Masques

Traduction automatique par Google akhbaar somali kuqoran
المعلومات المكتوبة باللغة العربية
简体中文资料

Une illustration de deux personnes portant des masques. Sur leur gauche est écrit qui peut actuellement obtenir le COVID-19? Vaccin? Un bouton contenant le mot en savoir plus.

Dernière révision: Le 18 décembre 2020

Pour plus d'information sur le règlement temporaire sur le port obligatoire d’un masque.

Sur cette page :

À propos des masques et des couvre-visage

Le port d’un masque permet de prévenir la propagation de la COVID-19 et de protéger ceux que vous croisez. Puisque certaines personnes peuvent, sans le savoir, être infectées par le virus de la COVID-19, tous doivent porter le masque chaque fois qu’ils se rendent dans un lieu où ils peuvent croiser quelqu’un d’autre. En portant le masque, vous protégez les autres. De même, quand les autres portent le masque, ils vous protègent. Le port du masque est désormais obligatoire dans de nombreux lieux publics intérieurs, dans les zones communes des immeubles à logements multiples et dans les autres lieux publics en plein air désignés.

Le port du masque ne remplace pas les autres mesures de protection qui consistent entre autres à respecter la distanciation physique, à se laver les mains, à tousser ou à éternuer dans le coude, à s’abstenir de se toucher les yeux, le nez ou la bouche sans s’être lavé les mains, à s’autodépister pour des symptômes de la COVID-19 et à rester à la maison quand on est malade.

Les modèles de masques que vous pouvez porter sont nombreux. Le masque (non médical) peut être en tissu et être jetable; il peut aussi s’agir d’un masque médical. Les couvre-visages comprennent les bandanas, les écharpes ou un morceau de tissu. Le masque doit bien couvrir le nez, la bouche et le menton et épouser les contours du visage sans laisser d’espace, et pouvoir filtrer les gouttelettes respiratoires.

L’Agence de la santé publique du Canada recommande désormais aux Canadiens et aux Canadiennes de choisir les masques constitués d’au moins trois couches, dont la couche intermédiaire sert de protection supplémentaire contre la COVID-19.

Quand vous achetez ou confectionnez un masque, vous devez vous assurer qu’il comprend :

  • au moins trois couches :
    • deux couches de tissus tissés serrés, par exemple le coton ou le lin, dont une couche à l’intérieur et une couche à l’extérieur;
    • une troisième couche intermédiaire de tissu synthétique non tissé;
  • un bon ajustement pour couvrir le nez, la bouche et le menton, sans laisser d’espace;
  • l’absence de couture devant la bouche et le nez qui peut  laisser l’air s’échapper;
  • des plis horizontaux adaptés aux différentes formes de visages (quand on porte le masque, les plis doivent être orientés vers le bas);
  • un tissu réutilisable, lavable après s’être servi du masque ou lorsque le masque est humide ou souillé.
Vous pouvez continuer de porter les masques à deux couches qui sont bien ajustés, puisqu’ils sont presque aussi bien que les masques à trois couches, surtout lorsqu’il s’agit de bloquer les gouttelettes respiratoires pour éviter de contaminer ceux que vous croisez. Toutefois, si vous remplacez vos masques en tissu ou que vous vous en procurez  d’autres, Santé publique Ottawa vous invite à choisir les masques à trois couches.

Les masques jetables (non médicaux) sont destinés à servir une seule fois et doivent être jetés en bonne et due forme dans un sac à ordures doublé après avoir été utilisés.

Les masques médicaux et les respirateurs N95 sont réservés aux travailleurs de la santé dans les établissements à haut risque et ne sont pas recommandés pour les activités de tous les jours. Il est important de réserver aux travailleurs de la santé les provisions de masques médicaux. Les masques dotés de valves d’expiration ne sont pas recommandés, puisqu’ils ne permettent pas de protéger ceux que vous croisez contre la COVID-19 et qu’ils ne limitent pas la propagation du virus.

Les professionnels de la santé qui souhaitent se renseigner sur l’équipement de protection individuelle sont invités à consulter la section Ressources pour la prévention et le contrôle des infections.

Vers le haut

Quand dois‑je porter le masque?

Le mercredi 26 août 2020, le Conseil municipal d’Ottawa a modifié le Règlement temporaire sur le port obligatoire d’un masque (Règlement no 2020-186) afin de réduire encore la propagation de la COVID-19 dans notre collectivité. Ce règlement, entré en vigueur dès qu’il a été adopté par le Conseil municipal, continuera d’être en vigueur jusqu’en janvier 2021. Le Conseil pourra alors prolonger ce règlement pour une durée supplémentaire nécessaire afin de respecter les objectifs de la santé publique se rapportant à la COVID-19, d’après les statistiques sur la santé publique et d’autres renseignements qui pourront alors être publiés. Pour en savoir davantage sur ce règlement et pour connaître les exemptions et les cas dans lesquels le port du masque est obligatoire, veuillez consulter le site Ottawa.ca.

Haut de la page

Données scientifiques prouvant l'efficacité du masque dans la collectivité

Le port du masque dans la collectivité

De plus en plus de preuves scientifiques confirment l’efficacité du port du masque pour prévenir la transmission communautaire de la COVID-19. Voilà pourquoi les organismes provinciaux, nationaux et internationaux de la santé publique recommandent de porter le masque dans tous les cas où il est impossible de respecter la distanciation physique de 2 mètres.

La preuve confirme que le port généralisé du masque dans la collectivité permet de réduire le nombre de décès causés par la COVID-19.

  • Porter le masque permet de réduire la propagation de la COVID-19.
  • Les avantages sont plus nombreux quand le masque est porté correctement (et qu’il couvre bien le nez, la bouche et le menton sans laisser d’espace).
  • Il faut non seulement porter le masque, mais aussi appliquer d’autres mesures de protection, par exemple en respectant la distanciation physique, en se lavant les mains, en s’abstenant de se toucher les yeux, le nez ou la bouche sans s’être lavé les mains et en restant à la maison si on est malade.

Écran facial en plastique (Écran facial)

Des preuves scientifiques confirment qu’à lui seul, le port d’un écran facial  en plastique N’ASSURE PAS le même niveau de protection que le masque.

Pour en savoir plus sur l’importance du masque dans la prévention de la COVID-19, veuillez consulter les sites suivants :

Haut de la page

Ressources

Port du masque en extérieur

Il faut encourager le port du masque à l’extérieur dans les zones commerciales.

Le port du masque permet de réduire la propagation de la COVID-19. Les résidents sont invités à porter le masque dans tous les cas où il n’est pas possible de respecter la distanciation physique de 2 mètres, en intérieur comme en extérieur.

Porter le masque, c’est être COVIDavisé. Il s’agit de l’une des mesures de santé publique adoptée pour permettre de relancer les activités économiques et sociales, même si la COVID‑19 circule toujours dans notre collectivité. 

