et de votre puits, veuillez contacter le centre d'assistance pour les puits du Ministère de l’Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs de l'Ontario au 613-521-3450.

  • Ne pas faire analyser l’eau de puits durant une inondation. 

Refoulements des eaux d'égout et inondations de sous-sol

Bien que la Ville nettoie, inspecte et répare régulièrement les réseaux d’égouts pluviaux et sanitaires, des problèmes imprévus peuvent occasionnellement survenir, ce qui cause une augmentation du niveau d’eau dans l’égout (surcharge).

En savoir plus sur les refoulements d'égout et l'inondation de sous-sol.

Les fosses septiques

  • N’utilisez pas votre système septique (c.-à-d. ne tirez pas la chasse d’eau et ne videz pas l’eau des éviers, du bain, de la douche ou du lave-vaisselle) avant que le niveau d’eau autour de la maison soit inférieur au niveau du champ d’épuration et que le sol ait eu le temps de se drainer suffisamment. Le sol a besoin de temps pour se drainer afin d’absorber les eaux usées. Cela peut prendre plusieurs semaines après la décrue des eaux d’inondation dépendamment du temps que la fosse septique a été inondée et des conditions du sol.
  • Ne videz pas votre fosse septique si la terre est encore mouillée autour ou si elle est inondée. La manœuvre pourrait endommager le réservoir et les tuyaux d’entrée et de sortie et la fosse septique pourrait flotter à la surface du sol.
  • Vous devrez peut-être faire inspecter votre fosse septique par un installateur autorisé de système d’égouts avant de recommencer à vous en servir. Cette inspection devrait se faire après la décrue des eaux d’inondation.

Questions relatives aux inondations applicables à tous les types de fosses septiques

Quelles étapes dois-je suivre si ma fosse septique est inondée?
  • Il est fortement conseillé que la fosse septique ne soit pas utilisée lorsque le champ d’épuration ou les réservoirs sont recouverts d’eau. Les conduits d’eaux usées ne doivent pas être utilisés jusqu’à ce que le niveau de l’eau dans le champ d’épuration soit situé sous les conduits de distribution.
  • Si la fosse doit être utilisée, conservez l’eau le plus possible pendant que la fosse tente de se rétablir quand la nappe phréatique redescend.
  • Les eaux d’inondations peuvent être contaminées par les eaux usées. Protégez-vous en portant de l’équipement de protection comme des gants, des lunettes de protection, un masque et des bottes de caoutchouc. Assurez-vous de vous laver les mains souvent avec du savon et de l’eau.
  • Ne pompez pas votre fosse septique. Le pompage d’une fosse septique qui est située dans un sol saturé pourrait la faire saillir du terrain. Les fosses plus récentes sont plus susceptibles de saillir que les fosses plus anciennes parce que le sol ne s’est peut-être pas complètement établi et compacté autour du réservoir de la fosse septique.
  • Essayez d’éviter d’utiliser de la machinerie lourde près du champ d’épuration ou des réservoirs en situation saturée, puisqu’ils sont particulièrement vulnérables aux dommages dans des conditions d’inondations.
  • Si les eaux usées ont refoulé dans un sous-sol, nettoyez l’endroit et désinfectez le plancher. Utilisez une solution chlorée composée d’une demi-tasse de javellisant au chlore dans un gallon d’eau pour laver le plancher.
  • Si vous avez un puits d’eaux souterraines, ne buvez pas l’eau jusqu’à ce que des analyses indiquent que cette eau est potable et propre à la consommation.

Quelles étapes dois-je prendre si j’ai un système de pompage?

  • Ne faites pas fonctionner la pompe jusqu’à ce que les eaux d’inondation se soient retirées et que la nappe phréatique soit située sous la base de la chambre de la pompe ou sous le plancher. Faire fonctionner la pompe pour vider la chambre pendant des événements où le niveau des eaux est élevé peut faire saillir la chambre de la pompe hors du sol en raison de forces de flottabilité.
  • Évitez tout contact avec une pompe ou un équipement électrique qui aurait pu être submergé pendant l’inondation. Faites inspecter tout équipement électrique par un électricien autorisé avant de le remettre en marche.

Quelles sont les étapes que je dois prendre si j’ai une unité de traitement avancé (par exemple : Ecoflo, Waterloo Biofilter, Puraflo, etc.)?

  • Si vous avez une unité de traitement avancé, la fosse ne doit pas être utilisée tant que le fournisseur d’entretien ou l’installateur autorisé de la fosse septique n’a pas vérifié le fonctionnement adéquat du système.
  • Ne pompez pas les réservoirs de traitement jusqu’à ce que les eaux d’inondation se soient retirées et que la nappe phréatique soit située sous la base ou le plancher du réservoir de traitement. Le pompage du réservoir pendant des événements où le niveau des eaux est élevé peut faire saillir la chambre de la pompe hors du sol en raison de forces de flottabilité.

Que dois-je faire si j’ai des problèmes de fosse septique une fois que les eaux d’inondation se retirent?

  • Ne pompez pas votre réservoir de fosse septique jusqu’à ce que le niveau des eaux se soit abaissé sous la base ou le plancher de votre réservoir. Au mieux, le pompage de votre réservoir n’est qu’une solution temporaire. Dans les conditions les plus défavorables, le pompage du réservoir peut faire saillir la chambre de la pompe hors du sol en raison de forces de flottabilité et peut endommager les conduits d’arrivée et de sortie.
  • Faites inspecter professionnellement votre fosse septique par un installateur autorisé de fosses septiques ou un transporteur autorisé des eaux usées si vous avez des soupçons de dommages. Les signes de dommages comprennent le tassement visible du sol sous le réservoir ou une incapacité de la fosse à recevoir de l’eau supplémentaire. La plupart des fosses septiques ne sont pas endommagées par les inondations parce qu’elles sont situées sous le sol et complètement couvertes. Cependant, les réservoirs de fosses septiques et les chambres de pompes peuvent se remplir de limon et de boue et doivent ensuite être nettoyés. Si le champ d’épuration est bloqué par du limon, une nouvelle fosse devra être installée puisqu’il n’y a pas de manière efficace de nettoyer les lignes enfouies dans un champ d’évacuation.
  • Faites nettoyer ou réparer vos réservoirs par un installateur autorisé de fosses septiques ou un transporteur autorisé d’eaux usées, car le réservoir peut contenir des gaz et des pathogènes dangereux.

Que dois-je faire avec ma toilette extérieure?

  • Assurez-vous que la toilette extérieure est encore bien en place au-dessus de la fosse. Si la toilette extérieure a été emportée ou s’est effondrée, couvrez la fosse de planches solides afin d’empêcher les accidents et la propagation de maladies. S’il y a de l’eau dans la fosse, ajoutez deux litres (deux quarts) de produit javellisant au chlore non parfumé tous les trois à quatre jours jusqu’à ce que l’eau disparaisse.

Quand contactez-vous le Bureau de système septique d’Ottawa (BSSO) ou autre régulateur de fosses septiques?

  • Vous devez contacter le BSSO ou votre organisme d’approbation des fosses septiques local pour toute réparation ou remplacement de vos conduites d’eaux usées. Aucun permis n’est requis pour remplacer les composantes électriques comme les pompes, les panneaux de contrôle, etc.

Source: The Rideau Valley Conservation Authority

Pour en savoir plus sur les fosses septiques, visitez le site Web du The Rideau Valley Conservation Authority (Anglais seulement)

Dons de denrées alimentaires en toute sécurité

Les dons de denrées alimentaires peuvent grandement aider les personnes qui sont victimes d’une inondation. Voici quelques lignes directrices sur la façon de procéder pour faire des dons de denrées alimentaires en toute sécurité. Visitez la page sur la salubrité des aliments et le don d’aliments.

