Soutenir les camps pendant la COVID-19

Dernière révision - le 23 juillet 2021

An enveloppe

Recevez des mises à jour par courriel.

Abonnez-vous au bulletin des opérations communautaires de SPO.

 

Sur cette page:

Aperçu

Nous sommes conscients que la pandémie de COVID-19 nous fait vivre des moments pénibles et que la décision d’envoyer votre enfant à un camps n’est pas facile à prendre. Chaque famille doit évaluer sa propre situation, surtout si un enfant ou un membre de la famille ou du ménage présentent un risque plus élevé de conséquences graves attribuables à la COVID-19. Il serait également judicieux de tenir compte de l’état de santé de votre enfant, de ses besoins et de la capacité de votre famille de trouver d’autres moyens pour la garde des enfants. Chaque famille doit choisir l’option qui lui convient le mieux.

Il est important de limiter la transmission de la COVID-19 dans la collectivité pour aider à empêcher le virus de s’introduire dans les camps, les écoles et les services de garde. Parents, Santé publique d’Ottawa et les exploitants de camps : tous ont leur rôle à jouer pour garder les enfants le plus en sécurité que possible.

Il est important de limiter la transmission de la COVID-19 dans la collectivité pour aider à empêcher le virus de s’introduire dans les camps, les écoles et les services de garde. Parents, Santé publique d’Ottawa et les exploitants de camps : tous ont leur rôle à jouer pour garder les enfants le plus en sécurité que possible. 

La directive provincial donne la direction pour les exploitants de camps. La ligne d’information de SPO (613-580-6744) de même que la Ligne de signalement des éclosions demeurent à la disposition des fournisseurs, s’ils ont des questions sur la gestion des cas ou les éclosions.

Haut de la page

Symptômes de la COVID-19 chez les enfants

 

Symptômes de la COVID-19 chez les enfants

 Lorsque vous évaluez les symptômes, veillez à déterminer s’ils sont nouveaux, s’ils s’aggravent ou s’ils diffèrent de l’état de santé de base ou de l’état habituel de votre enfant. Les symptômes associés à des problèmes de santé chroniques connus ou liés à d’autres causes ou affections connues ne devraient pas être pris en compte à moins qu’ils ne soient nouveaux, qu’ils ne soient différents ou qu’ils empirent.
Ce tableau ne remplace pas la nécessité d’effectuer le dépistage chaque jour avant d’envoyer l’enfant à l’école ou la garderie. L’outil de dépistage sert de guide décisionnel pour aider les parents et les tuteurs à évaluer si leur enfant peut aller à l’école ou à la garderie. Veuillez le remplir chaque jour pour chaque enfant.

 

Type Symptômes

Les symptômes de la COVID-19

  • Symptômes les plus courants associés à l’infection à la COVID-19
  • Les enfants qui présentent l’un de ces symptômes devraient rester à la maison, s’isoler et faire un test de dépistage de la COVID-19 dès que possible
 
