Mise à jour sur la COVID-19 : Troisième dose

Affiché jeudi octobre 21, 2021

Affiché par: Michelle Goulet

Catégorie: General

Dest. : Médecins, infirmières praticiennes et infirmiers praticiens d’Ottawa
Date : 21 octobre 2021
Exp. : Dr Trevor Arnason, médecin adjoint en santé publique

Chers et chères collègues,

Le but de cette note est de fournir une mise à jour concernant les directives provinciales sur l’administration de la troisième dose des vaccins contre la COVID-19. 

Vaccins contre la COVID-19 - admissibilité à la troisième dose 

La province a récemment annoncé un élargissement des critères d’admissibilité pour les troisièmes doses de vaccin contre la COVID-19. Une série complète de deux doses des vaccins contre la COVID-19 offre une forte protection contre la COVID-19. Les troisièmes doses ne sont proposées qu’à des groupes spécifiques à haut risque afin d’augmenter la protection, sur la base de données montrant une diminution de la réponse immunitaire et un risque accru d’infection par la COVID-19 dans ces groupes. 

Pour l’instant, des troisièmes doses du vaccin contre la COVID-19 peuvent être proposées aux populations éligibles suivantes :

  • Personnes recevant un traitement actif (p. ex., chimiothérapie, thérapies ciblées, immunothérapie) pour une tumeur solide ou une hémopathie maligne.
  • Personnes ayant subi une transplantation d’organe solide et prenant un traitement immunosuppresseur.
  • Receveurs d’une thérapie par lymphocytes T à récepteur antigénique chimérique (RAC) ou d’une transplantation de cellules souches  ématopoïétiques (dans les deux ans suivant la transplantation ou sous traitement immunosuppresseur). Personnes présentant une immunodéficience primaire modérée à sévère (par exemple, syndrome de DiGeorge, syndrome de Wiskott-Aldrich).
  • Les personnes atteintes d’une infection par le VIH au stade 3 ou avancé non traité et celles atteintes du syndrome d’immunodéficience acquise.
  • Les personnes recevant un traitement actif avec les catégories suivantes de thérapies immunosuppressives : thérapies anti-cellules B (anticorps monoclonaux ciblant les antigènes CD19, CD20 et CD22), corticostéroïdes à action systémique à dose élevée (se référer au Guide canadien d’immunisation [GCI] pour la définition suggérée de stéroïdes à forte dose), agents alkylants, antimétabolites ou inhibiteurs du facteur de nécrose tumorale (FNT) et autres agents biologiques qui sont significativement immunosuppressifs.
  • Résidents de foyers de soins de longue durée, de maisons de retraite, de pavillons de soins pour personnes âgées et de lieux de rassemblement pour personnes âgées.

Intervalle recommandé par la province

  • Pour les personnes admissibles pour une raison médicale (immunodéprimées, énumérées ci-dessus), l’intervalle recommandé entre la dernière dose d’une série primaire de deux doses de vaccin contre la COVID-19 et la troisième dose est d’au moins deux mois (huit semaines).
  • Pour les résidents des foyers de soins de longue durée, des maisons de retraite, des pavillons de soins pour personnes âgées et des établissements de soins pour personnes âgées, l’intervalle recommandé entre la deuxième et la troisième dose en Ontario est de cinq mois.

Bien que la majorité des personnes admissibles à une troisième dose de vaccin contre la COVID-19 dans la communauté aient un spécialiste directement associé à un programme hospitalier, certains médicaments immunosuppresseurs peuvent être prescrits en dehors du milieu hospitalier. La province a fourni une liste de médicaments immunosuppresseurs qui rendraient une personne admissible à une troisième dose de vaccin contre la COVID-19. Cette liste n’est pas exhaustive et les fournisseurs de soins de santé peuvent identifier des patients prenant d’autres médicaments qui ont un effet immunosuppresseur important.

Pour des renseignements supplémentaires et pour accéder à la liste des médicaments immunosuppresseurs, veuillez consulter le document d’orientation provincial Recommandations relatives à l'administration d'une troisième dose de vaccin contre la COVID-19 (PDF).

Lettre type

Les médecins et le personnel infirmier praticien peuvent aider les personnes admissibles à recevoir une troisième dose à Ottawa en utilisant la lettre type ci-jointe. La lettre type comprend toutes les considérations et informations nécessaires pour administrer une troisième dose à l’intervalle approprié pour la personne. Les patients admissibles peuvent présenter une copie remplie de cette lettre type à n’importe quels clinique communautaire, centre de vaccination de quartier ou pharmacie pour recevoir une troisième dose. La lettre type doit être remplie par un médecin traitant, une infirmière praticienne ou un infirmier praticien. Les médecins de soins primaires qui participent à des modèles d’inscription des patients peuvent être autorisés à facturer le code Q007 pour l’aide à l’accès à la vaccination pour la troisième dose, s’ils n’ont pas déjà été facturés pour le patient. Vous trouverez de plus amples informations concernant ce code dans une précédente alerte de santé publique précédente alerte de
santé publique.

Afficher un commentaire

Compte de caractères:

Contactez Nous