Information sur le nouveau coronavirus à l’intention des médecins et des professionnels de la santé

Si vous soupçonnez qu'une personne peut être infectée par le COVID-19, signalez immédiatement le cas suspect à Santé publique Ottawa par l'un ou l'autre des moyens suivants :
1) En utilisant le NOUVEL outil de signalement en ligne du COVID-19. SI vous utilisez l'outil de signalement, vous n'avez PAS besoin de nous appeler pour signaler le même problème
  OU
2) En appelant le 613-580-6744 (24 heures sur 24).
La confirmation du laboratoire n'est pas nécessaire pour signaler un cas suspect de COVID-19.

Dernière mise à jour - 26 mars, 2020

Veuillez noter : La mise à jour du 26 mars comprend des changements majeurs à cette page web. Elle a été conçue pour faciliter la recherche d'informations pertinentes.

Le nouveau coronavirus (COVID-19) doit être déclaré en vertu de la législation de l'Ontario en matière de santé publique. Santé publique Ottawa doit être informée de toute personne qui subit un test de dépistage du COVID-19.

La situation du nouveau coronavirus et les recommandations du ministère de la santé de l'Ontario à l'intention des professionnels de la santé évoluent rapidement. Veuillez consulter fréquemment cette page Web pour obtenir des mises à jour ou appelez Santé publique Ottawa au 613-580-6744 pour connaître les recommandations les plus récentes.

Messages clés 

  • Des mises à jour concernant l'état des cas en Ontario, y compris à Ottawa, sont disponibles sur la page web du ministère de la santé.
  • Le nouveau coronavirus peut provoquer des maladies allant d'une maladie très bénigne, semblable au rhume, à une grave infection pulmonaire.  Les symptômes peuvent comprendre de la fièvre, de la toux, un mal de gorge, des douleurs musculaires, des maux de tête et des difficultés respiratoires (essoufflement).
  • Tous les patients présentant des symptômes respiratoires n'ont pas besoin de subir un test COVID-19 (voir la section Tests de dépistage en laboratoire pour plus de détails sur les personnes à tester).
    • Il n'est pas recommandé de soumettre les personnes asymptomatiques à des tests de dépistage de la COVID-19 de façon systématique.
  • Les précautions relatives aux gouttelettes et aux contacts (en anglais seulement) sont suffisantes pour fournir des soins directs aux patients présentant une COVID-19 suspecte ou confirmée, y compris le prélèvement d'écouvillons nasopharyngiens et oropharyngiens (voir la section Prévention et contrôle des infections pour plus de détails).
  • Les précautions contre la pollution atmosphérique, y compris l'utilisation de respirateurs N95, ne sont requises que pour les procédures médicales générant des aérosols (par exemple, intubation endotrachéale, réanimation cardiopulmonaire, bronchoscopie, chirurgie) (en anglais seulement).
  • Les tests de dépistage de la COVID-19 sont effectués en laboratoire au Laboratoire de santé publique de l'Ontario. Remplissez les informations obligatoires en utilisant la Demande de test de dépistage du virus COVID-19 (PDF).
  • Le nouveau coronavirus est à déclaration obligatoire en vertu des lois sur la santé publique en Ontario. 
Modifications récentes des recommandations

Les modifications récentes apportées aux recommandations figurant sur cette page web sont les suivantes (16 mars 2020)

1) Auto-isolement pour les voyageurs de retour (16 mars 2020)

Tous les voyageurs de retour au Canada (y compris en provenance des États-Unis d'Amérique) doivent s'isoler pendant 14 jours à compter de la date de retour au Canada.

2) La distanciation sociale à Ottawa (16 mars 2020)

Afin de diminuer la transmission communautaire de la COVID-19 à Ottawa, SPO recommande maintenant la distanciation physique (sociale), pour tous les résidents d'Ottawa. Voir notre page web sur la distanciation physique (sociale) pour plus de détails.

3) Équipement de protection individuelle (16 mars 2020)

Les précautions relatives aux gouttelettes et aux contacts sont maintenant suffisantes pour fournir des soins directs aux patients dont le COVID-19 est suspecte ou confirmée, y compris le prélèvement d'écouvillons nasopharyngés et oropharyngés.

