Renseignements sur le vaccin contre la COVID-19

Dernière révision - le 31 mars 2022

Sur cette page 

Consultez notre Tableau de bord de la vaccination contre la COVID-19 pour connaître les renseignements à jour sur la vaccination contre la COVID-19 à Ottawa.

Renseignements sur la vaccination 

Quels sont les vaccins approuvés au Canada? 

Vaccin contre la COVID-19 Tranche d’âge Type 

Doses*

Intervalle recommandé

(temps entre les doses)*

Allergène potentiel**

Pfizer BioNTech – Comirnaty

5 ans et plus ARNm 2 8 semaines  polyéthylène glycol (PEG)

Moderna – Spikevax

6 ans et plus ARNm 8 semaines

polyéthylène glycol (PEG)

 

trométhamine
(trométamol ou Tris)
Novavax – Nuvaxovid 6 ans et plus ARNm 2 8 semaines Polysorbate-80
Medicago – Covifenz 18 à 64 ans Vaccin à particules pseudo-virales produit sur des plantes 2 8 semaines Polysorbate-80
Johnson & Johnson –Janssen 18 ans et plus À base de vecteurs viraux 1 S.O. Polysorbate-80
AstraZeneca – Vaxzevria / COVISHIELD 40 ans et plus À base de vecteurs viraux  2 Au moins 8 semaines Polysorbate-80

* De nombreux vaccins contre la COVID-19 nécessitent deux doses. L’intervalle de temps entre les deux doses dépend du vaccin que vous recevez ainsi que des directives du CCNI et du gouvernement provincial.

** Voir les renseignements sur le vaccin en question pour connaître les ingrédients non médicinaux supplémentaires. 

Veuillez consulter la liste des vaccins approuvés par le gouvernement du Canada pour connaître les vaccins dont l’utilisation est autorisée au Canada.

Qui peut recevoir la première, la deuxième ou la troisième dose du vaccin?

Qui peut recevoir leur première et deuxième dose?
  • Toute personne âgée de cinq ans ou plus au moment de son rendez-vous est actuellement éligible pour recevoir un vaccin contre la COVID-19.
  • Les vaccins Comirnaty de Pfizer-BioNTech, Moderna et AstraZeneca/COVISHIELD nécessitent deux doses. Tous les résidents sont encouragés à se faire vacciner dès qu'ils le peuvent et à recevoir leur deuxième dose dès qu'ils sont éligibles pour assurer une protection maximale contre la COVID-19.
Comment les personnes peuvent-elles recevoir le vaccin Novavax (Nuvaxovid) contre la COVID-19?

Aucune réservation n’est possible sur le portail provincial. Les réservations se font auprès de votre bureau de santé publique local. Utilisez ce formulaire en ligne pour vous inscrire pour un vaccin contre la COVID-19 de Novavax. 

Visitez notre page Web de questions fréquemment posées sur la vaccination contre la COVID-19 pour en savoir plus sur le vaccin Novavax (Nuvaxovid) contre la COVID-19.

Qui peut recevoir leur troisième dose?

La vaccination et l’application des mesures de santé publique comme porter un masque, éviter les rassemblements et rester chez soi lorsqu’on est malade, demeurent notre meilleure défense contre la COVID-19.

Santé publique Ottawa recommande une troisième dose du vaccin contre la COVID-19 aux personnes qui y sont admissibles. Les patients peuvent être orientés vers notre page sur les questions fréquemment posées concernant la vaccination contre la COVID-19 pour de plus amples renseignements.

Admissibilité à la troisième dose

  • La troisième dose (dose de rappel) d’un vaccin à ARNm contre la COVID-19 (Pfizer ou Moderna) est recommandée en Ontario pour les jeunes âgés de 12 à 17 ans si au moins 168 jours (environ six mois) se sont écoulés depuis leur deuxième dose.
    • Les personnes doivent avoir 12 ans le jour où ils reçoivent le vaccin.

La troisième dose d’un vaccin contre la COVID-19 est recommandée en Ontario pour les personnes âgées de 18 ans et plus (nées en 2003 ou avant) si au moins 84 jours (environ trois mois) se sont écoulés depuis qu’elles ont reçu leur deuxième dose (ou une dose du vaccin de Janssen).