Prévenir les blessures et les décès

Soyez au fait des dangers physiques suivants qui surviennent pendant et après une inondation :

Noyade

Les eaux stagnantes ou courantes présentent des risques de noyade pour une personne qui roule, marche ou nage dans les eaux de crue. Lors d’une inondation de surface, comme une rivière qui sort de son lit, il est important de quitter la zone inondable avant la montée des eaux afin de ne pas être cerné par les eaux et risquer la noyade. Si l’inondation est attribuable à des précipitations exceptionnelles ou à un problème de plomberie, il faut veiller à ce que les personnes qui entrent dans la zone inondée prennent les précautions nécessaires pour éviter la noyade (p. ex. ne jamais entrer seul dans une zone inondée et porter un vêtement de flottaison).

Électrocution

L’électrocution est un risque pour la sécurité de ceux qui entrent dans un secteur sinistré. N’entrez pas dans le sous-sol ni dans les autres pièces touchées de votre maison si vous savez ou si vous soupçonnez que l’eau a atteint les prises de courant, les plinthes chauffantes ou la chaudière ou est près de votre panneau électrique. Dans le doute, évitez d’entrer dans une pièce où de l’eau s’est infiltrée avant d’en avoir fait inspecter le système électrique par un électricien autorisé. N’allumez aucun appareil électrique (gros ou petit, chaudière, chauffe-eau ou autre) qui a été exposé à l’eau avant de le faire vérifier par un technicien qualifié qui confirmera que vous pouvez vous en servir en toute sécurité.

Pannes de courant et risques d’empoisonnement au monoxyde de carbone 

Durant une panne de courant, n’utilisez jamais, dans la maison ou dans le garage :

  • un barbecue au charbon de bois ou au gaz;
  • des appareils de chauffage de camping;
  • une génératrice résidentielle;
  • de l’équipement alimenté à l’essence ou au diesel (pompes, ventilateurs).

L’utilisation de ces sources de combustible ou d’électricité peut entraîner l’accumulation de monoxyde de carbone dans votre maison. Assurez-vous qu’au moins un détecteur de monoxyde de carbone a été installé au niveau du plancher (ou près du niveau du plancher) et que celui-ci fonctionne.

Sécurité des enfants et des personnes handicapées 

Surveillez adéquatement les enfants et tenez-les à distance des eaux de crue. Assurez-vous que les personnes handicapées sont conscientes des risques que posent les eaux de crue et qu’elles obtiennent de l’aide pour se rendre dans un endroit sécuritaire et supervisé. À l’extérieur, s’il y a de l’eau à proximité, restez toujours près des enfants.

Surfaces glissantes, manque d’éclairage, objets lourds et épuisement 

Les surfaces seront glissantes et les chutes causant des blessures sont probables. Le manque d’éclairage peut augmenter les risques de blessures, surtout en cas de panne d’électricité ou s’il est dangereux d’allumer les lumières. Travailler en étant épuisé peut entraîner des blessures. Il est important de se fixer des objectifs réalistes et de prendre des pauses fréquentes pour se reposer et s’alimenter. Les objets sont plus lourds lorsqu’ils sont mouillés.

Hypothermie

L’exposition à l’eau froide peut augmenter le risque d’hypothermie. Portez des vêtements d’extérieur imperméables, des vêtements chauds et des vêtements qui évacuent l’humidité. Sachez reconnaître les premiers symptômes d’hypothermie (somnolence, faiblesse et manque de coordination, confusion, frissons et peau pâle et froide).

Être en sécurité autour des sources d’énergie

Les inondations peuvent affecter les précautions de sécurité que vous devrez peut-être prendre autour de votre source d’alimentation.  Toutes les sources d’énergie (c.-à-d. électriques, huile, de gaz naturel et de propane) auront des risques qu’il faudra peut-être aborder pendant et après une inondation.  Pour plus d’informations, veuillez contacter votre fournisseur d’énergie pour obtenir des informations spécifiques à votre source d’énergie. 

 

Après une inondation - rétablissement

Évitez les blessures et la maladie lorsque vous nettoyez

Lorsqu’il est sécuritaire de rentrer à la maison, assurez-vous de prendre des précautions de santé et de sécurité pour vous et votre famille. Les inondations peuvent nécessiter des opérations de nettoyage coûteuses et exiger le concours de professionnels et d’équipements spécialisés (p. ex. des génératrices, des pompes à eau, des séchoirs et des solutions de nettoyage).

Les matériaux et le contenu des maisons endommagés par les eaux d’inondation doivent être évalués, triés, nettoyés et séchés dès que possible afin de prévenir la formation de moisissures (champignons) et d’éviter d’autres dommages à votre maison et des répercussions sur votre santé.

Santé publique Ottawa (SPO) tient à vous rappeler que les sacs de sable, ainsi que tous les objets et toutes les surfaces en contact avec les eaux de crue, ont été contaminés. SPO vous encourage donc à vous laver soigneusement les mains avec du savon et de l’eau (ou à utiliser du gel antibactérien) avant de cuisiner, de manger, de boire ou même de porter vos mains au visage.

SPO conseille aux résidents d'éviter de déplacer eux-mêmes de gros objets lourds; ces objets sont plus lourds que la normale lorsqu'ils sont mouillés et peuvent entraîner des blessures au dos ou à d'autres personnes.

Manipulation sécuritaire des aliments

Après une inondation, certains aliments doivent être jetés et d’autres peuvent être gardés à condition de les désinfecter.

  • Jetez tous les aliments qui ont été exposés aux eaux d’inondation, y compris les contenants d’aliments et de boissons munis de couvercles vissés, de couvercles pression, de couvercles rabattables, de bouchons sertis (bouteilles de boisson gazeuse), de bouchons dévissables et de bouchons de liège, ainsi que les conserves maison. Ces contenants ne peuvent pas être désinfectés.
  • Les seuls aliments sûrs sont ceux qui sont scellés dans des boîtes de conserve de métal qui n’ont pas été endommagées. Nettoyez-les à fond et désinfectez-les à l’eau de Javel avant de les ouvrir.
  • Porter des gants imperméables et se laver les mains avec du savon et de l’eau propre après avoir retiré les gants.
  • Assurez une bonne ventilation lors de la manipulation de l'eau et Javel et protégez-vous contre les éclaboussures.  
  • En savoir plus sur la sécurité alimentaire lors d'une panne de courant.

Recommandations pour le nettoyage et la désinfection des boîtes d’aliments et des surfaces en contact avec les aliments
   Quantité de javellisant et d’eau à mélanger  
Surfaces ou articles à nettoyer Quantité de javellisant Quantité d’eau Étapes

Surfaces en contact avec les aliments qui pourraient avoir été touchées par l’eau.
Exemples : Comptoirs et assiettes
Remarque : Jeter les planches à découper en bois, tétines de biberon et suces.

1 tasse (240 ml) 5 gallons (18,9L)
  1. Laver avec du savon et de l’eau claire chaude.
  2.  Rincer à l’eau claire.
  3. Désinfecter avec une solution de 1 tasse (240 ml) de javellisant au chlore et de 5 gallons (18,9 L) d’eau claire.
  4. Laisser sécher à l’air libre.

Boîtes d’aliments non bosselées, ouvertes ni endommagées.

 1 tasse
(240 mL)
 5 gallons (18,9 L)
  1. Retirer les étiquettes.
  2. Laver avec du savon et de l’eau claire tiède.
  3. Tremper les boîtes dans une solution de 1 tasse (240 ml) de javellisant au chlore et de 5 gallons (18,9 L) d’eau claire.
  4. Laisser sécher à l’air libre.
  5. Identifier les boîtes à l’aide d’un marqueur permanent.

