Services de réduction des méfaits à Ottawa

Les services de réduction des méfaits tel qe le Programme sur les aiguilles et les seringues SITE de Santé publique Ottawa contribuent à réduire les méfaits causés aux personnes qui utilisent des drogues et à protéger notre communauté. La réduction des méfaits consiste à distribuer aux clients du matériel (p. ex., des aiguilles)et  à sensibiliser la clientèle sur une consommation plus sûre de drogues et à référer au besoin vers d'autres services de santé et services sociaux.

Programme sur les aiguilles et les seringues
Le Programme sur les aiguilles et les seringues du programme Site de la Ville d'Ottawa est un programme de santé efficace et obligatoire , qui est en vigueur depuis 1991. L'accès à de tels programmes s'est avéré une mesure de santé publique nécessaire pour prévenir la propagation des maladies transmissibles, principalement le VIH et le virus de l'hépatite C, et pour réduire au minimum les risques associés à la consommation de drogues dans la société.

Information et contexte de programme

Mandat confié par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l'Ontario

À la fin des années 1980, le taux d'infection au VIH, au virus de l'hépatite B et au virus de l'hépatite C a atteint des proportions épidémiques parmi les utilisateurs de drogues injectables. Le ministère de la Santé a reconnu l'urgente nécessité de mettre en place des stratégies de réduction des méfaits afin de lutter contre cette épidémie. Les coûts humains de l'infection au VIH ainsi que le fardeau financier qu'elle imposait au système de santé constituaient une importante source de préoccupation.

Aux termes de la Loi sur la protection et la promotion de la santé, le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l'Ontario a confié aux conseils de santé le mandat suivant :

« Le conseil de santé doit s'assurer que les utilisateurs de drogues par voie intraveineuse puissent se procurer du matériel d'injection stérile par le biais de programmes d'échange de seringues et d'aiguilles, de manière à prévenir la transmission du VIH, de l'hépatite B et C, et d'autres infections transmissibles par le sang et des maladies qui leur sont associées dans les zones où l'usage des drogues constitue un problème reconnu. La stratégie doit également inclure des activités de sensibilisation et des services d'orientation vers les services de santé primaires et les services de traitement et de désintoxication. Le conseil de santé doit préparer un rapport annuel sur les activités du programme et en faire parvenir un exemplaire au ministère de la Santé. »

Buts du Programme Site

Éduquer les clients à la façon de réduire et d'éviter les risques de transmission du VIH, de l'hépatite et des autres pathogènes transmissibles par le sang, c'est-à-dire :

  • Accroître le degré de sensibilisation aux risques liés au partage d'aiguilles, aux autres comportements associés à l'utilisation de drogues et aux pratiques sexuelles non protégées. Accroître les capacités nécessaires pour changer les comportements à risque élevé et adopter des comportements à risque peu élevé ou nul.
  • Fournir des renseignements exacts sur les modes de transmission du VIH (y compris la transmission par voie sexuelle) ainsi que sur le dépistage et la prévention.
Offrir une éducation en santé, un échange d'aiguilles ainsi que des condoms, favoriser une meilleure estime de soi parmi les utilisateurs de drogues et les autres clients de même qu'une sensibilisation aux questions de santé en : 
  • Accroître le degré de sensibilisation au VIH, à l'hépatite B et à l'hépatite C en tant que problèmes de santé et offrir des services de dépistage.
  • Favoriser et assurer la vaccination contre l'hépatite A/B et la grippe.
  • Fournir des services d'éducation en santé, de dépistage anonyme du VIH et de dépistage confidentiel de l'hépatite B et C, de la gonorrhée, Chlamydia syphilis ainsi que des servicesde vaccination contre l'hépatite A/B, de counseling sur le VIH et l'hépatite C et de suivi auprès des partenaires.

