Renseignements sur la COVID-19 pour les partenaires communautaires et les fournisseurs de services

Dernière révision - le 21 septembre 2021

Sur cette page:

  1. Lignes directrices relatives aux dons destinés aux banques alimentaires et aux centres de dons d’aliments ainsi qu’aux bénévoles
  2. Document d'orientation sur la COVID-19 pour les propriétaires, gestionnaires et exploitants d'habitations à logements multiples
  3. COVID-19 Guide pour les lieux de culte
  4. Ressources supplémentaires

Cette page fournit des ressources et guides sur la COVID-19 aux partenaires communautaires et les fournisseurs de services de la région. Merci de votre fidèle collaboration aux efforts consacrés à réduire les risques de transmission dans la collectivité.

Il est important de reconnaître que la situation de la COVID-19 continue d'évoluer très rapidement. Consultez le site SantePubliqueOttawa.ca/CoronavirusFR pour vous tenir au courant des dernières informations.

1. Lignes directrices relatives aux dons destinés aux banques alimentaires et aux centres de dons d’aliments ainsi qu’aux bénévoles 

Les banques alimentaires et les centres de dons d’aliments fournissent des services essentiels aux résidents et ont besoin de dons réguliers de la part de la communauté. SPO invite toutes les organisations et tous les organismes à mettre en œuvre leurs propres politiques internes pour assurer la protection du personnel, des bénévoles et des clients qui sont conformes aux exigences provinciales et aux meilleures pratiques.

Les recommandations suivantes ont pour but de fournir une orientation et de réduire les risques associés à la transmission de la COVID-19 en ce qui a trait aux dons d’aliments, aux commandes à emporter et aux livraisons de denrées alimentaires aux banques alimentaires et aux centres de dons d’aliments.

Réduction des risques de transmission durant les activités

Dépistage
Masques
  • Conformément à la réglementation provinciale applicable, les masques sont obligatoires dans tous les lieux publics intérieurs de l’Ontario, ainsi que dans tous les espaces intérieurs, y compris ceux qui ne sont pas accessibles au public et où une distanciation physique d’au moins deux mètres (six pieds) ne peut être maintenue.
    • Les entreprises doivent poser l’affiche de port obligatoire du masque à un endroit visible à l’avant du magasin. 
    • Les clients des marchés de producteurs intérieurs et extérieurs sont tenus de porter le masque, sauf sous réserve de l’une des exemptions.
    • Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter la page Web du gouvernement provincial sur les couvre-visages et les masques faciaux.
  • Le port d'un masque ne remplace pas d'autres mesures de protection, notamment la distanciation physique, le lavage des mains, ne pas se toucher les yeux, le nez ou la bouche avec des mains non lavées, le dépistage/ autosurveillance des symptômes du COVID-19 et rester à la maison si vous êtes malade. L'utilisation du masque doit être combinée avec ces autres mesures de protection
  • Il est également fortement recommandé à toutes les personnes de porter un masque dans les espaces extérieurs où la distanciation physique peut être difficile ou impossible.
  • Pour obtenir de plus amples renseignements sur les types de masques, les situations où un masque est requis, les exemptions et les responsabilités de l'exploitant, veuillez consulter le site Web : SantéPubliqueOttawa/Masques
Équipement de protection individuelle, y compris une protection oculaire pour les membres du personnel et bénévoles
  • Il existe des exigences pour les équipements de protection individuelle (EPI) fournis par le ministère de la Formation et du Développement du travail dans le cadre de leur conformité en matière de santé et de sécurité au travail. L'utilisation des masques dans les lieux de travail fournit des conseils et des réglementations concernant cette exigence de santé et de sécurité.
  • L’employeur doit déterminer quel EPI est nécessaire et veiller à ce qu’il soit porté par tous les vendeurs, membres du personnel et bénévoles. 
  • Éduquer le personnel sur l’utilisation et l’élimination appropriées des masques et de l’EPI. Pour en savoir plus, veuillez visiter la page Web L’équipement de protection individuelle (ÉPI) pour la prévention de la COVID-19 de Sante publique Ontario
  • Les gants ne remplacent pas une bonne hygiène des mains, car ils ne garantissent pas que les aliments ou les surfaces ne soient pas contaminés. Les gants doivent toujours être portés lorsqu’un membre du personnel ou un bénévole qui manipule des aliments a une coupure à la peau ou a un pansement qui couvre une blessure. Si vous devez porter des gants ou si vous choisissez de le faire :   
    • Lavez-vous les mains correctement avec du savon et de l’eau ou utilisez un désinfectant à base d’alcool avant de mettre des gants.   
    • Ne touchez pas votre visage ou votre masque avec vos gants.   
    • Ne touchez pas d’objets personnels, comme un téléphone cellulaire, en portant des gants. Jetez les gants dans une poubelle fermée immédiatement après les avoir utilisés et lavez-vous les mains avec du savon et de l’eau ou utilisez un désinfectant à base d’alcool.    
    • Ne pas réutiliser des gants fabriqués pour une seule utilisation ou à usage unique.
  • Une protection oculaire est requise si un travailleur doit se trouver à moins de deux mètres d’une autre personne qui ne porte pas de couvre-visage et qui n’est pas séparée par du plexiglas ou une autre barrière imperméable.
Directives de Santé publique Ottawa concernant les exigences de signalement pour les employeurs SEULEMENT (Ne s’applique pas aux clients)
  • Les employeurs doivent informer immédiatement Santé publique Ottawa lorsqu’ils sont au courant de deux personnes ou plus dans leur lieu de travail qui ont eu un résultat positif au test de dépistage pour la COVID-19 au cours d’une période de 14 jours, comme il est indiqué dans la Lettre de directives publiée par la Dre Vera Etches

Pour en savoir plus, veuillez visiter la page Web Entreprises et lieux de travail ainsi que la page Web Éclosions aux lieux de travail de SPO.

Plans de sécurité au travail lié à la COVID-19 : Exigences pour les employeurs SEULEMENT (Ne s'applique pas aux clients)

  • Toutes les entreprises qui exercent leurs activités sont tenues par la loi d’avoir un plan de sécurité au travail lié à la COVID-19 écrit.

Pour en savoir plus, veuillez visiter la page Web provinciale : Élaboration de votre plan de sécurité lié à la COVID-19

Politique de vaccination contre la COVID-19 au milieu de travail : Recommandations pour les employeurs (Ne s'applique pas aux clients)

Santé publique Ottawa recommande fortement aux employeurs d'Ottawa de mettre en œuvre des politiques de vaccination en milieu de travail pour réduire le risque de transmission de la COVID-19 pour leurs personnel et leurs bénévoles, ainsi que pour leurs clients. Santé publique Ottawa a publié un guide pratique pour aider les employeurs à élaborer et à mettre en œuvre leurs politiques de vaccination en milieu de travail.

Ce nouveau guide fournit aux employeurs des considérations clés pour soutenir l'élaboration et la mise en œuvre de leurs propres politiques de vaccination sur le lieu de travail. Les entreprises et les lieux de travail sont encouragés à utiliser ce guide et cet exemple de politique lorsqu'ils élaborent leurs propres politiques. Bien qu’elles soient fortement encouragées, ces recommandations sont volontaires et ne sont pas censées être exécutoires en vertu de la Loi de 2020 sur la réouverture de l'Ontario (mesures adaptables en réponse à la COVID-19).

Pour en savoir plus, veuillez visiter la page Web Trousse sur la vaccination contre la COVID-19 à l’intention des employeurs de SPO.

Distanciation physique
  • Intégrez la distanciation physique à vos activités en vous tenant distanciation physique d’au moins deux mètres (six pieds) de toute personne (les employés,  les bénévoles et les clients) en toute circonstance et respecter la limite de capacité selon les exigences provinciales en vigueur.
  • Il faut rappeler au personnel, aux bénévoles et aux clients que les masques sont obligatoires dans toutes les zones ouvertes au grand public.
  • Afin de réduire les risques et encourager la précaution, placez des affiches sur la distanciation physique ainsi que des affiches en différentes langues qui traitent de sujets tels que le lavage des mains et l’hygiène respiratoire.
  • Dans les espaces qui servent de comptoirs de service (par exemple, aux points de paiement) et où il peut y avoir un contact étroit entre les employés,  les bénévoles et les clients, assurez-vous qu'un panneau de plexi-verre ou une barrière physique est installé pour empêcher la propagation de la COVID-19.
  • Le personnel devrait recevoir de l'information et une formation sur la distanciation physique appropriée, les masques, le processus d'isolement et l'hygiène des mains.
Consultez la publication du ministère de la Santé intitulée Document de référence pour un don d’aliments sûrs
Nettoyage et désinfection

Les recommandations sur l’assainissement et la désinfection suivantes ont pour but de réduire les risques associés à la transmission de la COVID-19 à la suite d’un contact avec une surface.

