Données sur l'usage de drogues et les surdoses

La consommation de drogues peut entraîner des effets immédiats comme la surdose (empoisonnement) ou des effets sur le comportement ou la santé mentale (p. ex., effets paniquants ou retrait). Une consommation chronique peut toutefois entraîner d’autres conséquences négatives pour la santé.

Cette section porte sur la consommation d’autres drogues que le cannabis, l’alcool et le tabac ainsi que la morbidité aiguë et la mortalité qui en découlent. Pour en savoir plus sur les drogues, visitez la page Web de Santé publique Ottawa visitez la page Web de Santé publique Ottawa Arrêt Overdose Ottawa. Des informations sur la consommation de cannabis, d’alcool et de tabac à Ottawa sont disponibles sur les pages de données suivantes de Santé publique Ottawa:

Données de surveillance des surdoses d’opioïdes

Nombre mensuel de visites à l’urgence en raison d’une surdose d’opioïdes (mis à jour chaque mois)

Figure 1. Nombre mensuel de visites à l’urgence en raison d’une surdose d’opioïdes, Ottawa, 2017-2018

Diagramme Graphique linéaire illustrant le nombre mensuel de visites à l'urgence dans les hôpitaux d'Ottawa pour les patients chez qui un surdosage / empoisonnement par des opioïdes a été diagnostiqué.

 Source des données et notes pour la figure 1

Système national d’information sur les soins ambulatoires (SNISA), Institut canadien d’information sur la santé (ICIS).

  • Ces données se rapportent uniquement aux opioïdes. Les totaux seront donc inférieurs à ceux de visites à l’urgence où l’on soupçonne une surdose.
  • Les visites en raison d’une surdose d’opioïdes comprennent les visites non prévues à l’urgence où l’empoisonnement aux opioïdes a été consigné comme principal ou autre problème. Les diagnostics non confirmés sont exclus.
  • Les totaux comprennent tous les patients ayant fait une surdose d’opioïdes qui ont été vus à l’urgence d’un hôpital d’Ottawa, quel que soit leur lieu de résidence. Les patients ne résidant pas à Ottawa qui ont été vus à un hôpital d’Ottawa ont été inclus.
  • Les totaux comprennent toutes les surdoses, quelle qu’ait été l’intention de la personne qui l’a subie.
  • Les totaux ne sont restreints ni à un groupe d’âge ni à un degré de gravité précis.
  • Les totaux sont préliminaires et peuvent changer lorsque les données sont mises à jour.
  • Ces données ne précisent pas le type d’opioïde (p. ex., héroïne ou fentanyl) ni les circonstances de son utilisation (à des fins thérapeutiques, récréatives, etc.).
  • Les totaux mensuels inférieurs à cinq seront supprimés aux fins de protection de la vie privée.
  • Voir les données ci-dessous ou sur Données ouvertes Ottawa
Tableaux de données de la figure 1
Tableau 1. Nombre mensuel de visites à l’urgence en raison d’une surdose d’opioïdes, Ottawa, 2019

Mois (2019)

Nombre total de visites à l’urgence en raison d’une surdose d’opioïdes

Janvier 30
Février 21
Mars 25
Tableau 1. Nombre mensuel de visites à l’urgence en raison d’une surdose d’opioïdes, Ottawa, 2018

Mois (2018)

Nombre total de visites à l’urgence en raison d’une surdose d’opioïdes

Janvier

28

Février

30

Mars

29

Avril

22

Mai

33

Juin

38

Juillet

48

Août

46

Septembre

50

Octobre

43

Novembre

53

Décembre

51
Tableau 1. Nombre mensuel de visites à l’urgence en raison d’une surdose d’opioïdes, Ottawa, 2017

Mois (2017)

Nombre total de visites à l’urgence en raison d’une surdose d’opioïdes

Avril

38

Mai

24

Juin

37

Juillet

50

Août

48

Septembre

41

Octobre

33

Novembre

27

Décembre

29

 