Les précautions contre les aérosols, y compris l'utilisation de respirateurs N95 et les précautions contre les gouttelettes et les contacts, ne sont requises que pour les procédures médicales générant des aérosols.

4) Nouveau Centre d'évaluation COVID-19 à Ottawa (16 mars 2020)

Le Centre d'évaluation du COVID-19 est une clinique extra-hospitalière où les personnes seront évaluées par un prestataire de soins de santé et testées pour le COVID-19 si nécessaire.

5) Clarification sur les personnes à dépister (19 mars 2020)

Des détails supplémentaires sur les personnes à tester se trouvent dans la section Dépistage.

Alertes de santé publique récentes émises par Santé publique Ottawa

Santé publique Ottawa (SPO) fournit aux professionnels de la santé de l'information fiable sur les problèmes de santé locaux urgents et des orientations pendant les urgences, de santé publique comme l'exige la Loi sur la protection et la promotion de la santé (1990).

Pour que SPO puisse vous joindre à l’aide de son système de messagerie automatisé, veuillez vous abonnez aux communications de Santé publique Ottawa.

Abonnez-vous aux communications de Santé publique Ottawa

 

 

Épidémiologie locale
Signes et symptômes
  • Le nouveau coronavirus peut provoquer des maladies allant d'une maladie très bénigne, semblable au rhume, à une grave infection pulmonaire. Les symptômes peuvent comprendre de la fièvre, de la toux, un mal de gorge, un écoulement nasal, des douleurs musculaires, des maux de tête et des difficultés respiratoires (essoufflement).
  • Les complications du COVID-19 comprennent la pneumonie, l'insuffisance rénale et, dans les cas graves, la mort peut être une issue.
  • Des renseignements sur la période dincubation et la période de transmissibilité émergent quotidiennement.
  • Chez certaines personnes, comme les personnes âgées et les sujets immunodéprimés, il peut ne pas y avoir de fièvre. Pour ces personnes, une nouvelle toux ou une toux aggravée ou des difficultés respiratoires sont suffisantes pour justifier dautres mesures de précaution. 
Analyse en laboratoire
  • Si vous soupçonnez une personne dêtre infectée au COVID-19, signalez immédiatement le cas soupçonné à Santé publique Ottawa en :
    • Utilisant le NOUVEL outil de déclaration en ligne du COVID-19. SI vous utilisez l'outil de déclaration, vous n'avez PAS besoin de nous appeler pour signaler le même problème.
    • Composant le 613-580-6744 (Centre info-santé publique Ottawa). 
  • Il n’est pas nécessaire d’avoir reçu la confirmation d’un laboratoire pour signaler un cas soupçonné de COVID-19.
  • Conseillez à tout patient testé de s'isoler et d'attendre de nouvelles instructions de SPO. Diriger les patients vers le document de SPO sur l'isolement à domicile en anglais, en français et en chinois simplifié (PDF). Santé publique Ontario a préparé des documents sur l'isolement à domicile en farsi, en italien et en coréen (PDF).
  • Si le patient a besoin d'un avis de maladie de son employeur, SPO a créé une lettre sur son site Web qui peut être remise aux patients sur l'auto-isolement
  • Si le clinicien souhaite discuter le rôle des dépistages, les microbiologistes sont disponibles sur appel et peuvent être contactés par le biais du centre de service à la clientèle du laboratoire de Santé Publique Ontario au 416-235-6556 / 1-877-604-4567 ou par l'agent de service d'urgence après les heures de bureau au 416-605-3113.

Quels patients doivent être dépistés?

SPO recommande de dépister les personnes qui présentent des symptômes nouveaux ou qui s'aggravent compatibles avec la COVID-19 (fièvre, nouvelle toux ou difficultés respiratoires) ET qui répondent à au moins un des critères suivants :

  • Retour d'un voyage à l'étranger dans les 14 jours précédant le début de la maladie, OU
  • Retour d'une région du Canada avec une transmission locale établie dans les 14 jours précédant le début de la maladie, OU
  • Un contact étroit d'un cas confirmé ou probable de COVID-19 au cours des 14 derniers jours.