  • N’oubliez pas de nettoyer les surfaces d’abord, puis de les désinfecter.
  • Nettoyez et désinfectez les surfaces fréquemment touchées au moins deux fois par jour ou lorsqu’elles sont visiblement sales.
  • N’utilisez que des produits de nettoyage et de désinfection qui ont un numéro d’identification du médicament (DIN) et assurez-vous de suivre les instructions du fabricant sur tout produit utilisé (par exemple, préparation des solutions, temps de contact, gants, autres EPI, etc.); celui-ci doit être indiqué sur l’emballage du produit. Des désinfectants de qualité hospitalière de faible niveau peuvent être utilisés.
    • Vérifiez les dates d’expiration des produits de nettoyage et de désinfection utilisés et suivez toujours les instructions du fabricant. Assurez-vous que les produits utilisés sont compatibles avec l’article à nettoyer et à désinfecter. 
  • Les poubelles doivent être doublées de sacs en plastique.

Pour en savoir plus, veuillez visiter la page Web Liste de vérification pour le nettoyage et la désinfection de SPO.

Recommandations relatives aux commandes à emporter et aux livraisons d’aliments

Pour réduire les risques, SPO recommande l’application de stratégies qui favorisent la distanciation physique, notamment :

  • Inviter les clients à appeler à l’avance pour convenir d’un moment où ils pourront venir chercher des aliments pour éviter tout rassemblement de personnes;
    • établir l’horaire des bénévoles de manière à réduire le nombre de personnes sur place et s'assurer qu'ils ont ou reçoivent un masque à porter lorsqu'ils sont dans l'établissement;
    • fixer des rendez-vous pour la cueillette des aliments afin de réduire le nombre de personnes sur place au même moment, si cela est possible;
    • au moment de la collecte d’une commande, s’assurer que la distanciation physique d’au moins deux mètres (6 pieds) est maintenue;
    • si des files d’attente se forment, aider les clients à respecter les règles de distanciation physique en apposant des marques sur le sol afin d’assurer le respect d’une distance de deux mètres (six pieds);
    • Afin de limiter les interactions avec le public, le personnel/ bénévoles peut laisser les commandes à emporter sur le comptoir ou installer une table et demander aux clients de les récupérer.
      • Évitez de laisser des aliments (c.-à-d. des aliments chauds et/ou froids) à ramasser sur le comptoir/la table pendant une longue période. Si possible, placez les aliments quelques minutes avant l'heure de ramassage prévue.
    • Nettoyez et désinfectez les surfaces comme des poignées de porte et tables auxquelles vous touchez fréquemment immédiatement.
    • pratiquer l’hygiène des mains avec de l’eau et du savon ou un désinfectant pour les mains à base d’alcool immédiatement après chaque interaction.
Recommandations à l’intention du personnel ou des bénévoles livrant des aliments aux maisons

Étant donné qu’il y a une transmission communautaire de la COVID-19 à Ottawa, faites tout en votre pouvoir pour ne pas entrer chez d’autres personnes. Aux membres du personnel ou aux bénévoles qui doivent entrer dans une maison, SPO recommande de prendre les précautions suivantes comme mesure de protection.

  • Respectez toujours les règles de la distanciation physique :
    • Établissez des politiques selon lesquelles le client doit déverrouiller/ouvrir la porte et s’éloigner d’au moins deux mètres (six pieds) avant entrée et se tenir loin pendant la durée de la visite (c’est-à-dire dans une autre pièce).
    • Évitez tout contact physique avec les clients; utilisez des formes de salutation non physiques.
    • Limitez le nombre de personnes qui participent à la livraison.

Masques

  • Conformément à la réglementation provinciale applicable, les masques sont obligatoires dans tous les lieux publics intérieurs de l’Ontario, ainsi que dans tous les espaces intérieurs, y compris ceux qui ne sont pas accessibles au public et où une distanciation physique d’au moins deux mètres (6 pieds) ne peuvent être maintenue.
  • Bien que la maison d'un individu ne soit pas un espace public, c'est un espace intérieur. SPO recommande que le personnel et les bénévoles portent toujours un masque lorsqu'ils entrent chez un client.
  • Rappel de bien se laver les mains avant d'enfiler, si besoin d'ajuster, et après avoir enlevé le masque.
  • Veuillez toujours assurer une bonne hygiène des mains : 
    • Pratiquez l’hygiène des mains avec de l’eau et du savon ou un désinfectant pour les mains à base d’alcool immédiatement après chaque livraison.
    • Évitez de toucher les yeux, le nez et la bouche, sauf si l’on vient de se laver les mains.

Ressources et références

Ressources de SPO

Ressources provinciales 

Ressources fédérales 

Retour en haut de la page

2.Document d'orientation sur la COVID-19 pour les propriétaires, gestionnaires et exploitants d'habitations à logements multiples

Les propriétaires et exploitants d'immeubles commerciaux et résidentiels sont tenus de se conformer aux dispositions énoncées dans les règlements applicables en vertu de la Loi de 2020 sur la réouverture de l’Ontario. De plus, le gouvernement provincial a publié son Plan d'action pour le déconfinement. Il s'agit d'un plan en trois étapes pour lever graduellement et en toute sécurité les mesures de santé publique, en fonction de la progression des taux de vaccination dans toute la province et de l’amélioration des principaux indicateurs de santé publique et de soins de santé.

Le présent document d’orientation décrit les exigences provinciales auxquelles les propriétaires, gestionnaires et exploitants d'habitations à logements multiples, comme les immeubles d'habitation ou les immeubles en copropriété, doivent se conformer ainsi que les recommandations locales visant à réduire les risques de transmission de la COVID-19 dans la ville d’Ottawa.

Il est important de reconnaître que la situation de la COVID-19 continue d’évoluer très rapidement. C’est pourquoi les directives de SPO sont susceptibles d’être modifiées à mesure que de nouvelles informations sont reçues. Veuillez consulter le site SantePubliqueOttawa.ca/CoronavirusFR pour obtenir des renseignements à jour, notamment sur l’état actuel des mesures renforcées à Ottawa.

Tous les propriétaires, gestionnaires et exploitants d'immeubles peuvent choisir de mettre en œuvre leurs propres politiques dans leurs immeubles et sont responsables d'évaluer le risque de transmission de la COVID-19. En tant qu'employeurs, ils doivent également élaborer un plan de sécurité pour atténuer ces risques, notamment la mise en œuvre et le respect de mesures visant à réduire le risque d'infection parmi toutes les personnes qui accèdent à des installations et des espaces partagés, y compris le personnel, les locataires et les visiteurs (notamment les travailleurs essentiels). 

Directives opérationnelles actuelles concernant la COVID-19 – Déconfinement de l'Ontario - Plan d'action pour le déconfinement

Les sections suivantes fournissent des directives opérationnelles détaillées pour les propriétaires, les gestionnaires et les exploitants d'habitations à logements multiples, comme des immeubles d'habitation ou des immeubles en copropriété. En plus du présent document d'orientation, les exploitants doivent également se conformer à la Loi sur la santé et la sécurité au travail  et la Loi sur les normes d’emploi.

 Dépistage
 Masques
  • Conformément à la réglementation provinciale applicable, les masques sont obligatoires dans tous les lieux publics intérieurs de l’Ontario, ainsi que dans tous les espaces intérieurs, y compris ceux qui ne sont pas accessibles au public et où une distanciation physique d’au moins deux mètres (six pieds) ne peut être maintenue. Cela comprend les espaces communs des immeubles en copropriété et des immeubles d'habitation.
  • Les membres d'un même ménage ne sont pas tenus de porter un masque lorsqu'ils sont entre eux à l'intérieur de leur propre habitation. Toutefois, si un membre de votre ménage commence à développer des symptômes de la COVID-19, SPO recommande que tous les membres du ménage portent un masque et maintiennent une distance physique de deux mètres (six pieds) dans les espaces partagés jusqu'à ce que la personne symptomatique puisse être testée.
    • Si un entretien est nécessaire dans un logement, les travailleurs doivent tous être protégés, porter un masque et maintenir une distance d'au moins deux mètres (six pieds) par rapport à toutes les autres personnes.
      • Si possible, les membres du ménage devraient envisager de quitter l'habitation pendant la durée des travaux d'entretien (par exemple, aller faire une promenade dans le quartier).
  • Les gestionnaires, les propriétaires et les exploitants d'immeubles doivent adopter une politique exigeant que toute personne qui utilise un espace commun ou une installation partagée de l’immeuble, et qui ne peut pas maintenir la distanciation physique (incluant sans s'y limiter : entrées, halls, buanderies et ascenseurs) porte un masque. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter la page Web du gouvernement provincial sur les couvre-visages et les masques faciaux.
  • Il est également fortement recommandé à toutes les personnes de porter un masque dans les espaces extérieurs où la distanciation physique peut être difficile ou impossible.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les types de masques, les situations où un masque est requis, les exemptions et les responsabilités de l'exploitant, veuillez consulter le site Web : SantéPubliqueOttawa/Masques

Directives de Santé publique Ottawa concernant les exigences de signalement pour les employeurs seulement (Ne s'applique pas aux locataires ou aux occupants)
  • Les employeurs doivent informer immédiatement Santé publique Ottawa lorsqu’ils sont au courant de deux personnes ou plus dans leur lieu de travail qui ont eu un résultat positif au test de dépistage pour la COVID-19 au cours d’une période de 14 jours, comme il est indiqué dans la Lettre de directives émise par la Dre Vera Etches.