Données sur les sites de consommation supervisée

Données sur les sites de consommation supervisée
 

Santé publique Ottawa

Ottawa Inner City Health

Somerset West Community Health Centre

Sandy Hill Community Health Centre

Données sur les sites de consommation supervisée à Santé publique Ottawa - 2019
DépartVisites*,†Administrations de naloxoneAdministrations d'oxygèneAppels au 9-1-1 pour une surdose de drogue
2019-01-07 189 1 1 0
2019-01-14 177 1 1 1
2019-01-21 208 0 0 0
2019-01-28 218 3 3 1
2019-02-04 188 0 0 0
2019-02-11 163 0 0 0
2019-02-18 155 0 0 0
2019-02-25 118 0 1 0
2019-03-04 163 0 1 0
2019-03-11 196 0 0 0
2019-03-18 234 1 1 1
2019-03-25 230 0 2 0
Données sur les sites de consommation supervisée à Santé publique Ottawa - 2018
DépartVisites*,†Administrations de naloxoneAdministrations d’oxygèneAppels au 9-1-1 pour une surdose de drogue
2018-01-01 158 0 0 0
2018-01-08 172 0 0 0
2018-01-15 184 0 0 0
2018-01-22 178 0 0 0
2018-01-29 232 2 2 2
2018-02-05 229 0 1 0
2018-02-12 264 0 1 0
2018-02-19 209 1 2 1
2018-02-26 224 0 0 0
2018-03-05 200 0 0 0
2018-03-12 193 0 1 1
2018-03-19 159 0 0 0
2018-03-26 178 0 1 0
2018-04-02 177 1 1 1
2018-04-09 180 0 1 0
2018-04-16 183 0 0 0
2018-04-23 208 1 2 1
2018-04-30 225 0 0 0
2018-05-07 191 0 1 1
2018-05-14 211 0 0 0
2018-05-21 214 0 0 0
2018-05-28 197 2 3 3
2018-06-04 187 3 4 2
2018-06-11 188 1 1 0
2018-06-18 198 0 1 0
2018-06-25 223 1 1 1
2018-07-02 230 0 2 1
2018-07-09 223 0 0 0
2018-07-16 236 1 1 0
2018-07-23 206 0 2 0
2018-07-30 285 4 6 3
2018-08-06 275 0 0 0
2018-08-13 242 1 5 0
2018-08-20 225 1 2 1
2018-08-27 271 0 1 0
2018-09-03 241 0 2 0
2018-09-10 209 2 4 0
2018-09-17 186 1 2 0
2018-09-24 213 2 8 0
2018-10-01 213 1 6 0
2018-10-08 243 2 5 0
2018-10-15 251 0 3 0
2018-10-22 259 0 1 1
2018-10-29 245 1 4 0
2018-11-05 227 2 4 0
2018-11-12 215 1 2 1
2018-11-19 177 2 4 1
2018-11-26 241 4 6 0
2018-12-03 188 0 1 0
2018-12-10 212 0 3 0
2018-12-17 248 2 4 2
2018-12-24 211 1 1 0
2018-12-31 216 0 1 0
Données sur les sites de consommation supervisée à Santé publique Ottawa - 2017
DépartVisites*,†

Administrations de naloxone

Administrations d’oxygèneAppels au 9-1-1 pour une surdose de drogue
2017-09-25 50‡ 0 0 0
2017-10-02 41 0 1 0
2017-10-09 110§ 0 0 0
2017-10-16 159 0 1 0
2017-10-23 196 0 1 0
2017-10-30 254 0 0 0
2017-11-06 190 0 0 0
2017-11-13 154 0 1 1
2017-11-20 124 0 0 0
2017-11-27 216 0 0 0
2017-12-04 217 0 0 0
2017-12-11 174 1 1 1
2017-12-18 142 0 0 0
2017-12-25 153 0 2 0

* Les données de SPO correspondent au nombre de visites et non au nombre de clients. Seules les visites visant à recevoir des services d’injection supervisée ont été comptées. (Les visites visant l’obtention de matériel d'injection ne sont pas comprises.)
† L’injection n’a pas toujours lieu au cours de la visite pour des services d’injection supervisée. De septembre à décembre 2018, une injection a été effectuée au cours de 99 % des visites.
‡ SPO a commencé à offrir des services d’injection supervisée le 26 septembre 2017, à raison de six heures par jour et de sept jours par semaine.
§ À partir du 10 octobre 2017, SPO a allongé les heures des services d’injection supervisée à 12 heures par jour, sept jours par semaine.


Données sur les sites de consommation supervisée à Ottawa Inner City Health - 2018
DépartVisitesAdministrations de naloxoneAdministrations d’oxygèneAppels au 9-1-1 pour une surdose de drogue
2018-04-23 967 2 2 0
2018-04-30 875 3 4 0
2018-05-07 865 10 10 0
2018-05-14 850 13 13 0
2018-05-21 684 7 7 0
2018-05-28 835 6 6 0
2018-06-04 631 7 7 1
2018-06-11 684 0 0 0
2018-06-18 586 5 5 0
2018-06-25 945 10 10 0
2018-07-02 725 3 3 0
2018-07-09 765 6 7 0
2018-07-16 781 3 3 0
2018-07-23 901 6 5 1
2018-07-30 918 24 24 1
2018-08-06 1027 11 11 0
2018-08-13 1058 20 20 1
2018-08-20 897 14 14 0
2018-08-27 790 16 16 1
2018-09-03 1034 18 18 1
2018-09-10 1020 16 16 1
2018-09-17 1122 16 16 1
2018-09-24 1155 12 12 0
2018-10-01 1044 13 13 2
2018-10-08 1112 11 11 0
2018-10-15 1075 8 8 0
2018-10-22 1036 13 13 1
2018-10-29 340 30 30 0
2018-11-05 332 9 9 1
2018-11-12 777 8 8 1
2018-11-19 725 5 5 0
2018-11-26 745 25 25 2
2018-12-03 773 19 19 0
2018-12-10 908 20 20 0
2018-12-17 916 15 15 1
2018-12-24 761 6 6 0

Données sur les sites de consommation supervisée à Somerset West Community Health Centre - 2018
DateVisitesAdministrations de naloxoneAdministrations d’oxygèneAppels au 9-1-1 pour une surdose de drogue
July - September 2018 1051 7 2 1
October - December 2018 3451 N/A N/A N/A

