Casques de sécurité

Le port du casque est recommandé pour les personnes de tous âges lors de la pratique d’activités récréatives comme la planche à roulettes, le patin à roues alignées, le vélo, la luge, le patin à glace, le ski et la planche à neige.

Le casque prévient de graves blessures à la tête qui peuvent se produire lors de différents sports et activités. Que vous vous adonniez au vélo, au hockey, au patin, au patin à roues alignées, au ski ou à la planche à neige, le port du casque peut réduire le risque de blessure à la tête. Les conséquences d’une blessure à la tête peuvent être permanentes et affecter votre capacité à marcher, parler, jouer et réfléchir.

Si vous avez moins de 18 ans, vous devez porter un casque de vélo homologué lorsque vous roulez à vélo (Code de la route de l’Ontario).

Comment le casque me protège-t-il?

En cas de chute ou de coup à la tête, le casque :

  • absorbe le coup et répartit la force de l’impact sur toute sa surface;
  • réduit le risque de blessures graves à la tête, dont les conséquences peuvent être permanentes;
  • protège la tête d’autres blessures (fractures du crâne, coupure et ecchymoses).

Pour qu’un casque vous protège adéquatement, il doit être bien ajusté et attaché. Il faut aussi choisir un casque approprié pour l’activité pratiquée.

 

Choisir le bon casque 

Il existe différents types de casques, conçus et testés pour protéger la tête de l’impact propre à une activité ou un sport donné.

Voici quelques exemples :

  • Il faut privilégier le casque de hockey pour le hockey et le patin, puisqu’il est conçu en fonction du type de chutes qui surviennent sur la glace.
  • Le casque de vélo est conçu pour absorber le choc à la tête lors d’une chute à bicyclette.
  • Le casque de ski est conçu pour les chocs latéraux, qui sont les plus fréquents en ski alpin. Il est aussi conçu pour une utilisation par temps froid et pour les vitesses et les chutes caractéristiques de ce sport.
  • Le casque pour la planche à roulettes couvre davantage l’arrière de la tête et permet de protéger contre plusieurs chocs se produisant au même endroit.
  • Le casque de vélo ou le casque multisport peut être porté pour les déplacements en scooter s’il a été testé pour cette utilisation.
  • Pour faire de la luge ou du toboggan, le casque de hockey ou de ski est préférable.

Certains casques sont conçus pour protéger contre un seul choc (impact unique) et d’autres, contre plusieurs chocs (impacts multiples). La plupart des casques se classent dans l’une des catégories suivantes :

  Type d’impact 

  La description

  Impact unique

  • Protège contre UN SEUL choc.
  • Doit être remplacé après un accident ou un choc violent, même s’il n’est pas visiblement endommagé.

  Impacts multiples  

  • Protège contre plusieurs chocs.
  • Doit être remplacé lorsqu’il est visiblement endommagé.

  Multisport

  • Avant d’acheter un casque multisport, lisez attentivement l’étiquette du fabricant afin de vérifier pour quels sports le casque est certifié.

 

Type de casque recommandé selon l’activité

Activité

Casque recommandé

Type de protection

Homologation (canadienne, américaine, européenne)

Bicyclette  Trottinette non motorisée

Casque de vélo

Impact unique

CSA, CPSC, ASTM, Snell

Patin à roues alignées

à roulettes traditionnel

Casque de vélo, de patin à roues alignées ou de planche à roulettes

Généralement impact unique

CSA, CPSC, ASTM, Snell

BMX

Casque de BMX

Impact unique ou impacts multiples

CPSC, ASTM

Planche à roulettes

Casque de planche  

Impacts multiples

ASTM, Snell, CEN,
CSA, CPSC, ASTM

Hockey

Casque de hockey

Impacts multiples

CSA

Patin à glace

Casque de hockey

Impacts multiples

CSA

Ski

Planche à neige

Casque de ski ou de planche à neige 

Impact unique

Snell, ASTM, CSA

Luge

Toboggan

Casque de ski, planche à neige ou patin à glace

Impact unique ou impacts multiples

CSA, CPSC, Snell

Source : Casques recommandés par Parachute Canada selon le type de sport. Parachute Canada vous invite à consulter les instructions et le manuel du fabricant.

Acheter un casque

À considérer lors de l’achat d’un nouveau casque :

  • Procurez-vous le type de casque recommandé pour l’activité ou le sport pratiqué.
  • Assurez-vous qu’un autocollant de certification y est apposé (sur la paroi intérieure ou extérieure).
  • Faites-en l’essai avant de l’acheter; il devrait être confortable et bien ajusté.
  • Pour les enfants, achetez un casque qui leur fait maintenant et non qui leur fera plus tard.
  • N’achetez jamais un casque usagé; il est difficile de savoir s’il a déjà reçu un choc et de connaître son âge.
  • Amenez votre enfant magasiner avec vous afin qu’il puisse essayer différents casques.
  • Vérifiez le casque de votre enfant au début de chaque saison pour vous assurer qu’il est encore bien ajusté.