Pour en savoir plus, veuillez visiter la page Web Entreprises et lieux de travail ainsi que la page Web Éclosions aux lieux de travail de SPO. 

 Plans de sécurité au travail lié à la COVID-19 : Exigences pour les employeurs seulement (Ne s'applique pas aux locataires ou aux occupants)
  • Toutes les entreprises qui exercent leurs activités sont tenues par la loi d’avoir un plan de sécurité au travail lié à la COVID-19 écrit.

Pour en savoir plus, veuillez visiter la page Web provinciale : Élaboration de votre plan de sécurité lié à la COVID-19.

Politique de vaccination contre la COVID-19 au milieu de travail : Recommandations pour les employeurs SEULEMENT (Ne s'applique pas aux locataires ou aux occupants)

Santé publique Ottawa recommande fortement aux employeurs d'Ottawa de mettre en œuvre des politiques de vaccination en milieu de travail pour réduire le risque de transmission de la COVID-19 pour leurs personnel et leurs bénévoles, ainsi que pour leurs clients. Santé publique Ottawa a publié un guide pratique pour aider les employeurs à élaborer et à mettre en œuvre leurs politiques de vaccination en milieu de travail.

Ce nouveau guide fournit aux employeurs des considérations clés pour soutenir l'élaboration et la mise en œuvre de leurs propres politiques de vaccination sur le lieu de travail. Les entreprises et les lieux de travail sont encouragés à utiliser ce guide et cet exemple de politique lorsqu'ils élaborent leurs propres politiques. Bien qu’elles soient fortement encouragées, ces recommandations sont volontaires et ne sont pas censées être exécutoires en vertu de la Loi de 2020 sur la réouverture de l'Ontario (mesures adaptables en réponse à la COVID-19).

Pour en savoir plus, veuillez visiter la page Web Trousse sur la vaccination contre la COVID-19 à l’intention des employeurs de SPO.

 Distanciation physique
  • Une distanciation physique d’au moins deux mètres (6 pieds) doit être maintenue en permanence, et dans toutes les directions, entre les personnes qui ne font pas partie du même ménage ou qui ne sont pas désignées comme un soutien essentiel (jusqu’à deux personnes).
  • Prenez des précautions pour maintenir la distance requise dans les espaces partagés et si possible :
    • évitez les ascenseurs bondés (si vous le pouvez, attendez-en un qui est vide) et prenez l'ascenseur uniquement avec les gens avec lesquels vous vivez;
    • évitez d’utiliser la salle de courrier ou la buanderie en même temps que les autres résidents (le fait de limiter le nombre de personnes facilitera la distanciation physique).
  • Pour encourager la mise en œuvre de ces précautions, les propriétaires, les gestionnaires et les exploitants doivent placer des affiches sur la distanciation physique ainsi que des affiches en différentes langues qui traitent de sujets tels que le lavage des mains et l’hygiène respiratoire.
  • Dans les espaces qui servent de comptoirs de service (par exemple, bureau de location, bureau de sécurité) et où il peut y avoir un contact étroit entre le personnel et les locataires, assurez-vous qu'un panneau de plexi-verre ou une barrière physique est installé pour empêcher la propagation de la COVID-19.

Le personnel devrait recevoir de l'information et une formation sur la distanciation physique appropriée, les masques, le processus d'isolement et l'hygiène des mains.

Nettoyage et désinfection
  • N’oubliez pas de nettoyer les surfaces d’abord, et de les désinfecter ensuite.
  • Nettoyez et désinfectez les surfaces fréquemment touchées au moins deux fois par jour ou lorsqu’elles sont visiblement sales.
  • Dans les espaces tels que les buanderies, assurez un approvisionnement adéquat en eau, en savon, en serviettes de papier (pour le nettoyage) et en désinfectant.
  • N’utilisez que des produits de nettoyage et de désinfection qui ont un numéro d’identification du médicament (DIN); celui-ci doit être indiqué sur l’emballage du produit. Des désinfectants de qualité hospitalière de faible niveau peuvent être utilisés.
    • Vérifiez les dates d’expiration des produits de nettoyage et de désinfection utilisés et suivez toujours les instructions du fabricant. Assurez-vous que les produits utilisés sont compatibles avec l’article à nettoyer et à désinfecter. 
  • Les poubelles doivent être doublées de sacs en plastique.
  • Retirez des espaces partagés les objets qui peuvent être difficiles à nettoyer ou à désinfecter, par exemple les lampes aux formes complexes.

Pour en savoir plus, veuillez visiter la page Web Liste de vérification pour le nettoyage et la désinfection de SPO.

Salles de conditionnement physique, piscines et installations récréatives intérieures dans les habitations à logements multiples
  • Il est important de limiter la transmission communautaire de la COVID-19 : c’est ce qui évite l’introduction et la propagation du virus dans les habitations à logements multiples, qui se fait surtout par l’utilisation des installations ou espaces communs.
  • N'oubliez pas que même en usant de précautions, la participation à une activité autorisée récréative, sportive ou aquatique avec d’autres personnes est considérée comme comportant un risque de transmission élevé pour la COVID-19. Au moment de décider si l’on se livrera ou non à ce type d’activités quand il sera autorisé, il faut considérer son risque personnel et le risque pour autrui.
  • Les propriétaires et les exploitants doivent adapter la réouverture des installations commerciales et publiques au cadre provincial et aux règlements applicables, aux exigences de santé publique et à la situation locale actuelle afin de prévenir la transmission de la COVID-19 entre résidents dans les habitations à logements multiples. 
  • Les restrictions pour les installations de loisirs et de conditionnement physique dépendent du niveau du plan provincial en 3 étapes, de la réglementation provinciale, ou des ordonnances et instructions officielles de santé publique supplémentaires. Pour obtenir les toutes dernières informations, consultez les Ordonnances et instructions de Santé publique Ottawa ainsi que le Plan d’action pour le déconfinement de l’Ontario.

SPO a également créé une banque d’affiches que vous pourrez utiliser dans vos installations; beaucoup ont été traduites dans différentes langues.