Un contact étroit est défini comme :

  • Une personne qui a fourni des soins au patient, y compris les membres de la famille ou d'autres soignants, ou qui a eu d'autres contacts physiques étroits similaires (par exemple, des travailleurs de la santé sans équipement de protection individuelle approprié) OU
  • Une personne qui a vécu avec un cas probable ou confirmé, ou qui a eu un contact étroit et prolongé avec un tel cas alors que celui-ci était symptomatique.

SPO recommande également le test de dépistage COVID-19 pour les personnes suivantes, quels que soient leurs antécédents d'exposition ou de voyage :

  • Les travailleurs de la santé souffrant d'une maladie respiratoire aiguë, y compris une maladie légère
  • Personnes admises à l'hôpital pour une maladie respiratoire aiguë
  • Les personnes souffrant d'une maladie respiratoire aiguë et résidant dans des maisons de soins de longue durée et des maisons de retraite
  • Les personnes souffrant d'une maladie respiratoire aiguë qui résident dans d'autres institutions (par exemple, les foyers de groupe, les refuges pour sans-abri et les établissements correctionnels)
  • Membres des communautés des Premières nations vivant dans les réserves et souffrant de maladies respiratoires aiguës
Le test de dépistage de la COVID-19 n'est PAS recommandé si une personne ne présente aucun symptôme, quels que soient ses antécédents de voyage ou d'exposition.

Information sur les analyses de laboratoire

Les échantillons sont traités aux SLSPO Laboratoire de Santé publique Ontario à Toronto, lesquels travaillent en collaboration avec le Laboratoire national de microbiologie de Winnipeg. Dautres précisions sur la façon de procéder aux analyses pour la COVID-19 sont affichées sur le site Web de Santé publique Ontario (disponible en anglais seulement).  

Prélèvement déchantillons

Tous les fournisseurs de soins de santé doivent porter un équipement de protection individuelle (EPI) approprié pour les précautions contre les contacts et les gouttelettes et contre les aérosols - y compris un respirateur N95 et une protection oculaire - lorsqu'ils recueillent des échantillons des voies respiratoires supérieures. En outre, des précautions contre les particules en suspension dans l'air - y compris un appareil respiratoire N95 - sont requises pour toute procédure générant des aérosols (en anglais seulement), y compris la bronchoscopie.  Veuillez noter que la sérologie pour la COVID-19 n'est pas disponible.

Une approche différentielle de la collecte des échantillons est recommandée :


A) Patients non admis à l'hôpital (y compris ceux qui se trouvent aux urgences)

  • Un seul échantillon des voies respiratoires supérieures sera accepté pour le dépistage de la COVID-19. Les échantillons des voies respiratoires supérieures comprennent un écouvillon naso-pharyngé (EN) OU un écouvillon de gorge viral prélevé dans un milieu de transport universel.
  • Un (EN) est préféré à un prélèvement de gorge viral - les informations disponibles à ce jour suggèrent qu'un EN a une sensibilité plus élevée qu'un prélèvement de gorge pour la détection de la COVID-19.  

B) Patients hospitalisés

  • Pour les patients hospitalisés, il est recommandé de prélever un minimum de deux échantillons, provenant de deux sites différents :
    • Voies respiratoires supérieures : soumettre à la fois un écouvillon naso-pharyngé (EN) ET un écouvillon de gorge viral prélevés dans un milieu de transport universel.
    • Voies respiratoires inférieures : soumettre si possible.
    • Expectorations : à recueillir si le patient a une toux productive. Ne pas induire.

Détails supplémentaires sur les exigences en matière de spécimens :

Voies respiratoires supérieures: L'EN a été préféré pour les patients non admis à l'hôpital en raison de sa plus grande sensibilité. Envoyez un écouvillon rhinopharyngé ET un prélèvement viral de la gorge  

Échantillons des voies respiratoires inférieures (p. ex. lavage bronchoalvéolaire, liquide pleural et tissu pulmonaire), si possible.  