Encourager le port du masque dans tous les points de rassemblement apporte aux clients une plus grande confiance dans les mesures de santé et de sécurité que mettent en œuvre les entreprises et les organismes locaux pour prévenir la transmission de la COVID 19.

Exemple pour les médias sociaux
Français

Anglais

Vous avez votre masque? Votre portefeuille? Vos clés? Vous vous rendez [Insérer le nom ou de l’entreprise]? N’oubliez pas votre masque. Nous vous invitons à porter le masque à l’extérieur pour rester #COVIDavisé quand vous vous rendez dans des commerces de la localité. 

Got your mask? Wallet? Keys? Coming down to [Insert area or business name]? Don't forget to bring your mask. We encourage wearing masks outdoors to help stay #COVIDwise when visiting local businesses. 

Masque à l’extérieur? Bonne idée! [Insérer le nom ou de l’entreprise] vous encourage à porter le masque à l’extérieur quand vous ne pouvez pas garder un écart de 2 mètres avec ceux que vous croisez. Soyons tous #COVIDavisés : portons le masque et respectons la distanciation physique dans les commerces de la localité.

Outdoor masking? You got it!  [Insert area or business name] encourages wearing masks outdoors when you can’t keep 2 metre distance. Let’s all be #COVIDwise and wear a mask and maintain physical distance when visiting local businesses.  

Si vous publiez votre propre message, veuillez identifier Santé publique Ottawa et vous servir du mot‑clic #COVIDavisé! Vous pouvez aussi inviter les gens à consulter le site santepubliqueottawa.ca/travailCOVID19 pour en savoir plus.

Pour en savoir plus et pour consulter les documents de promotion :

Santé publique Ottawa
healthsante@ottawa.ca
613-580-6744 
ATS : 613-580-9656; sans frais : 1-866-426-8885 

Soyez COVIDavisés!

Santé publique Ottawa (SPO) vous encourage à vous consacrer à vos activités journalières en vous protégeant et en protégeant les autres. Pour en savoir plus sur les moyens de vous protéger et de protéger les autres pendant la COVID-19, veuillez consulter la page Web Soyez COVIDavisé

Autres ressources

Haut de la page

Foire aux questions (FAQ)

Règles et règlements sur le port du masque

Le masque est‑il obligatoire à Ottawa?
Oui. Conformément au Règlement temporaire sur le port obligatoire d’un masque (no 2020-186), le masque est obligatoire dans les lieux désignés sur le territoire de la Ville d’Ottawa. Pour en savoir plus sur les exemptions, sur les cas dans lesquels vous devez porter le masque ou sur les organismes chargés de faire appliquer l’obligation du port du masque, veuillez consulter le site Ottawa.ca.   
Y a t il des exemptions à l’obligation de porter le masque?

Certaines personnes, comme les enfants de moins de deux ans, sont exemptées de l’obligation de porter le masque en vertu du Règlement temporaire sur le port obligatoire d’un masque (no 2020-186). Pour en savoir plus sur les exemptions à l’obligation de porter le masque, veuillez consulter le site Ottawa.ca.

Qui est exempté de porter un masque?

  • les enfants de moins de deux ans, ou les enfants de moins de cinq ans, en âge chronologique ou développemental, qui refusent de porter un masque et ne peuvent être persuadés de le faire par la personne responsable;
  • les personnes atteintes de troubles médicaux, y compris des troubles respiratoires ou cognitifs, ou d’un handicap, qui les empêchent de porter un masque en toute sécurité;
  • toute personne qui ne peut pas mettre ou retirer son masque sans aide;
  • une personne qui doit retirer temporairement son masque dans l’espace public intérieur pour :
    • recevoir des services qui exigent le retrait du masque;
    • s’adonner activement à une activité sportive ou de conditionnement physique, notamment des activités nautiques, y compris des maîtres-nageurs travaillant dans des piscines intérieures;
    • consommer des aliments ou des boissons;
    • une urgence ou à fins médicales;
  • une personne qui est un employé de l’exploitant d’un espace public intérieur et qui :
    • se trouve dans une zone des locaux désignée comme étant non accessible au public;
    • se trouve à l’intérieur ou derrière une barrière physique (p. ex. un écran en verre acrylique).

Certaines personnes sourdes ou malentendantes doivent lire sur les lèvres pour comprendre les messages verbaux, et les masques peuvent créer une barrière. Les employés devraient garder un esprit ouvert lorsqu’ils communiquent avec une personne sourde ou malentendante, particulièrement lorsqu’ils portent un masque, et laisser la personne suggérer sa façon préférée de communiquer.

Dans certains cas, une personne sourde ou malentendante peut demander à un employé de retirer son masque ou son couvre-visage pour parler au client. Nous tenons à rappeler à tous ceux qui enlèvent leur masque ou leur couvre-visage de suivre les procédures de manipulation sécuritaire et de garder une distance de deux mètres (six pieds) des autres.

VEUILLEZ NOTER – Personne ne devrait :

  • faire l’objet d’une demande de présentation de preuve d’exemption;
  • se voir refuser l’accès à un espace public intérieur, à des zones communes fermées ou à des espaces en plein air désignées si cette personne ne peut pas porter un masque.
Pourquoi le masque est il obligatoire?
Puisque de plus en plus de commerces, d’entreprises et de lieux publics ouvrent leurs portes et qu’il y a plus de contacts et de déplacements, les risques d’infections et d’éclosions se multiplient. C’est pourquoi, pour continuer de ralentir ou d’enrayer la propagation de l’infection, sans nuire aux progrès accomplis dans la relance de notre économie et dans la reprise des activités, SPO fait constamment la promotion du port du masque dans les lieux publics intérieurs.
Comment applique‑t‑on le Règlement temporaire sur le port obligatoire d’un masque (no 2020‑186)?
L’objectif premier est d’informer le public et de l’amener à se conformer de son plein gré à l’obligation de porter le masque. Toutefois, les agents d’application des règlements ont le pouvoir de faire appliquer ce règlement s’ils jugent qu’un avertissement est insuffisant ou s’il y a récidive.
Les masques sont-ils obligatoires sur les patinoires extérieures?
Le port du masque est obligatoire autour de toutes les patinoires publiques extérieures ainsi que sur la glace, quand on ne patine pas. Bien que ce ne soit pas obligatoire, il est fortement recommandé de porter un masque lorsqu’on patine. Les patineurs qui ne font pas partie d’un même ménage doivent se tenir à deux mètres les uns des autres sur la patinoire et en dehors.

Haut de la page

Port du masque

Comment porter correctement le masque?

Les masques ne sont pas tous fabriqués de la même façon et peuvent s’adapter différemment.  Recherchez le masque qui épouse le mieux votre visage. Pour bien porter le masque, suivez les instructions ci‑après.