Source: CDC - Cleaning and Sanitizing with bleach after an emergency (anglais seulement)

Eau potable – propriétaires de puits privés

Après une inondation – Renseignements sur l’eau de puits privé pour les propriétaires touchés par les inondations de la rivière des Outaouais en 2019

Résumé

Veuillez suivre les étapes ci-dessous et noter qu'avant de faire analyser votre eau de puits, vous devez :

  1. Attendre que les eaux de crue se soient retirées.
    Les abords immédiats du puits ne doivent pas être inondés. Le sol autour du puits peut s'être érodé pendant les inondations, créant éventuellement des conditions dangereuses ou une voie d'infiltration dans le puits pour l’eau de surface et les contaminants. Dans d’autres cas, les fils électriques fixés à la pompe dans un puits peuvent être endommagés et poser un risque d’électrocution. Par conséquent, les propriétaires de puits devraient faire preuve d'une grande prudence lorsqu'ils s'approchent de leur puits après une inondation, en particulier les puits creusés plus vieux et de grand diamètre.
  2. Désinfecter votre puits à l'aide d'une solution de chlore et bien le rincer.                                                                              Voir l'annexe A « Comment désinfecter un puits » pour plus d'informations.
  3. Attendre deux jours avant de recueillir un échantillon d'eau. Si votre système septique est prêt à l'emploi, et si vous ne soupçonnez pas de contamination chimique de votre puits, vous pouvez utiliser l'eau de votre puits pour les tâches ménagères, mais pas pour faire quoi que ce soit où l'eau est avalée ou entre en contact avec les yeux ou la bouche.
    La meilleure option est de cesser de consommer l'eau de votre puits et d'utiliser une autre source d'eau potable comme de l'eau embouteillée pour TOUS les usages, y compris la consommation, la préparation des aliments, le nettoyage, le bain et le lavage des mains. Si vous souhaitez continuer à utiliser l’eau de votre puits et que vous ne soupçonnez pas de contamination chimique, faites-la bouillir à gros bouillons pendant au moins une minute, puis laissez-la refroidir avant de la boire, de l’utiliser dans les préparations pour nourrissons, les jus, les glaçons ou les recettes, de vous brosser les dents, de rincer vos verres de contact, de laver vos aliments et de faire la vaisselle. Conservez votre eau bouillie au réfrigérateur. Voir l'information ci-dessous à la rubrique « Que faire si l'eau de votre puits est contaminée ».
  4. Prenez un échantillon de votre eau de puits.  Si le résultat indique aucune contamination et que votre eau est « sûre à boire » vous devrez toujours prendre deux échantillons d’eau supplémentaires.
  • Il est plus sécuritaire de continuer d’utiliser une autre source d’eau traitée ou de faire bouillir votre eau comme il est indiqué à l’étape 3 ci-dessus jusqu’à ce vous préleviez un deuxième échantillon et obteniez un deuxième résultat indiquant que votre eau est « sûre à boire ».

  • Le deuxième échantillon doit être prélevé environ une semaine après le premier échantillon. L’eau peut être maintenant considérée comme étant potable, mais un troisième échantillon devrait être prélevé afin de vérifier qu’elle le reste.
  • Le troisième échantillon doit être pris 2 à 4 semaines après le premier échantillon. Cela confirmera la potabilité de votre eau de puits.
  • Si les trois échantillons sont sûrs, continuez à prélever trois à quatre fois par an. 

Liste de contrôle pour la soumission d'un échantillon d'eau de puits par les propriétaires de puits privés dans les zones d'Ottawa touchées par les inondations de 2019- [PDF - 165 KB]

Voir « Prélèvement d'échantillons pour analyse bactériologique » ci-dessous pour obtenir de l'information.

Détails

Quand faire analyser l'eau de puits, et facteurs de salubrité de l'eau

Si les eaux de crue ont atteint la hauteur du couvercle de votre puits ou si elles ont complètement submergé le couvercle du puits, l’eau de votre puits est peut-être contaminée et ne serait donc plus potable. Recommandations pour les résidents qui ont un puits privé ayant été touché par une inondation :

  • La meilleure option est de cesser de consommer l'eau de votre puits et d'utiliser une autre source d'eau potable comme de l'eau embouteillée pour TOUS les usages, y compris la consommation, la préparation des aliments, le nettoyage, le bain et le lavage des mains.
  • Si vous souhaitez continuer d’utiliser l’eau de votre puits et que vous ne soupçonnez pas de contamination chimique, faites-la bouillir à gros bouillons pendant au moins une minute, puis laissez-la refroidir avant de la boire, de l’utiliser dans les préparations pour nourrissons, les jus, les glaçons ou les recettes, de vous brosser les dents, de rincer vos verres de contact, de laver vos aliments et de faire la vaisselle. Conservez votre eau bouillie au réfrigérateur.
  • Si vous soupçonnez une contamination chimique de votre puits, Santé publique Ontario effectue des analyses de l'eau de E. coli et de coliformes totaux à l'intention des propriétaires de puits privés. Pour tous les autres analyses environnementaux, les propriétaires de puits privés doivent contacter un laboratoire privé. Si vous soupçonnez une contamination chimique de votre eau potable et de votre puits, veuillez contacter le centre d'assistance pour les puits du ministère de l’Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs de l'Ontario au 613-521-3450. 
  • Ne faites pas analyser l’eau de votre puits durant une inondation. Faites analyser l’eau de votre puits une fois qu’il n'est plus touché par les inondations et que la décrue est amorcée. Il ne devrait pas y avoir d'eau de crue entourant le puits.
  • Les abords immédiats du puits ne doivent pas être inondés. Le sol autour du puits peut s'être érodé pendant les inondations, créant éventuellement des conditions dangereuses ou une voie d'infiltration dans le puits pour l’eau de surface et les contaminants. Dans d’autres cas, les fils électriques fixés à la pompe dans un puits peuvent être endommagés et poser un risque d’électrocution. Par conséquent, les propriétaires de puits devraient faire preuve d'une grande prudence lorsqu'ils s'approchent de leur puits après une inondation, en particulier les puits creusés plus vieux et de grand diamètre.
    • Avant de faire analyser l’eau, vous devez désinfecter votre puits au moyen d’une solution de chlore puis bien le rincer.
    • Attendez deux jours avant de recueillir un échantillon d'eau. Continuez à utiliser votre eau pour les tâches ménagères, sauf pour la boire et faire la cuisine.
    • Prenez un échantillon de votre eau de puits.  Si le résultat indique aucune contamination et que votre eau est « sûre à boire » vous devrez toujours prendre deux échantillons d’eau supplémentaires.
      • Il est plus sécuritaire de continuer d’utiliser une autre source d’eau traitée ou de faire bouillir votre eau jusqu’à ce vous préleviez un deuxième échantillon et obteniez un deuxième résultat indiquant que votre eau est « sûre à boire ».

      • Le deuxième échantillon doit être prélevé environ une semaine après le premier échantillon. L’eau peut être maintenant considérée comme étant potable, mais un troisième échantillon devrait être prélevé afin de vérifier qu’elle le reste.
      • Le troisième échantillon doit être pris 2 à 4 semaines après le premier échantillon.  Cela confirmera la potabilité de votre eau de puits.
      • Si les trois échantillons sont sûrs, continuez à prélever trois à quatre fois par an.

Prélèvement d'échantillons pour analyse bactériologique

L'analyse bactériologique de l'eau de puits privés est effectuée gratuitement par le personnel du Laboratoire de santé publique du ministère de la Santé de l'Ontario, situé au 2380, boul. St-Laurent. Vous pouvez vous procurer des flacons de prélèvement au laboratoire ou à l’un des points de ramassage des flacons et de dépôt des échantillons.