Les résidents admissibles peuvent maintenant se rendre dans toutes les cliniques communautaires de Santé publique Ottawa pour recevoir leur troisième dose du vaccin contre la COVID-19. Les résidents peuvent également prendre rendez-vous dans une clinique communautaire sur le portail provincial de vaccination contre la COVID-19 ou en appelant l’InfoCentre provincial pour la vaccination au 1 833 943-3900.

Veuillez vous assurer que l’intervalle de temps minimal s’est écoulé entre la deuxième et la troisième dose.


Série primaire à trois doses pour les personnes immunodéprimées

Certaines personnes immunodéprimées peuvent recevoir une troisième dose du vaccin contre la COVID-19 huit semaines après leur deuxième dose, dans le cadre d’une série primaire prolongée. Prenez note que dans certains cas, l’intervalle peut être réduit selon les conseils du fournisseur de soins de santé ou du spécialiste.

Admissibilité :

  • un receveur de greffe (y compris les greffes d’organes solides et les greffes de cellules souches hématopoïétiques);
  • une personne qui reçoit un traitement stable et actif (chimiothérapie, thérapies ciblées, immunothérapie) pour un trouble hématologique malin ou une tumeur solide;
  • un receveur d’une thérapie par lymphocytes T à récepteur antigénique chimérique (RAC);
  • une personne qui présente une immunodéficience primaire modérée ou grave (par exemple, syndrome de DiGeorge, syndrome de Wiskott-Aldrich);
  • une personne infectée par le VIH au stade 3 ou avancé non traitée et une personne atteinte du syndrome d’immunodéficience acquise;
  • une personne qui reçoit un traitement actif par l’une des catégories suivantes du traitement immunosuppresseur : anti-lymphocytes B (anticorps monoclonaux ciblant les antigènes CD19, CD20 et CD22), corticostéroïdes à action systémique à dose élevée, agents alkylants, antimétabolites ou inhibiteurs du facteur de nécrose tumorale et autres agents biologiques qui sont considérablement immunosuppresseurs, ou qui prend des médicaments immunosuppresseurs spécifiques;
  • une personne sous dialyse (hémodialyse ou dialyse péritonéale).

La troisième dose de vaccin sera administrée au moins deux mois (huit semaines) après la deuxième dose. Veuillez noter que les vaccins Moderna et Pfizer seront offerts. Il est possible de recevoir la troisième dose sans rendez-vous dans toutes les cliniques communautaires d’Ottawa pendant leurs heures d’ouverture.

Les résidents d’Ottawa qui satisfont à ces critères doivent présenter l’un des éléments suivants pour recevoir leur troisième dose :

  • Une lettre de leur spécialiste ou programme hospitalier;
  • Paquet d’ordonnance, étiquette ou reçu de la pharmacie d’un médicament immunosuppresseur énuméré par le gouvernement de l’Ontario. L’ordonnance doit clairement indiquer le nom du patient, le nom du médicament, la date de délivrance et le nom du médecin prescripteur.

Les résidents des foyers de soins de longue durée (FSLD), des maisons de retraite (MR), des résidences pour personnes âgées et les personnes âgées vivant dans d’autres milieux d’hébergement collectif se verront également offrir une troisième dose, ou dans certains cas une quatrième dose. Santé publique Ottawa collabore directement avec ces groupes pour offrir une troisième ou une quatrième dose aux résidents de ces milieux.

Qui peut recevoir leur quatrième dose?

Il est recommandé aux personnes âgées de 60 ans et plus de prendre rendez-vous pour une quatrième dose (deuxième rappel) au moins 140 jours (5 mois) après leur troisième dose (dose de rappel). Les membres des Premières nations, les Inuits et les Métis ainsi que les membres de leur foyer âgés de 18 ans et plus sont également admissibles.  