Offrir aux utilisateurs de drogues et aux autres clients un environnement qui les incite à avoir accès aux services médicaux et sociaux, c'est-à-dire :

  • Gagner la confiance des clients afin de les inciter à avoir accès aux services sociaux et de santé pouvant répondre à leurs besoins.
  • Orienter les utilisateurs de drogues vers des services médicaux, de désintoxication ou de counseling ainsi que vers d'autres services sociaux.
  • Offrir des services de counseling en cas de crise et d'orientation vers les organismes communautaires et les programmes de désintoxication.
Aiguilles et seringues jetées dans nos communauté
Veiller à la sûreté au sein des quartiers d’Ottawa est une responsabilité collective. Dans l’optique de promouvoir la sécurité de la communauté, Santé publique Ottawa, avec l’aide de nombreux partenaires municipaux et communautaires, a mis en place diverses mesures visant à offrir des solutions pour éliminer sans danger les accessoires facilitant la consommation de drogues et s’occuper des articles qui ont été jetés de façon inappropriée.
Services offerts

Services cliniques offerts

Distribution de trousses de naloxone à emporter et formation sur le sujet

Risquez-vous de faire une overdose/surdose d'opiacés?

Le saviez-vous?
  • N'importe qui peut faire une overdose (consommateurs réguliers ou personnes pour qui c'est la première expérience, jeunes et moins jeunes).
  • Le fentanyl se présente souvent sous forme de poudre mélangée avec d'autres substances. Il est aussi compressé sous forme de comprimés. Il est de 50 à 100 fois plus toxique que la morphine, ce qui rend le risque d'overdose accidentelle beaucoup plus élevé.
  • Le risque d'overdose augmente après une période de cessation suite à un emprisonnement, à une hospitalisation ou à un hébergement dans un centre de traitement, par exemple, ou à une incapacité à se procurer des drogues.
Comment peut-on réduire ses risques d'overdose?

Conseils pour la prévention des overdoses :

  • Évitez de consommer seul. Consommez avec un ami et laissez la porte déverrouillée.
  • Évitez de mélanger les drogues avec des médicaments d'ordonnance et des médicaments en vente libre, de l'alcool, des benzodiazépines, d'autres opiacés ou des stimulants comme la cocaïne ou le crack.
  • Si vous mélangez les produits, n'en consommez qu'un à la fois et faites une pause entre chacun.
  • Injectez-vous, reniflez ou fumez d'abord une très petite quantité de drogue pour en vérifier la puissance.
  • Le fentanyl illicite est beaucoup plus toxique que les autres opiacés pharmaceutiques.
  • Il n'existe pas de moyen facile de savoir si du fentanyl a été ajouté aux drogues que vous consommez. Vous ne pouvez pas le voir, le sentir ou le goûter.
  • Le fentanyl est coupé (mélangé) avec des drogues opioïdes et non opioïdes.
  • Si vous vous sentez malade ou si vous n'êtes pas dans votre assiette, réduisez la quantité et soyez plus prudent.
  • Consommez moins quand votre tolérance est faible (par exemple, lorsque vous n'avez pas consommé depuis trois jours ou plus).
  • Indiquez à votre organisme communautaire si vous observez des changements dans vos drogues.
  • Une overdose est une urgence médicale ! En cas d'overdose, n'hésitez pas à APPELER LE 9-1-1.
Qu'est-ce que la naloxone?

Pour plus d'informations sur la naloxone et les overdoses, visitez la page Web ArretOverdoseOttawa.ca.

En quoi consiste la formation sur les trousses de naloxone à emporter?
  • Éducation sur la naloxone.
  • Information sur les risques d'overdose et les mythes au sujet des overdoses.
  • Formation pour la prévention des overdoses.
  • Étapes de l'intervention en cas d'overdose.
Comment puis-je me procurer une trousse de naloxone à emporter?

Il vous suffit de vous rendre au bureau du Programme ou d'appeler le personnel affecté à la fourgonnette du Programme. 

Vous pouvez aussi consulter la page web de la province de l'Ontario pour trouver le partenaire de distribution de naloxone le plus près de chez vous.

Services de consommation supervisée, Site, Fourgonnette mobile et autres services

Santé publique Ottawa : Services de réduction des méfaits - lieux et heures d'ouverture

 

Points de service Jours Horaires Téléphone
Programme sur les aiguilles et les  seringues et services de consommation supervisée
179, rue Clarence, Ottawa
du lundi au vendredi 9h à 17h 613-580-6744 poste 29047
La fourgonnette mobile du Programme Site visite différents endroits de la ville 7 jours sur 7 17h à 23h30

613-232-3232 

Appels à frais virés acceptés

Services de consommation et de traitement supervisés d'Ottawa - lieux et heures d'ouvertures

Points de service Jours Horaires Téléphone
Santé publique Ottawa – Services de consommation supervisée
179, rue Clarence, Ottawa
du lundi au vendredi