  1. Procurez-vous un flacon de prélèvement.
  2. Choisissez de prélever votre échantillon à un moment où vous êtes certain de pouvoir aller le déposer dans les 12 heures suivant le prélèvement.
  3. Prélevez l’eau à même le robinet de l’évier de votre cuisine en retirant d’abord les dispositifs d’aération, filtres et autres accessoires. Si vous ne pouvez pas le faire, choisissez un autre robinet intérieur sans dispositif d’aération, par exemple le robinet de la baignoire; ne prélevez pas l’eau d’un robinet extérieur ou d’un tuyau d’arrosage.
  4. Faites d’abord couler l’eau froide pendant deux à trois minutes pour éliminer l’eau stagnante.
  5. Désinfectez l’extrémité du bec du robinet avec un tampon d’alcool ou une solution d’eau de javel (1 partie d’eau de javel pour 10 parties d’eau).
  6. Faites à nouveau couler l’eau froide pendant trois minutes. Enlevez le couvercle du flacon de prélèvement. Ne touchez pas l’intérieur du couvercle, ne déposez pas le couvercle et ne rincez pas le flacon.
  7. Remplissez le flacon jusqu’à la « ligne de remplissage » à même le robinet sans modifier le débit de l’eau. Ne touchez pas le rebord du flacon. Refermez le couvercle hermétiquement.
  8. Il faut réfrigérer les échantillons après les avoir prélevés. Pour le transport, placez le flacon dans une glacière, dans la mesure du possible.
  9. Enlevez L’UNE des vignettes du code à barres du flacon et apposez-la sur la fiche bleue qui accompagnait le flacon de prélèvement. Ce code à barres correspond à VOTRE NUMÉRO D’IDENTIFICATION PERSONNEL (NIP). Vous en aurez besoin pour obtenir les résultats de l’analyse par téléphone.
  10. Retournez l’échantillon et le formulaire dûment rempli dans les 12 heures suivant le prélèvement. Si le formulaire est incomplet, le laboratoire n’analysera pas votre échantillon et vous devrez en soumettre un autre, accompagné d’un nouveau formulaire.

Résultats

Vous devriez recevoir les résultats de l’analyse entre trois et cinq jours ouvrables après avoir déposé votre échantillon.

Il y a plusieurs façons d'obtenir vos résultats :

  • Par téléphone : Appelez le 1‑877‑723‑3426 et entrez le numéro du code à barres du flacon de prélèvement (votre NIP). Vous entendrez un message automatisé vous indiquant les résultats ainsi que leur interprétation.
  • Par la poste : Si vous avez indiqué dans le formulaire que vous vouliez recevoir les résultats par la poste ou que vous n’avez rien indiqué, les résultats seront envoyés à la personne et à l’adresse inscrites dans le formulaire.
  • En personne au 2380, boulevard St-Laurent : Si vous avez indiqué dans le formulaire que vous viendriez chercher les résultats au laboratoire, rendez-vous à la réception pendant les heures d’ouverture normales et présentez une pièce d’identité avec photo.

Interprétation des résultats de l’analyse

Si vous avez besoin d’aide pour interpréter les résultats, composez le 613‑580‑6744 pour joindre un inspecteur en santé publique de SPO.

Interprétation bactériologique

L’analyse de l’eau potable vise à déceler la présence de deux groupes de bactéries : les coliformes totaux et les bactéries E. coli (Escherichia coli).

Les coliformes totaux sont un groupe de bactéries que l’on trouve souvent dans les déchets d’origine animale, les eaux usées, le sol et la végétation, ainsi que dans les intestins des humains et des animaux. Ils sont peu susceptibles de provoquer des maladies, mais leur présence indique que votre source d’eau pourrait être contaminée par des microorganismes plus dangereux provenant d’eaux de surface qui s’infiltrent dans votre puits.

Les bactéries E. coli ne se retrouvent normalement que dans le système digestif des humains et des animaux. Généralement, leur présence dans l’eau potable indique que des déchets d’origine humaine ou animale provenant d’une source située à proximité, par exemple les eaux usées d’une fosse septique locale ou du fumier, s’infiltrent dans votre puits. Bien que la majorité des souches d’E. coli soient sans danger, la présence de ces bactéries dans l’eau révèle que le puits est contaminé par des matières fécales, et qu’il pourrait donc contenir des bactéries, des virus et des parasites nocifs.


Résultats

Interprétation

Mesures à prendre

Coliformes totaux = 0
E. coli = 0

Aucun indice de contamination bactérienne importante

  • Continuez de faire analyser régulièrement votre eau potable pour relever tout changement dans sa qualité.
  • Pour déterminer si la qualité de l’eau est stable, il faut faire analyser trois échantillons pris à une à trois semaines d’intervalle.

Coliformes totaux =
5 ou moins
E. coli = 0

Aucun indice de contamination bactérienne importante

  • Il est difficile de déterminer la salubrité de l’eau à partir d’une seule analyse.
  • Prélevez un autre échantillon dès que possible.
  • Suivez les procédures d’échantillonnage de l’eau de Santé publique Ontario indiquées ci-dessus. Pour déterminer si la qualité de l’eau est stable, il faut faire analyser trois échantillons pris à une à trois semaines d’intervalle.

Coliformes totaux =
Plus de 5
E. coli = 0

Contamination bactérienne importante

Cessez de consommer l’eau de votre puits : utilisez plutôt de l’eau embouteillée ou faites bouillir votre eau.

  • Si vous souhaitez continuer d’utiliser l’eau de votre puits, faites-la bouillir à gros bouillons pendant au moins une minute, puis laissez-la refroidir avant de la boire, de l’utiliser dans les préparations pour nourrissons, les jus, les glaçons ou les recettes, de vous brosser les dents, de rincer vos verres de contact, de laver vos aliments et de faire la vaisselle. Conservez votre eau bouillie au réfrigérateur.
  • Désinfectez le puits et prélevez un nouvel échantillon à des fins d’analyse en suivant les procédures de désinfection indiquées ci-dessous.

Coliformes totaux=
1 ou plus
E. coli = 1 ou plus

Contamination par matières fécales d’origine animale ou humaine

Cessez de consommer l’eau de votre puits : utilisez plutôt de l’eau embouteillée, ou faites bouillir votre eau.

  • Si vous souhaitez continuer d’utiliser l’eau de votre puits, faites-la bouillir à gros bouillons pendant au moins une minute, puis laissez-la refroidir avant de la boire, de l’utiliser dans les préparations pour nourrissons, les jus, les glaçons ou les recettes, de vous brosser les dents, de rincer vos verres de contact, de laver vos aliments et de faire la vaisselle. Conservez votre eau bouillie au réfrigérateur.
  • Désinfectez le puits et prélevez un nouvel échantillon à des fins d’analyse. Suivez les procédures de désinfection. 

Résultats

Interprétation

Mesures à prendre

ADCESC – Aucune donnée : contamination excessive sans cible

L’analyse ne permet de détecter, parmi les bactéries « non ciblées », que celles qui sont souvent présentes dans l’environnement. Elles ne présentent habituellement aucun risque pour la santé, mais elles peuvent nuire à la détection des coliformes totaux et/ou des bactéries E. coli. 

Cessez de consommer l’eau de votre puits : utilisez plutôt de l’eau embouteillée, ou faites bouillir votre eau.

  • Si vous souhaitez continuer d’utiliser l’eau de votre puits, faites-la bouillir à gros bouillons pendant au moins une minute, puis laissez-la refroidir avant de la boire, de l’utiliser dans les préparations pour nourrissons, les jus, les glaçons ou les recettes, de vous brosser les dents, de rincer vos verres de contact, de laver vos aliments et de faire la vaisselle. Conservez votre eau bouillie au réfrigérateur.
  • Désinfectez le puits et prélevez un nouvel échantillon à des fins d’analyse. Suivez les procédures de désinfection recommandées.

ADCEAC – Aucune donnée : contamination excessive avec cible

Présence d’une grande quantité de bactéries et coliformes totaux et/ou d’E. coli visibles, mais il est difficile d’en déterminer la quantité exacte

Cessez de consommer l’eau de votre puits : utilisez plutôt de l’eau embouteillée, ou faites bouillir votre eau.

  • Si vous souhaitez continuer d’utiliser l’eau de votre puits, faites-la bouillir à gros bouillons pendant au moins une minute, puis laissez-la refroidir avant de la boire, de l’utiliser dans les préparations pour nourrissons, les jus, les glaçons ou les recettes, de vous brosser les dents, de rincer vos verres de contact, de laver vos aliments et de faire la vaisselle. Conservez votre eau bouillie au réfrigérateur.
  • Désinfectez le puits et prélevez un nouvel échantillon à des fins d’analyse. Suivez les procédures de désinfection recommandées.