Données sur les sites de consommation supervisée à Sandy Hill Community Health Centre - 2018
DépartVisitesAdministrations de naloxoneAdministrations d’oxygèneAppels au 9-1-1 pour une surdose de drogue
2018-04-16 16 0 0 0
2018-04-23 18 0 0 0
2018-04-30 52 0 0 0
2018-05-07 31 0 0 0
2018-05-14 34 0 0 0
2018-05-21 52 0 0 0
2018-05-28 77 1 0 0
2018-06-04 36 0 0 0
2018-06-11 57 0 0 0
2018-06-18 38 0 1 1
2018-06-25 69 1 0 0
2018-07-02 44 0 0 0
2018-07-09 40 1 0 0
2018-07-16 36 0 0 0
2018-07-23 51 0 0 0
2018-07-30 70 0 0 0
2018-08-06 46 1 0 0
2018-08-13 51 1 0 0
2018-08-20 57 0 0 0
2018-08-27 79 1 0 0
2018-09-03 84 0 1 0
2018-09-10 81 1 0 0
2018-09-17 76 0 0 0
2018-09-24 103 1 1 1
2018-10-01 128 0 0 0
2018-10-08 82 0 0 0
2018-10-15 113 1 0 0
2018-10-22 138 1 0 1
2018-10-29 169 7 1 0
2018-11-05 178 3 0 0
2018-11-12 148 3 1 0
2018-11-19 164 0 0 0
2018-11-26 220 2 0 0
2018-12-03 166 3 1 1
2018-12-10 154 1 0 0
2018-12-17 177 4 2 1
2018-12-24 61 1 1 0
 Résultats de la vérification de drogue
Le Centre de santé communautaire Côte-de-Sable publie les résultats de sa vérification de drogue effectuée au moyen d'une analyse de drogue basée sur la spectrométrie de masse (clients SIS uniquement).

Les résultats mensuels sont affichés en ligne sur leur site web.

Données sur la consommation de drogues et ses répercussions sur la santé

La consommation de drogues peut entraîner un empoisonnement (surdose) ou des problèmes de santé mentale pouvant se traduire par des visites à l’urgence, des hospitalisations ou des décès. Les opioïdes ont particulièrement retenu l’attention au cours des dernières années, puisque les conséquences de leur utilisation prennent de plus en plus d’importance.

Consommation autodéclarée de drogues chez les adultes d’Ottawa
  • Environ 3 % des résidents d’Ottawa de 19 ans et plus ont dit avoir consommé une drogue illicite autre que le cannabis durant l’année précédente. [1] Ce chiffre est le même que dans le reste de l’Ontario. On ne peut fournir d’estimations pour chaque drogue en raison des nombres peu élevés.Il est probable que les données autodéclarées sous-estiment la consommation réelle de nombreuses drogues en raison de leur nature stigmatisante et illégale. 
Consommation autodéclarée de substances chez les jeunes d’Ottawa durant l’année précédente

À Ottawa :

  • Environ 10 % des élèves de la 7e à la 12e année prennent des médicaments pour le rhume et la grippe, des opioïdes ou d’autres substances illicites. Ce pourcentage est inférieur à celui des élèves qui disent consommer de l’alcool ou du cannabis. (Figure 2). 
  • Plus de 6 100 (14 %) élèves de la 9e à la 12e année ont pris des médicaments sur ordonnance (p. ex., opioïdes, tranquillisants, médicaments pour le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité) à des fins non médicales. Ce chiffre est le même que dans le reste de l’Ontario. Environ 4 800 (11 %) élèves de la 9e à la 12e année ont dit avoir consommé des opioïdes à des fins non médicales. [2]
  • Environ un dixième (9 %) des élèves de la 9e à la 12e année ont dit avoir consommé une substance autre que l’alcool, le cannabis, des médicaments sur ou sans ordonnance (p. ex., hallucinogènes, cocaïne ou ecstasy). [2]

Figure 2. Consommation déclarée de certaines substances par les élèves d’Ottawa durant l’année précédente, 2017

Diagramme à barres horizontales indiquant la consommation déclarée de substances par un pourcentage des élèves d’Ottawa durant l’année précédente pour des substances données en 2017

 Source des données et notes pour la figure 2

Santé publique Ottawa. Surveillance des facteurs de risque en Ontario, Sondage sur la consommation de drogues et la santé des élèves de l’Ontario, 2017, Centre de toxicomanie et de santé mentale.

  • Les données de 2017 contenues dans cette section proviennent du Sondage sur la consommation de drogues et la santé des élèves de l’Ontario, produit par le Centre de toxicomanie et de santé mentale et l’Institute for Social Research de l’Université York. Le contenu et l’interprétation présentés relèvent entièrement des auteurs et ne représentent pas forcément la position officielle du Centre de toxicomanie et de santé mentale.
  • Le SCDSEO est le sondage scolaire biennal utilisé depuis le plus longtemps au Canada, et le seul qui soit mené à l’échelle de la province. Les statistiques de 2017 se basent sur un sondage effectué auprès d’un échantillon aléatoire de plus de 1 400 élèves de la 7e à la 12e année inscrits dans l’un des quatre conseils scolaires publics d’Ottawa.
 Tableau de données pour la figure 2
Tableau 2. Consommation déclarée (pourcentage des élèves d’Ottawa) de certaines substances durant l’année précédente, 2017
Substance Pourcentage des élèves qui ont dit en avoir consommé
Alcool 35,9
Cannabis 18,0
Opioïdes à des fins non médicales (7e et 8e années) 8,6
Opioïdes à des fins non médicales (9e à 12e année) 11,3
Médicaments pour le rhume et la grippe 9,4
Tabac 5,8
Drogue illicite (9e à 12e année) 9,9
Visites à l’urgence liées à la consommation de drogues

À Ottawa :

  • Le nombre de visites à l’urgence pour des surdoses accidentelles d’opioïdes est supérieur au nombre de visites pour des surdoses de toutes les autres drogues combinées (p. ex., cocaïne, barbituriques et amphétamines). On observe une augmentation marquée des surdoses d’opioïdes depuis 2015.(Figure 3).
  • Les taux les plus élevés de visites à l’urgence pour des surdoses accidentelles d’opioïdes sont observés chez les jeunes adultes, en particulier chez ceux de 30 à 34 ans (Figure 4).

