Activités lors d’une éclosion

Lors d'une éclosion de maladies entériques et respiratoires, les établissements de soins de longue durée et les maisons de retraite doivent évaluer et modifier leurs activités afin de réduire le risque de transmission des infections chez les résidents et le personnel. Chaque éclosion est unique, raison pour laquelle l'enquêteur de Santé publique Ottawa (SPO) chargé de l'enquête sur l'éclosion dans votre établissement vous aidera à gérer l'éclosion et à évaluer vos activités.

Est-ce que toutes les activités doivent être annulées pendant une éclosion?
Non, mais certaines pourraient devoir l'être. Vous devez revoir votre liste des activités prévues pour évaluer si elles peuvent toujours avoir lieu en fonction de la probabilité de transmission de la maladie. Au besoin, vous pouvez modifier des activités pour limiter les risques.
Quels critères devons-nous utiliser pour évaluer si une activité peut avoir lieu durant une éclosion? 

Vous devez tenir compte de ce qui suit :

  • État de l'éclosion (nouvellement détectée ou sur le point d'être maîtrisée)
  • Type d'établissement
  • Type d'éclosion (de maladie respiratoire ou entérique)
  • Secteurs touchés par l'éclosion (nombre d'unités et d'étages, ou l'ensemble de l'établissement)
  • Type d'activité et risque de transmission par les objets ou l'air
  • Sources probables de l'exposition à la maladie (nourriture, surfaces, employés malades, visiteurs, etc.)
  • Efficacité des mesures de contrôle de l'éclosion en place
  • Type d'agent ou d'agents relevés
  • Nombre de résidents ou de membres du personnel touchés et exigeant une modification des activités
  • État de santé des résidents touchés
Les services de fournisseurs indépendants comme la physiothérapie, les soins des pieds ou les soins dentaires doivent-ils être annulés pendant une éclosion?
Il n'est pas toujours nécessaire d'annuler ce genre de services pendant une éclosion. Plusieurs critères doivent être pris en compte : l'état de l'éclosion, les types de services offerts, les secteurs de l'établissement touchés (des unités, des étages ou l'ensemble de l'établissement) et l'état de santé des personnes qui reçoivent ces services.
Qui peut participer aux activités pendant une éclosion?
Les résidents en santé (qui ne présentent aucun symptôme) peuvent participer aux activités où le risque de transmission de l'infection est faible.
Les résidents malades doivent être placés en isolement et ne peuvent pas participer aux activités de groupe, et ce, jusqu'à ce qu'ils ne présentent plus aucun risque pour les autres et qu'ils soient suffisamment en forme pour participer. Des activités individuelles peuvent être proposées aux résidents malades qui se sentent assez en forme. Tout objet utilisé dans le cadre d'une activité doit demeurer dans la chambre du résident malade ou être désinfecté ou jeté après usage. Les résidents malades doivent être incités à demeurer dans leur unité.

Le personnel et les bénévoles en santé peuvent participer aux activités tant qu'ils portent l'équipement de protection individuel approprié et qu'ils aient une bonne hygiène des mains.

Où peut-on tenir les activités pour les résidents en santé pendant une éclosion?
Les activités peuvent avoir lieu dans les unités et sur les étages non touchés. Seuls les résidents en santé peuvent y participer. Les événements prévus à l'extérieur de l'établissement doivent être reportés si l'éclosion touche l'ensemble de l'établissement. Si des résidents en santé participent à des activités hors de l'établissement, il faut veiller à nettoyer et à désinfecter les surfaces touchées très souvent dans les véhicules de transport, et ce, après chaque trajet.
Quel genre d'activités individuelles peuvent être proposées aux résidents en isolement qui se sentent assez en forme? 
Des activités qui demandent la manipulation d'objets pouvant être facilement désinfectés ou jetés après usage peuvent avoir lieu dans la chambre du résident.
Quel genre d'activités de groupe peuvent être offertes aux résidents en santé pendant une éclosion?
Des activités qui n'exigent pas de manipuler des objets, par exemple des rassemblements religieux, des chœurs, des chorales, le visionnement de films, des bricolages, des discussions en groupe ou des jeux-questionnaires. Il faut notamment tenir compte de la disposition des sièges (c'est-à-dire la distance entre les résidents et la position de ceux-ci) et faire un grand nettoyage des endroits où ces activités ont lieu. Les activités où les participants doivent manipuler des objets qui ne peuvent pas être désinfectés facilement devront probablement être modifiées en période d'éclosion. Voici quelques exemples d'activités devant possiblement être modifiées ou annulées : spectacles avec artistes invités, bingo, jeux de cartes, ateliers culinaires, jeux de société, jeux de poches, cours de conditionnement physique et séances de physiothérapie

La nourriture offerte pendant une activité doit être servie individuellement à chaque résident. Il faut éviter les buffets ou les comptoirs en libre-service, et mettre du désinfectant pour les mains à base d'alcool à la disposition des résidents avant et après les repas. En outre, les résidents ne doivent pas participer à la préparation des aliments pendant une éclosion.

Faut-il fermer la salle à manger pendant une éclosion?
Non. Le fait de manger les repas dans la salle à manger n'est pas considéré comme une activité. Il se peut que certains établissements fassent manger les résidents en santé sur un étage touché si cela est possible. Pendant une éclosion, tous les résidents doivent se laver les mains avant d'entrer dans la salle à manger. Par ailleurs, un service aux chambres est offert aux résidents malades en isolement.

Pour toute question, veuillez communiquer avec l'enquêteur de SPO chargé de l'enquête sur l'éclosion dans votre établissement au 613 580 6744, ou visitez SantePubliqueOttawa.ca.

Contactez Nous