  • Lavez-vous les mains tout de suite avant de mettre le masque, avant de l’ajuster, de l’enlever et après l’avoir enlevé. Lavez‑vous les mains avec du savon et de l’eau ou avec un désinfectant pour les mains  à base d’alcool. Évitez de toucher la partie du masque qui vous couvre le visage.
  • Assurez‑vous que votre masque vous permet de respirer facilement et couvre complètement et confortablement l’arête du nez et la bouche et qu’il est bien ajusté, sans laisser d’espace sous le menton ou de chaque côté du visage.
  • Si votre masque a des plis, assurez‑vous que les plis de l’extérieur sont tournés vers le bas quand vous portez le masque.
  • Si votre masque est muni d’une bande métallique sur le nez, moulez-la doucement sur l’arête de votre nez pour qu’elle soit bien ajustée. 
  • Remplacez le masque aussitôt qu’il est humide, souillé ou endommagé ou qu’il n’est plus ajusté après l’avoir lavé et séché.
  • Ne partagez pas votre masque avec quelqu’un d’autre, même s’il habite sous votre toit.
  • Ne portez pas le masque autour du cou, sur le front, sous le nez, uniquement sur le nez ou le menton, et ne l’accrochez pas à une oreille ni sur un bras.

Regardez la vidéo pour savoir comment bien porter le masque

Affiche : Pour mettre et enlever le masque en toute sécurité

L’Agence de la santé publique du Canada recommande désormais le masque à trois couches. Que dois je faire de mes masques à deux couches?
Vous pouvez continuer de porter votre masque à deux couches s’il est bien ajusté, puisqu’il fonctionne aussi bien que le masque à trois couches pour bloquer les gouttelettes respiratoires et pour éviter de contaminer les autres. Toutefois, quand vous remplacez vos masques en tissu ou que vous achetez d’autres masques, Santé publique Ottawa vous encourage à choisir des masques à trois couches.
Doit-on se raser la barbe pour porter efficacement le masque?

Non. L’objectif du masque est de bloquer les gouttelettes respiratoires. Le masque à trois couches qui est bien ajusté sur le menton, sans laisser d’espace (en comprimant la barbe au besoin), bloque assez bien les gouttelettes respiratoires.

Il faut se rappeler que le port du masque ne remplace pas les autres mesures de protection et qu’il faut aussi respecter la distanciation physique, se laver les mains et s’abstenir de se toucher le visage quand on ne s’est pas lavé les mains. Garder sa barbe propre est également important.

Veuillez noter que ces recommandations ne s’appliquent pas aux travailleurs de la santé, quidoivent suivre les consignes du Centers for Disease Control and Prevention (en anglais seulement).

De quoi faut il tenir compte dans le choix d’un masque ou d’un couvre visage?
  • Quand vous remplacez vos masques en tissu ou que vous en achetez d’autres, achetez des masques à trois couches dont le tissu est tissé serré à l’intérieur et à l’extérieur et qui comprend un morceau de tissu non-tissé entre les deux autres couches. Vous pouvez continuer de porter les masques en tissu à deux couches qui sont bien ajustés, confectionnés à partir de matières tissées serrées, puisqu’ils fonctionnent presque aussi bien pour éviter que vos gouttelettes respiratoires contaminent les autres.
  • Tous les masques ne sont pas confectionnés de la même façon et peuvent s’ajuster différemment. Recherchez un masque adapté à la taille de votre visage, qui vous couvre le nez et la bouche sans laisser d’espace (entre le masque et le visage), que vous pouvez fixer à l’aide d’attaches ou de ganses et qui vous permet de respirer facilement. Votre masque doit bien s’ajuster sur votre visage; il ne doit toutefois pas vous blesser le visage. Les masques en tissu doivent être confectionnés à partir d’un tissu qui tolère d’être lavé et séché fréquemment.
Quel type de masque puis-je porter avec un hijab, un niqab ou une burqa?
  • Vous devez porter le masque sous ces couvre‑visages pour vous assurer qu’il est bien ajusté. Assurez‑vous que le masque couvre parfaitement l’arête du nez et la bouche, qu’il est bien ajusté sous le menton, sur le nez et de part et d’autre de votre visage, sans laisser d’espace, que vous pouvez le fixer à l’aide d’attaches ou de ganses et qu’il vous permet de respirer facilement.
REMARQUE : Le couvre‑tête d’une épaisseur ne remplace pas le masque en tissu. Le hijab, le niqab et la burqa ne sont pas conçus pour bloquer les gouttelettes respiratoires et ne sont pas nécessairement efficaces.
Comment dois‑je porter le masque avec des lunettes ou lunettes de soleil?

Il se pourrait que vous deviez enlever vos lunettes avant de mettre le masque, pour vous assurer qu’il vous couvre bien le nez. Évitez de toucher les lunettes quand vous portez le masque. Si vous devez réajuster vos lunettes, assurez‑vous de vous laver les mains avec du savon et de l’eau ou avec un un désinfectant pour les mains  à base d’alcool aussitôt avant de les toucher et tout de suite après l’avoir fait.

  • Il est conseillé d’enlever vos lunettes avant d’enlever le masque. N’enlevez vos lunettes et votre masque qu’après vous avoir lavé les mains avec du savon et de l’eau ou  un désinfectant pour les mains  à base d’alcool. Vous pouvez laver vos lunettes avec du savon et de l’eau pour réduire le risque de transmission de la COVID-19. 
Que dois je faire pour éviter d’avoir de la buée dans mes lunettes en portant le masque?

La buée dans les  lunettes peut être un défi dans bien des situations, notamment quand on porte le masque.

Voici quelques conseils pour éviter d’embuer vos lunettes en portant le masque.

  • Utilisez un masque bien ajusté. Assurez-vous que votre masque couvre entièrement votre nez et votre bouche et qu’il est bien ajusté sous le menton, au-dessus de l’arête du nez ou des deux côtés du visage, sans laisser d’espace.

  • Portez un masque qui comprend une tige de métal pliable, afin de pouvoir lui faire épouser les contours de l’arête du nez. Ainsi l’air ne pourra pas s’échapper vers le haut. Vos lunettes devraient reposer sur le masque.

  • Avant de mettre votre masque, lavez vos lunettes à l’eau savonneuse et secouez-les pour éliminer l’excès d’eau. Laissez-les sécher à l’air ou essuyez-les doucement avec un tissu doux avant de les remettre. Ajustez bien votre masque sur votre nez. Vos lunettes ne devraient plus s’embuer quand vous portez un masque.

Pour en savoir plus sur le port du masque avec des lunettes ordinaires ou de soleil, veuillez consulter notre FAQ : Puis-je porter à la fois un masque et des lunettes ou des lunettes de soleil?
Puis-je porter le masque, toute la journée?
Vous pouvez porterun masque en tissu ou un masque jetable toute la journée, à la condition qu’il ne s’endommage pas, qu’il ne devienne pas humide ou qu’il ne soit pas souillé. Les masques jetables sont destinés à être portés une seule fois et doivent être jetés lorsqu’on s’en est servi toute une journée.
Quand puis‑je enlever le masque?