Accéder à un logement locatif
  • Pendant cette période inhabituelle, les propriétaires et les locataires doivent faire preuve de patience et de compréhension afin de contribuer à freiner la propagation de la COVID-19. 
  • Les propriétaires sont encouragés à limiter les préavis d'entrée, à travailler en collaboration avec leurs locataires et à suivre les directives de santé publique.
  • Comme toujours, vous devez vous conformer aux exigences du chapitre 17 de la Loi de 2006 sur la location à usage d’habitation de l’Ontario, L.O. 2006.
  • Les propriétaires qui vendent ou font visiter des logements occupés par des locataires devraient :
    • privilégier les solutions de rechange aux visites en personne;
    • limiter les visites en personne;
    • rendre les visites en personne nécessaires aussi sûres que possible;
    • suivre les conseils du Conseil ontarien de l'immobilier.
  • Le propriétaire et les locataires devraient travailler en collaboration pour s'assurer que tous les occupants d'un logement locatif disposent d'options leur permettant de quitter les lieux avant une visite (p. ex., prévoir une promenade). Veuillez vous assurer que toute disposition prise pour quitter les lieux afin de permettre une visite ne viole pas les règlements applicables ou les décrets provinciaux.
  • Si les options virtuelles ou à distance ne sont pas réalisables, SPO recommande ce qui suit afin d’assurer la sécurité de toutes les personnes concernées et de réduire la propagation de la COVID-19.
  • Assurez-vous que la distanciation physique est respectée en tout temps, ce qui comprend les exigences suivantes, mais sans s'y limiter :
    • demander aux occupants du logement qui ne sortiront pas à l'extérieur de rester dans leur chambre;
    • veiller à ce que tout le monde reste en tout temps à au moins deux mètres (six pieds) les uns des autres.
  • Conformément à la réglementation provinciale applicable, toute personne (à moins d'être exemptée) utilisant un espace public intérieur doit porter, dès son entrée, un masque couvrant sa bouche, son nez et son menton. Bien que le logement ne constitue pas un espace public intérieur, Santé publique Ottawa recommande fortement que le propriétaire, le locataire actuel et le locataire potentiel portent un masque durant la visite (sauf en cas d’exemption). 
    • Encourager une attitude COVIDagréable ainsi que la compassion et la compréhension envers les personnes qui ne peuvent porter de masque pour des raisons de santé ou des motifs médicaux ou personnels.
  • Le port du masque, la distanciation physique, l’hygiène des mains et le nettoyage des surfaces fréquemment touchées fonctionnent comme un tout en vue d’éviter la transmission du virus de la COVID-19. De plus, il est important que toutes les parties se souviennent en tout temps de ne pas se toucher les yeux, le nez et la bouche.
  • Les surfaces fréquemment touchées devraient être nettoyées et désinfectées avant, et toute surface touchée durant la visite doit être nettoyée et désinfectée en profondeur après la visite. Pour plus de détails, voir la section Nettoyage et désinfection ci-dessus. 
  • Toutes les parties doivent se laver les mains ou utiliser un désinfectant à mains à base d’alcool avant d’entrer dans le logement et d’en sortir. Veuillez consulter la page sur l’hygiène des mains de SPO.
  • Si les occupants d’un logement sont en auto-isolement ou en quarantaine en raison d’un voyage récent, d’une confirmation d’infection par le nouveau coronavirus ou présence de signes et de symptômes de la COVID-19, vous devrez aussi reporter la visite. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez la page sur les ressources relatives à l’auto-isolement de SPO.
  • Afin de soutenir les efforts de recherche des contacts de santé publique, un registre contenant les coordonnées des locataires potentiels (nom complet, téléphone/courriel), ainsi que la date et l’heure de leur présence sur les lieux, doit être tenu par le propriétaire aux fins de recherche des contacts, le cas échéant. Ces documents devraient être conservés dans un endroit sécuritaire et être facilement accessibles.
  • Les propriétaires sont assujettis au Code des droits de la personne, et ils ont l’obligation de prendre des mesures d’adaptation à l’égard des locataires désignés par des motifs protégés par le Code, y compris les personnes handicapées. Par exemple, faire visiter par un acheteur éventuel un logement dont le locataire a une affection affaiblissant le système immunitaire pourrait donner lieu à une plainte en vertu du Code.
  • Chacun est appelé à collaborer pour protéger la santé et la sécurité des locataires, des propriétaires et du grand public.

Consultez le site Web provincial pour obtenir de plus amples renseignements sur l'entrée dans un logement locatif pendant la COVID-19 et des ressources supplémentaires pour les propriétaires et les locataires.

Immobilier

  • Les agents immobiliers et les acheteurs (ou leurs représentants) doivent suivre les règles et restrictions en vigueur ainsi que les mesures de santé publique et de sécurité au travail conformément au Plan d'action en 3 étapes pour le déconfinement.
  • Lorsqu'ils assistent à des visites en personne, les deux parties doivent prendre des mesures pour se protéger et protéger les autres afin de réduire le risque d'exposition à la COVID-19.
  • Pour les propriétés habitées par des locataires, SPO encourage le propriétaire et les locataires à travailler ensemble, à être compréhensifs, à faire preuve de souplesse et à tenir compte de tous les risques liés aux visites en personne.
    • Les propriétaires doivent s'assurer que les occupants d'un logement locatif disposent d'options leur permettant de quitter les lieux avant le début de la visite et qu'ils ne violent pas la réglementation ou les décrets provinciaux en vigueur.

Consultez la page Web du Conseil ontarien de l'immobilier (COI) pour obtenir des ressources. supplémentaires 

Hôtels et motels
  • Les propriétaires et exploitants d'hôtels ou de motels doivent respecter les règlements en vigueur et les autres exigences émises par le gouvernement de l'Ontario, la Ville d'Ottawa et les responsables locaux de la santé publique.
  • Les propriétaires et les exploitants doivent évaluer les risques et prendre des mesures raisonnables pour protéger leur propre santé et leur propre sécurité, ainsi que la santé et la sécurité de toutes les autres personnes dans leur établissement, notamment :
    • le dépistage quotidien du personnel – aider les employés en leur demandant de rester à la maison s'ils sont malades, de faire un test de dépistage s'ils présentent des symptômes de COVID-19 et de s'isoler en attendant les résultats.
      • Les clients doivent également s'isoler s'ils sont malades et subir un test de dépistage au besoin
    • S'assurer qu'il y a suffisamment d'espace pour permettre une distanciation physique d'au moins deux mètres (six pieds).
    • S'assurer que le nettoyage et la désinfection sont effectués régulièrement. Voir la section sur le nettoyage et la désinfection.
    • S'assurer que le personnel et les clients ont accès à des stations de lavage des mains et aux désinfectants pour les mains
  • Vous trouverez plus de ressources et de renseignements sur notre site Web Entreprises et lieux de travail

Visitez l'Ontario Restaurant Hotel and Motel Association (ORHMA) et l'Association des hôtels du Canada (HAC) pour obtenir des mises à jour récentes et des directives supplémentaires.

Ressources

Les présentes directives ont été adaptées à partir des documents suivants : La location : changements en vigueur pendant l’éclosion de COVID-19 du gouvernement de l'Ontario et COVID-19 Guidance: Commercial & Residential Buildings de la Toronto Public Health.

Les présentes directives sont susceptibles d’être modifiées à mesure que de nouvelles informations sont reçues. Prévoyez de consulter régulièrement les nouvelles directives dans le cadre de votre plan lié à la COVID-19. Rendez-vous à l’adresse santepubliqueottawa.ca/coronavirus pour connaître les dernières informations.

Retour en haut de la page

3. COVID-19 Guide pour les lieux de culte

Les lieux de culte sont tenus de se conformer aux dispositions énoncées dans les règlements applicables en vertu de la Loi de 2020 sur la réouverture de l’Ontario.  De plus, la province a publié le COVID-19 Déconfinement de l'Ontario - Plan d'action pour le déconfinement. Le plan d'action comporte trois étapes pour lever graduellement et de façon sécuritaire les mesures de santé publique, en fonction de la progression des taux de vaccination dans toute la province et de l'amélioration des principaux indicateurs en matière de santé publique et de soins de santé. Ce document d’orientation décrit les exigences provinciales auxquelles tous les mariages, les funérailles, les services religieux, les rites et les cérémonies doivent se conformer, ainsi que les recommandations locales visant à réduire les risques de transmission dans la Ville d’Ottawa.

Il est important de reconnaître que la situation de la COVID-19 continue d’évoluer très rapidement. C’est pourquoi les directives de SPO sont susceptibles d’être modifiées à mesure que de nouvelles informations sont reçues.

SPO continue d’évaluer la transmission de la COVID-19 dans notre collectivité. Compte tenu des tendances actuelles relatives à la transmission et à la vaccination à Ottawa, il y a lieu de garder espoir. Néanmoins, les mesures de santé publique ne peuvent pas encore être assouplies ou éliminées, à l’heure actuelle. Des études de modélisation ont montré la nécessité d’avoir en place des mesures de santé publique complètes jusqu’à ce que des niveaux très élevés de vaccination soient atteints, sinon nous risquons une résurgence de la COVID-19

Veuillez consulter le site SantePubliqueOttawa.ca/CoronavirusFR pour obtenir des renseignements à jour, notamment sur l’état actuel des mesures renforcées à Ottawa.

Évaluation des Risques

Les lieux de culte, les chefs des communautés confessionnelles et les participants ont tous la responsabilité d’évaluer les risques associés aux services en personne et d’élaborer un plan de sécurité pour atténuer ces risques. Ces plans comprennent la mise en œuvre et le respect de mesures visant à réduire le risque d’infection parmi tous ceux qui participent aux activités, y compris le personnel des établissements, les chefs religieux, les bénévoles et les participants.

Les participants sont également responsables de l’évaluation des risques pour eux-mêmes, leurs familles et ceux associés à leur participation. Ils sont également chargés de suivre les mesures mises en place par un lieu de culte pour réduire le risque de transmission de la COVID-19, ainsi que de respecter les détails du plan de sécurité du lieu. Il est également important de noter que les congrégations sont souvent composées d’adultes plus âgés, dont beaucoup courent un risque plus élevé d’effets graves de la COVID-19 en raison de leur âge ou des comorbidités liées à l’âge (voir, par exemple, les CDC des États‑Unis). SPO recommande que ces groupes réduisent autant que possible leurs risques toutes les fois qu’ils le peuvent.