  • Pour ces échantillons, utilisez une trousse de prélèvement pour la tuberculose (article #390042, disponible en anglais seulement) comprenant un contenant stérile de 90ml.  

Expectoration: Prélever si le patient à une toux productive. Ne pas provoquer. Soumettre seulement quand il s'agit de patients hospitalisés.

  • Pour ces échantillons, utilisez une trousse de prélèvement pour la tuberculose (article #390042, disponible en anglais seulement) comprenant un contenant stérile de 90ml.  

Remarque : le laboratoire de Santé publique Ontario acceptera d'autres ensembles de collecte d'échantillons pour les tests de dépistage COVID-19 des échantillons nasaux ou nasopharyngés.

Remarques relatives aux échantillons prélevés et envoyés

L'approbation préalable du laboratoire de Santé publique Ontario pour les dépistages de COVID-19 n'est pas nécessaire, à condition que tous les champs soient remplis avec précision sur la demande (PDF).

Exigences relatives à l’entreposage et au transport 

Placez l’échantillon dans un sac pour matières contaminées et scellez-le. 

Gardez les échantillons dans un réfrigérateur à 2-8°C après le prélèvement et expédiez-les aux Services de laboratoire de Santé publique Ontario sur des blocs réfrigérants. 

Signalement à Santé publique Ottawa 

Le nouveau coronavirus est maintenant à déclaration obligatoire en vertu des lois sur la santé publique en Ontario. Si vous soupçonnez une personne dêtre infectée au COVID-19, signalez immédiatement le cas soupçonné à Santé publique Ottawa en: 

  1. Utilisant le NOUVEL outil de signalement en ligne du COVID-19
  2. Composant le 613-580-6744 (Centre info-santé publique Ottawa). 

Il n’est pas nécessaire d’avoir reçu la confirmation d’un laboratoire pour signaler un cas soupçonné de COVID-19. 

Comme le COVID-19 est contagieux, le plus tôt le bureau de santé publique local intervient dans un cas soupçonné, le plus tôt des mesures de contrôle et de dépistage des contacts peuvent être prises afin de réduire la propagation au sein de la population, notamment chez les personnes les plus vulnérables. 

Gestion

Qui soupçonner dune infection au COVID-19?  

  • Pour toutes les personnes atteintes dune infection respiratoire aiguë, veuillez inclure comme pratique de base leurs antécédents de voyage.  
  • Présentement, les personnes considérées comme les plus exposées au risque d'infection par le nouveau coronavirus sont:
    • Les personnes qui tombent malades avec de la fièvre et/ou des symptômes respiratoires dans les 14 jours suivant leur voyage ; ou 
    • Les personnes ayant été en contact étroit avec une personne atteinte d'une maladie respiratoire qui a voyagé dans les 14 jours précédant le début de sa maladie ; ou 
    • Les personnes qui tombent malades avec de la fièvre et/ou des symptômes respiratoires après avoir été en contact étroit avec un cas confirmé ou probable de COVID-19. 
  • Maintenir un indice de suspicion élevé chez les voyageurs de retour souffrant de fièvre et/ou de symptômes respiratoires.
    • Dépister les voyageurs de retour symptomatiques de toutes les destinations internationales. 
    • Envisagez de tester les voyageurs de retour symptomatiques de tout pays touché par une transmission locale.
    • Il n'est pas recommandé de soumettre les personnes asymptomatiques à des dépistages de COVID-19.

Gestion d'une personne asymptomatique ayant  récemment voyagé 

Tous les voyageurs de retour au Canada (y compris en provenance des États-Unis d'Amérique) doivent :

  • S'isoler - rester chez eux et éviter tout contact étroit avec les autres, y compris ceux qui se trouvent dans leur maison, pendant 14 jours au total à compter de la date de retour au Canada.
  • Surveiller les symptômes de fièvre, de toux et de difficultés respiratoires pendant 14 jours au total.
  • Veiller à ce qu'ils puissent facilement se séparer des autres s'ils tombent malades. Évitez les espaces publics encombrés et les lieux où ils ne peuvent pas facilement se séparer des autres.
  • Appeler Santé publique Ottawa au 613-580-6744 ou rendez-vous au Centre d'évaluation COVID-19 s'ils présentent des symptômes nouveaux ou qui s'aggravent du nouveau coronavirus.