  • Fièvre (température de 37,8 °C/100,0 °F ou plus)
  • Frissons
  • Toux (plus que d’habitude s’il s’agit d’une toux chronique)y compris la laryngite diphtérique « croup » (toux rauque, respiration sifflante) sans lien avec d’autres causes ou affections connues (par exemple, asthme, réaction respiratoire)
  • Essoufflement (dyspnée, incapacité à respirer profondément, respiration sifflante plus grave que d’habitude en cas d’essoufflement chronique) sans lien avec d’autres causes ou affections connues, (par exemple l’asthme)
  • Baisse ou perte de l’odorat ou du goût (nouveau trouble de l’odorat ou du goût) sans lien avec d’autres causes ou affections connues, (par exemple, polypes nasaux, allergies, troubles neurologiques)
  • Mal de gorge (douleur ou difficulté à avaler) sans lien avec d’autres causes ou affections connues (par exemple, écoulement post-nasal, reflux gastro-œsophagien « reflux d’acide »)
  • Nez bouché et (ou) écoulement nasal (congestion nasale et (ou) rhinorrhée) sans lien avec d’autres causes ou affections connues (par exemple, allergies saisonnières, retour à l’intérieur après avoir été exposé au froid, sinusite chronique qui demeure inchangée par rapport au point de référence, réaction respiratoire) 
  • Maux de tête qui sont nouveaux et persistants, inhabituels ou inexpliqués sans lien avec d’autres causes ou affections connues, (par exemple, céphalée de tension, migraines chroniques)
  • Nausée, vomissements et (ou) diarrhée, sans lien avec d’autres causes ou affections connues, (par exemple, vomissements transitoires dus à l’anxiété chez l’enfant, trouble vestibulaire chronique, syndrome du côlon irritable, maladie inflammatoire chronique de l’intestin, effet secondaire d’un médicament)
  • Fatigue, léthargie, douleur musculaire ou malaise (sentiment général de malaise, manque d’énergie, fatigue extrême, alimentation insuffisante chez les nourrissons) inhabituels ou inexpliqués sans lien avec d’autres causes ou affections connues (par exemple, dépression, insomnie dysfonctionnements de la thyroïde, anémie)

Haut de la page

Avis de risque pour les camps de jour et les camps de vacances

Lorsque des enfants de différentes familles fréquentent le même camps, il y a un risque accru de transmission de la COVID-19. Les enfants infectés par le virus de la COVID-19 sont plus susceptibles que les adultes de contracter une infection bénigne ou de ne présenter aucun symptôme, mais ils peuvent quand même transmettre cette infection à d’autres enfants et à des adultes. Ainsi, les enfants qui contractent une infection dans un camp peuvent exposer les personnes de leur ménage à la COVID-19. Ces organismes disposent d’un processus de dépistage pour aider à détecter une infection chez une personne qui présente des symptômes; cependant, ce processus de dépistage ne permet pas de détecter une infection chez les enfants ou les adultes qui ne présentent pas de symptôme au moment du dépistage.

Le risque d’infection grave par la COVID-19 augmente avec l’âge, en particulier au-delà de 50 ans. Les employés et les membres des familles plus âgés doivent tenir compte du risque qu’ils courent personnellement lorsqu’ils prennent des décisions concernant les camps et demeurer Social Avisé.

Haut de la page

 

Changements à l’auto-isolation pour les individus entièrement vaccinés (Nouvelles mises à jour - 19 juillet 2021)

 

Si vous votre enfant présente des symptômes de la COVID-19: les contacts du ménage qui ne présente aucun symptôme de COVID-19 et qui sont entièrement vacciné(e), n’ont pas à se placer en isolement en attendant de recevoir les résultats du test de dépistage de l’enfant symptomatique.

 

Vous pouvez vous considérer comme « entièrement vacciné(e) » lorsque 14 jours se sont écoulés après l’obtention de votre deuxième dose d’une série de vaccins contre la COVID-19 à deux doses approuvée par Santé Canada : Moderna, Pfizer-BioNTEch, AstraZeneca.  Ou, lorsque 14 jours se sont écoulés après votre vaccination contre la COVID-19 par moyen du vaccin à dose unique approuvée par Santé Canada : Janssen (Johnson and Johnson).

 

Si une personne est entièrement vaccinée et développe des symptômes de COVID-19, cette personne doit s’auto-isoler et faire un test de dépistage.

 

Pour plus d’informations sur ce que vous devez faire si vous êtes un contact à haut risque de quelqu’un avec la COVID-19, visitez : COVID-19 contact à haut risque.

Haut de la page

Rôles 

Rôle de Santé publique Ottawa: 

Conformément aux normes et aux directives provinciales, SPO assume le rôle suivant : 

  • Effectuer un suivi auprès des personnes qui ont reçu un résultat positif à la COVID-19 et fournir des directives aux responsables de camps relativement au contrôle des éclosions. Communiquer les recommandations locales aux exploitants de camps en prévention de la propagation de la COVID-19.
  • Offrir du support afin d’aider les exploitants de camps de la région à respecter les directives provinciales. 