Bien entendu, SPO recommande la vaccination contre la COVID-19. Toutefois, même si la vaccination est importante, elle n’offre pas de protection complète aux personnes vaccinées après deux doses. De plus, l’efficacité du vaccin est plus faible chez les groupes de personnes plus âgées, et on ne sait pas qui sera laissé sans protection. Les variants préoccupants de la COVID-19 peuvent également avoir une incidence sur l’efficacité des vaccins contre ce virus.

Les participants, le personnel et les bénévoles des lieux de culte peuvent être plus âgés et donc avoir plus de problèmes de santé chroniques que la population en moyenne. Les lieux de culte et leurs membres doivent tenir compte de leurs risques liés au COVID-19 (l'âge étant lui-même le facteur de risque le plus important), qui circule toujours dans la communauté et pourrait connaître des résurgences. Les lieux de culte peuvent envisager des alternatives aux services en personne (par exemple, des services virtuels) dans la mesure du possible, afin de réduire les risques de transmission parmi leurs membres.

Veuillez noter :

  • Les limites d’occupation sont des maximums et sont autorisées à condition que l’organisateur puisse assurer une distanciation physique d’au moins deux  mètres (six pieds) entre les ménages (y compris les soutiens essentiels).
  • Les événements ou rassemblements en salle ne peuvent pas être combinés avec des événements ou rassemblements en plein air de manière à augmenter la limite applicable au nombre de personnes présentes à l’événement ou au rassemblement.

Le tableau 1 ci-dessous présente les limites d’occupation dans le plan d’action pour le déconfinement de trois étapes de la province pour les mariages, les funérailles ou les services, les rites ou les cérémonies religieuse (et selon les règlements pertinents en vertu de la Loi de 2020 sur la réouverture de l’Ontario). Veuillez noter que ces informations pourraient être modifiées, basé sur les annonces provinciales.

Tableau 1 : Les limites d’occupation dans le plan d’action pour le déconfinement de trois étapes de la province pour les mariages, les funérailles ou les services, les rites ou les cérémonies religieuse.
ObjetPremière phase (Règl. de l'Ont. 82/20) Deuxième phase (Règl. de l'Ont. 263/20)Troisième phase 

Services religieux, rites et cérémonies, y compris les mariages et les funérailles (ne s’applique pas aux réceptions) * #

Autorisés à l’intérieur avec une capacité de 15 % de la salle

Autorisés à l’extérieur avec une capacité limitée de manière à permettre une distanciation physique de deux mètres

Autorisés à l’intérieur avec une capacité de 25 % de la salle

Autorisés à l’extérieur avec une capacité limitée de manière à permettre une distanciation physique de deux mètres

Autorisés à l’intérieur et à l’extérieur avec une capacité limitée de manière à permettre une distanciation physique de deux mètres

Rassemblement social associé à un mariage, des funérailles ou un service religieux, un rite ou une cérémonie, comme une réception de mariage * # %

Remarque : Si un rassemblement associé à un service, un rite ou une cérémonie religieuse – y compris les mariages et les funérailles – a lieu dans un espace de réunion ou d'événement ou dans un établissement servant des aliments ou des boissons

,il est soumis aux limites de rassemblement spécifiques à ces installations, comme indiqué dans les Règlements.

Maximum de 10 personnes pour les rassemblements et les événements extérieurs

Les cérémonies extérieures soulignant la fin de l’année scolaire qui sont tenues par une école ou une école privée sont exemptées des limites imposées aux rassemblements extérieurs, avec des restrictions

Les maisons de retraite sont exemptées des limites relatives aux rassemblements

Maximum de 25 personnes pour les rassemblements extérieurs

Maximum de cinq personnes pour les rassemblements intérieurs

Les cérémonies extérieures soulignant la fin de l’année scolaire qui sont tenues par une école ou une école privée sont exemptées des limites imposées aux rassemblements extérieurs, avec des restrictions.

Les maisons de retraite sont exemptées des limites relatives aux rassemblements

Maximum de 25 personnes pour les rassemblements intérieurs

Maximum de 100 personnes pour les rassemblements extérieurs

Les maisons de retraite sont exemptées des limites relatives aux rassemblements

* Toutes les personnes présentes doivent être en mesure de maintenir une distance physique de deux mètre (6 pieds) avec quiconque, sauf leur aidant ou les membres de leur ménage. Il est également fortement recommandé à tous les individus de porter un masque dans les espaces extérieurs où la distanciation physique peut devenir un défi ou être impossible.

# Ces directives ne s’appliquent pas à l’égard d’un rassemblement de membres d’un même ménage, ou d’un rassemblement qui comprend les membres d’un ménage ainsi qu’une autre personne qui n’en est pas membre et qui vit seule.

%Ces directives s’appliquent à l’égard d’un événement public organisé ou d’un rassemblement social même si celui-ci a lieu dans un logement privé, y compris une maison, un immeuble d’appartements, un immeuble de condominiums et une résidence pour étudiants de niveau postsecondaire.

Conseils opérationnels

Les sections suivantes fournissent des conseils opérationnels détaillés concernant les lieux de culte à Ottawa. Veuillez noter que les services, rites et/ou cérémonies religieuse doivent également être conformes aux exigences définies par les Conseils en période COVID-19 : Services religieux, rites et cérémonies.

Dépistage
  • Toutes les personnes, y compris les enfants, doivent être dépistées à leur arrivée ou avant leur entrée dans un lieu de culte chaque fois qu’elles assistent à des services. Aussi, les personnels et les bénévoles doivent faire l’objet d’un dépistage quotidien avant de prendre leurs fonctions.
  • Des outils de dépistage (sur papier et en ligne) sont également disponibles dans plusieurs langues.
  • Envisagez d’élaborer un système permettant de répondre aux demandes de participation à des services ou événements spécifiques. Cela pourrait également permettre de faire un dépistage en ligne des participants en même temps.
    • Afin de soutenir les efforts de recherche des contacts de santé publique dans le cas où un participant au lieu de culte obtiendrait un résultat positif, les lieux de culte peuvent envisager de garder à jour un registre de présences des personnes qui assistent à leurs services ou entrent dans l’établissement, comprenant les noms, les coordonnées (numéro de téléphone), les heures et les dates. 
  • De plus, pour aider à suivre les épidémies potentielles et minimiser la propagation a la communauté, SPO a développé un outil de signalement de la COVID-19 dans la communauté que toute personne peut utiliser lorsque vous apprenez qu'au moins deux cas COVID-19 positifs au sein de votre groupe ou événement communautaire (par ex. un mariage). SPO fera un suivi avec vous dans les 24 heures suivant votre soumission The tool is confidential and voluntary (no legal obligation) for community groups or event holders to report COVID-19 cases to SPO.
    • L'outil est confidentiel et volontaire (aucune obligation légale) pour les groupes communautaires ou les organisateurs d'événements de signaler les cas de COVID-19 à SPO.
 Masques
  • Conformément à la réglementation provinciale applicable, toute personne fréquentant un lieu de culte est tenue de porter un masque ou un couvre-visage de manière à couvrir sa bouche, son nez et son menton pendant toute période où elle se trouve dans une zone intérieure des locaux, avec quelques exceptions. Les lieux de culte sont chargés de veiller à ce que toute personne à l'intérieur des locaux porte un masque, à l'exception de ceux qui en sont exemptés.
  • Il est également fortement recommandé à tous les individus de porter un masque dans les espaces extérieurs où la distanciation physique peut devenir un défi ou être impossible.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les types de masques, les situations où un masque est requis, les exemptions et les responsabilités de l'exploitant, veuillez consulter le site Web : SantéPubliqueOttawa/Masques.

Directives de Santé publique Ottawa concernant les exigences de signalement pour les employeurs SEULEMENT (Ne s’applique pas aux fidèles)
  • Les employeurs doivent informer immédiatement Santé publique Ottawa lorsqu’ils sont au courant de deux personnes ou plus dans leur lieu de travail qui ont eu un résultat positif au test de dépistage pour la COVID-19 au cours d’une période de 14 jours, comme il est indiqué dans la Lettre de directives publiée par la Dre Vera Etches

Pour en savoir plus, veuillez visiter la page Web Entreprises et lieux de travail ainsi que la page Web Éclosions aux lieux de travail de SPO.

Plans de sécurité au travail lié à la COVID-19 : Exigences pour les employeurs SEULEMENT

(Ne s'applique pas aux fidèles)

  • Toutes les entreprises qui exercent leurs activités sont tenues par la loi d’avoir un plan de sécurité au travail lié à la COVID-19 écrit.