Figure 3. Visites à l’urgence pour des surdoses accidentelles d’opioïdes ou de non-opioïdes, Ottawa, 2008-2017

Graphique linéaire indiquant le nombre de visites aux services des urgences pour des surdoses accidentelles d'opioïdes et de non-opioïdes à Ottawa de 2008 à 2017 

 

 Source des données et notes pour la figure 3

Données sur les visites à l’urgence non planifiées, Système national d’information sur les soins ambulatoires (2008-2017), SavoirSanté Ontario, ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario. Données extraites le 2 octobre 2018.

  • Les données comprennent les empoisonnements accidentels aux opioïdes (T400, T401, T402, T403, T404 et T406) et aux non-opioïdes (T405, T408, T423, T409 et T436).
  • Les données ne comprennent pas les surdoses intentionnelles (X61, X62 et Y87) et les surdoses de cannabis (T407).
  • Les données se limitent aux patients d’une unité de santé publique d’Ottawa.
  • Aux fins de clarté, les taux ne sont pas présentés dans le graphique, mais ils sont fournis dans le tableau de données qui y est associé.
 Tableau de données pour la figure 3
Tableau 3. Visites à l’urgence pour des surdoses accidentelles d’opioïdes ou de non-opioïdes, Ottawa, 2008-2017
Année Nombre de visites à l’urgence pour des surdoses d’opioïdes Nombre de visites à l’urgence pour des surdoses de non-opioïdes Population Taux de visites à l’urgence pour des surdoses d’opioïdes (par 100 000 habitants) Taux de visites à l’urgence pour des surdoses de non-opioïdes (par 100 000 habitants)
2008 103 63 869 015 11,9 7,2
2009 104 61 883 741 11,8 6,9
2010 128 62 899 016 14,2 6,9
2011 138 72 912 248 15,1 7,9
2012 153 68 924 466 16,6 7,4
2013 198 82 936 180 21,1 8,8
2014 196 87 946 870 20,7 9,2
2015 178 94 956 929 18,6 9,8
2016 243 115 973 481 25 11,8
2017 370 122 996 651 37,1 12,2

Figure 4. Taux de visites à l’urgence (nombre par 100 000 habitants) pour des surdoses accidentelles d’opioïdes, par groupes d’âge, Ottawa, 2017

 Graphique à barres indiquant le nombre de visites aux services des urgences pour des surdoses accidentelles d'opioïdes à Ottawa selon le groupe d'âge en 2017

 Source des données et notes pour la figure 4

Données sur les visites à l’urgence non planifiées, Système national d’information sur les soins ambulatoires (2017), SavoirSanté Ontario, ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario. Données extraites le 2 octobre 2018.

  • Les données comprennent les empoisonnements accidentels aux opioïdes (T400, T401, T402, T403, T404 et T406) et aux non-opioïdes (T405, T408, T423, T409 et T436).
  • Les données ne comprennent pas les surdoses intentionnelles (X61, X62 et Y87) et les surdoses de cannabis (T407).
  • Les données se limitent aux patients d’une unité de santé publique d’Ottawa.
 Tableau de données pour la figure 4
Tableau 4. Taux de visites à l’urgence (par tranche de 100 000 habitants) pour des surdoses accidentelles d’opioïdes, par groupes d’âge, Ottawa, 2017
Groupe d’âge (en années) Taux de surdoses d’opioïdes (par 100 000 habitants)
Moins de 1  Aucun cas
1-4  Aucun cas
5-9  Aucun cas
10-14 5,8
15-19 40,5
20-24 55,5
25-29 71,7
30-34 83,4
35-39 50,1
40-44 33,5
45-49 51,5
50-54 32,1
55-59 37
60-64 27,1
65 et plus 17,2
  • La tendance est différente en ce qui concerne les visites à l’urgence pour des problèmes de santé mentale et de comportement associés à la drogue à Ottawa. (Figure 5, Tableau 6). Le nombre de visites à l’urgence pour des problèmes de santé mentale et comportementale associés aux non-opioïdes est plus élevé que celui des visites associées aux opioïdes, et il est en hausse depuis 2015.(Figure 5). 

Figure 5. Visites à l’urgence pour des problèmes de santé mentale et comportementale associés à la drogue, Ottawa, 2008-2017

 Graphique linéaire indiquant le nombre de visites aux services des urgences pour des problèmes de santé mentale et comportementaux associés à la drogue à Ottawa de 2008 à 2017

 Source des données et notes pour la figure 5

Données sur les visites à l’urgence non planifiées, Système national d’information sur les soins ambulatoires (2008-2017), SavoirSanté Ontario, ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario. Données extraites le 2 octobre 2018.