9h à 17h

(dernier appel à 16 h 30)

613-580-6744 poste 29047

Ottawa Inner City Health
Les Bergers de l'espoir (SIS)

230, rue Murray, (Roulotte)

7 jours sur 7 24 hrs 613-562-4500 

Centre de santé communautaire Côte-de-Sable et Oasis

221, rue Nelson

7 jours sur 7

8 h à 20 h

(dernier appel à 19 h)

613-789-1500

Centre de santé communautaire Somerset Ouest

55, rue Eccles

7 jours sur 7

8 h 30 à 19 h 30

(dernier appel à 18 h 30)

613-238-8210 

Les résultats des inspections de routine et liées à des plaintes effectuées à ces emplacements financés par le ministère sont publiés sur la page Web sur les Services relatifs à la consommation et au traitement.

Organismes partenaire / Pharmacies partenaires
Au cours des dernières années, l'accessibilité aux services d'échange d'aiguilles et aux autres services de réduction des méfaits s'est grandement accrue à Ottawa, grâce aux partenariats conclus avec d'autres organismes servant la même clientèle. Le Programme Site peut compter sur 14 organismes partenaires qui offrent des services d'échange d'aiguilles.

Le personnel du Programme Site et celui des organismes partenaires profites des possibilités qui s'offrent à eux d'éduquer les clients à l'utilisation sécuritaire des seringues et tubes de verre et de l'ensemble du matériel permettant une consommation de drogue plus sûre. 

  • Comité du sida d'Ottawa - 19, rue Main 613-238-5014
  • Centre de santé communautaire Carlington - 900, ch. Merivale 613-722-4000 poste 260
  • Centre 454 - 454, rue King Edward, 613-235-4351
  • Centre 507 - 507, rue Bank, 613-233-5626
  • Centre de santé autochtone Wabano - 299, chemin de Montréal Vanier, 613-748-5999
  • Centre de santé communautaire du Centre-ville - 420, rue Cooper, 613-233-4697
  • Centre de santé communautaire de la Côte-de-Sable - 221, rue Nelson, 613-789-6309
  • Centre de santé communautaire Somerset-Ouest - 55, rue Eccles, 613-238-1220 Camionnette NESI 613-761-0003 
  • Centre de Santé Communautaire du sud-est d'Ottawa - 1355 rue Bank, suite 600, 613-737-5115
  • Max Ottawa 400 rue Cooper, suite 9004, 613-701-6555
  • Minwasshin Lodge - camionnette STORM,  424 rue Catherine, 613-265-7558
  • Ontario Aboriginal HIV/AIDS Strategy (OAHAS) 815 boul. St. Laurent 1-800-743-8851
  • Onyx Community Service - 311, avenue McArthur,  613-745-8889
  • Elizabeth Fry Society of Ottawa - 311-211, avenue Bronson, 613-237-7427
  • Les Bergers de l'espoir:
    • 230, rue Murray, 613-241-6494
    • 256, avenue King-Edward, 613-562-7845
  • Opération rentrer au foyer :
    • 150, rue Gloucester, 613-230-4663
    • Ligne de soutien, 24 heures sur 24 : 1-800-668-4663
  • Centre de santé communautaire Pinecrest-Queensway - 1365, chemin Richmond, 2e étage, 613-820-2001
  • Site Programme d'échange d'aiguilles et de seringues:
    • 179, rue Clarence 613-234-4641
    • Camionette Site 613-232-3232 
  • Ontario Addiction Treatment Centre
    • 401, rue Somerset Ouest 613-233-1114
    • 1318 Ave Carling 613-627-0856
    • 263 chemin Montréal 613-749-9666
  • Centre de ressources communautaires de la Basse-Ville - 40, rue Cobourg 613-789-3930
  • Bureau des services à la jeunesse - 147 rue Besserer,  613-241-7788 poste 300
  • St. Luke's Table 760 rue Somerset O. 613-233-4786

Pharmacies partenaires

  • Trust Care Pharmasave - 1020 boul. St Laurent 613-749-8577
  • Palmyra Guardian - 1013 chemin Merival  613-729-7117
  • Parkway Pharmacy - 311 avenue McArthur 613-749-2324 
  • Shoppers Drug Mart - 1300 rue Stittsville Main  613-831-0901 – Veuillez parler avec le ou la pharmacien(ne) pour des fournitures.
  • Centre Town Pharmacy - 326 rue Bank 613-422-2900
  • Whole Health Pharmacy Ogilvie - 1150 rue Cadboro  613-749-7455
  • Swift Compounding Pharmacy 276 rue Bank 613-422-2202
Services de consommation supervisée
En quoi consistent les services de consommation supervisée?