Gestion d'une personne symptomatique suspectée de COVID-19

Les fournisseurs de soins de santé peuvent contribuer à alléger la charge du service des urgences et du Centre d'évaluation en fournissant des tests de dépistage COVID-19 de leurs propres patients, en personne uniquement si vous disposez des fournitures et des processus IPAC nécessaires.

Si vous effectuez une évaluation virtuelle ou téléphonique et que vous pensez qu'un patient a besoin d'être dépisté, veuillez lui demander de se rendre au Centre d'évaluation COVID-19 ou au service des urgences (en cas de symptômes graves).

  • Veuillez indiquer au patient un transfert sûr qui maintient l'isolement du patient. Le patient doit prendre son propre véhicule personnel pour se rendre au centre d'évaluation, sans passagers inutiles. Si cela n'est pas possible, il doit utiliser un moyen de transport qui minimise son exposition à d'autres personnes, comme un taxi, un Uber ou un Lyft. Ils doivent être assis sur le siège arrière côté passager, porter un masque, s'assurer que la fenêtre est baissée et prendre note des informations relatives au transport (par exemple, le numéro de taxi, la date et l'heure).

Le nouveau coronavirus doit être déclaré en vertu de la législation sur la santé publique de l'Ontario.

  • Signalez le cas suspect à SPO en utilisant le NOUVEL outil de signalement en ligne COVID-19 OU en appelant le 613-580-6744 (24 heures sur 24)
  • Conseillez à tout patient testé de s'isoler et d'attendre les instructions de SPO. SPO a préparé un document pour les patients sur L'isolement à domicile en anglais, en français et en chinois simplifié (PDF). Santé publique Ontario a préparé des documents sur l'isolement à domicile en farsi, en italien et en coréen (PDF).
  • Si le patient a besoin d'une note de maladie de son employeur, SPO a créé une lettre sur notre site Web qui peut être fournie aux patients sur l'auto-isolement.

 

Mesures de prévention et de contrôle des infections (PCI) au COVID-19 

La plupart des infections respiratoires se propagent par gouttelettes ou par contact. En date du 12 mars 2020, Santé publique Ontario (en anglais seulement) recommande :

  • Les précautions relatives aux gouttelettes et aux contacts sont suffisantes pour fournir des soins directs aux patients dont le COVID-19 est suspecté ou confirmé, y compris le prélèvement d'écouvillons nasopharyngés et oropharyngés.
  • Les précautions contre les aérosols, y compris l'utilisation de respirateurs N95 et les précautions contre les gouttelettes et les contacts, ne sont requises que pour les procédures médicales générant des aérosols (p. ex. intubation endotrachéale, réanimation cardiopulmonaire, bronchoscopie, chirurgie) (en anglais seulement).
  • L'hygiène des mains (c'est-à-dire l'utilisation d'un désinfectant pour les mains à base d'alcool ou le lavage des mains) avant d'entrer dans la chambre du patient et après en être sorti, et après avoir enlevé et jeté l'équipement de protection individuelle;
  • Effectuer des procédures d'examen qui minimisent le contact avec les gouttelettes (c'est-à-dire s'asseoir à côté d'un patient qui tousse plutôt que devant lui);
  • nettoyer et désinfecter les équipements communs ou partagés après leur utilisation;
  • porter une protection oculaire lorsqu'il se trouve à moins de deux mètres du patient;
  • le port de gants et d'une blouse pour entrer dans la chambre du patient ;
  • demander au patient de porter un masque lorsqu'il sort de sa chambre et de se laver les mains en sortant de la chambre.

Veuillez consulter les recommandations COVID-19 IPAC de Santé publique Ontario (en anglais seulement) pour plus de détails. 