  • Les données comprennent les problèmes de santé mentale et comportementale associés aux opioïdes (F110-F119) et aux non-opioïdes (F130-139, F140-149, F150-159, F160-169, F180-F189 et F190-F199).
  • Les données ne comprennent pas les surdoses intentionnelles (X61, X62 et Y87) et les surdoses de cannabis (F120-129).
  • Les données se limitent aux patients d’une unité de santé publique d’Ottawa.
  • Aux fins de clarté, les taux ne sont pas présentés dans le graphique, mais ils sont fournis dans le tableau de données qui y est associé.
 Tableau de données pour la figure 5
Tableau 5. Nombre et taux de visites à l’urgence (par tranche de 100 000 habitants) pour des problèmes de santé mentale et comportementale associés à la drogue, Ottawa, 2008-2017
Année Nombre de visites à l’urgence pour des problèmes de santé mentale associés aux opioïdes Nombre de visites à l’urgence pour des problèmes de santé mentale associés aux non-opioïdes  Taux de visites à l’urgence pour des problèmes de santé mentale associés aux opioïdes Taux de visites à l’urgence pour des problèmes de santé mentale associés aux non-opioïdes 
2008 209 1 029 24,1 118,4
2009 229 879 25,9 99,5
2010 345 1 014 38,4 112,8
2011 312 1 005 34,2 110,2
2012 295 1 008 31,9 109
2013 230 926 24,6 98,9
2014 236 1 058 24,9 111,7
2015 285 1 148 29,8 120
2016 294 1 487 30,2 152,8

 

Tableau 6. Nombre de visites à l’urgence pour des problèmes de santé mentale et comportementale, par types de drogue, Ottawa, 2017
Type de drogue Nombre de visites à l’urgence
Plusieurs drogues à la fois 947
Cocaïne 537
Opioïdes 395
Stimulants 209
Hypnotiques 97
Hallucinogènes 21
Solvants Moins de 10
 Source des données et notes pour le tableau 6

Données sur les visites à l’urgence non planifiées, Système national d’information sur les soins ambulatoires (2008-2017), SavoirSanté Ontario, ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario. Données extraites le 2 octobre 2018.

  • Les données comprennent les problèmes de santé mentale et comportementale associés aux opioïdes (F110-F119) et aux non-opioïdes (F130-139, F140-149, F150-159, F160-169, F180-F189 et F190-F199).
  • Les données ne comprennent pas les surdoses intentionnelles (X61, X62 et Y87) et les surdoses de cannabis (F120-129)..  
  • Les données se limitent aux patients d’une unité de santé publique d’Ottawa.
  • Aux fins de clarté, les taux ne sont pas présentés dans le graphique, mais ils sont fournis dans le tableau de données qui y est associé.

 

Hospitalisations liées à la consommation de drogues

À Ottawa :

  • On compte plus d’hospitalisations pour des surdoses accidentelles d’opioïdes que pour des surdoses de toutes les autres drogues combinées (p. ex., cocaïne, barbituriques et amphétamines). (Figure 6).
  • Les taux les plus élevés d’hospitalisations pour des surdoses accidentelles d’opioïdes sont observés chez les adultes de 65 ans et plus. (Figure 7).  Le taux le plus élevé d’ordonnances d’opioïdes pour la douleur est également associé à ce groupe (Figure 8).

Figure 6. Hospitalisations pour des surdoses accidentelles de drogues, Ottawa, 2008-2017

Graphique linéaire indiquant le nombre d'hospitalisations pour des surdoses accidentelles d'opioïdes et de non-opioïdes à Ottawa de 2008 à 2017

 Source des données et notes pour la figure 6

Données sur les hospitalisations non planifiées, Base de données sur les congés des patients (2008-2017), SavoirSanté Ontario, ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario. Données extraites le 2 octobre 2018.

  • Les données comprennent les empoisonnements aux opioïdes (T400, T401, T402, T403, T404 et T406) et aux non-opioïdes (T405, T408, T423, T409 et T436).
  • Les données ne comprennent pas les surdoses intentionnelles (X61, X62 et Y87) et les surdoses de cannabis (T407).
  • Les données se limitent aux visites de patients dans une unité de santé publique d’Ottawa.
  • Aux fins de clarté, les taux ne sont pas présentés dans le graphique, mais ils sont fournis dans le tableau de données qui y est associé.
 Tableau de données pour la figure 6
Tableau 7. Nombre et taux d’hospitalisations (par tranche de 100 000 habitants) pour des surdoses d’opioïdes et de non-opioïdes, Ottawa, 2008-2017
Année Nombre d’hospitalisations associées aux opioïdes Nombre d’hospitalisations associées aux non-opioïdes Taux d’hospitalisations associées aux opioïdes Taux d’hospitalisations associées aux non-opioïdes
2008 32 16 3,7 1,8
2009 33 12 3,7 1,4
2010 15 13 1,7 1,4
2011 43 9 4,7 1
2012 45 15 4,9 1,6
2013 45 11 4,8 1,2
2014 55 23 5,8 2.4
2015 44 18 4,6 1,9
2016 64 22 6,6 2,3
2017 67 33 6,7 3,3

Figure 7. Taux d’hospitalisations (par tranche de 100 000 habitants) pour des surdoses accidentelles d’opioïdes, par groupes d’âge, Ottawa, 2017

 Graphique à barres indiquant le taux d'hospitalisations pour des surdoses accidentelles d'opioïdes et de non-opioïdes à Ottawa selon le groupe d'âge en 2017

 Source des données et notes pour la figure 7

Données sur les hospitalisations non planifiées, Base de données sur les congés des patients (2008-2017), SavoirSanté Ontario, ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario. Données extraites le 2 octobre 2018.