Vous pouvez enlever le masque dans les cas suivants :

  • vous n’êtes plus dans un lieu visé par le Règlement temporaire sur le port obligatoire d’un masque;
  • vous avez de la difficulté à respirer;
  • vous n’êtes pas à même de le tolérer pour des raisons de santé.

ET

  • vous êtes en mesure de respecter la distanciation physique de 2 mètres ou plus.

REMARQUE : Si votre masque devient humide ou souillé, vous devez le remplacer par un nouveau masque si vous êtes toujours dans une situation où le port du masque est obligatoire.

Assurez‑vous de vous laver les mains avec du savon et de l’eau ou un désinfectant pour les mains  à base d’alcooll avant d’enlever et après avoir enlevé votre masque. Le masque utilisé peut être déposé dans un sac à poubelle doublé s’il n’est pas réutilisable, dans un sac étanche à ranger ou directement dans la machine à laver.

Comment laver et réutiliser un masque en tissu et s’en débarrasser?

Voici ce qu’il faut faire pour laver les masques en tissu.

  • Après vous être lavé les mains avec du savon et de l’eau ou avec un désinfectant pour les mains  à base d’alcool, enlevez votre masque en retirant les attaches ou les ganses de vos oreilles.
  • Si votre masque est équipé d’un filtre amovible et à usage unique, veillez à l’enlever et à le jeter avant de laver le masque à la machine ou à la main. 
  • Pour laver votre masque à la machine, déposez‑le directement dans la laveuse. Vous pouvez le laver avec d’autres vêtements dans le cycle à eau chaude.
  • Si vous avez déposé votre masque dans un sac lavable, vous pouvez le laver avec votre masque; sinon, jetez le sac.
  • Pour le lavage à la main, servez‑vous d’un détergent à lessive et de l’eau chaude sans vous brûler les mains, puis lavez le masque, rincez‑le et séchez‑le complètement.
  • Lavez‑vous de nouveau les mains avec du savon et de l’eau ou avec un désinfectant pour les mains  à base d’alcoolaprès avoir manipulé votre masque.

REMARQUE : Il ne faut pas laver les masques jetables.

Pour vous débarrasser des masques jetables, endommagés ou usés, déposez‑les dans une poubelle, doublé d’un sac. Ne laissez pas les masques utilisés dans des lieux où d’autres pourraient les manipuler, par exemple les chariots dans les supermarchés, les bancs publics, les arrêts d’autobus ou sur le sol. 

Pour réutiliser un masque, enlevez‑le de votre visage après vous être lavé les mains et pliez‑le en deux pour que la surface extérieure soit tournée à l’intérieur (et pour éviter que la surface extérieure contaminée entre en contact avec un autre objet quand le masque est rangé), puis déposez‑le dans un sac étanche propre jusqu’à ce que vous soyez prêt à le réutiliser. Ne laissez pas un masque qui a absorbé l'humidité de votre respiration dans un sac ou un contenant hermétique (qui ne respire pas)  pendant plus d'une heure environ.

REMARQUE : Il ne faut pas porter les masques jetables pendant plus d’une journée.

Il fait trop chaud! Devrais-je porter un masque?

Il est important de porter le masque pour permettre de réduire la transmission de la COVID-19.

  • Le port du masque est obligatoire dans tous les lieux publics intérieurs.
  • À  l’extérieur, il se peut que vous ne soyez pas obligé(e) de porter le masque si vous pouvez respecter la distanciation physique de 2 mètres.
  • Même si le port du masque peut être inconfortable quand il fait chaud, il est toujours utile et est obligatoire en vertu du règlement. Vous devrez peut-être changer votre masque plus souvent par temps chauds et humides, car il peut devenir humide plus rapidement.
  • Prévoyez vos sorties à l’extérieur durant les moments moins chauds de la journée et prenez une pause à l’ombre ou dans un endroit frais si vous trouvez le masque inconfortable avec la chaleur.
Travailleurs à l’extérieur : Les personnes dont le travail nécessite des efforts physiques à la chaleur pourraient trouver ces efforts plus pénibles avec un masque. Réduire l’intensité du travail ou son volume, s’accorder un repos plus souvent ou prendre des pauses au frais pourrait s’avérer nécessaire. Respectez la distanciation physique dans toute la mesure du possible. À l’extérieur, il se peut que vous ne soyez pas obligé(e) de porter le masque si vous respectez la distanciation physique. Discutez-en avec votre employeur.
Dois-je porter un masque lorsque je fais de l'exercice?

Oui. Il est possible de porter le masque; toutefois, quand vous faites de l’exercice, il se peut que le masque ne soit pas confortable, à cause de l’accélération du rythme cardiaque et de la respiration.

Le Règlement temporaire sur le port obligatoire d’un masque prévoit une exemption permettant d’enlever temporairement le masque pour participer à des activités d’athlétisme ou de remise en forme. Ceci inclut entre autres des activités qui se déroulent dans l’eau, notamment pour les sauveteurs qui travaillent dans les piscines en intérieur.

Il est plus sécuritaire de faire de l’exercice sans masque à l’extérieur. Si vous faites de l’exercice en plein air, le fait de dépasser rapidement quelqu’un sur le trottoir ou la route n’est pas considéré comme un risque significatif d’exposition à la COVID-19. Quand vous faites de l’exercice en plein air (par exemple de la course, du vélo ou de la planche à roulettes), voici quelques conseils pour rester en sécurité.

  • Gardez une distance de 2 mètres (six pieds) des autres ou portez un masque si ce n’est pas possible.
  • se mettre à l’écart ou dépasser les autres rapidement et avec courtoisie sur les trottoirs;
  • dans une file, l’espacement doit augmenter avec la vitesse du mouvement;
  • si vous êtes avec d’autres personnes, voyagez en file indienne pour permettre aux autres de vous dépasser en toute sécurité;
  • si possible, envisagez d’utiliser les sentiers partagés et les trottoirs lorsqu’il y a moins de monde.
Pour obtenir de plus amples renseignements sur la façon de rester actif pendant la COVID-19, consultez notre page Web.
Dois-je porter un masque lorsque je voyage?
  • Tous les passagers des avions doivent porter un masque leur couvrant la bouche, le nez et le menton pendant les voyages.
  • Les usagers d’OC Transpo doivent porter le masque; veuillez consulter octranspo.com pour en savoir plus.
  • Vous devez porter le masque quand vous prenez des véhicules d’autopartage comme des taxis, Uber, des limousines et des voitures de société.
Pour de l’information sur les autres modes de transport, veuillez consulter la page COVID-19 : Information pour les voyageurs (Transports Canada).
Comment puis-je enlever mon masque de manière sécuritaire en public si je suis anxieux ou si je sens que j’ai de la difficulté à respirer?
Si vous vous inquiétez ou que vous avez de la difficulté à respirer parce que vous portez le masque, sortez à l’extérieur et enlevez votre masque en respectant un écart d’au moins 2 mètres par rapport à ceux que vous croisez, pour pouvoir continuer de respecter la distanciation physique. Assurez‑vous de vous laver les mains avec du savon et de l’eau ou un désinfectant pour les mains  à base d’alcoolavant d’enlever votre masque et après l’avoir enlevé. Enlevez le masque en manipulant uniquement les ganses ou les attaches. Lorsque vous pouvez respirer facilement et que vous êtes calme, vous pouvez remettre le masque après vous être lavé les mains. Pour en savoir plus, veuillez regarder la vidéo sur la façon de porter et d’enlever correctement le masque.
Que puis-je faire si mon masque est inconfortable ou trop serré?
Tous les masques ne sont pas faits de la même façon. Trouvez le masque adapté à la taille de votre visage et qui vous couvre le nez et la bouche sans laisser d’espace (entre le masque et le visage). Votre masque doit épouser parfaitement les contours de votre visage; il ne doit toutefois pas vous blesser le visage. Ne portez pas le masque autour du cou, sur le front, sous le nez, uniquement sur le nez ou le menton, et ne l’accrochez pas à une oreille ni sur un bras.

