Infection au streptocoque du groupe A invasif (SGA)

Qu’est-ce que le streptocoque du groupe A?

Le streptocoque du groupe A (SGA) également appelé Streptococcus pyogenes, est une bactérie que l’on trouve couramment dans la gorge et sur la peau de personnes en santé. Les personnes qui ne présentent pas de symptômes, mais qui ont toutefois la bactérie SGA sont des « porteurs ». Le SGA peut causer des maladies bénignes accompagnées de légers symptômes, dont des maux de gorge (parfois appelée « angine streptococcique »), la scarlatine, l’impétigo ou d’autres infections cutanées. Il peut toutefois entraîner de graves complications si l’infection est invasive.

Comment se propage le SGA?

La bactérie SGA se propage par contact direct avec les sécrétions provenant du nez et de la gorge d’une personne atteinte ou par contact direct avec les sécrétions d’une lésion cutanée ou d’une plaie infectée. La période de contagion est de 10 à 21 jours dans les cas simples non traités et de plusieurs semaines ou plusieurs mois dans les cas non traités avec écoulements purulents (accumulation de pus).

Qu'est-ce qu'une infection au streptocoque du groupe A invasif (SGA)?

L’infection à SGA est considérée comme invasive lorsque le SGA est trouvé dans des endroits inhabituels du corps normalement stériles, comme le sang, le liquide entourant le cerveau ou les membranes des articulations ou des muscles. Elle est également considérée comme invasive si elle est à l’origine d’infections graves, notamment :

  • la fasciite nécrosante, appelée communément « bactérie mangeuse de chair »;  (destruction de la peau et des tissus adipeux);
  • la myosite (destruction des tissus musculaires);
  • la méningite (inflammation des membranes entourant le cerveau);
  • le syndrome du choc toxique streptococcique (SCTS), une affection pouvant être létale qui entraîne la baisse de la tension artérielle et la défaillance de multiples organes.
Quels sont les premiers symptômes d'une infection à SGA?
  • Les premiers symptômes de fasciite nécrosante et de myosite sont la fièvre, une douleur aiguë localisée et, dans certains cas, une rougeur et un œdème. La rougeur peut se répandre rapidement – jusqu’à 3 cm (1 po) à l’heure.
  • Les premiers symptômes de la méningite sont le mal de tête, des raideurs au cou, une sensibilité aux lumières vives, des vomissements et de la confusion.
  • Les premiers symptômes du syndrome du choc toxique streptococcique sont l’apparition rapide d’une douleur aiguë localisée ou généralisée, des étourdissements, des symptômes semblables à ceux de la grippe, de la confusion et parfois une éruption cutanée.
Quelles sont les personnes les plus susceptibles d’avoir une infection à SGA?

Les personnes dont le système immunitaire est affaibli sont celles qui présentent le plus grand risque de contracter une infection à SGA, notamment :

  • les très jeunes enfants, en particulier ceux de moins d’un an;
  • les femmes enceintes et celles qui viennent d’accoucher (postpartum);
  • les personnes de plus de 60 ans;
  • les personnes dont le système immunitaire est affaibli, notamment celles qui suivent un traitement aux stéroïdes ou une chimiothérapie, ou qui sont atteintes du VIH;
  • les personnes atteintes de maladies chroniques (diabète, cardiopathies, maladies pulmonaires, cancer);
  • les utilisateurs de drogues injectables;
  • les personnes ayant un problème de consommation d’alcool;
  • les personnes qui ont des lésions cutanées chroniques, y compris les enfants ayant la varicelle;
  • les personnes qui viennent de subir une chirurgie.

On recommande fortement de surveiller les symptômes de SGA chez les enfants atteints de varicelle. Si la fièvre dure plus de trois jours ou qu’elle réapparaît, ou si une rougeur, un œdème ou une douleur aiguë se manifestent autour d’une lésion de varicelle, il faut consulter un médecin sans tarder.

Comment soigne-t-on une infection à SGA?

Toutes les infections confirmées à SGA sont traitées aux antibiotiques. (Remarque : la majorité des maux de gorge sont causés par un virus, et non par la bactérie SGA et ne requièrent pas de traitement aux antibiotiques.) Dans les cas d’infection à SGA, il est essentiel d’entreprendre le traitement dès que possible pour réduire le risque de complications et de décès.

Comment peut-on prévenir une infection à SGA?

Voici les consignes visant à réduire la transmission du SGA :

  • Bien se laver les mains, surtout après avoir toussé ou éternué, avant de préparer et de consommer de la nourriture et avant de désinfecter une plaie et après une telle intervention;
  • Garder les plaies toujours propres et surveiller les signes d’infection : rougeur, œdème, écoulement et douleur. Voir le médecin immédiatement si une plaie semble infectée, surtout si elle est accompagnée de fièvre;
  • Rester à la maison au moins 24 heures après le début du traitement aux antibiotiques pour l’angine streptococcique ou l’impétigo.
Quel est le rôle de Santé publique Ottawa?

Tous les cas d’infection à SGA doivent être signalés à la santé publique pour suivi. Les responsables du Programme de contrôle des maladies transmissibles reçoivent un rapport du cas, ils recensent les personnes ayant des contacts étroits avec la personne infectée, les informent de la situation et évaluent la nécessité d’un traitement préventif aux antibiotiques.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Santé publique Ottawa au 613-580-6744 ou visiter  SantePubliqueOttawa.ca
Août 2019

Qu’est-ce que le streptocoque du groupe A?

Contactez Nous