  • Les données comprennent les empoisonnements aux opioïdes (T400, T401, T402, T403, T404 et T406) et aux non-opioïdes (T405, T408, T423, T409 et T436).
  • Les données ne comprennent pas les surdoses intentionnelles (X61, X62 et Y87) et les surdoses de cannabis (T407).
  • Les données se limitent aux visites de patients dans une unité de santé publique d’Ottawa.
  • Les taux relatifs aux personnes de 0 à 19 ans ont été supprimés parce que les totaux étaient trop peu élevés.
 Tableau de données pour la figure 7
Tableau 8. Taux d’hospitalisations (par tranche de 100 000 habitants) pour des surdoses accidentelles d’opioïdes, par groupes d’âge, Ottawa, 2017
Groupe d’âge (en années)  Taux d’hospitalisations (par 100 000 habitants)
0-19 Données non publiables
20-29 7
30-39 7
40-49 9,1
50-64 7
65 et plus 12,6

Figure 8. Taux d’ordonnances d’opioïdes pour la douleur (par tranche de 1 000 habitants), par groupes d’âge, Ottawa, 2017

Graphique à barres indiquant le taux d’ordonnances d’opioïdes pour la douleur par groupe d'âge à Ottawa, 2017

 Source des données et notes pour la figure 8

Ontario Drug Policy Research Network, Ontario Prescription Opioid Tool, Toronto (Ontario), juillet 2018. Sur Internet : http://odprn.ca/ontario-opioid-drug-observatory/ontario-prescription-opioid-tool/. Données extraites le 2 octobre 2018.

 Tableau de données pour la figure 8

 

Tableau 9.  Taux d’ordonnances individuelles d’opioïdes pour la douleur (par tranche de 1 000 habitants), par groupes d’âge, Ottawa, 2017, 2017
Groupe d’âge (en années) Taux d’ordonnances (par 1 000 habitants)
0-14 10,4
15-24 71,6
25-44 75,6
45-64 130,2
65 et plus 197,6
  • Le nombre total d’hospitalisations pour des problèmes de santé mentale et comportementale associés aux non-opioïdes est supérieur à celui des hospitalisations associées aux opioïdes, mais l’écart s’est resserré dans les dernières années.(Figure 9).
  • Tableau 11 présente le nombre d’hospitalisations pour des problèmes de santé mentale et comportementale par types de drogue.

Figure 9. Hospitalisations pour des problèmes de santé mentale et comportementale associés aux opioïdes et aux non-opioïdes, Ottawa, 2008-2017

Graphique linéaire indiquant le nombre d'hospitalisations pour des problèmes de santé mentale et comportementaux associés aux opioïdes et non-opioïdes à Ottawa de 2008 à 2017

 Source des données et notes pour la figure 9

Données sur les hospitalisations non planifiées, Base de données sur les congés des patients (2008-2017), SavoirSanté Ontario, ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario. Données extraites le 2 octobre 2018.

  • Les données comprennent les problèmes de santé mentale et comportementale associés aux opioïdes (F110-F119) et aux non-opioïdes (F130-139, F140-149, F150-159, F160-169, F180-F189 et F190-F199).

  • Les données ne comprennent pas les surdoses intentionnelles (X61, X62 et Y87) et les surdoses de cannabis (F120-129)

  • Les données se limitent aux patients d’une unité de santé publique d’Ottawa.

  • Aux fins de clarté, les taux ne sont pas présentés dans le graphique, mais ils sont fournis dans le tableau de données qui y est associé.

 Tableau de données pour la figure 9
Tableau 10. Hospitalisations pour des problèmes de santé mentale et comportementale associés aux opioïdes et aux non-opioïdes, Ottawa, 2008-2017
Année Nombre d’hospitalisations pour des problèmes de santé mentale associés aux opioïdes Nombre d’hospitalisations pour des problèmes de santé mentale associés aux non-opioïdes Taux d’hospitalisations pour des problèmes de santé mentale associés aux opioïdes Taux d’hospitalisations pour des problèmes de santé mentale associés aux non-opioïdes
2008 85 216 9,8 24,9
2009 97 214 11 24,2
2010 104 214 11,6 23,8
2011 95 188 10,4 20,6
2012 103 189 11,1 20,4
2013 103 171 11 18,3
2014 138 177 14,6 18,7
2015 131 166 13,7 17,3
2016 176 228 18,1 23,4
2017 211 242 21,2 24,3
Tableau 11. Nombre d’hospitalisations pour des problèmes de santé mentale et comportementale, par types de drogue, Ottawa, 2017
Type de drogue Nombre d’hospitalisations
Opioïdes 211
Cocaïne 137
Plusieurs drogues à la fois 104
Hypnotiques 26
Stimulants 25
Hallucinogènes <10
Solvents <10
 Source des données et notes pour le tableau 11
Données sur les hospitalisations non planifiées, Base de données sur les congés des patients (2008-2017), SavoirSanté Ontario, ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario. Données extraites le 2 octobre 2018.
  • Les données comprennent les problèmes de santé mentale et comportementale associés aux opioïdes (F110-F119) et aux non-opioïdes (F130-139, F140-149, F150-159, F160-169, F180-F189 et F190-F199).