Haut de la page

Pour confectionner, obtenir ou donner un masque

Comment puis-je fabriquer un masque en tissu?

Vous pouvez fabriquer un masque en tissu de plusieurs façons.

Utilisez les ressources suivantes pour fabriquer votre propre masque en tissu :

Où puis-je me procurer un masque à Ottawa? 

Projet Face vers l’avenir de Centraide 

Vous pouvez acheter des masques en tissu en paquets de 25 pour votre lieu de travail, votre famille ou d’autres groupes. Les recettes de votre achat permettront de fournir des masques à ceux qui en ont le plus besoin. De plus amples renseignements se trouvent à l’adresse suivante: https://www.centraideeo.ca/face-vers-l-avenir/

Aide pour obtenir un masque 

Si vous vivez à Ottawa et n’avez pas les moyens d’acheter un masque, appelez le 3-1-1 ou envoyez un courriel au Groupe de travail sur les besoins humains (HNTF@ottawa.ca) pour savoir comment vous en procurer un.

Liste des fournisseurs de masque

Avertissement : Les noms des fournisseurs suivants nous ont été suggérés par des résidents d’Ottawa, par l’entremise des médias sociaux. Pour en savoir plus sur les masques, veuillez consulter sur le site Web de Santé publique Ontario le document questions-réponses intitulé COVID-19 : Les masques non médicaux. Santé publique Ottawa (SPO) n’avalise aucun fournisseur des masques en tissu en particulier et ne peut garantir que ces fournisseurs pourront assurer le maintien de leurs stocks. SPO n’est pas responsable de tout problème lié au fournisseur ou au produit acheté. La liste ci-dessous vous est donnée à titre informatif afin de promouvoir le port du masque en tissu. Si vous connaissez d’autres fournisseurs de masques à Ottawa, ou au Canada, dont le nom n’apparaît pas ci-dessous, veuillez nous envoyer un message à l’adresse suivante : 

healthsante@ottawa.ca.

  • Well.ca (en anglais seulement)
    • Tailles adultes et enfants disponibles
Que dois‑je faire pour donner des masques?

Le Groupe de travail sur les besoins humains de la Ville réunit les masques en tissu à donner aux résidents qui n’ont pas les moyens de s’en offrir. Les masques donnés seront distribués par des partenaires communautaires aux personnes dans le besoin partout à Ottawa.

La Ville cherche des masques en tissu :

  • Ils doivent être faits de trois couches de tissu tissé serré, mais respirant, comme du coton, de la flanelle ou du tissu matelassé.
  • Il ne doit pas y avoir de couture au niveau de la bouche ou du nez, pour éviter les fuites d’air.
  • Ils doivent idéalement comporter des plis horizontaux pour permettre un ajustement à différents types de visage.

Comment nous contacter

Si vous souhaitez faire un don, veuillez écrire à dons@ottawa.ca  (le lien envoie un courriel) Veuillez indiquer le ou les articles, la quantité, et s’ils sont de qualité commerciale et contenus dans l’emballage d’origine, et/ou si ce sont des masques en tissu.

Nous vous remercions à l’avance de votre générosité.

Quant aux dons de masques en tissu, vous recevrez un courriel de la Ville qui vous donnera  de l’information sur l’un de nos organismes communautaires partenaires visant à appuyer notre communauté en fournissant des masques en tissu aux gens.

Masques : généralités

L’utilisation de masques par le grand public présente-t-elle des désavantages et des inconvénients?

Santé publique Ottawa continue de surveiller tout changement qui pourrait affecter les directives sur l’utilisation des masques et publie des mises à jour au besoin. L’accord dans la communauté scientifique mondiale et les organismes de santé publique est que les masques non médicaux portés par le grand public peuvent aider à réduire la propagation de la COVID-19. Le port d’un masque s’ajoute à d’autres mesures de protection, notamment la distanciation physique, à se laver les mains, à tousser ou à éternuer dans le coude, à s’abstenir de se toucher les yeux, le nez ou la bouche sans s’être lavé les mains, à s’autodépister pour des symptômes de la COVID-19 et à rester à la maison quand on est malade. Bien qu’il puisse y avoir certaines limites, les éléments de preuve actuels suggèrent que les avantages de l’utilisation d’un masque l’emportent sur les désavantages.

Les désavantages possibles de l’utilisation d’un masque sont les suivants :

  • Le port du masque pendant de longues périodes peut aggraver l’acné ou provoquer une irritation de la peau. Il est important de laver les masques en tissu avec un détergent sans danger pour la peau après utilisation pour aider à prévenir l’aggravation potentielle d’affections cutanées préexistantes.
  • Le fait de jeter le masque de manière inappropriée peut augmenter les déchets dans les lieux publics. Les masques non médicaux qui ne peuvent pas être lavés doivent être jetés de façon appropriée dans une poubelle doublée. Les masques jetés ne doivent pas être laissés là où d’autres personnes peuvent entrer en contact avec eux.
  • Il y a un risque d’inconfort lorsqu’on porte un masque pendant une longue période de temps. Choisissez les masques qui comprennent au moins trois couches de tissu tissé serré et respirables. Si possible, sortez à l’extérieur et enlevez votre masque pendant quelques minutes.
  • Il peut être difficile de communiquer clairement pour les personnes qui ont une déficience auditive et qui lisent sur les lèvres. Veuillez lire cette FAQ pour en savoir plus. N’oubliez pas d’être COVIDagréable.
  • Le masque peut augmenter le risque d’autocontamination des yeux, du nez ou de la bouche en cas de contact ou de réajustement avec des mains non lavées.
  • Peut provoquer un faux sentiment de sécurité. Cela pourrait réduire la probabilité de pratiquer des mesures préventives telles que la distanciation physique et l’hygiène des mains. N’oubliez pas qu’il ne suffit pas de porter seulement un masque en tissu pour bien vous protéger. Rappelez‑vous d’être COVIDavisé.