 Rôle des exploitants de camps: 

  • Élaborer et mettre en œuvre des plans de réouverture conformément aux lignes directrices et aux recommandations du ministère de la Santé et de Santé publique Ottawa (SPO). 
  • Communiquer avec les familles au sujet des mesures de prévention de la COVID-19 et de la façon dont les cas et les éclosions seront traités 
  • Tenir des registres exacts des présences du personnel et des participants, ainsi que des coordonnées à jour pour le personnel et les participants, accessibles rapidement pour les enquêtes et les communications. 
  • Faciliter la formation du personnel en ce qui concerne les mesures de prévention et de contrôle des éclosions et l’utilisation des équipements de protection individuelle. 

Rôle des parents et des tuteurs: 

Tous les matins, même la fin de semaineévaluez votre enfant à l’aide de l’outil de dépistageCet outil vous aidera à décider s’il devrait aller au camp pour la journée ou s’il devrait commencer à s’isoler.  Selon les recommandations de l’outil de dépistage, d’un fournisseur de soins de santé ou de Santé publique Ottawa (SPO), faites passer un test de dépistage de la COVID-19 à votre enfant. 

  • Votre enfant doit rester à la maison en attendant de recevoir les résultats du test et s’il a été en contact rapproché avec un cas confirmé de COVID-19. 
  • Contactez le camp le plus tôt possible si votre enfant : 
    • doit s’absenter parce qu’il présente des symptômes de la COVID-19; 
    • a reçu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 et est présentement en isolement; 
    • est en isolement car il a été en contact rapproché avec un cas confirmé de COVID-19. 
  • Fournissez au camp les coordonnées à jour de chaque parents ou tuteurs ainsi que des personnes à contacter en cas d’urgence. 
  • Informez le camp des troubles de santé de votre enfant, s’il en a (fournissez les documents appropriés si nécessaire). 
  • Assurez-vous que votre enfant est à jour dans ses vaccins. 
  • Dotez-vous d’un plan dans l’éventualité où votre enfant doit s’absenter du camp pour une période prolongée ou doit rentrer à la maison au cours de la journée 
  • Appelez le Centre d’information de Santé publique Ottawa (CISPO) au 613-580-6744 si vous avez des questions à propos d’une lettre reçue de la part de SPO. 
  • À noter : Les parents et tuteurs n’ont PAS à contacter SPO pour déclarer qu’un enfant est malade, présente des symptômes de la COVID-19 ou a reçu un résultat négatif au test de dépistage. SPO contactera les parents et tuteurs au besoin. 

Questions fréquemment posées

L'Outil de dépistage de la COVID-19

Quel outil de dépistage devrait être utilisé pour ceux âgés de 18 ans et moins (incluant les participants et les employés du camp) avant de se présenter au camp?
L’outil de dépistage de la COVID-19 pour l’école et le service de garde d’enfants (enfants) doit être utilisé chaque jour pour chaque participant ou employé du camp (âgés de moins de 18 ans) avant de se rendre au camp.
Quel outil d’auto-dépistage les employés et exploitants du camps, âgés de 18 ans et plus, devraient-ils utiliser avant de se présenter au camp?
L’outil de dépistage de la COVID-19 pour les lieux de travail (adultes) doit être utilisé chaque jour par tous les employés et exploitants du camp (âgés de 18 ans et plus) avant de se présenter au camp.

Dépistage de la COVID-19 et résultats 

Les campeurs asymptomatiques sont-ils tenus de subir un test pré-camp? 
Si votre enfant fréquentera un camp de jour: 

Les campeurs asymptomatiques (sans symptôme) qui n’ont pas eu de contacts physiques rapprochés avec une personne actuellement atteinte de la COVID-19 et qui ne sont pas visés par une enquête épidémiologique précise ne sont pas tenus de subir un test pré-camp, conformément aux Lignes directrices sur la sécurité et la COVID-19 s’appliquant aux camps de jour estivaux du Ministère de la Santé. 