  • Les données ne comprennent pas les surdoses intentionnelles (X61, X62 et Y87) et les surdoses de cannabis (F120-129).

  • Les données se limitent aux patients d’une unité de santé publique d’Ottawa.

  • Aux fins de clarté, les taux ne sont pas présentés dans le graphique, mais ils sont fournis dans le tableau de données qui y est associé.

Décès par surdose de drogues à Ottawa

Décès par surdose accidentelle de drogues

  • En 2016, on a recensé 45 décès par surdose accidentelle de drogues, ce qui comprend les cas où l’intention de la victime était inconnue. La majorité de ces décès (37, 82 %) étaient liés aux opioïdes. (Figure 10).
  • Figure 11 montre la répartition des décès par surdose accidentelle de drogues, par groupes d’âge, à Ottawa, en 2016.
  • De 2014 à 2015, le taux de décès par surdose a augmenté de 32 % à Ottawa, mais de seulement 6 % dans le reste de l’Ontario. (Figure 12). L’augmentation des décès par surdose accidentelle à Ottawa et dans le reste de l’Ontario est due à une hausse des décès par surdose accidentelle d’opioïdes. (Figure 12).
  • Depuis 2014, le fentanyl est en cause dans la majeure partie des décès par surdose à Ottawa.  Pour en savoir plus, consultez le "rapport Décès par surdoses à Ottawa, de 2000 à 2015.". 

Figure 10.Décès par surdose accidentelle, par types de drogue, Ottawa, 2016

Graphique à barres empilées montrant le nombre de décès par surdose accidentelle par type de drogue à Ottawa en 2016

 Source des données et notes pour la figure 10

Bureau du coroner en chef de l’Ontario. Données extraites en avril 2018 et analysées par la Section d’épidémiologie de Santé publique Ottawa.

  • Les données tiennent compte des surdoses accidentelles ou dont l’intention de la victime était inconnue, et se limitent aux patients d’une unité de santé publique d’Ottawa. Elles devraient être considérées comme préliminaires.
 Tableau de données pour la figure 10
Tableau 12. Décès par surdose accidentelle, par types de drogue, Ottawa, 2016
Type de drogue Nombre de décès
Fentanyl 18
Opioïdes (autres que le fentanyl) 19
Tous les opioïdes 37
Non-opioïdes 8
Total 45

Figure 11. Répartition des décès par surdose accidentelle (45 décès au total), par groupes d’âge, Ottawa, 2016

Graphique à barres horizontales indiquant le nombre de décès par surdose à Ottawa en 2016 par groupe d'âge.

 Source des données et notes pour la figure 11
Bureau du coroner en chef de l’Ontario. Données extraites en avril 2018 et analysées par la Section d’épidémiologie de Santé publique Ottawa.
 Tableau de données pour la figure 11
Tableau 13. Répartition des décès par surdose accidentelle (45 décès au total), par groupes d’âge, Ottawa, 2016
Groupe d’âge Décès par surdose accidentelle
0-9 ans 0
10-19 ans 1
20 à 29 ans 8
30 à 39 ans 14
40 à 49 ans 11
50 à 59 ans 8
60 ans et plus 3

Décès par surdose d’opioïdes

Le nombre total de décès par surdose d’opioïdes comprend les surdoses accidentelles, les surdoses intentionnelles (suicide) et les surdoses où l’intention de la victime était inconnue.

  • En 2017, on a recensé 64 décès par surdose d’opioïdes, ce qui représente une augmentation par rapport à 2016, où on en avait dénombré 40. (Figure 12). Cette hausse correspond à la tendance observée relativement aux visites à l’urgence et aux hospitalisations, ce qui indique que les méfaits liés aux opioïdes sont en hausse depuis quelques années.(Figure 12).
  • En 2017, le taux de mortalité attribuable à la consommation d’opioïdes le plus élevé a été observé chez les personnes de 45 à 64 ans.(Figure 13).
  • En 2016, le fentanyl a été l’opioïde le plus souvent en cause dans les décès par surdose accidentelle d’opioïdes. (Figure 10). En 2017, 72 % (46 sur 64) de tous les décès par surdose d’opioïdes (accidentelle, intentionnelle ou dont l’intention de la victime était inconnue) étaient attribuables au fentanyl. [4]

Figure 12. Nombre total et taux par 100 000 habitants de décès par surdose d’opioïdes, Ottawa, 2008-2017

 Graphique linéaire superposé sur un graphique à barres indiquant le nombre de décès par surdose d'opioïdes, sans égard à l'intention, à Ottawa de 2008 à 2017.

 Source des données et notes pour la figure 12

Outil interactif sur les opioïdes, Agence ontarienne de protection et de promotion de la santé (Santé publique Ontario), Toronto (Ontario), Imprimeur de la Reine pour l’Ontario, 2018. Sur Internet : https://www.publichealthontario.ca/fr/dataandanalytics/pages/opioid.aspx

  • Les données tiennent compte de toutes les surdoses d’opioïdes et se limitent aux patients d’une unité de santé publique d’Ottawa.