Foyers de soins de longue durée et maisons de retraite

Les secteurs des foyers de soins de longue durée (FSLD) et de maisons de retraite sont d’importants intervenants dans la lutte contre le COVID-19. Les résidents de ces établissements sont particulièrement vulnérables à la maladie grave et la mort causée par le COVID-19. Les efforts pour empêcher la COVID-19 de se propager et le dépistage précoce de cas de COVID-19 dans ces établissements sont fondamentaux dans la lutte contre ce virus.

Le 9 mars 2020, le ministère ontarien des Soins de longue durée a demandé au secteur des FSLD de prendre les mesures suivantes :

  • mettre en œuvre le dépistage actif du COVID-19
  • consulter les autorités locales en matière de santé publique en cas d’exposition ou de transmission du COVID-19 pour déterminer s’il faut prendre des mesures de santé publique supplémentaires

Pour consulter la note de service intégrale, veuillez cliquer sur le lien dans la section des ressources ci-dessous.

Le laboratoire de Santé publique Ontario a annoncé qu’à compter du 9 mars 2020, tous les échantillons soumis par des établissements pour une analyse de pathogènes respiratoires subiront automatiquement un test de dépistage du COVID-19.

Le 13 mars 2020, le ministère de la santé de l'Ontario (en collaboration avec le ministère des soins de longue durée) a conseillé au secteur des foyers de soins de longue durée de :

  • recommander fortement que seuls les visiteurs essentiels* soient autorisés à entrer dans leur foyer.

*Le ministère de la santé identifie les visiteurs essentiels comme étant ceux qui ont un proche à domicile très malade ou en fin de vie

Pour le mémorandum complet, veuillez consulter le lien dans la section ressources ci-dessous daté du 13 mars.

Le 16 mars, Santé publique Ottawa a envoyé un ERMS aux foyers de soins de longue durée et aux maisons de retraite, déclarant que :

  • SPO recommande le test du COVID-19 sans égard à l'exposition ou aux antécédents de voyage pour les personnes atteintes de maladies respiratoires aiguës qui résident dans des maisons de soins de longue durée et des maisons de retraite.
  • Pour obtenir des écouvillons naso-pharyngés afin d'effectuer des tests de dépistage du COVID-19, veuillez appeler le 613-580-2424, poste 26325

Pour obtenir le texte intégral du système de gestion des risques d'entreprise, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous.

Le 19 mars, la Loi sur les maison de retraite a apporté les modifications suivantes : 

Le paragraphe 27 (5) du Règlement de l’Ontario 166/11 est modifié par adjonction des alinéas suivants :

  •   0.a) les orientations, les conseils ou les recommandations fournis aux maisons de retraite par le médecin-hygiéniste en chef sont respectés dans la maison de retraite;
  • 0.b) toutes les mesures raisonnables sont prises dans la maison de retraite pour respecter, à la fois :
    • (i) les directives concernant le coronavirus (COVID-19) qui sont données aux foyers de soins de longue durée par le médecin-hygiéniste en chef en vertu de l’article 77.7 de la Loi sur la protection et la promotion de la santé,
    • (ii) les orientations, les conseils ou les recommandations concernant le coronavirus (COVID-19) qui sont fournis aux foyers de soins de longue durée par le médecin-hygiéniste en chef et qui sont accessibles sur le site Web du gouvernement de l’Ontario relatif au coronavirus (COVID-19);

Si vous avez d'autres questions au sujet du COVID-19 ou si vous souhaitez signaler une exposition au virus dans un FSDL ou une maison de retraite, veuillez composer le 613-580-6744.

Pour signaler une éclosion de toute autre maladie pendant les heures normales d'ouverture ou pour obtenir de plus amples renseignements, composez le 613-580-2424, poste 26325, ou le soir, les fins de semaine ou les jours fériés, composez le 3-1-1 et demandez à parler à l'inspecteur en santé publique de garde.

Ressources pour les FSLD et les maisons de retraite :

Pour en savoir plus sur le port et le retrait des EPI, visitez le site Web de Santé publique Ontario.