Cela correspond aux recommandations du Comité consultatif national du Canada (CCNI) selon lesquelles un intervalle plus long entre les doses entraîne une meilleure réponse immunitaire et une efficacité vaccinale légèrement supérieure à celle des intervalles plus courts. Un intervalle plus long entre les doses permet une période plus longue de diminution de la protection, mais peut également entraîner une meilleure réponse après la dose suivante.  

Il est recommandé aux personnes qui souhaitent recevoir la quatrième dose (deuxième rappel) entre 84 jours (3 mois) et 140 jours (5 mois) de consulter leur prestataire de soins de santé pour obtenir des recommandations individuelles et évaluer le risque personnel des avantages d'une vaccination plus rapprochée en raison des niveaux élevés de COVID-19 actuellement présents dans notre communauté.

Pour prendre un rendez-vous à un intervalle plus court, les personnes doivent appeler la ligne de réservation provinciale au 1-833-943-3900, entre 8 heures et 20 heures.

Les personnes qui répondent aux critères d'admissibilité peuvent réserver leur rendez-vous pour la quatrième dose par l'intermédiaire du portail de vaccination COVID-19, en appelant le Centre provincial de contact pour les vaccins au 1-833-943-3900 ou consulter les pharmacies locales pour trouver des endroits qui fournissent la dose de rappel. Les résidents sont encouragés à prendre un rendez-vous car notre capacité pour ceux sans rendez-vous sera limitée dans les cliniques de vaccination communautaires. Certains médecins de soins primaires fournissent également des doses de rappel.

Vous pouvez aussi recevoir une quatrième dose d’un vaccin à ARNm trois mois (84 jours) après votre troisième dose si vous êtes un résident des établissements suivants :

  • un foyer de soins de longue durée;
  • une maison de retraite;
  • une maison de soins aux aînés;
  • autre lieu d’hébergement collectif qui offre des logements avec assistance et des services de santé.

Les bureaux de santé publique travailleront avec les foyers qui offriront la quatrième dose sur place, à domicile, ou organiseront la visite d’une clinique mobile.

Certaines personnes immunodéprimées peuvent recevoir une quatrième dose (dose de rappel) trois mois (84 jours) après la dernière dose de la série primaire à trois doses.

Qui peut recevoir leur cinquième dose?

Une deuxième dose de rappel correspond à une cinquième dose pour les personnes à qui il est recommandé de recevoir une série primaire à trois doses (p. ex. les personnes modérément à gravement immunodéprimées).  

Les personnes ayant reçu leur série primaire à trois doses sont admissibles à une deuxième dose de rappel si elles font partie de l’un des groupes suivants :  

  • Les personnes de 60 ans et plus qui ont reçu leur 1re dose de rappel il y a 5 mois (140 jours).Il est possible de recevoir une 2e dose de rappel (5e dose) à un intervalle minimal de 3 mois (84 jours) après avoir reçu la 1re dose de rappel*.  

  • Les adultes des Premières Nations, et des communautés inuites et métisses ainsi que les membres de leur ménage non autochtones âgés de 18 ans et plus peuvent recevoir une 2e dose de rappel (5e dose).La 2e dose de rappel peut être offerte 5 mois (140 jours) après la première dose de rappel, à la discrétion du fournisseur de soins de santé.L’intervalle minimal pour recevoir la 2e dose de rappel est de 3 mois (84 jours) après la 1re dose de rappel*.  

  • Les résidents des foyers de soins de longue durée, des maisons de retraite, des pavillons de santé des aînés et les personnes âgées vivant dans d’autres hébergements collectifs (60 ans ou plus). Une 2e dose de rappel (5e dose) d’un vaccin à ARNm est recommandée pour les membres de ce groupe qui ont reçu leur 1re dose de rappel il y a au moins 3 mois (84 jours).  

* Le ministère de la Santé de l’Ontario recommande l’intervalle plus long de 5 mois, car il est susceptible d’entraîner une meilleure réponse immunitaire, une efficacité accrue du vaccin et une protection plus longue.Les personnes devraient discuter avec leur fournisseur de soins de santé de l’intervalle d’attente le plus approprié pour elles en tenant compte des facteurs de risque individuels d’exposition à la maladie et du risque de maladie grave lié à l’infection par le SRASCoV2. 