Pour en savoir plus, veuillez visiter la page Web provinciale : Élaboration de votre plan de sécurité lié à la COVID-19

Politique de vaccination contre la COVID-19 au milieu de travail : Recommandations pour les employeurs

Santé publique Ottawa recommande fortement aux employeurs d'Ottawa de mettre en œuvre des politiques de vaccination en milieu de travail pour réduire le risque de transmission de la COVID-19 pour leurs personnel et leurs bénévoles, ainsi que pour leurs clients. Santé publique Ottawa a publié un guide pratique pour aider les employeurs à élaborer et à mettre en œuvre leurs politiques de vaccination en milieu de travail.

Ce nouveau guide fournit aux employeurs des considérations clés pour soutenir l'élaboration et la mise en œuvre de leurs propres politiques de vaccination sur le lieu de travail. Les entreprises et les lieux de travail sont encouragés à utiliser ce guide et cet exemple de politique lorsqu'ils élaborent leurs propres politiques. Bien qu’elles soient fortement encouragées, ces recommandations sont volontaires et ne sont pas censées être exécutoires en vertu de la Loi de 2020 sur la réouverture de l'Ontario (mesures adaptables en réponse à la COVID-19).

Pour en savoir plus, veuillez visiter la page Web Trousse sur la vaccination contre la COVID-19 à l’intention des employeurs de SPO.

Installations
  • Veuillez consulter le tableau 1 ci-dessus. On y présente les capacités limites d’occupation à l’étape 3 du Plan de déconfinement de la province pour les mariages, les funérailles et les autres services, cérémonies ou rites religieux (et conformément aux règlements pertinents en vertu de la Loi de 2020 sur la réouverture de l’Ontario. Veuillez prendre note que cette directive est susceptible de changer en fonction des annonces du gouvernement provincial. 
  • Les exploitants qui choisissent d’offrir des services en personne doivent considérer que les restrictions de capacité ne permettent pas à elles seules d’aborder de nombreux facteurs importants qui peuvent contribuer à la propagation de la COVID-19. Parmi les autres facteurs, on peut citer : l’entrée, le couloir, l’espace et le flux de sortie; la taille et la forme de l’immeuble où la congrégation est censée se rassembler, la disposition des espaces où les participants passeront du temps, l’activité se déroulant à chaque rassemblement, la sélection des participants et les procédures de nettoyage.
  • N’autorisez qu’un seul point d’entrée et un point de sortie séparé, surtout s’il y a un chevauchement entre les personnes qui entrent et celles qui sortent. Toutefois, pour les grands immeubles qui peuvent accueillir un grand nombre de personnes, il peut être nécessaire de limiter le risque d’encombrement en exerçant un contrôle plus strict des processus d’entrée et de sortie (p. ex., demander à une rangée à la fois de sortir); et/ou en utilisant plus d’une entrée et d’une sortie.
    • Si vos installations ont plus d’une entrée, vous devez faire la coordination entre les différentes portes pour vous assurer que la capacité limite d’occupation est respectée conformément à l’étape 3 du Plan d’action pour le déconfinement de l’Ontario et selon les ordonnances provinciales en vigueur. 
    • La distance d’au moins deux mètres (six pieds) doivent être maintenue dans toutes les phases d’approche, d’entrée et de séjour dans l’immeuble, les salles, y compris dans les couloirs.
  • Si la température le permet, garder les portes d’entrée et de sortie ouvertes pour empêcher les clients de toucher les poignées/barres.
  • Si la température le permet, aérer les espaces en ouvrant les portes, les fenêtres, etc.
  • Un désinfectant pour les mains contenant au moins 60 % d’alcool doit être disponible à l’entrée et à la sortie de l’établissement et dans chaque pièce (le cas échéant).
    • Les visiteurs doivent être invités à se laver les mains à l’entrée et à la sortie.
  • Marquer les places assises pour assurer la distanciation physique d’au moins deux mètres (six pieds) entre les personnes qui ne font pas partie du même ménage (y compris les soutiens essentiels).
  • Marquez le flux directionnel des personnes à travers les immeubles, les salles et les zones afin de maintenir la distanciation et d’éviter les mouvements à contre-courant.
  • Bloquez (le cas échéant) et placez des marques visuelles au sol, où les participants, le personnel et les bénévoles peuvent être assis ou debout.
  • Gérez l’accès aux toilettes de manière à favoriser la distanciation physique, le nettoyage et la désinfection. Veillez à ce que les toilettes soient bien approvisionnées en savon liquide et en serviettes en papier, et à ce que l’eau courante soit chaude. Dans les salles de bains équipées de plusieurs lavabos, envisagez de bloquer l’accès à un lavabo sur deux afin d’assurer la distanciation physique.
  • Cessez d’utiliser tout objet commun (p. ex., verres, vaisselle, etc.).
  • Les lieux de culte qui offrent des espaces gratuits ou loués à d’autres groupes ou entreprises doivent s’assurer que ces groupes ou entreprises se conforment également à ces directives et aux autres exigences de l’Ontario.
Nettoyage et désinfection
  • Nettoyez et désinfectez les surfaces fréquemment touchées au moins deux fois par jour (lorsqu’elles sont utilisées) ou après chaque service religieux (p. ex., des groupes distincts de fidèles), selon ce qui est le plus fréquent. Les surfaces les plus susceptibles d’être contaminées comprennent, entre autres, les bancs, les poignées de porte, les rampes, les boutons d’ascenseur, les boutons de fontaine à eau/refroidisseur, les interrupteurs d’éclairage, les poignées de toilettes et de robinets, les objets de cérémonie, les appareils électroniques et les dessus de table. Consultez la fiche d’information sur le nettoyage et la désinfection des lieux publics de Santé publique Ontario.
  • N’utilisez que des produits de nettoyage et de désinfection qui ont un numéro d’identification du médicament (DIN); celui-ci doit être indiqué sur l’emballage du produit. Des désinfectants de qualité hospitalière de faible niveau peuvent être utilisés.
  • Les poubelles doivent être doublées de sacs en plastique.
    • Vérifiez les dates d’expiration des produits de nettoyage et de désinfection utilisés et suivez toujours les instructions du fabricant. Assurez-vous que les produits utilisés sont compatibles avec l’article à nettoyer et à désinfecter.
  • Pour en savoir plus, veuillez visiter la page Web Liste de vérification pour le nettoyage et la désinfection de SPO.
Protection des participants, du personnel et des bénévoles
  • Une distanciation physique d’au moins deux mètres (6 pieds) doit être maintenue en permanence, et dans toutes les directions, entre les personnes qui ne font pas partie du même ménage ou qui ne sont pas désignées comme un soutien essentiel (jusqu’à deux personnes). Les personnes d’un même ménage (y compris les soutiens essentiels) peuvent être assises ensemble et doivent rester en place une fois qu’elles sont assises.
  • Offrez de multiples services et possibilités de culte pour réduire la fréquentation.
  • Si plusieurs services ont lieu le même jour, les heures de début et de fin doivent permettre à ceux qui assistent à un service de sortir en toute sécurité, en évitant tout contact avec ceux qui arrivent pour le service suivant. Il faut également du temps pour nettoyer et désinfecter les surfaces communes entre les services.
  • Envisagez de regrouper les individus et les familles. Par exemple, lorsque c’est possible, organisez la fréquentation de manière à ce que les mêmes personnes/familles se rendent au même service chaque jour/semaine pour minimiser le mélange de différentes personnes/familles.
  • Envisagez d’autres moyens de faire participer les personnes les plus exposées au risque de COVID-19, notamment les services en ligne.
  • Les limites de capacité déterminées par le gouvernement provincial sont un maximum. Les chefs religieux devraient évaluer leur propre installation et établir des limites plus restrictives si l’espace dont ils disposent est insuffisant pour accueillir la capacité limite permise par les règlements. 
    • S’assurer que la distanciation physique de 2 m (6 pieds) est maintenue à l’intérieur. Établir une procédure pour surveiller et appliquer les limites de capacité pour chaque service. 
    • Envisager la mise en place d’un système permettant aux participants de signaler leur intention d’assister à des services ou à des événements spécifiques afin de minimiser l’encombrement.
  • Tous les membres du personnel et les bénévoles sont tenus de porter un masque à tout moment lorsqu’ils se trouvent dans le lieu de culte.
  • Tous les participants sont tenus de porter un masque pour réduire le risque de transmission. Les exceptions aux masques obligatoires sont permises conformément au règlementation provincial. Les participants qui ne peuvent pas porter de masque doivent de préférence choisir des options de célébration en ligne; s’ils estiment devoir y assister, ils doivent alors porter un écran facial et respecter une distance physique d’au moins deux mètres (6 pieds) à tout moment. Un écran facial ne serait pas considéré comme un substitut égal à un masque, car il n’offre pas de capacité de filtrage. Des informations sur les masques, y compris sur la manière de les utiliser correctement, sont disponibles sur la page Web de SPO consacrée aux masques.
  • Toutes les personnes doivent évaluer leur propre niveau de risque et la santé de chaque personne dans leur ménage, lorsqu’elles décident de participer à des services en personne. Si tout membre du ménage d’une personne a un risque plus élevé avec la COVID-19, tout le monde doit choisir des activités de plus faible risque pour le garder en sécurité.
  • Veillez à l’hygiène des mains et au respect de l’étiquette en matière de toux et d’éternuement dans le lieu de culte. Évitez de vous toucher le visage avec des mains non lavées. Placez des affiches dans des endroits visibles pour renforcer cette consigne.
  • La garde d’enfants et/ou les programmes pour enfants doivent fonctionner d’une manière conforme au Document d’orientation sur la COVID-19 : Camps de jour estivaux du ministère de la Santé ou les directives du ministère de l’Éducation concernant les services de garde d’enfantsles centres ON y va ou le les programmes avant et après école.
  • Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site : SantéPubliqueOttawa.ca/GardeEnfantsCOVID19
  • Le personnel et les bénévoles doivent recevoir des informations et une formation sur les distances physiques appropriées, les masques, les procédés et les pratiques d’hygiène.