Certaines personnes ont parfois de la difficulté à porter des masques. Il s’agit entre autres :

  • des jeunes enfants
  • des personnes vivant avec des difficultés intellectuelles ou physiques
  • des personnes souffrant de maladies pulmonaires chroniques
  • des personnes qui ont subi un traumatisme facial.

Nous encourageons les membres de la famille ou les aidants à montrer comment porter un masque  adéquatement aux personnes qui ont de la difficulté à l’utiliser, et à les aider. Il existe des exemptions au Règlement temporaire sur le port obligatoire d’un masque (Règlement n° 2020 – 186). Pour en savoir plus, visite le site COVID avisé.

Désavantages N’oubliez pas...
Le port d’un masque pendant de longues périodes peut aggraver l’acné ou provoquer une irritation de la peau. Il est important de laver les masques en tissu après utilisation avec un détergent sans danger pour la peau afin d’éviter l’aggravation potentielle d’affections cutanées préexistantes.
Le port d’un masque pendant de longues périodes peut causer un inconfort.

Choisissez des masques composés d’au moins deux couches de tissu (coton/lin) tissé serré et respirant. Les masques en coton ou en lin offrent à la fois une filtration et un confort adéquats.

Les masques respiratoires N95 (masques médicaux utilisés par les travailleurs de la santé) peuvent causer des difficultés respiratoires lorsqu’ils sont utilisés pendant de longues périodes.  L’utilisation prolongée de masques en tissu ou de masques jetables, lorsqu’ils sont correctement portés, ne provoque pas de déficit en oxygène ni d’intoxication au CO2.
Les problèmes de gestion des déchets augmentent lorsque les masques sont jetés de manière inappropriée, et causent des déchets dans les espaces publics. Un masque jetable doit être jeté correctement dans une poubelle doublée après utilisation afin de réduire le risque de contamination et les dangers pour l’environnement. 
Le masque peut augmenter le risque d’auto-contamination dû au fait de le toucher ou de le réajuster avec des mains non lavées. Lavez-vous immédiatement les mains avant de mettre le masque, de l’ajuster, de l’enlever et après l’avoir enlevé. Pour vous laver les mains, utilisez de l’eau et du savon ou un désinfectant pour les mains à base d’alcool. Soyez COVIDavisé.
Les problèmes de gestion des déchets augmentent lorsque les masques sont jetés de manière inappropriée, et causent des déchets dans les espaces publics. Un masque jetable doit être jeté correctement dans une poubelle doublée d’un sac après utilisation afin de réduire le risque de contamination et les dangers pour l’environnement.
Le masque peut augmenter le risque d’autocontamination dû au fait de le toucher ou de le réajuster avec des mains non lavées. Lavez-vous immédiatement les mains avant de mettre le masque, de l’ajuster, de l’enlever et après l’avoir enlevé. Pour vous laver les mains, utilisez de l’eau et du savon ou un désinfectant pour les mains à base d’alcool. Soyez COVID avisé.
Le masque peut provoquer un faux sentiment de sécurité, ce qui peut amener les personnes à moins respecter les mesures préventives telles que la distanciation physique et l’hygiène des mains. Le port du masque ne peut pas garantir la protection contre le virus et ne doit pas remplacer le lavage fréquent des mains, le fait de ne pas se toucher les yeux, le nez ou la bouche avec des mains non lavées, le respect de la distanciation physique et le fait de rester à la maison si on est malade.
Les jeunes enfants, les personnes vivant avec des difficultés intellectuelles ou physiques, celles qui souffrent de maladies pulmonaires chroniques ou celles qui ont subi un traumatisme facial peuvent avoir des difficultés à porter un masque. Il existe des exemptions au Règlement temporaire sur le port obligatoire d’un masque (Règlement n° 2020 – 186). Nous encourageons les membres de la famille ou les soignants à enseigner et à aider les personnes qui ont du mal à utiliser correctement les masques.
Quel type de tissu dois-je utiliser?

Plusieurs organismes ont proposé des consignes pour la conception des masques, notamment en ce qui concerne le type de tissu ou le modèle à utiliser. Il s’agit d’un domaine dans lequel les recherches se poursuivent et dans lequel de nouveaux éléments de preuve continuent d’être publiés. À l’heure actuelle, Santé publique Ottawa prévoit certaines recommandations sur le matériel et la conception pour les masques.

  • Pour l’extérieur et l’intérieur du masque, servez‑vous de deux couches de tissu tissé serré et respirable. Le coton est le tissu le plus utilisé. Il est préférable que le nombre de fils soit plus élevé. Par exemple, il est recommandé d’utiliser un compte de 120 fils ou plus. Une combinaison de tissus peut être utilisée comme des taies d’oreiller, des draps de coton avec un compte  élevé de fils avec de la soie, du chiffon ou de la flanelle. Le tissu le plus confortable devrait se trouver sur la partie intérieure, celle appliquée contre le visage.
  • Prévoyez une troisième matière synthétique non tissée comme couche intermédiaire pour améliorer la protection contre la COVID-19, ce qui permettra de capter dans le masque les petites particules infectieuses. Envisagez de porter un masque qui comprend cette couche intermédiaire, constituée par exemple :
    • d’un tissu en polypropylène non tissé, qui peut être :
      • un tissu artisanal;
      • le tissu non tissé utilisé pour confectionner certains sacs à emplettes réutilisables;
    • un matériau filtrant jetable inséré dans une pochette du masque.
  • Choisissez des tissus qui peuvent résister à de multiples cycles de lavage à l’eau chaude.
  • Dans la mesure du possible, utilisez des couleurs ou des tissus différents pour chaque côté du masque. Vous saurez ainsi quel côté fait face à votre bouche et quel côté fait face à l’extérieur.
  • Les masques à couches avec des plis peuvent s’adapter à de nombreuses formes et tailles de visage.
  • Les masques qui ont une couture au milieu peuvent laisser l’air s’échapper et ne bloqueront pas non plus les germes.

Un élastique rond peut s’ajuster plus facilement derrière les oreilles qu’un élastique large et plat.

Les masques et les enfants

Les enfants de moins de deux ans, ou les enfants de moins de cinq ans, en âge chronologique ou développemental, qui refusent de porter un masque et ne peuvent être persuadés de le faire par la personne responsable ne doivent pas porter un masque.