Les services de consommation supervisée (SCS) procurent un endroit salubre, plus sécuritaire où les gens peuvent apporter leur propre drogue et l’utiliser en présence de membres du personnel formés (1).

Ils offrent un accès à d’importants services de réduction des méfaits, de santé, de soutien social et de traitement, tels que (1):

  • accès à du matériel stérile de consommation de drogue et à un endroit pour se débarrasser en toute sécurité des articles utilisés, comme des aiguilles

  • soins médicaux d’urgence en cas de surdose, de crise cardiaque ou de réaction allergique

  • soins de santé de base, comme le soin des plaies et accès à des trousses de naloxone à emporter

  • test de dépistage de maladies infectieuses comme le VIH, l’hépatite C et les infections transmissibles sexuellement (ITS)

  • sensibilisation sur les méfaits de l’usage de drogues, sur des pratiques plus sécuritaires de consommation et une sexualité plus sûre

  • accès ou orientation vers des traitements ou des services en matière de toxicomanie  

  • accès ou orientation vers des services sociaux comme des mesures de soutien en matière de logement ou d’emploi

  • accès ou orientation vers des services de santé, notamment des services en matière de santé mentaleaccès ou orientation vers des services de vérification des drogues 

Pour en savoir plus, consultez la page Web des Sites et services de consommation supervisée de Santé Canada

Quels sont les avantages des services de consommation supervisée?

Les services de consommation supervisée peuvent permettre de (1) : 

  • prévenir les surdoses de drogue et décès accidentels;
  • réduire les facteurs de risque menant aux maladies infectieuses, comme le VIH et l’hépatite;
  • fournir des services de santé, des services sociaux et des traitements ou diriger les gens vers ces services;
  • réduire la consommation de drogue en public et l’abandon de matériel d’injection dans les lieux publics;
  • réduire les contraintes sur les services médicaux d’urgence.

Pour en savoir plus, consultez la page Web Sites et services de consommation supervisée de Santé Canada

Les services de consommation supervisée sont-ils légaux?

Oui. Au Canada, les services de consommation supervisée sont offerts en fonction d’une exemption en vertu de l’article 56.1 de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances. L’exemption permet à des services de santé de fonctionner sans que leurs clients ou membres de leur personnel courent le risque d’être accusés de possession de drogues illicites. Les exemptions sont accordées par le ministre de la Santé du Canada lorsque des « raisons d’intérêt public, notamment des raisons médicales ou scientifiques, le justifient »(2).

Comment SPO protégera-t-elle la sécurité du public et de la communauté dans le quartier environnant les services de consommation supervisée?

SPO travaille en étroite collaboration avec le Service de police d’Ottawa, la Sécurité municipale de la Ville d’Ottawa et Logement communautaire d’Ottawa afin d’assurer la sécurité du personnel, des clients et de la communauté environnante, et est déterminée à poursuivre un dialogue constant avec les résidents.

SPO continuera de surveiller la situation et de travailler aux côtés des partenaires pour les soutenir, y compris les personnes ayant une expérience vécue de consommation de substances, les membres de la communauté et les voisins, les partenaires en santé mentale, toxicomanie, santé en matière de consommation et services sociaux, le Groupe de travail d’Ottawa sur la prévention des surdoses et l’intervention en la matière, le Plan d’action communautaire d’Ottawa.

Renseignez-vous davantage au sujet du Plan d’intervention lors d’une surdose mis à jour d’Ottawa qui détaille un cadre de travail à sept piliers comprenant notamment un pilier de la sécurité et du bien-être communautaire.

Les services de consommation supervisée à Santé publique Ottawa

SPO a rehaussé ses services existants en ajoutant des services de consommation supervisée (SCS) aux services offerts au site du programme de réduction des méfaits du 179, rue Clarence.

Le 22 septembre 2017, en vertu de l’article 56.1 de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances, Santé Canada a fourni une exemption à Santé publique Ottawa par l’entremise du Centre de santé communautaire de la Côte-de-Sable autorisant le fonctionnement d’un site d’injection supervisée (SIS) sur une base provisoire par Santé publique Ottawa au 179, rue Clarence. Le 10 mai 2018, SPO a obtenu une exemption de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances pour ouvrir un centre de consommation supervisée en vertu de l’article 56.1 de la loi, valide pour une année.