Si votre enfant fréquentera un camp de vacances (avec nuitées): 

Les campeurs asymptomatiques (sans symptôme) qui n’ont pas eu de contacts physiques rapprochés avec une personne actuellement atteinte de la COVID-19 et qui ne sont pas visés par une enquête épidémiologique précise ne sont pas tenus de subir un test pré-camp, conformément aux Lignes directrices de sécurité relatives à la COVID-19 pour les camps de vacances du Ministère de la Santé. Les campeurs et le personnel des camps de vacances ont toutefois été inclus aux groupes de dépistage ciblés, conformément à la Mise à jour sur le document d’orientation sur la COVID-19 : Tests de dépistage provinciaux V. 12.1, 26 mai 2021.  

Veuillez visiter la page d’information sur le dépistage de la COVID-19 de Santé publique Ottawa pour accéder aux renseignements les plus récents concernant les options et les centres de dépistage qui vous sont accessibles. 

Mon enfant, qui participe à un camp en tant que participant ou campeur, a-t-il besoin dune preuve dun test négatif pour la COVID-19 avant de participer au camp? 

Si votre enfant participe au camp de jour: 

Si votre enfant fréquente le camp de nuit: 

  • Votre enfant na pas besoin de fournir la preuve dun test négatif pour la COVID-19 pour participer au camp. 

Symptômes de la COVID-19

Que se passe-t-il si mon enfant développe des symptômes pendant le camp de jour? 

Si votre enfant présente des symptômes pendant qu’il est au camp, il sera amené dans une zone d’isolement désignée dans le camp, recevra un masque médical (s’il est toléré) et sera supervisé par un membre du personnel. Veuillez prévoir de venir prendre votre enfant au camp le plus tôt possible. Utilisez l’Outil de dépistagede la COVID-19 pour lécole et le service de garde d’enfants pour déterminer si votre enfant devrait commencer à l’isolement et passer des tests de dépistage. Tous les frères et sœurs et/ou membres du ménage* du campeur symptomatique seront également renvoyés chez eux. 

*Si des contacts qui vivent au même domicile sont entièrement vaccinés et qu'ils ne présentent aucun symptôme de la COVID-19, ils n'ont pas besoin de s'isoler en attendant les résultats du test de dépistage de l'enfant symptomatique.  

Vous pouvez vous considérer comme complètement vacciné lorsque 14 jours se sont écoulés depuis l'administration de la deuxième dose d'une série de deux vaccins contre la COVID-19 approuvés par Santé Canada (Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca). Ou, lorsque 14 jours se sont écoulés depuis la réception d'une série de vaccins contre la COVID-19 à une dose approuvée par Santé Canada :  Janssen (Johnson and Johnson) 

Mon enfant a-t-il besoin d’un résultat négatif au test de dépistage de la COVID-19 ou d’une note de médecin pour retourner au camp après s’être rétabli de la COVID-19? 

Non. Les enfants peuvent retourner au camp s’ils ont terminé leurs 10jours d’isolement, s’ils n’ont pas de fièvre (sans prendre de médicaments pour réduire la fièvre) et si leurs symptômes s’améliorent* depuis 24heures (48heures si les symptômes sont des vomissements et/ou de la diarrhée). Lisolement peut être prolongé au-delà de 10jours, si Santé publique Ottawa (SPO) lordonne.  

*Remarque : Les symptômes légers comme un nez qui coule n’ont pas besoin d’être complètement éliminés lorsque votre enfant revient au camp de jour, à condition que le symptôme léger s’améliore et que les autres symptômes aient cessé. 

Mon enfant avait un ou plusieurs symptômes au cours de la fin de semaine. Il n’avait plus de symptômes le lundi matin. Mon enfant peut-il aller au camp? 