Que faire si l’eau de votre eau est contaminée

Si vous souhaitez continuer d'utiliser l'eau de votre puits, et que vous ne soupçonnez pas de contamination chimique, faites-la bouillir à gros bouillons pendant au moins une minute, puis laissez-la refroidir avant de l'utiliser.

Utilisez l’eau du robinet pour :

Utilisez de l’eau embouteillée ou bouillie pour :

N’utilisez pas l’eau du robinet pour :

  • actionner la chasse d’eau;
  • laver les vêtements, le linge de maison et la literie;
  • prendre une douche (adultes et enfants plus âgés);
  • nettoyer les planchers.
  • boire;
  • vous brosser les dents;
  • cuisiner et faire les préparations pour nourrissons;
  • laver les bébés et les jeunes enfants à l’éponge (une fois l’eau refroidie);
  • faire du café;
  • préparer des glaçons;
  • laver les fruits et les légumes.
  • les filtres de cuisine et autres filtres à eau;
  • les machines à glaçons raccordées à la source touchée;
  • les jeux d’eau pour enfants (p. ex. pataugeoires et tables de jeux d’eau).

Annexe A : Comment désinfecter un puits

Pour remettre un puits en service en toute sécurité, un propriétaire de puits devrait envisager de contacter:

  • un professionnel qualifié agréé (p. ex. ingénieur professionnel ou géo-scientifique professionnel) ou un foreur de puits agréé pour évaluer et entretenir un puits forer;
  • un professionnel qualifié agréé pour évaluer et entretenir un puits creusé;
  • un installateur de pompe agréé et, si nécessaire, un électricien agréé, pour évaluer et servir la pompe du puits
  • le propriétaire du puits devrait envisager d’engager les services d’un professionnel ou un technicien qualifié

Un propriétaire de puits privé résidentiel peut travailler et désinfecter son propre puits.  Cependant, il y a quelques considérations de sécurité lorsque vous travaillez sur un puits et de nombreuses étapes techniques nécessaires pour nettoyer correctement et désinfecter un puits. 

Voir les considérations spéciales pour les puits à pointe filtrante, les puits creusés et les puits forés ci-dessous.

Pour désinfecter votre puits

Vous pouvez désinfecter votre puits contaminé au moyen d’un « traitement-choc », qui consiste à appliquer un javellisant domestique chloré ordinaire contenant 5,25 % d’hypochlorite de sodium. N’utilisez pas d’eau de javel parfumée. Procurez-vous de l’eau de javel fraîche, car le chlore contenu dans ce produit est instable et s’évapore au fil du temps.

  1. Stocker une quantité suffisante d’eau propre pour répondre à vos besoins domestiques pendant au moins 12 heures.
  2. Enlever ou contourner tout filtre à charbon, adoucisseur d’eau ou autre dispositif de traitement de l’eau, sinon tout tuyau situé au-delà de ces éléments ne sera pas désinfecté. Remettre les filtres en place une fois la chloration terminée. Une eau fortement chlorée peut endommager les unités de traitement. Il est important de suivre les recommandations du fabricant pour s’assurer que les systèmes de traitement sont désinfectés de façon appropriée. Vérifier également que l’alimentation de la source de chaleur du chauffe-eau est coupée.
  3. Calculer la quantité de chlore nécessaire pour désinfecter l’eau qui se trouve dans la tuyauterie du bâtiment, y compris le chauffe-eau, ainsi que la quantité de chlore requise pour désinfecter l’eau dans la colonne du puits. Additionner ces deux valeurs.
  4. Vider toute l’eau présente dans la tuyauterie ainsi que dans le chauffe-eau avant de procéder à la chloration.
  5. Ajouter la quantité de chlore requise pour désinfecter le puits dans 25 litres (5 gallons) d’eau et bien mélanger.
  6. Verser le mélange dans le puits.
  7. Mélanger soigneusement la solution de chlore avec l'eau dans la colonne du puits. Pour ce faire, il faut raccorder un boyau d’arrosage à un robinet et faire circuler l'eau du puits par le boyau pour retourner celle-ci dans le puits.
  8. Démarrer la pompe et purger l’air du réservoir sous pression. Ouvrir tous les robinets, un à la fois, y compris les robinets d’arrosage extérieurs et les robinets d’eau chaude et d’eau froide. Permettre à l’eau de s’écouler jusqu’au moment où l’on détecte une odeur de chlore à chaque robinet, puis refermer les robinets. Étant donné que l’eau chlorée peut nuire au processus de décomposition dans la fosse septique, l’eau chlorée ne doit pas être déversée dans le système d’égout du bâtiment.
  9. Si une forte odeur de chlore n’est pas décelée, revenir à l’étape 4, ajouter la moitié de la quantité de chlore utilisée au cours du traitement initial du puits et répéter les étapes 5 et 6.
  10. Permettre à l’eau chlorée de demeurer dans le système pendant 12 à 24 heures.
  11. Démarrer la pompe et laisser couler l’eau par le tuyau d’arrosage extérieur, loin de la végétation, jusqu’à ce que la forte odeur de chlore disparaisse. S’assurer que l’eau n’atteint pas un cours d’eau quelconque. Finalement, ouvrir les robinets à l’intérieur jusqu’à ce que le système soit complètement rincé. La robinetterie et la tuyauterie dirigées vers les installations septiques doivent être temporairement déviées vers un point de rejet extérieur pour éviter de compromettre ces installations.
  12. Attendre 48 heures, puis prélever un échantillon d’eau conformément aux instructions et avec la bouteille fournie par le laboratoire. Prenez un échantillon de votre eau de puits.  Si le résultat indique aucune contamination et que votre eau est « sûre à boire » vous devrez toujours prendre deux échantillons d’eau supplémentaires.  Le deuxième échantillon doit être prélevé environ une semaine après le premier échantillon.  Le troisième échantillon doit être pris 2 à 4 semaines après le premier échantillon.  Cela confirmera la potabilité de votre eau de puits.  Si les trois échantillons sont sûrs, continuez à prélever trois à quatre fois par an.
  13. Si les étapes énumérées ci-dessus ne corrigent pas le problème, il est recommandé de déterminer la source de contamination continue et de l’éliminer, possiblement avec de l’aide professionnelle.

Une fois les mesures correctives appliquées, faites analyser à nouveau votre eau potable. En tant que propriétaire, vous êtes responsable de l’entretien et de l’exploitation de votre puits privé, ainsi que de la qualité de votre eau. Si la qualité de votre eau ne s’améliore pas, vous pourriez devoir faire inspecter votre puits par un entrepreneur en construction de puits agréé, qui pourra vous proposer des solutions.

Vous pourriez également installer un système de traitement qui élimine les bactéries. Pour obtenir des options de traitement, consultez un professionnel du traitement de l'eau.

Désinfection d’un puits à pointe filtrante (puits filtrant)

Puits de 2 po (5 cm) de diamètre : Ajoutez environ un quart d’once (6 ml) d’eau de javel pour 10 pi (3 m) d’eau dans le puits.

Avant d’entreprendre la désinfection de votre puits filtrant, vous devez nettoyer et désinfecter l’extérieur du puits et tout le matériel connexe. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des chiffons désinfectants ou des tampons d’alcool. Ensuite, retirez le couvercle du puits pour y verser l’eau de javel (sans parfum). Assurez-vous que la pompe ne fonctionne pas à sec.

Versez l’eau de javel ou le chlore dans l’orifice du bouchon de drain, dans le tuyau de sortie de la jauge de pression ou dans une autre ouverture du réservoir sous pression; il faut atteindre une proportion d’environ 50 ppm de chlore libre dans l’eau du réservoir. Pour ce faire, vous devez ajouter environ trois cuillerées à soupe (1,5 oz) d’eau de javel par 10 gallons de capacité du réservoir (p. ex. un réservoir de 50 gallons nécessitera environ ¾ de tasse d’eau de javel).