Encouragez votre enfant à porter un masque des manières suivantes:

  • Expliquez-leur pourquoi c’est important
    • Les enfants regardent, écoutent et apprennent. Expliquez l’importance du port du masque en employant des mots simples pour les aider à comprendre pourquoi le port du masque est important. Laissez-les poser des questions et exprimer ce qu’ils ressentent. Vous pouvez, si vous le souhaitez, commencer à lire un peu sur les moyens à prendre pour aider les enfants et les adolescents à affronter des événements publics stressants afin de vous donner certains repères.
  • Donnez-leur des choix
    • Laissez vos enfants choisir le motif ou la couleur de leur masque. Les enfants aiment se sentir indépendants et libres de leurs choix. Si c’est possible, faites participer votre enfant au choix d’un masque en tissu qui lui plaira.
  • Ajoutez les masques aux jeux imaginatifs
    • Les jeunes enfants ont une imagination débordante. Ajoutez quelques masques en tissu à leur temps de jeu et voyez ce qu’ils sont capables d’inventer. Le fait d’avoir des masques présents dans leur environnement les rendra plus à l’aise avec l’apparence et la sensation des masques.
  • Donnez l’exemple
    • Lorsque vous vous préparez à sortir en public, montrez à vos enfants comment vous mettez votre masque, expliquez-leur pourquoi vous le faites – pour protéger ceux qui vous entourent. Soyez un modèle en adoptant les comportements que vous souhaitez inculquer à vos enfants. Les enfants assimilent l’information très rapidement et reproduisent les comportements qu’ils observent, en particulier ceux des personnes qui s’occupent d’eux.

Pour plus d’informations, consultez:

Comment ramasser un masque jeté?

Il est recommandé de ne pas manipuler un masque ou un couvre-visage appartenant à une autre personne et de ne pas permettre à d’autres personnes de manipuler ou de toucher votre masque ou votre couvre-visage.

Toutefois, si vous décidez de ramasser un masque jeté, voici quelques conseils pour le faire en toute sécurité :

  • Traitez tous les masques comme étant contaminés;
  • Prenez le masque par la sangle;
  • Jetez le masque dans une poubelle doublée.

Quelle que soit la façon dont vous ramassez un masque jeté, lavez-vous les mains à l’eau et au savon ou avec du désinfectant pour les mains à base d’alcool immédiatement après.

Pour plus d’informations, veuillez consulter la FAQ Comment puis-je laver, réutiliser et jeter un masque en tissu?

Puis-je réutiliser un masque jetable?

Un masque jetable peut être réutilisé au cours d’une seule journée s’il :

  • n’est ni humide, ni endommagé, ni sale
  • a été rangé de manière appropriée entre les utilisations.
  • Toutefois, à la fin d’une journée complète de port ou à tout moment où un masque jetable est devenu humide, sale ou endommagé, il doit être jeté dans une poubelle doublée.
Comment peut-on communiquer clairement avec des personnes malentendantes et lire sur les lèvres tout en portant un masque?

Certaines personnes sourdes ou malentendantes comptent sur la lecture des lèvres pour les aider à comprendre les messages verbaux, et les masques peuvent créer une barrière. Les employés doivent s’adapter et faire preuve de gentillesse lorsqu’ils communiquent avec une personne sourde ou malentendante, en particulier lorsqu’ils portent un masque, et laisser la personne suggérer son mode de communication préféré. 

Les clients et les employés peuvent communiquer :

  • en utilisant le mot écrit tel que texto ou stylo et papier
  • à l’aide d’un téléphone ou d’une application telle qu’une application de type voix à texte
  • en partageant de l’information par le biais de la signalisation et des outils visuels

Il peut y avoir des situations où une personne sourde ou malentendante peut exiger qu’un employé enlève son masque pour lui parler. Lorsque vous ne portez pas de masque, n’oubliez pas de vous tenir à une distance physique d’au moins deux mètres (six pieds). Rangez le masque usagé dans un sac en plastique réutilisable. N’oubliez pas d’être COVIDagréable.

Le port du masque m’inquiète. Que puis-je faire pour réduire mon inquiétude? 

Il arrive parfois que l’on se sente anxieux de porter un masque, parce que le port du masque peut sembler rendre la respiration plus difficile. Il se peut que ça prenne du temps à vous habituer à la sensation d’avoir quelque chose qui couvre votre bouche et votre nez. À mesure que vous devenez plus à l’aise de porter un masque, cette sensation s’atténuera très probablement avec le temps.

Quelques suggestions que vous pouvez essayer :

  • Avant de mettre un masque, vous pouvez essayer de respirer en pleine conscience, en concentrant vos pensées sur votre respiration. Assoyez-vous confortablement, vos genoux pliés, et vos épaules, votre tête et votre nuque détendues. Placez une main sur le haut de votre poitrine et l’autre juste en dessous de votre cage thoracique. Cela vous permettra de sentir votre diaphragme bouger quand vous respirez. Inspirez par le nez : la main sous votre cage thoracique devrait se soulever. Tendez les muscles de votre abdomen, et laissez-les rentrer vers l’intérieur de votre ventre à mesure que vous expirez par votre bouche. Pratiquez la respiration profonde de 15 à 30 secondes. Cet exercice pourrait contribuer à atténuer votre inquiétude liée au port d’un masque. Pour des conseils additionnels afin d’améliorer votre résilience, consulter notre guide d’activités Temps D’EN parler Améliorer sa résilience.
  • Portez votre masque à la maison, pendant de courtes périodes, afin de devenir plus à l’aise de le porter.  
  • Essayez de porter votre masque en étapes. Par exemple : commencez à le porter durant une courte période pour aller faire une course ou aller à un rendez-vous. Cette démarche par étapes pourrait vous aider à voir combien de temps vous êtes capable de tolérer le masque.
  • Évitez les sorties au supermarché ou de faire les emplettes aux heures de grande affluence, lorsque vous devrez peut-être porter votre masque pour une période plus longue. N’oubliez pas que vous pouvez sortir à l’extérieur pour enlever votre masque lorsqu’il est sécuritaire de le faire (en maintenant une distanciation physique de deux mètres des autres) et prendre quelques grandes respirations.

L’utilisation d’un couvre-visage autre qu’un masque est-elle aussi efficace que le port d'un masque bien ajusté?

Les couvre‑visages comme les bandanas, les écharpes ou les tissus ne sont généralement pas considérés comme des substituts valables des masques bien ajustés, puisqu’ils n’offrent pas la même protection contre les gouttelettes respiratoires. Cependant, comme pour tous les écrans faciaux, le couvre‑visage est « mieux que rien » si vous n’avez pas de masque à votre disposition. Le couvre-visage ne vous protège pas aussi bien que le masque contre la propagation des gouttelettes. Si vous adoptez cette solution, assurez-vous que le couvre-visage vous couvre bien le menton, le nez et le côté du visage et qu’il n’y a pas d’ouverture ou de flottement.

Est-ce que mon enfant peut porter un « cache-cou », un foulard ou un passe-montagne au lieu de mettre un masque lors de journées froides?

Écran et masque faciaux en plastique 

Puis-je porter un masque facial en plastique au lieu d’un masque de tissu?

Un masque facial en plastique ne remplace pas un masque filtrant, car il ne filtre pas l’air; il attire de l’air autour, donc il protège seulement le porteur contre les « éclaboussures » directes contre la bouche. Les gouttelettes respiratoires expulsées d’une autre personne peuvent encore être inspirée autour du masque. Les gouttelettes respiratoires expulsées par le porteur peuvent s’échapper autour des côtés du masque, ce qui offre une protection moindre pour les autres. Les masques faciaux souples avec fenêtre (insertion en plastique transparente) peuvent rendre la respiration plus difficile tout en ne fournissant pas le même filtrage que les masques uniquement fabriqué de tissu. Les masques en plastique rigides qui sont légèrement éloignés du visage pour respirer, comme il a été mentionné, posent plus de risque que les masques médicaux ou en tissu en ce qui concerne l’exposition et le contrôle inadéquat de la source pour les gouttelettes.

