Marketing d’aliments et de boissons malsains destiné aux enfants et aux jeunes

Le marketing alimentaire est omniprésent. La plupart des aliments présentés aux enfants dans les publicités sont hautement transformés et ont une teneur élevée en sel, en sucre et en gras saturés. Leur marketing comporte d’importants risques pour la santé, l’enfance étant la période où l’on grandit et développe des habitudes alimentaires qui perdureront tout au long de la vie.

Les enfants et les jeunes sont sensibles au marketing alimentaire parce qu’ils sont fortement ciblés et que leur âge de développement les rend réceptifs au message. Et ils sont faciles à atteindre : on trouve effectivement des publicités attrayantes qui les interpellent partout où ils passent du temps durant la journée (écoles, arénas, commerces, etc.).

Le marketing de boissons et d'aliments cible les enfants et les jeunes à chaque étape de leur journée

La journée de Sophia 

L’image ci-dessus représente la journée de Sophia et les différents moments et endroits où elle est ciblée par le marketing, du réveil au coucher.

À la maison

  • Publicités à la télévision et sur le téléphone intelligent et la tablette électronique
  • Jeux publicitaires et publicités sur les médias sociaux

Dans le transport en commun

  • Panneaux et affiches mettant en scène des personnages de dessins animés, des personnages sous licence et des vedettes, dans les véhicules et les abribus

À l’école et à la garderie

  • Matériel éducatif commandité
  • Vente de boissons et d’aliments pour des collectes de fonds

À la bibliothèque

  • Affiches publicitaires dehors, dans l’entrée, dans les couloirs

Au centre récréatif, au parc, à la patinoire, à la plage

  • Publicités sur les bandes de patinoires
  • Logos sur les vêtements et l’équipement de sport
  • Cantine qui vend des aliments et des boissons présentés dans une panoplie d’emballages colorés

Source : Prowse, R. L. (2015). A Day in the Life of a Canadian Child: Food and Beverage Marketing to Children in Canada. Préparé pour le Bureau de la politique et de la promotion de la nutrition, Santé Canada.

Influence du marketing sur les enfants et les jeunes

 Enfants 5, 8, 10 et 16 ans 

  • Les enfants de 5 ans ne peuvent faire la différence entre une publicité et une émission de télévision.
  • Les enfants de 8 ans ne comprennent probablement pas la raison d’être du marketing.
  • À 10 ans, les enfants savent que les publicités servent à vendre des produits, mais sont souvent incapables d’en évaluer le contenu.
  • Les jeunes de 16 ans sont influencés par le marketing numérique, une forme de marketing conçue pour les divertir et capter leur attention.

La publicité a une incidence sur les aliments que les enfants consomment et qu’ils demandent à leurs parents d’acheter. Elle les incite à manger des aliments malsains, qu’elle présente comme « normaux ». À long terme, une mauvaise alimentation peut causer de l’hypertension, le cancer, des cardiopathies, de l’obésité et le diabète.

Télécharger l'affiche « Le marketing des aliments et des boissons est partout à télécharger » (PDF) [4 Mo]

Qu'avaient à dire les résidents à propos du marketing de boissons et d'aliments malsains à Ottawa?

Le 12 juin 2017, Santé publique Ottawa a lancé un sondage en ligne, première étape d'une vaste consultation du public pour demander aux résidents, aux entreprises et commerces et aux groupes de sports de « donner leur avis » sur le marketing d'aliments et de boissons malsains destiné aux enfants et aux jeunes dans notre collectivité. Les résultats de la consultation ont aidé Santé publique Ottawa à mieux comprendre ce que pensent les résidents de la ville au sujet du marketing d'aliments et de boissons malsains destiné aux enfants et aux jeunes à Ottawa. Ils servent à orienter les travaux en santé publique à cet égard.

L’industrie des aliments et des boissons cible les enfants et les jeunes.

9 résidents sur 10 conviennent que l’industrie cible les enfants et les jeunes.

3 résidents sur 4 conviennent que la publicité porte surtout sur des produits qui sont malsains.

Le marketing influence les choix d’aliments et de boissons que font les enfants et les jeunes.

9 résidents sur 10 conviennent que le marketing a une influence sur ces choix et incite les enfants et les jeunes à consommer des produits malsains.

3 résidents sur 4 conviennent que le marketing incite les enfants et les jeunes à demander à leurs parents ou tuteurs de faire certains achats.

Le marketing a des répercussions sur la santé des enfants et des jeunes.