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter les recommandations concernant la dose de rappel du vaccin contre la COVID-19 du ministère de la Santé. 

Veuillez également consulter ce lien qui vous dirigera vers la page des recommandations provinciales (PDF) relatives à l’administration d’une troisième dose.

Est-ce que mon patient qui a été vacciné à l’extérieur de l’Ontario a besoin d’une autre dose de vaccin? 

Le 14 septembre 2021, le ministère de la Santé de l’Ontario a publié une mise à jour de la définition provinciale de personne entièrement vaccinée (PDF) ainsi que des directives pour les personnes vaccinées à l’extérieur de l’Ontario (PDF). Selon le type de vaccin que votre patient a reçu à l’extérieur de l’Ontario, il pourrait avoir besoin d’une dose de vaccin à ARNm pour respecter la définition de personne entièrement vaccinée (PDF) de l’Ontario. Les vaccins non approuvés par Santé Canada les plus courants signalés à Santé publique Ottawa sont Sinovac, Sinopharm, Sputnik V et Abdala.

Si votre patient doit recevoir une autre dose d’un vaccin pour répondre à la définition de personne entièrement vaccinée, et que vous n’offrez pas de vaccins dans votre clinique, veuillez les diriger vers une clinique d’immunisation de SPO.

Vers le haut

Aider vos patients à se faire vacciner 

Pour en savoir plus sur les cliniques de vaccination à Ottawa, visitez notre page Web sur le vaccin contre la COVID-19 destinée au public.

Le Centre of Effective Practice (anglais seulement) offre des ressources au sujet des vaccins contre la COVID-19 qui permettent de conseiller les patients.

De plus, l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) a développé une ressource intitulée la trousse à outils de vaccination contre la COVID-19 pour les fournisseurs de soins de santé. Cette ressource peut aider vos patients et collègues à prendre des décisions éclairées au sujet de la vaccination contre la COVID-19.

Enfin, la campagne de vaccination contre la COVID-19 19 to Zero (anglais seulement) présente plusieurs ressources permettant aux professionnels de la santé de rassurer les gens par rapport au vaccin.

Même si votre patient décide de ne pas recevoir le vaccin contre la COVID-19, veuillez continuer à leur recommander de tenir leur statut vaccination à jour avec les autres vaccins, y compris celui contre la grippe.

Vers le haut

Exemptions médicales à la vaccination

Le ministère de la Santé et des Soins de longue durée (MSSLD) de l’Ontario a fourni des directives pour aider les fournisseurs de soins de santé à déterminer si leurs patients qui ont une contre-indication à la vaccination contre la COVID-19 sont admissibles à une exemption médicale. Consultez le Tableau 1 du document d’orientation (PDF).

Selon les directives provinciales, dans de nombreux cas, l’administration sécuritaire de doses subséquentes du vaccin contre la COVID-19 est possible sous la direction d’un médecin ou d’une infirmière praticienne appropriée. On s’attend à ce que les exemptions médicales réelles soient peu fréquentes et qu’elles soient étayées par la consultation d’un spécialiste.

Pour plus de détails - Déclaration d’exemption médicale – Vaccin contre la COVID-19

Vers le haut

Contre-indications au vaccin

N’administrez pas le vaccin à des patients sans avoir consulté un allergologue si un patient a déjà eu une réaction allergique immédiate grave (par exemple, anaphylaxie) à une dose de vaccin contre la COVID-19 ou à des ingrédients du vaccin.

Les patients ayant eu une réaction allergique s’étant produite dans un délai de quatre heures et ayant causé de l’urticaire, de l’angio-œdème ou de l’anaphylaxie ne sont pas admissibles à une deuxième dose sans avoir été évalués au préalable par un allergologue (PDF). Les réactions allergiques au vaccin contre la COVID-19 demeurent rares et traitables; une consultation en ligne avec un allergologue (anglais seulement) peut réduire l’attente pour recevoir le vaccin contre la COVID-19.