Population à risque élevé

  • Le risque de maladie grave lié à la COVID-19 augmente progressivement avec l’âge. En plus de l’âge, les personnes souffrant de maladies sous-jacentes graves (telles que : maladies cardiovasculaires, hypertension artérielle, diabète, maladies pulmonaires chroniques, maladies hépatiques chroniques, cancer, ou qui sont immunodéprimées) ou d’obésité grave sont plus exposées au risque de maladie grave lié à la COVID-19. Chaque personne doit tenir compte de ses facteurs de risque personnels lorsqu’elle décide de participer à des services en personne.
  • Les communautés confessionnelles dont les membres sont âgés et/ou souffrent de maladies chroniques peuvent souhaiter mettre en place des aménagements spécifiques pour ces personnes. Afin de protéger ces personnes, les lieux de culte peuvent :
  • Recommander aux personnes vulnérables de participer à des services virtuels;
  • Proposez-leur un ou plusieurs services spécialisés.

Pour en savoir plus, veuillez visiter la page Web sur les adultes plus âgés des Centers for Disease Control and Prevention (anglais seulement) ainsi que la page Web sur les personnes âgées et la COVID-19 de SPO.

Chant, nourriture et les activités à risque plus élevé

Les lieux de culte doivent examiner tous les activités, rites et pratiques qui ont lieu afin de déterminer s’ils augmentent le risque de transmission de la COVID-19 parmi les participants, le personnel et/ou les bénévoles. Toute activité ou pratique qui augmente le risque de COVID-19 par contact (p. ex. toucher des surfaces ou des objets au cours de la communion) ou par transmission de gouttelettes (p. ex. éternuer, tousser, chanter, crier) doit être interrompue ou modifiée pour prévenir le risque. La section suivante fournit des conseils sur certaines activités courantes à risque élevé qui peuvent se produire dans les lieux de culte :

Événements sociaux

  • Si des rassemblements autorisés sont organisés, ces activités sont soumises aux limites actuelles en matière de rassemblement public, et une distanciation physique d’au moins deux mètres (six pieds) est requise pour tous les participants.
  • Les limites des rassemblements sociaux (par exemple, les réceptions) sont différentes des limites autorisées pour les services religieux, les rites et les cérémonies (y compris les mariages et les services funérailles). Veuillez-vous référer au plan provincial COVID-19 Réouverture de l'Ontario - Feuille de route pour la réouverture en 3 étapes pour plus d'informations.

Chant et musique pour cuivres et instruments à vent :

Bien que chanter à de tels services ou cérémonies n’est pas interdit, chanter en groupe (p. ex. dans un lieu de culte) et/ou dans une chorale et/ou encore jouer d’un cuivre ou d’un instrument à vent est une activité à risque élevé de transmission de la COVID-19. Le chant en particulier a été associé à des événements de transmission de masse de la COVID‑19. De nombreux participants aux lieux de culte sont plus âgés et, en tant que tels, peuvent être plus à risque de subir des effets indésirables de COVID-19. Si le chant doit se produire, les participants doivent être conscients de leurs risques, et tous les chanteurs doivent être séparés d'au moins deux mètres ou d'un plexiglas ou autre barrière imperméable (sauf s’ils font partie du même ménage). Les espaces intérieurs ont des volumes d’air variables et une ventilation variable. Le risque de transmission de la COVID-19 à l’intérieur est estimé à environ 20 fois plus élevé qu'à l’extérieur. 

Dans ses directives, le ministère de la Santé conseille d’adapter ou de suspendre le chant sur scène à l’intérieur.

Lorsque plusieurs ménages participent à des activités à risque élevé (p. ex. chanter en groupe dans un lieu de culte), le risque de transmission de la COVID‑19 augmente. Alors que le risque de conséquences graves de l'infection au COVID-19 augmente avec l’âge et avec certains problèmes de santé sous‑jacents, les chefs religieux, ainsi que le personnel, les bénévoles et les fidèles des lieux de culte ont tous la responsabilité d’évaluer les risques pour eux-mêmes, leur famille et toute autre personne qui est associée à leur participation aux services en personne et aux activités qui y ont lieu.

Le ministère de la Santé a indiqué que les lieux de culte devraient adapter ou suspendre les activités qui augmentent le risque de transmission de la maladie, y compris le chant, les chorales et la musique pour cuivres ou instruments à vent. Le Ministère offre les recommandations suivantes à ceux qui participent à ces activités :

  • Envisagez d’utiliser des enregistrements audio ou vidéo plutôt que des chants en direct ou de la musique pour instruments à vent ou cuivres.
  • Le chant de groupe est fortement découragé. Toutefois, si plusieurs personnes chantent, limitez le nombre de personnes qui chantent au plus petit nombre possible.
  • Toute personne qui chante ou joue des instruments à vent ou des cuivres doit se trouver au moins à deux mètres (six pieds) de toute autre personne ne faisant pas partie du même ménage ou être séparée par une barrière imperméable. Si une barrière imperméable n’est pas utilisée, toute personne chantant ou jouant des instruments à vent ou des cuivres doivent être séparés de toute autre personne, y compris d’autres artistes, qui se trouvent en dehors du même ménage ou des soutiens essentiels, dans la plus grande mesure possible (mais au moins deux mètres/six pieds).

Si du chant, des chorales ou de la musique pour cuivres et instruments à vent sont prévus, Santé publique Ottawa (SPO) recommande que tous les membres du personnel et les participants des lieux de culte évaluent le risque associé à leur présence, revoient les exigences du Ministère et envisagent des moyens d’aller au-delà des exigences minimales du Ministère afin de réduire les risques pour tous ceux qui pourraient être présents. En plus des directives du Ministère, les facteurs suivants peuvent s’appliquer :

  • Augmenter la distance minimum de deux mètres (six pieds) entre les fidèles, les chanteurs et interprètes et mettre en place des mécanismes pour éviter qu’ils ne soient face à face, si possible.
  • Les chanteurs et interprètes doivent être séparés les uns des autres par du plexiverre (plexiglass) ou une autre barrière imperméable, sauf si les chanteurs font partie du même ménage ou s’ils ont un soutien essentiel.
  • Il convient d’utiliser des microphones et un système d’amplification si possible, plutôt que de projeter la voix.
  • Les microphones doivent être nettoyés et désinfectés entre les utilisations.
  • Si aucune barrière imperméable n’est utilisée, augmenter, bien au-delà de deux mètres (six pieds), la distance séparant les chanteurs et les musiciens des membres du public.
  • Veiller à ce que toutes les personnes portent toujours un masque dans les espaces intérieurs ou extérieurs au moment d’interagir avec des personnes extérieures à leur foyer, surtout durant les activités à risque plus élevé de transmission de la COVID-19.

Bien que les services de culte en plein air soient considérés comme plus sûrs que les services à l’intérieur, il existe toujours des risques associés aux grands rassemblements composés de différents ménages, surtout en raison du taux encore très important de transmission communautaire et des variants préoccupants que nous continuons de suivre à Ottawa. Bien que la distanciation physique entre les groupes de ménages contribue à atténuer en partie ces risques, un grand nombre de personnes pourraient difficilement éviter que des groupes se retrouvent dans la direction du vent derrière d’autres groupes de l’extérieur du ménage (la crainte étant que les courants d’air puissent transporter des gouttelettes respiratoires potentiellement infectieuses vers d’autres groupes à proximité). Par conséquent, s’il doit y avoir des chants pendant les services extérieurs, SPO recommande fortement que toutes les personnes portent un masque dans les espaces extérieurs où la distanciation physique peut devenir difficile ou impossible.

