Le smog

Le smog est un mélange de polluants atmosphériques qui contribue à la formation de la brume brunâtre que nous voyons parfois les journées chaudes, de mai à septembre. Le smog se forme lorsqu'il fait chaud et que les émissions provenant des véhicules, des autres sources industrielles et des activités humaines se mélangent aux contaminants déjà présents dans l'air. Le smog peut envelopper les zones urbaines, suburbaines et rurales, présentant un danger important pour la santé de tous les résidents d'Ottawa.

Composé principalement d'ozone et de matières particulaires fines, le smog peut avoir de nombreux effets défavorables sur la santé. Il a été bien documenté que l'exposition au smog cause des affections telles que :

  • difficulté à respirer
  • irritation des poumons, des yeux, du nez et de la gorge
  • oppression thoracique,
  • toux et respiration sifflante
  • l'aggravation de l'asthme et des troubles cardiaques et pulmonaires existants

Bien que toute la population puisse être affectée par le smog, les enfants, les personnes âgées et les personnes ayant des troubles cardiaques et respiratoires sont particulièrement vulnérables. Pour avertir les gens de protéger leur santé, des alertes au smog sont diffusées par le ministère de l'Environnement de l'Ontario et Environnement Canada quand les conditions météorologiques prévues et les niveaux de pollution atmosphérique favorisent la formation de smog.

Pour aider à réduire le smog et la pollution atmosphérique :

  • Utilisez moins souvent votre véhicule. Les émissions des automobiles, VUS et camion légers sont ce qui contribue le plus à la formation de smog dans la région d'Ottawa
  • Conduisez d'une façon plus écologique :
    • Vérifiez régulièrement l'indicateur du niveau d'huile de votre voiture
    • Évitez de faire tourner le moteur au ralenti et de circuler sur des routes encombrées
  • Économisez l'énergie - l'électricité produite à l'aide de combustibles fossiles contribue au smog :
    • Éteignez les lumières quand vous quittez la pièce
    • Achetez des appareils et des ampoules électriques à haut rendement énergétique
    • Ajustez le niveau de l'appareil de climatisation quelques degrés plus chauds quand il n'y a personne à la maison.
Les personnes âgées et le smog
Je suis une personne âgée. Comment le smog peut-il nuire à ma santé?
  • Si vous êtes une personne âgée souffrant de troubles cardiaques ou respiratoires, tels que l'asthme, l'emphysème ou la bronchite chronique, le smog peut aggraver vos symptômes.
  • Le smog peut réduire la capacité fonctionnelle de vos poumons. Lors d'une journée d'alerte au smog, il se peut que vous ayez plus de difficulté à respirer, que vos activités quotidiennes soient plus difficiles et que vous ressentiez davantage de fatigue.
  • Le smog réduit la capacité du système respiratoire à combattre les infections et à éliminer les particules étrangères, ce qui augmente vos risques de maladie.
  • Les personnes âgées peuvent avoir plus de difficulté à déceler la présence d'ozone et avoir une réaction tardive aux premiers symptômes de l'exposition au smog, tels que les difficultés respiratoires, l'essoufflement et la sensation de serrement dans les poumons et la poitrine.

Comment puis-je me protéger lors d'une journée d'alerte au smog?

  • Détendez-vous. Évitez le stress et les activités physiques.
  • Évitez les travaux extérieurs et l'exercice rigoureux.
  • Restez à l'intérieur dans un endroit frais et bien ventilé.
  • Si vous devez sortir, essayez de planifier vos activités tôt le matin lorsque le niveau de pollution est au plus bas.
  • Évitez d'aller à l'extérieur dans des secteurs à circulation dense ou à l'heure de pointe afin de minimiser votre exposition au smog.
  • Évitez l'exposition au soleil et buvez beaucoup d'eau et de jus naturels.
  • Si vous ressentez certains symptômes tels qu'un serrement de la poitrine, une respiration sifflante ou un essoufflement, veuillez consulter un médecin.

Adaption autorisée du matériel portant sur les alertes au smog élaboré par la ville de Toronto et le ministère de l'Environnement de l'Ontario.

Qualité de l'air Ontario (Ministère de l'Environnement)

Les enfants et le smog

Comment le smog peut-il nuire à la santé de mon enfant?

Les enfants courent davantage le risque d'éprouver des problèmes respiratoires en raison du smog, tels que la respiration sifflante, la toux et l'essoufflement parce que :

  • Les enfants inspirent plus d'air que les adultes et respirent plus rapidement que ces derniers, en particulier lors d'activités rigoureuses et pendant le jeu.
  • Comme les enfants ont tendance à respirer par la bouche, le système de filtration naturel du nez n'est pas utilisé. Ainsi, ils inspirent des quantités importantes d'air pollué directement dans leurs poumons.
  • Les enfants passent plus de temps à l'extérieur que les adultes.
  • Le smog augmente le risque de maladie chez l'enfant. Les enfants sont plus sensibles aux infections que les adultes, et le smog réduit la capacité du système respiratoire à combattre les infections et à éliminer les particules étrangères.
  • Le smog peut aggraver les symptômes liés à l'asthme et aux allergies chez les enfants.

Réduisez les travaux, l'exercice et les jeux effectués à l'extérieur par votre enfant.

  • Les enfants qui souffrent d'asthme et d'allergies devraient éviter de sortir.
  • Planifiez des activités intérieures pour votre enfant, dans un endroit frais et bien ventilé.
  • Planifiez toute activité extérieure tôt le matin lorsque le niveau de pollution est au plus bas.
  • Les enfants devraient éviter de sortir aux heures de pointe ou près de secteurs à circulation dense. Ainsi, leur exposition au smog et à d'autres agents polluants sera réduite.

Adaption autorisée du matériel portant sur les alertes au smog élaboré par la Ville de Toronto et le ministère de l'Environnement de l'Ontario.

Qualité de l'air Ontario (Ministère de l'Environnement)

Contactez Nous