Les écrans faciaux ou les masques clairs ne remplacent pas un masque médical ou en tissu bien ajusté à deux ou trois couches. Les écrans faciaux sont destinés à être utilisés avec des masques en tissu pour protéger les yeux; un masque en plastique au-dessus de la bouche n’assure pas une protection adéquate de la source ou de l’utilisateur.

Un écran facial est-il une bonne solution de rechange pour quelquun qui ne peut pas porter de masque?
Un écran facial ne serait pas considéré comme un substitut égal à un masque facial, car il noffre pas de capacité de filtrage. Toutefois, lOrganisation mondiale de la santé (OMS) soutient lutilisation décrans faciaux comme solution de rechange « mieux que rien » aux masques faciaux en cas de pénurie de masques non médicaux ou pour les populations qui ne sont pas en mesure de porter correctement des masques non médicaux, comme les personnes souffrant dune affection respiratoire qui les empêche de porter un masque. LOMS fait remarquer que les écrans faciaux sont inférieurs aux masques pour prévenir la propagation dune infection par des gouttelettes et quils doivent au moins sétendre sous le menton et couvrir les côtés du visage.

Questions générales

Mon entreprise peut‑elle rester ouverte pendant la COVID-19?
Puisque la situation continue d’évoluer, le gouvernement provincial peut ordonner à certaines entreprises de fermer leurs portes. Pour en savoir plus sur les entreprises qui peuvent rester ouvertes pendant la COVID-19, veuillez consulter le site Ontario.ca
Que dois‑je faire pour déposer une plainte contre une entreprise qui est ouverte alors que le gouvernement provincial lui a ordonné de fermer ses portes?
Vous pouvez signaler à la Ville d’Ottawa, en appelant au 3‑1‑1, les entreprises ouvertes sans autorisation. 
Dois-je maintenir une distance de 2 mètres des autres même si je porte un masque ou un couvre-visage?
Oui. Porter un masque ne remplace pas la distanciation physique. Tout doit être fait pour garder une distance de 2 mètres, même en portant un masque.
Les masques protègent-ils contre la COVID-19?
Les masques visent à bloquer les gouttelettes respiratoires qui se déplacent de manière plus ou moins linéaire. Les masques à trois couches (en tissu tissé serré à l’intérieur comme à l’extérieur et dotés d’une troisième couche intermédiaire servant de barrière supplémentaire, par exemple un tissu en polypropylène non tissé entre les deux autres couches) et bien ajustés sans laisser d’espaces bloquent assez bien les gouttelettes respiratoires et permettent de limiter la propagation de la COVID-19. Vous pouvez continuer de porter les masques en tissu à deux couches qui sont bien ajustés et confectionnés à l’aide de matières tissées serrées puisqu’ils fonctionnent presque aussi bien, surtout lorsqu’il s’agit de bloquer les gouttelettes respiratoires pour éviter de contaminer ceux que vous croisez si vous avez la COVID-19. Cependant, lorsque vous remplacez vos masques en tissu ou que vous en achetez de nouveaux, recherchez des masques à trois couches.  Le port d’un masque ne peut pas garantir la protection contre le virus et doit toujours être fait en plus de mesures telles que se laver fréquemment les mains, éviter de se toucher les yeux, le nez ou la bouche avec des mains non lavées, pratiquer une distanciation physique et rester à la maison si vous êtes malade.
De quelle information les chefs d’entreprises, le public et les guides voyants doivent ils tenir compte quand ils croisent des personnes aveugles ou malvoyantes?

Il se peut que les mesures de distanciation physique, notamment le marquage au sol et les flèches directionnelles, ne soient pas visibles pour les personnes aveugles ou atteintes de basse vision. Le personnel peut les aider en leur indiquant verbalement où se tenir, quand la file avance ou lorsque leur tour est venu d’obtenir le service ou de monter à bord de l’autobus ou du train.

Les personnes aveugles ou malvoyantes peuvent être accompagnées d’un guide‑voyant ou d’un chien‑guide pour les aider au quotidien, notamment pour se rendre dans les magasins et à leurs rendez‑vous. Les chiens‑guides ne sont pas formés pour la distanciation physique; c’est pourquoi il est recommandé de garder un écart de 2 mètres avec les chiens‑guides et leurs propriétaires. Comme toujours, il faut ignorer un chien-guide au travail (il porte une veste ou un harnais).

Par ailleurs, comme de nombreuses personnes aveugles ou atteintes de basse vision doivent toucher physiquement les objets à des fins de soutien ou d’information, le nettoyage et la désinfection continus devraient être effectués par les entreprises. Il est essentiel de porter une attention particulière aux zones et aux surfaces fréquemment touchées, par exemple les portes d’entrée réservées aux personnes handicapées, les mains courantes des rampes d'accès ou des escaliers ainsi que les boutons d’accessibilité servant à ouvrir les portes.

Que dois‑je faire pour déposer une plainte contre quelqu’un qui ne porte pas le masque?

Vous pouvez signaler à la Ville d’Ottawa, en appelant au 3‑1‑1, les personnes qui ne portent pas le masque et qui sont obligées de le faire en vertu du Règlement temporaire sur le port obligatoire d’un masque (Règlement n° 2020 – 186).

Quelles sont les limites fixées pour les rassemblements à Ottawa?

Pour connaître les limites fixées pour les rassemblements à Ottawa, veuillez consulter le site Ottawa.ca/fr ou le Cadre d’intervention pour la COVID-19 de l’Ontario.

Haut de la page

 

Coordonnées

La ligne téléphonique COVID-19 de Santé publique Ottawa

  • Lundi au vendredi, de 7 h 30 à 18 h 
  • Les fins de semaine, de 9 h à 16 h
  • La traduction est disponible en plusieurs langues
  • Téléphone: 613-580-6744 suivez les instructions pour contacter la ligne téléphonique COVID-19
  • ATS: 613-580-9656

Services d'urgence

  • Si vous êtes en détresse (par exemple, si vous avez des difficultés respiratoires importantes, des douleurs thoraciques, si vous vous évanouissez ou si les symptômes d’une maladie chronique s’aggravent considérablement), ne vous rendez pas au Centre d’évaluation ou dans une Clinique de soins COVID-19. Rendez-vous aux Services d’urgence le plus près ou composez le 9-1-1.

Vous voyez quelqu'un qui ne respecte pas les règles de la COVID-19?

Comment accéder à l'aide pendant COVID-19

  • Le 211 Ontario peut vous aider à trouver du soutien pendant la COVID-19

  • Téléphone: 2-1-1

Information connexes

 

 

Contactez Nous