Désinfection d’un puits creusé

Puits de 3 pi (1 m) de diamètre : Ajoutez une pinte (un litre) d’eau de javel pour 5 pi (1,5 m) d’eau dans le puits.

Profondeur du puits (pi)

Profondeur du puits (m)

Quantité d’eau de javel (litres)

5

1,5

1

10

3

2

Désinfection d’un puits foré

Puits de 6 po (15 cm) de diamètre : Ajoutez 5 oz (148 ml) d’eau de javel pour 25 pi (7,6 m) d’eau dans le puits.

Profondeur du puits (pi)

Profondeur du puits (m)

Quantité d’eau de javel (oz)

Quantité d’eau de javel (ml)

25

7,5

5

148

100

30

20

592

Après une inondation – Renseignements sur l’eau de puits privé pour les propriétaires touchés par les inondations de la rivière des Outaouais en 2019 - [PDF - 194 KB]

Refoulements des eaux d'égout et inondations de sous-sol

Bien que la Ville nettoie, inspecte et répare régulièrement les réseaux d’égouts pluviaux et sanitaires, des problèmes imprévus peuvent occasionnellement survenir, ce qui cause une augmentation du niveau d’eau dans l’égout (surcharge).

En savoir plus sur les refoulements d'égout et l'inondation de sous-sol.

 Les fosses septiques touchées par l’inondation
Les recommandations suivantes s’appliquent aux maisons dont les fosses septiques sont recouvertes d’eaux d’inondation.
  • N’utilisez pas votre système septique (c.-à-d. ne tirez pas la chasse d’eau et ne videz pas l’eau des éviers, du bain, de la douche ou du lave-vaisselle) avant que le niveau d’eau autour de la maison soit inférieur au niveau du champ d’épuration et que le sol ait eu le temps de se drainer suffisamment. Le sol a besoin de temps pour se drainer afin d’absorber les eaux usées. Cela peut prendre plusieurs semaines après la décrue des eaux d’inondation dépendamment du temps que la fosse septique a été inondée et des conditions du sol.
  • Vous devrez peut-être faire inspecter votre fosse septique par un installateur autorisé de système d’égouts avant de recommencer à vous en servir. Cette inspection devrait se faire après la décrue des eaux d’inondation.
  • Ne laissez pas circuler de véhicules ou d’équipement sur votre fosse septique pendant le nettoyage ou la restauration. Ne placez pas de benne à ordures ou de matériaux de construction sur la fosse septique. Clôturez ou démarquez la fosse septique pour la protéger durant les travaux de restauration. Le sol est facilement compacté ou déplacé lorsqu'il est mouillé. Si le sol est compacté ou déplacé dans la zone de la fosse septique, des réparations importantes peuvent être nécessaires.  
  • Ne videz pas votre fosse septique si la terre est encore mouillée autour ou si elle est inondée. La fosse septique pourrait se déplacer ou flotter hors du sol, ce qui pourrait endommager la citerne ou les tuyaux d’entrée / de sortie.
  • Sachez que la terre de remplissage autour de la fosse septique peut être mouillée et permettre aux réservoirs en ciment de flotter à la surface même si le sol plus éloigné du réservoir ne paraît pas détrempé.

Questions relatives aux inondations applicables à tous les types de fosses septiques

Quelles étapes dois-je suivre si ma fosse septique est inondée?
  • Il est fortement conseillé que la fosse septique ne soit pas utilisée lorsque le champ d’épuration ou les réservoirs sont recouverts d’eau. Les conduits d’eaux usées ne doivent pas être utilisés jusqu’à ce que le niveau de l’eau dans le champ d’épuration soit situé sous les conduits de distribution.
  • Si la fosse doit être utilisée, conservez l’eau le plus possible pendant que la fosse tente de se rétablir quand la nappe phréatique redescend.
  • Les eaux d’inondations peuvent être contaminées par les eaux usées. Protégez-vous en portant de l’équipement de protection comme des gants, des lunettes de protection, un masque et des bottes de caoutchouc. Assurez-vous de vous laver les mains souvent avec du savon et de l’eau.
  • Ne pompez pas votre fosse septique. Le pompage d’une fosse septique qui est située dans un sol saturé pourrait la faire saillir du terrain. Les fosses plus récentes sont plus susceptibles de saillir que les fosses plus anciennes parce que le sol ne s’est peut-être pas complètement établi et compacté autour du réservoir de la fosse septique.
  • Essayez d’éviter d’utiliser de la machinerie lourde près du champ d’épuration ou des réservoirs en situation saturée, puisqu’ils sont particulièrement vulnérables aux dommages dans des conditions d’inondations.
  • Si les eaux usées ont refoulé dans un sous-sol, nettoyez l’endroit et désinfectez le plancher. Utilisez une solution chlorée composée d’une demi-tasse de javellisant au chlore dans un gallon d’eau pour laver le plancher.
  • Si vous avez un puits d’eaux souterraines, ne buvez pas l’eau jusqu’à ce que des analyses indiquent que cette eau est potable et propre à la consommation.

Quelles étapes dois-je prendre si j’ai un système de pompage?

  • Ne faites pas fonctionner la pompe jusqu’à ce que les eaux d’inondation se soient retirées et que la nappe phréatique soit située sous la base de la chambre de la pompe ou sous le plancher. Faire fonctionner la pompe pour vider la chambre pendant des événements où le niveau des eaux est élevé peut faire saillir la chambre de la pompe hors du sol en raison de forces de flottabilité.
  • Évitez tout contact avec une pompe ou un équipement électrique qui aurait pu être submergé pendant l’inondation. Faites inspecter tout équipement électrique par un électricien autorisé avant de le remettre en marche.

Quelles sont les étapes que je dois prendre si j’ai une unité de traitement avancé (par exemple : Ecoflo, Waterloo Biofilter, Puraflo, etc.)?

  • Si vous avez une unité de traitement avancé, la fosse ne doit pas être utilisée tant que le fournisseur d’entretien ou l’installateur autorisé de la fosse septique n’a pas vérifié le fonctionnement adéquat du système.
  • Ne pompez pas les réservoirs de traitement jusqu’à ce que les eaux d’inondation se soient retirées et que la nappe phréatique soit située sous la base ou le plancher du réservoir de traitement. Le pompage du réservoir pendant des événements où le niveau des eaux est élevé peut faire saillir la chambre de la pompe hors du sol en raison de forces de flottabilité.

Que dois-je faire si j’ai des problèmes de fosse septique une fois que les eaux d’inondation se retirent?

  • Ne pompez pas votre réservoir de fosse septique jusqu’à ce que le niveau des eaux se soit abaissé sous la base ou le plancher de votre réservoir. Au mieux, le pompage de votre réservoir n’est qu’une solution temporaire. Dans les conditions les plus défavorables, le pompage du réservoir peut faire saillir la chambre de la pompe hors du sol en raison de forces de flottabilité et peut endommager les conduits d’arrivée et de sortie.
  • Faites inspecter professionnellement votre fosse septique par un installateur autorisé de fosses septiques ou un transporteur autorisé des eaux usées si vous avez des soupçons de dommages. Les signes de dommages comprennent le tassement visible du sol sous le réservoir ou une incapacité de la fosse à recevoir de l’eau supplémentaire. La plupart des fosses septiques ne sont pas endommagées par les inondations parce qu’elles sont situées sous le sol et complètement couvertes. Cependant, les réservoirs de fosses septiques et les chambres de pompes peuvent se remplir de limon et de boue et doivent ensuite être nettoyés. Si le champ d’épuration est bloqué par du limon, une nouvelle fosse devra être installée puisqu’il n’y a pas de manière efficace de nettoyer les lignes enfouies dans un champ d’évacuation.
  • Faites nettoyer ou réparer vos réservoirs par un installateur autorisé de fosses septiques ou un transporteur autorisé d’eaux usées, car le réservoir peut contenir des gaz et des pathogènes dangereux.

Que dois-je faire avec ma toilette extérieure?