Vers le haut

Déclarer une manifestation clinique inhabituelle (MCI) à la suite d’une immunisation

En vertu de la Loi sur la protection et la promotion de la santé de l’Ontario, tous les fournisseurs de soins de santé sont tenus de déclarer les MCI à leur bureau local de santé publique. Si vous voyez un patient présentant des symptômes qui pourraient être liés à une immunisation récente, vous êtes tenu, en tant que fournisseur de soins de santé, de déclarer la MCI (PDF). La présentation d’une déclaration ne signifie pas que le vaccin a causé la manifestation, mais il s’agit d’un élément essentiel de la surveillance de l’innocuité de tous les vaccins.

Outre les MCI, les fournisseurs de soins de santé doivent déclarer les manifestations cliniques d’intérêt particulier (PDF) (MCIP) pour la surveillance de l’innocuité des vaccins contre la COVID-19. Les MCI et les MCIP peuvent être déclarées au bureau de santé publique du lieu de résidence du patient.

Veuillez prendre quelques instants pour vous familiariser avec le formulaire de MCI (PDF), qui présente les MCI qui doivent être déclarées, et la fiche d’information sur les MCI (PDF) de Santé publique Ontario, qui, à la page 2, indique les critères temporels de déclaration en fonction de l’apparition des symptômes pouvant survenir entre 24 heures et 8 semaines après l’administration du vaccin. En cas de doute, soyez proactif et signalez.

Tous les formulaires de déclaration de MCI (PDF) doivent être transmis par télécopieur à SPO au 613-580-9660 ou en ligne.

Vers le haut

Preuve de vaccination pour les petits établissements de soins de santé

Le gouvernement de l’Ontario a publié un document d’orientation (PDF) pour les médecins et les infirmières praticiennes travaillant dans un milieu communautaire qui porte notamment sur le dépistage, les préoccupations du personnel et les scénarios de prévention et de contrôle des infections. Des affiches de preuve de vaccination ont été fournies par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée pour une utilisation dans les établissements de santé.

Vers le haut

Devenir un fournisseur de vaccins

Les fournisseurs de soins primaires à Ottawa sont invités à administrer les vaccins contre la COVID-19 dans leur bureau. Veuillez envoyer un courriel aux Partenaires de la vaccination contre la COVID-19 à partenairevaccincovid@ottawa.ca pour obtenir de plus amples renseignements. Pour commander des doses des vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna contre la COVID-19, veuillez remplir le formulaire de commande de vaccins contre la COVID-19 de Santé publique Ottawa.

Les fournisseurs de soins de santé peuvent fournir des services dans les cliniques de vaccination de masse ou dans les habitations collectives gérées par Santé publique Ottawa.

Les médecins vaccinateurs doivent être titulaires d’un permis d’exercice indépendant en Ontario, détenir une protection en matière de responsabilité médicale de l’Association canadienne de protection médicale (ACPM) et un numéro de facturation du Régime d’assurance-santé de l’Ontario (pour la rémunération au moyen des codes d’honoraire à la séance). Si vous n’avez pas encore participé à une clinique de SPO, veuillez envoyer un courriel à immunisationCOVID@otta­wa.ca en indiquant vos nom, courriel, numéro de téléphone, numéro de permis de l’Ordre des médecins et chirurgiens de l’Ontario et preuve de l’ACPM pour vous inscrire comme médecin vaccinateur.

Facturation des médecins

L’Association médicale de l’Ontario a publié des renseignements sur la facturation pour la vaccination contre la COVID-19 (PDF). De plus, le ministère de la Santé et des Soins de longue durée a publié des bulletins du Régime d’assurance-maladie de l’Ontario avec des mises à jour concernant les préoccupations liées à la facturation, qui comprennent la COVID-19. Les médecins peuvent également consulter le portail de l’AMO pour obtenir des mises à jour. Toutes les questions concernant les codes de facturation doivent être envoyées au centre d’appel du ministère de la Santé et des Soins de longue durée à SSContactCentre.MOH@ontario.ca.

Vers le haut

Ressources pour les fournisseurs de soins de santé

Vers le haut

< Retour à la page : Renseignements sur la COVID-19 à l’intention des médecins et des professionnels de la santé

Contactez Nous