Même si les symptômes apparaissent un jour où votre enfant ne fréquente pas le camp (par exemple, les fins de semaine, les jours fériés), votre enfant doit rester à la maison et ne peut pas retourner au camp jusqu’au moment où :  

  • Il reçoit un résultat négatif au test de dépistage de la COVID­19, OU;   

  • si l’enfant n’est pas soumis à un test de dépistage, 10 jours se sont écoulés depuis l’apparition du ou des symptômes, OU 

  • il reçoit un autre diagnostic de la part d’un professionnel de la santé;  

  • ET ses symptômes doivent s’être améliorés depuis au moins 24 heures sans l’utilisation de médicament pour réduire la fièvre. Dans le cas de vomissements et de diarrhée, SPO recommande que l’enfant ne retourne pas au camp, à l’école ou au service de garde avant qu’il ne se soit écoulé 48 heures depuis la disparition des symptômes. 

Tous les membres du ménage* doivent également s’auto-isoler jusqu’à temps de recevoir le résultat du test. 

*Si des contacts qui vivent au même domicile sont entièrement vaccinés et qu'ils ne présentent aucun symptôme de la COVID-19, ils n'ont pas besoin de s'isoler en attendant les résultats du test de dépistage de l'enfant symptomatique.  

Vous pouvez vous considérer comme complètement vacciné lorsque 14 jours se sont écoulés depuis l'administration de la deuxième dose d'une série de deux vaccins contre la COVID-19 approuvés par Santé Canada (Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca). Ou, lorsque 14 jours se sont écoulés depuis la réception d'une série de vaccins contre la COVID-19 à une dose approuvée par Santé Canada :  Janssen (Johnson and Johnson) 

Éclosions 

Qu’est-ce qu’on considère comme une éclosion dans un camp de jour?  
Une éclosion de COVID-19 est déclarée dans un camp de jour lorsque SPO a déterminé quil pouvait y avoir un risque de propagation de COVID-19 entre deux personnes ou plus dans le camp dans une période de 14jours. 
Que se passe-t-il une fois quune éclosion est déclarée dans un camp de jour?  
Une fois quune éclosion dans un camp de jour est confirmée, SPO communiquera avec la personne-ressource de létablissement et obtiendra une liste de contacts étroits. Une lettre sera envoyée aux parents pour les informer que leur enfant est en contact étroit et les prochaines étapes à suivre, notamment rester à la maison, surveiller les symptômes et se faire dépister lorsque c’est approprié. SPO continuera denquêter afin de déterminer dautres contacts étroits et de surveiller la situation jusquà ce que léclosion puisse être déclarée terminée.  
Un camp de jour peut-il rester ouvert lorsquune épidémie est déclarée? 
Oui, un camp de jour peut rester ouvert pendant une éclosion selon la situation. La capacité du camp de jour de rester ouvert dépendra du nombre de cohortes (groupes denfants) touchées. Lorsquune éclosion est déclarée dans un camp de jour, une enquête sera menée pour déterminer les cohortes touchées et les parents ou tuteurs seront informés des prochaines étapes. Certaines cohortes peuvent avoir besoin dêtre isolées chez elles jusquà une date déterminée par SPO. 
Lorsquune éclosion est déclarée dans un camp de jour, le personnel et les enfants sont-ils considérés comme des contacts potentiels?
Possible, mais pas nécessairement  chaque situation est différente. Une enquête de SPO aura lieu afin de déterminer quelles cohortes (groupes denfants) sont touchées au camp et si lenfant a été en contact avec le cas positif.