Les exemptions de Santé Canada permettent à SPO d’offrir des services de santé qui procurent un environnement salubre aux personnes pour injecter, avaler ou inhaler (renifler) des drogues obtenues sous supervision. Le service de consommation supervisée (SCS) est doté de travailleurs de la santé publique (y compris des infirmières en santé publique, des travailleurs sociaux et des travailleurs d’approche chargés de la réduction des méfaits) ayant de l’expérience en réduction des méfaits, formés et autorisés pour fournir des services de consommation supervisée.

SPO travaille en étroite collaboration avec le Service de police d’Ottawa, la Sécurité municipale de la Ville d’Ottawa et Logement communautaire d’Ottawa afin d’assurer la sécurité du personnel, des clients et de la communauté environnante.

Comment le service de consommation supervisée fonctionne-t-il au sein de SPO?

Les clients arrivent dans le programme avec des drogues obtenues sous supervision. Chaque personne est évaluée pour assurer qu’elle est admissible au programme. Les clients obtiennent des accessoires d’injection stériles ou des fournitures d’inhalation propres, ainsi qu’un enseignement en matière d’hygiène sur la consommation plus sûre de drogues. Une infirmière autorisée supervise leur consommation dans une pièce consacrée à cette fin, et intervient en cas de toute urgence médicale. Une fois que les clients ont consommé leurs drogues, ils sont dirigés vers une salle d’attente et encouragés à y rester 15 minutes pour être surveillés en vue d’une éventuelle urgence médicale ou de réactions indésirables aux drogues. Les clients reçoivent également de l’information et sont dirigés vers d’autres services de santé communautaires ou sociaux sur place.Ce service à petite échelle a deux kiosques de consommation et est situé à l’emplacement du programme de réduction des méfaits, au 179, rue Clarence. Le site du programme et le service de consommation supervisée sont ouverts du lundi au vendredi, de 9 h à 17 h. Le personnel du service de consommation supervisée (SCS) est composé d’infirmières en santé publique, de travailleurs sociaux et de travailleurs d’approche chargés de la réduction des méfaits, formés en consommation supervisée et intervention lors de surdose, en santé liée à l’utilisation de substances et en réduction des méfaits.

Est-ce que d’autres services de consommation ou d’injection supervisées fonctionnent à Ottawa?

Il y a actuellement quatre sites offrant des services de consommation supervisée à Ottawa et trois de ces sites sont désignés par le gouvernement provincial à titre de service de consommation et de traitement (SCT). Santé publique Ottawa exploite un site de SCT (au 179, rue Clarence) et les trois autres SCT sont situés aux endroits suivants :

  • Ottawa Inner City Health – remorque
  • Centre de santé communautaire de la Côte-de-Sable
  • Centre de santé communautaire Somerset Ouest

Les quatre services à Ottawa fonctionnent en vertu d’exemptions de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances du gouvernement fédéral. 

Pourquoi avons-nous besoin de services de consommation supervisée à Ottawa?

La crise des surdoses, avec l’approvisionnement de drogues non réglementées imprévisibles et de plus en plus toxiques, continue de provoquer des ravages sur les gens, les familles, les amis et la communauté. Pour en savoir plus sur la situation à Ottawa, comment nous pouvons traiter cette crise complexe ensemble, et là où les services de réduction des méfaits et de traitement et des soutiens sont offerts, veuillez consulter ArretOverdoseOttawa.ca

Protocole de conformité et d’application de la loi en matière de services relatifs à la consommation et au traitement (SCT)

Renseignezvous davantage au sujet du rôle de Santé publique Ottawa concernant les services relatifs à la consommation et au traitement du gouvernement provincial. 

Les résultats des inspections (de routine et à la suite d’une plainte) menées pour les emplacements financés par le Ministère sont affichés sur la page Web Services relatifs à la consommation et au traitement.