Interactions interpersonnelles

  • Les rituels religieux qui impliquent un contact physique entre les individus, comme l’onction d’huiles, augmentent la probabilité de transmission de maladies et doivent être retardés, effectués d’une autre manière qui minimise le contact physique, ou s’ils doivent être effectués, il faut envisager de les fournir de la manière la plus sûre possible, par exemple en utilisant un équipement de protection approprié.

Nourriture

  • Les limites des rassemblements publics/ sociaux sont différentes des limites autorisées pour les services, les rites et les cérémonies religieuse.
  • La fourniture de nourriture ou de boissons, si elle ne fait pas partie du service ou de la cérémonie religieuse, est considérée comme un rassemblement social et est soumise à des limites de rassemblement public conformément au Règlement et au cadre provincial, avec la distanciation physique requise.
  • Les lieux de culte doivent tenir compte des risques pour les participants lors de la détermination des types d'activités sociales qui seront autorisées sur place.
  • Les lieux de culte devraient reconnaître que les masques et la distanciation physique sont toujours requis à l'intérieur, et planifier la manière dont ces dispositions, ainsi que des considérations de prévention et de contrôle des infections (par exemple, protéger les aliments contre l'exposition à la toux ou aux éternuements d'une personne) seraient intégrées à toute file d'attente pouvant résulter d'une configuration de style buffet.
  • Étant donné que les participants peuvent être plus âgés et donc plus plus à risque aux conséquences négatives du COVID-19, lors de tout repas à l'intérieur, les lieux de culte devraient envisager la disposition des sièges la plus sûre possible pour permettre aux ménages de s'asseoir ensemble, mais assurer que tous les autres soient à au moins deux mètres l'un de l'autre du bord le plus extérieur de chaque siège, et dans toutes les directions.
    • Il est important de noter qu'une personne peut ne pas savoir qui a reçu deux doses de son vaccin, et/ou si vous êtes entièrement protégé par sa vaccination.
  • Les rituels qui comprennent de la nourriture (p. ex., la communion) sont fortement découragés pour l’instant et doivent être substitués dans la mesure du possible.
  • Assurez-vous qu’aucune nourriture n’est partagée. Préparez les portions à l’avance, au besoin.
  • Ne buvez pas dans le même calice ou la même tasse que quelqu'un d'autre.

Mariages et funérailles

  • Veuillez consulter le tableau 1 ci-dessus. On y présente les capacités limites d’occupation à l’étape 3 du Plan de déconfinement de la province pour les mariages, les funérailles et les autres services, cérémonies ou rites religieux (et conformément aux règlements pertinents en vertu de la Loi de 2020 sur la réouverture de l’Ontario.

Veuillez prendre note que cette directive est susceptible de changer en fonction des annonces du gouvernement provincial. 

  • Les rassemblements sociaux avant ou après le service, y compris ceux où l’on partage de la nourriture et des breuvages, sont soumis à des limites de rassemblement, et une distanciation physique est requise. Les limites de rassemblement sociaux (p. ex., réceptions) sont différentes des limites autorisées pour les mariages et les services funéraires Pour en savoir plus, veuillez consulter le plan provincial COVID-19 Réouverture de l'Ontario - Feuille de route pour la réouverture pour plus d'informations.

Articles partagés

  • Le partage ou la distribution d’articles ou d’objets est considéré comme une activité qui augmente le risque de transmission de maladies. Il peut s’agir, entre autres, de livres, de communions, de microphones, de tapis de prière, de châles de prière, d’eau, etc.
  • Il est recommandé d’adapter ou de suspendre de tels activités.
  • Si des articles ou des objets sont partagés ou distribués :
  • Veillez à ce que l’hygiène des mains soit effectuée avant la distribution ou le partage.
  • Envisagez de laisser des objets ou des matériaux à distribuer sur une table pour que les personnes puissent les ramasser et/ou limitez le nombre de personnes qui sont en contact avec les matériaux ou les objets.
  • Veillez à ce que tout matériel ou objet renvoyé ou accessible dans le cadre soit désinfecté ou ne soit pas réutilisé immédiatement.
  • Si cela est nécessaire pour des raisons religieuses ou spirituelles, le toucher des objets cérémoniels peut avoir lieu si :
  • L’hygiène des mains est effectuée avant et après avoir touché l’objet.
  • Les individus ne doivent pas étreindre, embrasser ou presser leur visage sur un objet cérémoniel commun.
  • Ne distribuez pas et ne partagez pas les objets qui ne peuvent pas être nettoyés et désinfectés avant et après chaque utilisation (p. ex., les livres, les hymnes, les tapis de prière, les couvre-têtes, les programmes).
  • Envisagez d’utiliser des systèmes de projection ou audiovisuels pour partager l’information.
  • Les microphones doivent être installés une seule fois et ne doivent pas être touchés par les utilisateurs individuels, car ces appareils sont difficiles à nettoyer et à désinfecter.
  • Ne proposez pas de récipients communs pour les liquides. Ne faites pas passer les assiettes ou les récipients de collecte de dons entre les participants. Les solutions de rechange comprennent les offrandes/dons en ligne et une zone désignée pour placer les offrandes/dons. Il faut éviter de toucher les offrandes/dons recueillis auprès des clients pendant une période de trois jours.

Programmes pour enfants

Ces conseils ont été adaptés à partir des documents suivants : Conseils en période de COVID-19 : Services religieux, rites et cérémonies, Workplace Safety & Prevention Services’ Guidance on Health and Safety for Places of Worship During COVID-19, Alberta’s Guidance for Places of Worship, Saskatchewan’s Guidelines for Places of Worship, et Toronto Public Health’s Guidance for Places of Worship.

Ces directives sont susceptibles d’être modifiées à mesure que de nouvelles informations sont reçues. Prévoyez de consulter régulièrement les nouvelles directives dans le cadre de votre plan en période de COVID-19. 

Ressources

Affiches et ressources
Entreprises ou secteurOrientationsRessources
Lieux de culte

Retour en haut de la page 

4. Ressources supplémentaires

Outil de signalement de la COVID-19 dans la communauté

Cet outil permet aux groupes communautaires d’aviser Santé publique Ottawa lorsqu’ils sont au courant de deux personnes ou plus dans leur lieu communautaire qui ont eu un résultat positif au test de dépistage pour la COVID-19 au cours d’une période de 14 jours. « Groupe communautaire » désigne un groupe de personnes qui se réunissent pour une raison précise. Vos réponses resteront strictement confidentielles. 

Le Cadre éthique pour l’intervention pendant la pandémie

Le Cadre éthique pour l’intervention pendant la pandémie a été élaboré par le Groupe de travail sur l’éthique en santé publique, qui a été créé pour appuyer Santé publique Ottawa pendant la pandémie de COVID-19.

Premières Nations, Inuits et Métis

Personnes sans-abri, à faible revenu ou vivant dans la rue

Retour en haut de la page  

·       Placez des affiches (dépistage passif) sur la porte d’entrée et à d’autres endroits visibles pour inciter toute personne à s’identifier.

Coordonnées

Ligne d'information provinciale sur les vaccins

  • 7 jours sur 7, de 8 h à 20 h
  • Appelez si vous avez des questions sur le programme de vaccination COVID-19 de l'Ontario.
  • Le service est disponible en plusieurs langues.
  • Téléphone : 1-888-999-6488
  • ATS :1-866-797-0007

La ligne téléphonique COVID-19 de Santé publique Ottawa

  • Lundi au vendredi, de 8 h à 16 h 30 
  • La traduction est disponible en plusieurs langues
  • Téléphone: 613-580-6744 suivez les instructions pour contacter la ligne téléphonique COVID-19
  • ATS : 613-580-9656

Services d'urgence

  • Si vous êtes en détresse (par exemple, si vous avez des difficultés respiratoires importantes, des douleurs thoraciques, si vous vous évanouissez ou si les symptômes d’une maladie chronique s’aggravent considérablement), ne vous rendez pas au Centre d’évaluation ou dans une Clinique de soins COVID-19. Rendez-vous aux Services d’urgence le plus près ou composez le 9-1-1.

Vous voyez quelqu'un qui ne respecte pas les règles de la COVID-19?

Comment accéder à l'aide pendant COVID-19

  • Le 211 Ontario peut vous aider à trouver du soutien pendant la COVID-19
  • Téléphone : 2-1-1

Information connexes

Autres langues

Traduction automatique par Google

akhbaar somali kuqoran
المعلومات المكتوبة باللغة العربية
简体中文资料

Contactez Nous