9 résidents sur 10 conviennent que le marketing peut mener à des problèmes de santé comme l’obésité chez les enfants et les jeunes, à court et à long terme.

Le marketing d’aliments et de boissons cible les enfants et les jeunes à toutes les étapes de leur journée.

A school

Garderies et écoles

1 résident sur 3 a constaté la présence de marketing dans les écoles.

1 résident sur 10 a constaté la présence de marketing dans les garderies.

8 résidents sur 10 sont d’accord avec l’imposition de restrictions au marketing dans les garderies et les écoles.

9 résidents sur 10 sont d’accord pour qu’on réduise l’accessibilité des boissons et des aliments malsains dans les garderies et les écoles.

A recreation centreBibliothèques publiques et centres récréatifs

1 résident sur 3 a constaté la présence de marketing dans les bibliothèques publiques et les centres récréatifs.

7 résidents sur 10 sont d’accord avec l’imposition de restrictions au marketing dans les bibliothèques publiques et les centres récréatifs.

8 résidents sur 10 sont d’accord pour qu’on réduise l’accessibilité des boissons et des aliments malsains dans les bibliothèques publiques et les centres récréatifs.

A busAutres propriétés de la Ville

4 résidents sur 10 ont constaté la présence de marketing à la plage et dans les parcs, les terrains de jeux et le réseau de transport en commun.

7 résidents sur 10 ont constaté la présence de marketing lors d’événements spéciaux (festivals, événements sportifs) se tenant sur une propriété de la Ville.

7 résidents sur 10 sont d’accord avec l’imposition de restrictions au marketing sur les propriétés de la Ville.

Télécharger l'affiche « Marketing d'aliments et de boissons aux enfants et aux jeunes à Ottawa » (PDF) [3.4 Mo]

Télécharger l'affiche « Le marketing des aliments et des boissons est partout à télécharger » (PDF) [4 Mo]

Que pouvez-vous faire?

Les parents et les éducateurs sont responsables de nombreux choix alimentaires des enfants sous leur charge. Cependant, il peut être difficile de rivaliser avec les publicités auxquelles les enfants sont exposés. Créer un environnement alimentaire où les enfants ne sont pas constamment exposés au marketing peut les aider à faire des choix sains.

Il existe différentes façons de limiter l’exposition de vos enfants au marketing.

Limitez le temps d’écran.

En diminuant le temps que vos enfants passent devant la télévision et d’autres appareils électroniques, vous contribuez à réduire le nombre de publicités auxquelles ils sont exposés durant une journée.

Éduquez vos enfants sur le sujet.

Parlez de marketing avec vos enfants. Expliquez-leur comment le marketing peut avoir une incidence sur les choix alimentaires et comment reconnaître les techniques de marketing. Expliquez-leur également que les renseignements qu’ils donnent ou affichent en ligne influent sur les publicités qui leur sont présentées.

Vous pouvez aussi leur enseigner à faire des choix alimentaires sans se fier à la publicité, en utilisant différents outils tels que les étiquettes des aliments et en appliquant les techniques d’achat d’aliments sains à l’épicerie.

Limitez les influences de l’environnement extérieur.

Les choix alimentaires de vos enfants sont influencés par les publicités qu’ils voient à l’écran, mais aussi par la visibilité des entreprises d’aliments et de boissons dans les activités qu’elles commanditent (dans les parcs, les centres commerciaux, les cinémas, etc.) et par tout objet portant une marque qui leur est offert à l’école.

Communiquez avec l’école de votre enfant pour vérifier qu’on n’y utilise pas de matériel faisant la promotion d’aliments hautement transformés en classe. Proposez à l’école de s’inspirer des recommandations suivantes pour les collectes de fonds afin de favoriser la santé et limiter l’exposition à la publicité.

Pour en savoir plus

Guide alimentaire canadien

Consultez le site Web du Guide alimentaire canadien pour découvrir en quoi le marketing peut influencer vos choix alimentaires et comment limiter l’exposition des enfants au marketing.

Habilo Médias

Les parents peuvent consulter le site Web d’Habilo Médias pour obtenir des ressources sur la littératie numérique et médiatique. On y trouve aussi divers outils pour parler de marketing avec les enfants.

Être parent à Ottawa

Pour en savoir plus sur le marketing d’aliments et de boissons s’adressant aux enfants et les moyens à prendre pour limiter leur exposition, consultez le site Web d’Être parent à Ottawa.

Le Lien

Pour en savoir plus sur le marketing d’aliments et de boissons et les jeunes, rendez-vous sur le site Web du Lien.

Contactez Nous