Masques et distanciation physique 

Mon enfant a-t-il besoin de porter un masque pendant le camp de jour?
Les campeurs de première année et plus doivent porter un masque bien ajusté en tout temps lorsqu’ils sont à l’intérieur (sauf lorsqu’ils mangent ou boivent et s’assurent que la distance physique et/ou les barrières sont en place), à moins d’en être exemptés. Consultez les conseils de SPO sur le choix et le port de masques. 
Pendant les activités de camp à l’extérieur, les participants d’une même cohorte sont-ils tenus de maintenir un écart de deux mètres les uns avec les autres et/ou de porter le masque?
Non. Les participants ne sont pas tenus de porter le masque ni de pratiquer les mesures de distanciation physique lorsqu’ils sont à l'extérieur avec les autres membres de leur cohorte. Les membres d’une même cohorte peuvent également participer à des activités à contact étroit à l’extérieur, bien que nous recommandions de privilégier ou modifier les activités afin de réduire au minimum les contacts étroits, dans la mesure du possible. Le respect des mesures de distanciation physique est toutefois exigé entre les participants de cohortes différentes.
Mon enfant (participant/campeur) doit-il porter un masque pendant les activités aquatiques (p. ex., lorsqu’il utilise des piscines, des lacs, des plages, des jeux d’eau, des pataugeoires, etc.)? 

Un masque ne doit pas être porté pendant les activités aquatiques, car il deviendra humide et ne sera plus efficace.Les campeurs doivent maintenir une distance physique d’au moins deux mètres pendant les activités aquatiques. 

Veuillez envoyer des masques supplémentaires avec votre enfant au cas où les masques deviendraient souillés ou mouillés.

Général 

Les visiteurs, comme les parents, sont-ils autorisés dans le camp de jour? 

Non. Laccès aux installations du camp est réservé aux campeurs, au personnel et aux visiteurs essentiels. 

Si un parent ou tuteur doit entrer dans les installations du camp, un seul parent ou tuteur par campeur est autorisé et il doit porter un masque non médical, maintenir une distance physique d’au moins deuxmètres des autres et se rendre seulement là où le personnel le demande. 

Est-ce que les camps peuvent exigés des mesures et des précautions supplémentaires de la part des participants qui vont au-delà de celles exigées par le Ministère de la Santé? 

Oui - dans les limites du raisonnable et de la législation. Les exploitants de camps peuvent instaurer leurs propres politiques en plus des mesures recommandées par Santé publique Ottawa ou le ministère de la Santé s’ils sont d’avis qu’elles les protégeront mieux contre la propagation de la COVID‑19. Il leur incombe cependant de gérer l’administration et les conséquences de toute mesure supplémentaire qu’ils choisissent de mettre en place dans leurs installations.

Haut de la page

Liens utiles et resources:

Haut de la page

Coordonnées

Ligne d'information provinciale sur les vaccins

  • 7 jours sur 7, de 8 h à 20 h
  • Appelez si vous avez des questions sur le programme de vaccination COVID-19 de l'Ontario.
  • Le service est disponible en plusieurs langues.
  • Téléphone : 1-888-999-6488
  • ATS :1-866-797-0007

La ligne téléphonique COVID-19 de Santé publique Ottawa

  • Lundi au vendredi, de 8 h à 16 h 30 
  • Les fins de semaine, de 9 h à 16 h
  • La traduction est disponible en plusieurs langues
  • Téléphone: 613-580-6744 suivez les instructions pour contacter la ligne téléphonique COVID-19
  • ATS : 613-580-9656

Services d'urgence

  • Si vous êtes en détresse (par exemple, si vous avez des difficultés respiratoires importantes, des douleurs thoraciques, si vous vous évanouissez ou si les symptômes d’une maladie chronique s’aggravent considérablement), ne vous rendez pas au Centre d’évaluation ou dans une Clinique de soins COVID-19. Rendez-vous aux Services d’urgence le plus près ou composez le 9-1-1.

Vous voyez quelqu'un qui ne respecte pas les règles de la COVID-19?

Comment accéder à l'aide pendant COVID-19

  • Le 211 Ontario peut vous aider à trouver du soutien pendant la COVID-19

  • Téléphone : 2-1-1

Information connexes

Autres langues

Traduction automatique par Google

akhbaar somali kuqoran
المعلومات المكتوبة باللغة العربية
简体中文资料

Contactez Nous