Critères pour le dépistage de la COVID-19

Si vous êtes en détresse (par exemple, si vous avez des difficultés respiratoires importantes, des douleurs thoraciques, si vous vous évanouissez ou si les symptômes d’une maladie chronique s’aggravent considérablement), ne vous rendez pas au Centre d’évaluation ou dans une Clinique de soins COVID-19. Rendez-vous aux Services d’urgence le plus près ou composez le 9-1-1.

Tout résident d’Ottawa qui estime avoir besoin d’un test de dépistage peut se rendre au Centre d’évaluation COVID-19 ou aux Clinique de soins COVID-19 et ne devrait pas être refusé, sauf si le volume est important. Si le volume est important, la priorité sera accordée aux résidents des groupes à risque élevé et à ceux qui présentent des symptômes.

Veuillez continuer de vous isoler, suivre les instructions relatives à l’auto-isolement et ne sortir que pour vous faire tester ou recevoir des soins médicaux.

Symptômes de la COVID-19
TypeSymptômes
Les symptômes classiques
Sensation de fièvre, une nouvelle toux ou une aggravation de la toux, et des difficultés à respirer.
Autres symptômes

Mal de gorge, difficulté à avaler, nouveau trouble olfactif ou gustatif, nausées/vomissements, diarrhée, douleurs abdominales, pneumonie, écoulement nasal*, ou congestion nasale*.

*En l’absence de raison sous-jacente pour ces symptômes, tels que les allergies saisonnières et l’écoulement post-nasal.

Les symptômes les moins courants Fatigue/malaise inexpliqués, délirium (trouble médical grave qui comprend de la confusion, des altérations de la mémoire et des comportements inhabituels), chutes, déclin fonctionnel marqué, une exacerbation des affections chroniques, des frissons, des maux de tête, conjonctivite, une laryngotrachéite aiguë, ou vascularite inflammatoire multisystémique chez les enfants (parmi les symptômes associés à la vascularite inflammatoire multisystémique chez les enfants, on trouve une fièvre persistante et divers symptômes, dont des douleurs abdominales, des symptômes gastro-intestinaux (nausées, vomissements et diarrhée) et une éruption cutanée); un nourrisson infecté pourrait aussi avoir de la difficulté à s’alimenter. 
Asymptomatique Aucun signe ou symptôme typique ou atypique de la COVID-19

SPO recommande aux personnes suivantes d’effectuer un test de dépistage :

  • Les personnes symptomatiques :
    • Toute personne qui présente des signes et symptômes de la COVID-19.
  • Les personnes asymptomatiques (qui ne présentent aucun symptôme) :
    • Au plus tôt 5 jours après un premier contact avec un cas confirmé ou si vous êtes en contact étroit* avec un cas confirmé
    • Le moment où l’on effectue le test de dépistage est important puisque la personne pourrait être en train d’incuber l’infection (période au cours de laquelle la personne développe la maladie) et la COVID-19 pourrait ne pas apparaître dans les résultats du test si le test est effectué trop tôt.
    • Même si les résultats sont négatifs, après avoir attendu 5 jours avant de subir le test de dépistage, la personne doit demeurer en isolement et surveiller l’apparition de symptômes pendant une période de 14 jours après l’exposition au virus. Vous aiderez ainsi à protéger les autres, car la COVID-19 peut se développer jusqu’à 14 jours après une exposition au virus même si vous avez reçu un résultat négatif au test de dépistage.

NOTA : On recommande d’effectuer immédiatement un test de dépistage chaque fois qu’une personne avec qui on a des contacts étroits développe des symptômes. N’attendez pas 5 jours pour subir un test de dépistage si vous développez des symptômes et que vous êtes en contact étroit avec un cas confirmé de COVID-19.

*Un contact étroit se produit lorsqu’une personne est exposée de façon importante à un cas confirmé ou probable de COVID-19.

Autrement, utilisez l’outil d’auto-évaluation pour savoir comment obtenir des soins supplémentaires.

Nota : Certaines populations subiront un test de dépistage à un autre emplacement que le Centre d’évaluation de la COVID-19 ou les Cliniques de soins de la COVID-19, y compris :

  • Les résidents et le personnel des foyers de soins de longue durée, des maisons de retraite, des établissements correctionnels, des refuges pour sans-abri, des établissements de santé mentale, des hospices, des garderies d’urgence et d’autres lieux de vie collective. Le personnel doit consulter son représentant de la santé au travail pour obtenir des précisions;
  • Les membres de communautés éloignées, isolées, rurales ou autochtones;
  • Les personnes hospitalisées.

Contactez Nous