Prévention

Pour les patients 

  • On avise les résidents de prendre les précautions dusage pour réduire les risques de transmission de la grippe et de maladies respiratoires: 
    • Lavez vos mains fréquemment avec de leau et du savon ou utilisez un désinfectant pour les mains; 
    • Évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche à moins de venir tout juste de vous laver les mains; 
    • Utilisez un mouchoir ou votre bras et non votre main pour couvrir votre toux et vos éternuements; 
    • Restez à la maison si vous êtes malade; 
    • Si vous êtes malade et devez consulter un médecin, appelez davance et dites dès votre arrivée que vous souffrez dune maladie respiratoire, et portez un masque pendant que vous attendez quil vous reçoive; 
    • Ne rendez pas visite à des patients hospitalisés ou à des résidents détablissements de soins de longue durée;  
  • Pour dautres conseils sur la façon darrêter la propagation des microbes, y compris le virus de la grippe et du nouveau coronavirus, consultez notre site Web à ce sujet.
  • Afin de diminuer la transmission communautaire de COVID-19 à Ottawa, SPO recommande maintenant que tous les résidents d'Ottawa pratiquent la distanciation physique (sociale).
  • Même si une personne ne présente pas de symptômes, il est recommandé de s'isoler pendant 14 jours si :
    • Une personne a voyagé à l'extérieur du Canada (y compris aux États-Unis d'Amérique.
    • Une personne avec qui on habite, à qui on a prodigué des soins ou avec qui on a passé beaucoup de temps :
      • a testé positif au COVID-19, OU
      • est soupçonné d'avoir le COVID-19, OU
      • présente des symptômes respiratoires (fièvre, toux ou essoufflement) ayant débuté dans les 14 jours suivant un voyage à l'étranger.

Pour les professionnels de la santé 

Suivre de manière cohérente et appropriée les précautions de l'IPAC, y compris l'hygiène des mains et l'utilisation d'équipements de protection individuelle. Voir la section Prévention et contrôle des infections pour plus de détails.

  • SPO recommande aux travailleurs de la santé souffrant de maladies respiratoires aiguës, y compris de maladies bénignes, de se soumettre à des tests de dépistage, quels que soient leur exposition ou leurs antécédents de voyage.
    • SPO recommande de tester les personnes présentant l'un des nouveaux symptômes respiratoires suivants : fièvre, toux, production d'expectorations, difficultés respiratoires, maux de gorge ou rhinorrhée.
    • Des symptômes généraux tels que fatigue, malaise, maux de tête, étourdissements ou perte d'appétit ne suffiraient PAS à eux seuls à exiger un test de dépistage COVID-19. Si les symptômes généraux sont accompagnés ou suivis d'un nouveau symptôme respiratoire, SPO recommanderait le test COVID-19
    • SPO recommande d'appliquer un seuil de test COVID-19 bas aux travailleurs de la santé étant donné que les conséquences de la propagation de ce virus par un travailleur de la santé infecté à des collègues ou à des patients vulnérables sont importantes.
    • En cas de test de dépistage, SPO recommande que le travailleurs de santé soient placé en auto-isolement jusqu'à ce qu'un résultat de test négatif soit reçu. En cas de résultat négatif, le retour au travail est habituellement conseillé dans les 24 heures suivant la disparition des symptômes ou selon les instructions de la médecine du travail de l'établissement.
Rôle de la santé publique

Santé publique Ottawa assure un suivi actif de tous les cas signalés et de leurs contacts étroits afin d'éviter qu'ils ne se propagent davantage dans notre communauté.

  • Conformément aux lignes directrices provinciales et en fonction du niveau de risque évalué, Santé publique Ottawa recommande le type de suivi requis pour tous les contacts (p. ex. auto-isolement, surveillance des symptômes ou aucun suivi requis).
  • Pour les cas et les contacts étroits, la santé publique fournit des instructions sur les restrictions d'activités et la façon de protéger les autres.
  • Santé publique Ottawa donne également des conseils sur les changements de santé qui devraient entraîner un suivi auprès de nous et/ou d'un établissement de soins de santé.