 Avez-vous des questions, des commentaires ou des préoccupations concernant les services relatifs à la consommation et au traitement (SCT)?  
Questions, commentaires ou préoccupations au sujet des problèmes de contrôle des infections ou de sécurité directement liés aux emplacements locaux des SCT :
Les membres du public peuvent adresser leurs questions, commentaires ou préoccupations à Santé publique Ottawa en remplissant le formulaire en ligne de plaintes et commentaires ou en appelant le 6135806744. 
Questions, commentaires ou préoccupations concernant la sécurité publique :
  • En cas d’urgence ou d’actes criminels en cours, les membres du public doivent composer le 911.

  • Pour une situation non urgente nécessitant une intervention d’une équipe mobile de la police, les membres du public peuvent contacter le Service de police d’Ottawa en composant le 6132361222.

  • Pour signaler une situation non urgente à la police, les membres du public peuvent faire un signalement en ligne ou appeler la ligne non urgente en composant le 6132361222, poste 7300.

  • Pour obtenir de plus amples renseignements, ils peuvent consulter le site du Service de police d’Ottawa.  

Si vous avez des commentaires ou des préoccupations concernant un service de consommation supervisée qui n’est pas visé par le Protocole de conformité et d’application de la loi en matière de SCT, vous pouvez communiquer directement avec l’organisme qui offre le service pour parler à un membre de son équipe.  

Références

1. Santé Canada – Sites et services de consommation supervisée – Canada.ca

2. Loi réglementant certaines drogues et substances (L.C. 1996, ch.19).

Services de vérification des drogues
Faites vérifier vos drogues avant d’en faire usage pour vous renseigner sur les substances qu’elles contiennent. Ainsi, vous pouvez faire des choix éclairés sur votre utilisation et réduire les risques.

Des services sans rendez-vous de vérification des drogues sont actuellement offerts au Centre de santé communautaire de la Côte-de-Sable et pour les clients inscrits au Service de consommation et de traitement d’Ottawa Inner City Health

La vérification des drogues est un service de santé publique dont les retombées positives et quantifiables ont été déterminantes dans la gestion de la crise liée aux drogues toxiques au Canada (anglais seulement).

La vérification des drogues :

  • permet de fournir des renseignements susceptibles de sauver la vie des personnes les plus exposées au risque de surdose;
  • favorise un changement de comportement visant à réduire le risque de surdose;
  • offre un nouveau point d’accès aux services de réduction des méfaits;
  • constitue la seule source de surveillance en temps réel des tendances du marché des drogues non réglementées et facilite la diffusion publique (les résultats sont mis à la disposition des membres de la communauté en quelques minutes);
  • permet de détecter la présence de nombreux produits (comme le fentanyl et d’autres substances toxiques);
  • fournit des données utiles aux cliniciens et à la prestation de soins, permettant d’améliorer les services sociaux et de santé;
  • est utile aux personnes qui font usage de drogues (occasionnellement comme régulièrement), car elle les habilite à défendre leurs intérêts et à contribuer à l’élaboration de solutions qui les concernent;
  • est un service anonyme.
ArretOverdoseOttawa.ca

Actualités et formations

a honeycomb bulletCompletez notre formation : La stigmatisation - Comment favoriser le changement
Apprenez ce qu'est la stigmatisation et la façon dont nous pouvons tous travailler ensemble pour soutenir notre communauté grâce au langage que nous choisissons.

a honeycomb bulletNotre formation enligne sur la prévention des surdoses et les interventions en cas de surdose est maintenant disponible! 
Renseignez-vous sur les types de drogues, l’intoxication et la prévention des surdoses, la naloxone, les interventions en cinq étapes en cas de surdose d’opioïdes, et les soutiens disponibles. Allez-y à votre rythme.

a honeycomb bulletNotre nouvelle formation en ligne « Fêter plus sûrement » est maintenant disponible! 
Renseignez-vous sur comment vous procurer de la naloxone, comment réduire les risques en utilisant les conseils de « Fêter plus sûrement », sachez comment repérer les symptômes d’une surdose et comment y réagir, et trouvez des informations sur les ressources de soutien locales. Allez-y à votre rythme et obtenez un certificat à la fin du cours.

a honeycomb bullet

Préoccupations croissantes au sujet de la toxicité de l’approvisionnement en drogues non réglementées - Le 9 février 2024
Santé publique Ottawa, le Service de police d’Ottawa, le Service paramédic d’Ottawa et le Groupe de travail sur la prévention des surdoses émettent une alerte pour avertir la population du risque de surdose lié à la toxicité de l’approvisionnement en drogues non réglementées.

Contactez Nous