 Tableau de données pour la figure 12
Tableau 14. Nombre total de décès par surdose d’opioïdes, Ottawa, 2008-2017
Année Nombre de décès Taux de décès
2008 14 1,6
2009 34 3,8
2010 22 2,4
2011 20 2,2
2012 19 2,1
2013 29 3,1
2014 30 3,2
2015 34 3,6
2016 40 4,1
2017 64 6,4

Figure 13. Nombre total et taux (par tranche de 100 000 habitants) de décès par surdose d’opioïdes, par groupes d’âge, Ottawa, 2017

 Graphique linéaire superposé sur un graphique à barres indiquant le nombre de décès par surdose d'opioïdes, sans égard à l'intention, à Ottawa de 2008 à 2017.

 Source des données et notes pour la figure 13

Outil interactif sur les opioïdes, Agence ontarienne de protection et de promotion de la santé (Santé publique Ontario), Toronto (Ontario), Imprimeur de la Reine pour l’Ontario, 2018. Sur Internet : https://www.publichealthontario.ca/fr/dataandanalytics/pages/opioid.aspx.

  • Les données se limitent aux patients d’une unité de santé publique d’Ottawa.
  • Les taux par groupes d’âge pour une seule année devraient être interprétés avec prudence, puisque les totaux étaient peu élevés pour certains groupes.
 Tableau de données pour la figure 13
Tableau 15. Nombre total et taux (par tranche de 100 000 habitants) de décès par surdose d’opioïdes, par groupes d’âge, Ottawa, 2017
Groupe d’âge (en années) Nombre de décès Taux de décès (par 100 000 habitants)
0-14 1 0,6
15-24 7 5,4
25-44 25 8,6
45-64 28 10,5
65 et plus 3 2

Rapports sur la consommation de drogues et les surdoses

Visites à l’urgence pour des surdoses de drogues à Ottawa – Rapports de 2017 archivés

Picture of report on emergency department visits for drug overdoses in Ottawa

Consommation problématique de drogues à Ottawa – Rapport technique, 2016

Le présent rapport porte principalement sur la prévalence de la consommation problématique de drogues illicites, à l’exception du cannabis, et d’opioïdes sur ordonnance à des fins non médicales, ainsi que sur la morbidité et la mortalité qui en découlent.

Consommation problématique de drogues à Ottawa – Rapport technique [PDF, 2,7 Mo].[PDF 2.5 MB]

Décès par surdoses à Ottawa, de 2000 à 2015
Report: Rapport Décès par surdoses à Ottawa, de 2000 à 2015 [PDF, 834 ko] 
Surdoses et infections dues au VIH et au VHC parmi les consommateurs de drogues à Ottawa

Ce rapport fournit des renseignements épidémiologiques sur le risque de surdose ainsi que d’infections par le VIH et le VHC chez les utilisateurs de drogues.

Surdoses et infections dues au VIH et au VHC parmi les consommateurs de drogues à Ottawa [PDF, 606 ko] 

Rapport sur la consommation de drogue et la santé des élèves d’Ottawa (CDSEO), 2014

Le Rapport sur la consommation de drogue et la santé des élèves d’Ottawa offre un aperçu des comportements à risque pour la santé chez les jeunes d’Ottawa de la 7e à la 12e année basé sur les données du Sondage sur la consommation de drogues et la santé des élèves de l’Ontario (SCDSEO).

Rapport intégral [PDF, 875 ko]
Documents infographiques:

Abus d’alcool et de drogues à Ottawa : rapport technique, 2013
Ce rapport porte principalement sur la prévalence de l’abus d’alcool et de drogues ainsi que sur le fardeau qui en découle en matière de santé mentale, de dépendance, de blessures et de maladies chroniques. Il a pour objectif de stimuler l’établissement dans notre communauté d’un dialogue informé favorisant l’adoption de mesures de prévention, de promotion et d’intervention efficaces en matière d’abus d’alcool et de drogues.

Abus d’alcool et de drogues : rapport technique [PDF, 950 ko]

Liens externes

Morbidité et mortalité liées aux opioïdes en Ontario
L’outil interactif sur les opioïdes permet aux utilisateurs de prendre connaissance des plus récentes données sur la morbidité et la mortalité associées aux opioïdes, y compris le nombre de visites aux urgences, d’hospitalisations et de décès. Les résultats peuvent être consultés selon le bureau de santé publique, le réseau local d’intégration des services de santé, l’âge, le sexe et, dans certains cas, le type de drogue.

Références

Références
  1. Santé publique Ottawa. Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2015-2016, fichier de partage de l’Ontario. Statistique Canada.
  2. Santé publique Ottawa. Surveillance des facteurs de risque en Ontario, Sondage sur la consommation de drogues et la santé des élèves de l’Ontario, 2017, Centre de toxicomanie et de santé mentale.
  3. Bureau du coroner en chef de l’Ontario. Données extraites en avril 2018.
  4. Agence ontarienne de protection et de promotion de la santé (Santé publique Ontario). Outil interactif sur les opioïdes, Toronto (Ontario), Imprimeur de la Reine pour l’Ontario, 2018. Sur Internet : https://www.publichealthontario.ca/fr/dataandanalytics/pages/opioid.aspx.

 

<< Retour à ArretOverdoseOttawa.ca

Contactez Nous