  • Assurez-vous que la toilette extérieure est encore bien en place au-dessus de la fosse. Si la toilette extérieure a été emportée ou s’est effondrée, couvrez la fosse de planches solides afin d’empêcher les accidents et la propagation de maladies. S’il y a de l’eau dans la fosse, ajoutez deux litres (deux quarts) de produit javellisant au chlore non parfumé tous les trois à quatre jours jusqu’à ce que l’eau disparaisse.

Quand contactez-vous le Bureau de système septique d’Ottawa (BSSO) ou autre régulateur de fosses septiques?

  • Vous devez contacter le BSSO ou votre organisme d’approbation des fosses septiques local pour toute réparation ou remplacement de vos conduites d’eaux usées. Aucun permis n’est requis pour remplacer les composantes électriques comme les pompes, les panneaux de contrôle, etc.

Source: The Rideau Valley Conservation Authority

Pour en savoir plus sur les fosses septiques, visitez le site Web du The Rideau Valley Conservation Authority (Anglais seulement)

Nettoyage de votre maison

L’inondation est déjà assez difficile à vivre sans tomber malade en plus. Assurez-vous de toujours vous laver les mains au savon et à l’eau propre avant de préparer des aliments ou de manger, après être allé à la toilette, après avoir participé à des travaux de nettoyage et après avoir manipulé des objets contaminés par les eaux d’inondation. (OttawasHealthIsInYourHands.ca) 

Si vous n’avez pas accès à de l’eau ni à du savon, et que vos mains ne sont visiblement pas sales, veuillez
utiliser un désinfectant pour les mains à base d’alcool qui contient au moins 60 % d’alcool.
L’hygiène des mains lorsque les mains sont visiblement sales et qu’il n’y a pas d’eau courante :

  • Enlevez les salissures visibles avec une serviette humide.
  • Une fois les salissures enlevées, nettoyez vos mains avec un désinfectant pour les mains à base d’alcool contenant au moins 60 % d’alcool.
  • Lavez vos mains à l’eau savonneuse dès que possible.

Maintien d’une bonne hygiène des mains en situation d’urgence. [PDF - 650 KB]

Est-ce sécuritaire d’entrer dans ma maison inondée?

  • Assurez-vous qu’un électricien autorisé a vérifié qu’il était sécuritaire de rétablir le courant. Portez des bottes de caoutchouc afin d’éviter tout risque d’électrocution.
  • Soyez prudent en entrant dans votre maison car :
    • les appareils ménagers, le système de chauffage et d’égout et les équipements électriques présentent des risques de décharge électrique ou d’incendie;
    • les produits chimiques comme l’essence et les pesticides peuvent s’être renversés et présentent des risques pour la peau et les poumons.
  • Assurez-vous que la structure du bâtiment est sécuritaire et que érosion des sols, la vitre cassée, les trous dans le plancher, les murs affaissés ou l’eau profonde ne présentent pas de risques de vous blesser. Services du Code du bâtiment peut répondre aux questions que vous pourriez avoir à propos de la reconstruction ou la réparation des dommages causés par les inondations dans votre maison. Veuillez communiquer avec les Services du Code du bâtiment de la ville d’Ottawa si:
  • Préparez un plan pour la phase de rétablissement :
    • Est-ce que vous devriez engager une entreprise spécialisée en rétablissement à la suite d’inondations?
    • Qu’est-ce qui est couvert par votre police d’assurance habitation?
    • Comment seront manipulés et éliminés les matériaux jetés?
    • Quel est le soutien dont aura besoin votre famille pendant la phase de rétablissement?
    • Quelques exemples : une personne pour prendre soin des enfants ou d’une personne qui a des incapacités, un gardien pour un animal domestique, de l’aide aux repas, du soutien psychologique et des bras pour déplacer les objets et aider au nettoyage.

Sept étapes pour le nettoyage de votre maison et de votre cour

ÉTAPE 1 : Procurez-vous des produits de nettoyage
Voici des articles dont vous pouvez avoir besoin pour nettoyer :
  • Balais, vadrouilles, chiffons, brosses à récurer et éponges
  • Sceaux, boyaux d’arrosage et eau propre
  • Sacs à ordures
  • Détergents/savons et désinfectants (pour votre propre sécurité, ne mélangez pas les produits de nettoyage chimiques, surtout de l’eau de Javel et de l’ammoniaque).
ÉTAPE 2 : Portez des vêtements et de l’équipement de protection

Portez de l'équipement de protection personnelle approprié au type de travail que vous faites :

  • La première étape consiste à évaluer la zone où vous allez travailler (y compris la sécurité électrique), le type de travail que vous allez faire et le type d'équipement que vous allez utiliser. Assurez-vous toujours que la zone de travail est bien ventilée et n'utilisez jamais d'équipement à essence à l'intérieur.
  • Déterminez si vous aurez besoin de l'équipement suivant :
    • chaussures de protection pour éviter les risques de perforation ou d'écrasement; 
    • lunettes de protection pour éviter les blessures si vous utilisez un marteau ou de l'équipement électrique;
    • protection auditive si vous utilisez de l'équipement bruyant;
    • gants pour prévenir les blessures par objets tranchants et éviter la contamination;
    • protection respiratoire contre la poussière et les spores de moisissure (utilisez un masque N95 bien ajusté).
ÉTAPE 3 : Videz l’eau et asséchez les sections qui ont été inondées

Si vous réussissez à nettoyer et à assécher les matériaux de construction dans les 48 heures, il est peu probable que des moisissures se forment. Cependant, de nombreux matériaux absorbent l'eau et ont peu de chances de sécher complètement en peu de temps (voir l'étape 4).

  • Utilisez des pompes, des sceaux et des aspirateurs d’ateliers (qui peuvent aspirer l’eau) pour enlever le surplus d’eau de votre maison.
  • Utilisez des ventilateurs et des déshumidificateurs et ouvrez les fenêtres pour faire sortir l’humidité de la maison.
ÉTAPE 4 : Évaluez et faites le tri des articles endommagés à nettoyer, sécher, réparer ou jeter
Déterminez quels articles ménagers ont été exposés aux eaux d’inondation et ne peuvent pas être nettoyés et séchés dans les 48 heures et jetez-les. Pour de plus amples renseignements sur les façons de prévenir la formation de moisissures/champignons, consultez notre page web sur le sujet.
  • Retirez les matériaux de construction poreux et mouillés comme les cloisons sèches, l’isolant et les carreaux de plafond et jetez-les.

Voici d’autres articles ménagers qui sont habituellement jetés faute de pouvoir les nettoyer et les sécher convenablement :

  • Matelas, oreiller et duvets
  • Livres, carton et papier
  • Tapis, carpettes et sous-tapis
  • Meubles en cuir, rembourrés et en panneaux de particules
  • Jouets mous
  • Fournitures médicales et médicaments
  • Cosmétiques
  • Objets en cuir
  • Aliments qui ont été exposés aux eaux d’inondation.

Certains de ces objets peuvent être récupérables, mais vous devrez peut-être faire appel aux services d’un professionnel.

Soyez particulièrement attentif aux contenants de déchets dangereux ouverts. Si ce sont des produits corrosifs, inflammables ou toxiques, ce sont des déchets dangereux. Ces produits contaminent l’eau et les sites d’enfouissement et ne devraient jamais être vidés dans l’évier ou mis à la poubelle. Pour vous aider à vous défaire en toute sécurité de ces produits, la Ville d’Ottawa organise plusieurs dépôts de déchets dangereux d’une journée réservés aux résidents d’Ottawa seulement. Pour plus de détails, rendez-vous à la page des déchets dangereux du site Ottawa.ca ou composez le 3-1-1. Des consignes particulières peuvent s’appliquer à la collecte des déchets dans les zones touchées par les inondations.

ÉTAPE 5 : Nettoyez et désinfectez
Nettoyez et désinfectez toutes les surfaces touchées par les eaux d’inondation pour vous assurer d’éliminer les bactéries, les virus et les produits chimiques potentiellement dangereux. Vous devrez peut-être nettoyer et assécher les surfaces dures à plusieurs reprises.