SPO recommande maintenant les instructions suivantes pour les cas COVID-19 et leurs contacts:

  • Cas confirmé de COVID-19 : Auto-isolement jusqu'à la disparition des symptômes et deux tests négatifs pour COVID-19.
  • Contact étroit d'un cas confirmé ou suspecté de COVID-19 : Auto-isolement pendant 14 jours APRÈS LE DERNIER CONTACT avec le cas confirmé. Un contact étroit est une personne avec laquelle vous vivez, dont vous vous occupez ou avec laquelle vous avez passé beaucoup de temps.
Ressources

Outils cliniques et fiches de renseignements 

Documents d'orientation

Ministère de la santé : Guides d’orientation propres à différents secteurs

Ressources pour les médecins et les professionnels de la santé 

Renseignements pour les patients 

FAQ des professionnels de la santé 

Si je soupçonne qu'un patient est atteint de COVID-19, comment puis-je le signaler à Santé publique Ottawa? 

Si vous soupçonnez qu'une personne peut être infectée par le COVID-19, signalez immédiatement le cas suspect à Santé publique Ottawa :

 

Utilisez leNOUVEL outil de signalement en ligne de COVID-19;

OU

Appelez le 613-580-6744 (24 heures sur 24).

 

Veuillez noter : la confirmation du laboratoire n'est pas nécessaire pour signaler un cas suspect de COVID-19.

Dans le cadre des essais, qui est considéré comme un travailleur de la santé?

Un « travailleur de la santé » (TS) comprend les professionnels de la santé et les non-professionnels de la santé dans les cliniques, les établissements de soins et les institutions, qui peuvent être en contact avec des patients, des résidents, des détenus ou d'autres collègues.

  • Exemples de professionnels de la santé : infirmier, médecin, ambulancier, thérapeute, dentiste, santé publique, ergothérapeute, physiothérapeute, et travailleur social.
  • Exemples de professionnels non liés à la santé : réception, entretien ménager, administration, installations, sécurité, personnel pénitentiaire, police et pompiers.
  • Exemples de cliniques, d'établissements de soins de santé et d'institutions : clinique dentaire, cabinet de soins primaires, hôpitaux, établissements de soins de longue durée, maisons de retraite, foyers de groupe, établissements correctionnels, refuges pour sans-abri, unités de santé publique et postes de services d'urgence.
Quels conseils devons-nous donner aux membres de la famille et/ou aux personnes qui s'occupent d'une personne ayant confirmé la COVID-19?
Santé publique Ottawa se mettra en contact avec tous les contacts proches d'un cas confirmé, y compris les membres de la famille du ménage et les personnes qui s'occupent de lui. Nous conseillerons aux contacts proches de s'isoler pendant 14 jours après le dernier contact et de s'auto-surveiller pour le développement des symptômes. Les contacts proches n'ont pas besoin d'être testés pour la COVID-19 à moins qu'ils ne développent des symptômes.  
Où puis-je trouver des informations actualisées sur le nombre de cas de COVID-19 dans la communauté d'Ottawa? 
Des informations sur les cas confirmés et indéterminés de COVID-19 dans la communauté d'Ottawa peuvent être trouvées ici. 
Pourquoi les recommandations relatives à l'équipement de protection individuelle ont-elles été modifiées pour passer des précautions contre les particules en suspension dans l'air (p. ex. le respirateur N95) aux précautions contre les gouttelettes et les contacts (c'est-à-dire le masque chirurgical, masque de procédure, la protection des yeux, la blouse d'isolement et les gants)?
Le 12 mars 2020, Santé publique Ontario a publié des recommandations actualisées sur la prévention et le contrôle des infections. Ces recommandations décrivent que des cas et des grappes de COVID-19 ont été transmis par contact direct et rapproché de personnes séropositives pour la COVID-19. Il n'y a pas de preuve que la COVID-19 soit transmis par voie aérienne. 

Des précautions doivent toujours être prises pour les procédures médicales générant des aérosols telles que: 

  • Réanimation cardio-pulmonaire
  • Intubation endotrachéale 
  • Bronchoscopie
Que faire si un patient a besoin d'un avis de maladie pour COVID-19? 
Veuillez fournir à votre patient cette note de maladie créée par Santé publique Ottawa. 

 

Contactez Nous