Pour les enfants de moins de cinq ans : Il existe des casques conçus spécifiquement pour les tout-petits (moins de cinq ans), qui protègent davantage l’arrière de la tête. Certains enfants peuvent devenir trop grands pour ces casques avant l’âge de cinq ans; il faut alors leur acheter un casque plus grand. Lors de l’achat d’un casque pour enfant, choisissez un casque qui lui fait maintenant et non qui lui fera plus tard.

Les casques viennent avec des coussinets qui peuvent être ajoutés à l’avant et à l’arrière pour améliorer l’ajustement. 

Port du casque

Conseils généraux

  • Ne portez pas de chapeau sous le casque, puisque cela peut nuire à l’ajustement. Il est correct de porter un hijab sous un casque de vélo, ou une tuque ou un passe-montagne en tissu mince sous un casque de hockey ou de ski. Vérifiez l’ajustement du casque et réajustez-le au besoin.
  • Il faut éviter de porter une casquette, de grosses pinces à cheveux ou un casque d’écoute sous un casque.
  • Si vous attachez vos cheveux, (par exemple une queue-de-cheval) attachez-les au bas du cou.
  • N’apposez pas d’autocollants sur un casque, car ils pourraient affaiblir le plastique et annuler la certification de l’Association canadienne de normalisation (CSA) ou la garantie d’un autre fabricant. Ils peuvent aussi cacher des fissures ou d’autres dommages.

Ajustement d’un casque de vélo

Mettez le casque de façon à ce qu’il ne soit ni trop penché vers l’avant, ni trop vers l’arrière. Faites ensuite les vérifications suivantes :

Deux doigts entre le casque et les sourcils

Deux doigts entre le casque et les sourcils

Les courroies en V autour des oreilles

Les courroies en V autour des oreilles

Un doigt entre le menton et la courroie attachée

Un doigt entre le menton et la courroie attachée

Secouez la tête de haut en bas et de gauche à droite. Le casque devrait tenir en place tout en demeurant confortable.

Ajustement d’un casque de hockey

Mettez le casque de façon à ce qu’il ne soit ni trop penché vers l’avant, ni trop vers l’arrière. Faites ensuite les vérifications suivantes :

Un doigt entre la mentonnière et le menton

 Un personnage de dessin animé plaçant un doigt dessous son menton

Un doigt entre le casque et les sourcils

Un personnage de dessin animé plaçant un doigt entre le casque et les sourcis

Le casque ne bouge pas.

 Un personnage de dessin animé avec un casque de hockey. Des flèches indiquent un mouvement d'un côté à l'autre de la tête du personnage.

Secouez la tête de haut en bas et de gauche à droite. Le casque devrait tenir en place tout en demeurant confortable.

Quand faut-il remplacer un casque?

  • Après un accident ou un choc violent.
  • Lorsqu’il est devenu trop petit.
  • Lorsqu’il est fissuré ou bosselé.
  • Lorsque les courroies sont effilées ou déchirées, ou ne s’attachent plus.
  • Tous les cinq ans :  Au fil du temps, le plastique du casque s’assèche et peut devenir cassant. De plus, de nombreux casques doivent être remplacés après un seul choc. Lisez attentivement les instructions du fabricant. Les casques de hockey sont conçus pour absorber plusieurs chocs; il faut les remplacer lorsqu’ils sont endommagés ou fissurés, lorsque le rembourrage intérieur s’amincit ou s’effrite et en cas de choc violent. Peu importe le type de casque, remplacez-le tous les cinq ans.

 

Port du casque pour patiner dans les installations de la Ville d’Ottawa

La Ville d’Ottawa recommande fortement à tous les patineurs de porter un casque de hockey certifié par l’Association canadienne de normalisation (CSA) lors des activités sur glace.

Patinage public et spécialisé

Les enfants de 10 ans et moins doivent porter un casque de hockey certifié par la CSA lors des séances de patinage public ou spécialisé. Il est vivement conseillé à tous les patineurs de porter ce type de casque.

Programmes de patinage de la Ville d’Ottawa

Toutes les personnes inscrites aux programmes de patinage de la Ville d’Ottawa doivent porter un casque de hockey certifié par la CSA. Le port d’un casque protégeant entièrement le visage (p. ex. avec grille ou visière complète) est recommandé, particulièrement pour les jeunes enfants. Les exigences en matière de casque et d’équipement peuvent être différentes pour les activités de patinage individuelles.

Contactez Nous