Comment nettoyer les surfaces dures :

  • Portez de l’équipement de protection - voir Étape 2.
  • Enlevez les débris visibles.
  • Nettoyez les surfaces dures à l’eau savonneuse - voir Étape 1.
  • Rincez à l’eau propre.
  • Gardez tout au sec et réduisez l’humidité afin d’éviter la formation de moisissures.

Comment désinfecter les surfaces dures :

  • Désinfectez les surfaces nettoyées à l’eau de Javel diluée. Protégez vos yeux et votre peau lorsque vous mélangez les produits.
  • Taux de dilution pour désinfecter les surfaces dures :
   Recommandations pour le nettoyage et la désinfection des surfaces et articles dans la maison
  Quantité de javellisant et d’eau à mélanger  
Surfaces ou articles à nettoyer Quantité de javellisant Quantité d’eau Étapes

Surfaces non perméables qui pourraient avoir été touchées par l’eau.

Exemples : Planchers, fours, éviers, certains jouets, comptoirs, couverts, assiettes et outils

1 tasse
(240 mL)
5 gallons (18,9L)
  1. Laver avec du savon et de l’eau claire tiède.
  2. Rincer à l’eau claire.
  3. Désinfecter avec une solution de 1 tasse (240 ml) de javellisant au chlore et de 5 gallons (18,9 L) d’eau claire.

Source: CDC - Cleaning and Sanitizing with bleach after an emergency(anglais seulement)

Le nettoyage des moisissures liées aux inondations

Les propriétaires peuvent facilement nettoyer de petites surfaces de leurs moisissures (trois mètres carrés ou moins, soit l’équivalent de la surface d’un grand lit). Par contre, ils feraient mieux de faire traiter de plus grandes surfaces par des professionnels. Rappelez-vous que le contrôle de l'humidité est l'étape la plus importante pour empêcher la formation de moisissure de nouveau: assurez-vous que le matériau ou l'objet est complètement sec, que la source d'humidité a été éliminée et que l'humidité de l'air est maintenue à un niveau bas.

Ceux-ci ont l’habitude de traiter les spores de moisissure dans l’air. Ils ont les vêtements et l’équipement de protection qu’il faut pour enlever les matériaux contaminés et les éliminer.

  • Songez à votre sécurité personnelle lorsque vous procédez au nettoyage des moisissures : portez des vêtements de protection comme des gants de caoutchouc, des lunettes de protection et un masque de protection N95 bien ajusté, et suivez les étapes suivantes:
Recommandations pour le nettoyage des moisissures sur les surfaces dures
  Quantité de javellisant et d’eau à mélanger  
Surfaces ou articles à nettoyer Quantité de javellisant Quantité d’eau Étapes

Moisissures sur les surfaces dures

Exemples : Planchers, fours, éviers, certains jouets, comptoirs, couverts, assiettes et outils

1 tasse
(240 mL)
1 gallons (3,8 L)
  1. Mélanger 1 tasse (240 ml) de javellisant et 1 gallon (3,8 L) d’eau.
  2. Laver avec la solution de javellisant et d’eau.
  3. Frotter les surfaces rugueuses à l’aide d’une brosse raide.
  4. Rincer à l’eau claire.
  5. Laisser sécher à l’air libre.
Source: CDC - Cleaning and Sanitizing with bleach after an emergency(anglais seulement)
  • Évitez que les moisissures se forment en gardant les pièces sèches. Utilisez des ventilateurs, des déshumidificateurs et ouvrez les fenêtres pour réduire l’humidité de la maison. On peut se procurer des vaporisateurs anti-moisissures commerciaux pour contrôler la croissance des champignons durant la phase de séchage. Ces mesures ne devraient pas remplacer le nettoyage et la désinfection.
  • Jetez les matériaux absorbants ou poreux qui ne peuvent pas être lavés et asséchés, car les moisissures peuvent se former et remplir les espaces vides et les fissures dans les matériaux poreux.

Lavage des tissus endommagés par les eaux d’inondation

Vous pouvez toujours laver de grandes quantités de vêtements et de draps à la laverie si votre puits et votre fosse septique ne sont pas prêts à être utilisés après l’inondation.

Et s’ils le sont :

  • Lavez les tissus à l’eau propre non contaminée.
  • Portez des gants de caoutchouc et un masque de protection N95 bien ajusté lorsque vous manipulez des vêtements souillés.
  • Frottez et secouez les tissus pour en retirer la terre et rincez ou lavez-les dès que possible.
  • Faites de petites brassées et utilisez le niveau d’eau maximal. Ne surchargez pas la laveuse.
  • Lavez à l’eau chaude et utilisez un détergent de lessive. Ajoutez de l’eau de Javel en suivant les instructions de l’étiquette.
  • Vous devrez peut-être laver les articles très souillés plus d’une fois pour les nettoyer complètement. Si l’eau de rinçage est sale ou brouillée, les vêtements devraient être lavés à nouveau jusqu’à ce que l’eau de rinçage soit claire.
  • Faites sécher à la plus haute température lorsque les vêtements sont propres.

En savoir plus sur les moisissures

Les moisissures – Prévention et nettoyage - [PDF 476 KB]

ÉTAPE 6 : Asséchez la maison et réduisez le taux d’humidité

IMPORTANT : N’appliquez pas une couche de peinture sur des moisissures et ne les recouvrez pas de tissu ou de papier peint, car les moisissures continueront de se former et persisteront dans votre maison. Assécher complètement des pièces inondées peut prendre plusieurs semaines.

Une odeur de moisi peut indiquer la formation de moisissures ou de bactéries.

Enlevez dès que possible de la maison les objets saturés d’eau.

  • Ouvrez les portes et les fenêtres
  • Ouvrez les portes de garde-robes, les tiroirs de commodes et les portes d’armoires.
  • Utilisez des ventilateurs et activez un déshumidificateur ou plus au besoin.

ÉTAPE 7 : Nettoyage de la cour

Tenez les enfants et les animaux de compagnie à l’écart de la cour jusqu’à la fin du nettoyage.

  • Remplacez le sable des bacs à sable et nettoyez les structures de jeu qui peuvent avoir été contaminées.
  • Retournez la terre des potagers. Ne consommez pas les légumes d’un potager qui a été inondé.
  • Dépendamment de la saison, les eaux stagnantes peuvent présenter des risques pour la santé étant des milieux favorables à la reproduction d’insectes comme les moustiques. Videz l’eau dès que possible (p. ex. l’eau stagnante à l’intérieur de sceaux, de vieux pneus ou d’autres contenants)
  • Retirez dès que possible les débris et les déchets de votre maison afin d’éviter d’attirer les rats, les souris, les ratons laveurs et les autres vermines, et de prévenir qu’ils s’y installent. (N’approchez pas et ne touchez pas d’animaux que vous ne connaissez pas même s’ils semblent gentils.)

Source :

Gouvernement de l’Alberta Rétablissement et démarrage de systèmes privés d’égout et de puits après une inondation : Nettoyer et désinfecter avec de l’eau de Javel après une situation d’urgence. 

CDC. Nettoyer et désinfecter avec de l’eau de Javel après une situation d’urgence. 

Ville de Calgary. Nettoyer après une inondation

Après l’inondation - Trousse d'information - [PDF - 154 KB] 

Faire face aux événements stressants

Les impacts psychologiques d'un événement stressant peuvent se faire ressentir immédiatement ou bien après; les personnes affectées directement ou indirectement peuvent ressentir toutes sortes d'émotions et de réactions. 

La résilience permet d’affronter les épreuves de façon positive et de s’en remettre. N’importe qui peut avoir besoin d’aide. C’est normal de ce sentir bouleversé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Constance and Buckham's Bay Community Centre

262 Len Purcell Drive

Monday to Thursday: 10am - 7pm

Sunday: 10am - 7pm

Contactez Nous