Soutenir les services de garde pendant la COVID-19

Dernière révision - le 19 novembre 2020

Sur cette page:

Aperçu

Nous sommes conscients que la pandémie de COVID-19 nous fait vivre des moments pénibles et que la décision d’envoyer votre enfant au service de garde n’est pas facile à prendre. Chaque famille doit évaluer sa propre situation, surtout si un enfant ou un membre de la famille ou du ménage présentent un risque plus élevé de conséquences graves attribuables à la COVID-19. Il serait également judicieux de tenir compte de l’état de santé de votre enfant, de ses besoins en matière d’apprentissage et de la capacité de votre famille de trouver des services de garde. Chaque famille doit choisir l’option qui lui convient le mieux.

Il est important de limiter la transmission de la COVID-19 dans la collectivité pour aider à empêcher le virus de s’introduire dans les écoles et les services de garde. Parents, Santé publique d’Ottawa et conseils scolaires : tous ont leur rôle à jouer pour rendre la rentrée scolaire aussi sécuritaire que possible.

Directives pour les services de gardes 

Jusqu’à maintenant, dans le but de soutenir les services de garde d’Ottawa durant la pandémie, Santé publique Ottawa (SPO) mettait à jour l’adaptation locale des directives du Ministère en fonction de l’information et des consignes qui étaient transmises. Nous comprenons que le fait de devoir attendre la mise à jour locale peut causer des retards pour les fournisseurs de services qui doivent modifier leurs plans et protocoles; c’est pourquoi les fournisseurs d’Ottawa devront désormais suivre les directives provinciales. La ligne d’information de SPO (613-580-6744) de même que la Ligne de signalement des éclosions demeurent à la disposition des fournisseurs, s’ils ont des questions sur la gestion des cas ou les éclosions.

Outil de dépistage de la COVID-19 pour l’école et service de garde d’enfants

Cet outil de dépistage vise à aider les parents et les tuteurs à décider si leur enfant peut aller à l’école et/ou au service de garde ou non. Cet outil doit être utilisé quotidiennement avant d’aller à l’école et/ou au service de garde pour chaque enfant individuellement. Aucun renseignement personnel n’est demandé en remplissant l’outil, ce qui signifie que vous ou votre enfant ne pouvez pas être identifiés personnellement ni liés à vos réponses. L’utilisation de cet outil est volontaire. Il est recommandé de communiquer avec un fournisseur de soins de santé si vous avez d’autres questions concernant la santé de votre enfant. Cet outil pourrait être modifié à mesure que de nouvelles directives du ministère de la Santé et des données probantes relatives aux risques de la COVID-19 sont disponibles.

Outil de dépistage de la COVID-19 pour l’école et service de garde d’enfants

Processus lorsqu'une personne a testé positive à la COVID-19

Santé publique Ottawa a pour objectif de prévenir la transmission de la COVID-19 et de protéger les enfants et le personnel des services de garde. Si quelqu’un dans un service de garde a obtenu un résultat positif de COVID-19, Santé publique Ottawa collaborera avec le service de garde pour réduire le risque de transmission de la COVID-19 en instaurant quelques ou toutes les mesures suivantes :

  • communiquer régulièrement avec le service de garde;
  • passer en revue et confirmer les mesures importantes visant à réduire le risque de propagation de la COVID-19, notamment :
    • effectuer un dépistage pour l’exposition ou les symptômes de la COVID-19 chez les enfants et le personnel;
    • rester à la maison si on est malade;
    • mettre en cohorte (regrouper et séparer) les élèves et le personnel;
    • nettoyer et désinfecter les surfaces;
    • utiliser un équipement de protection individuel au besoin (p. ex., un masque);
    • adopter une hygiène des mains adéquate;
    • afficher les mesures de santé publique appropriées (p. ex., lavage des mains, hygiène respiratoire);
    • maintenir la distanciation physique.
  • se rendre au service de garde et fournir des conseils supplémentaires au besoin;
  • fournir des recommandations sur le dépistage, conformément aux lignes directrices provinciales;
  • déterminer si le service de garde peut poursuivre ses activités et si des mesures additionnelles sont nécessaires
  • identifier les personnes susceptibles d’avoir été en contact avec la ou les personnes ayant reçu un diagnostic positif à la COVID-19;
  • communiquer avec les personnes infectées pour les conseiller;
  • en cas d’interruption des activités du service de garde dans le cadre de la gestion de la pandémie, déterminer la date à laquelle les activités pourront reprendre en toute sécurité;
  • aider le service de garde à s’assurer du maintien à long terme des pratiques importantes

Rôles 

Rôle de Santé publique Ottawa

Conformément aux normes et aux directives provinciales, SPO assume le rôle suivant :

  • Gérer les cas et les éclosions de COVID-19.

Rôle du fournisseur de services de garde

  • Élaborer et mettre en œuvre des plans de réouverture conformément aux lignes directrices et aux recommandations du ministère de la Santé, du ministère de l’Éducation et de Santé publique Ottawa (SPO).
  • Communiquer avec les familles au sujet des mesures de prévention de la COVID-19 et de la façon dont les cas et les éclosions seront traités
  • Tenir des registres exacts des présences du personnel et des élèves, ainsi que des coordonnées à jour pour le personnel et les élèves, accessibles rapidement pour les enquêtes et les communications.
  • Faciliter la formation du personnel scolaire en ce qui concerne les mesures de prévention et de contrôle des éclosions et l’utilisation des équipements de protection individuelle.

Rôle des parents et des tuteurs

Tous les matins, évaluez votre enfant à l’aide de l’outil de dépistage. Cet outil vous aidera à décider s’il devrait aller à l’école ou au service de garde pour la journée. Selon les recommandations de l’outil de dépistage, d’un fournisseur de soins de santé ou de Santé publique Ottawa (SPO), faites passer un test de dépistage de la COVID-19 à votre enfant.

  • Votre enfant doit rester à la maison en attendant de recevoir les résultats du test et s’il a été en contact rapproché avec un cas confirmé de COVID-19.
  • Contactez le service de garde le plus tôt possible si votre enfant :
    • doit s’absenter parce qu’il présente des symptômes de la COVID-19;
    • a reçu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 et est présentement en isolement;
    • est en isolement car il a été en contact rapproché avec un cas confirmé de COVID-19.
  • Fournissez au service de garde les coordonnées à jour de chaque parents ou tuteurs ainsi que des personnes à contacter en cas d’urgence.
  • Informez le service de garde des troubles de santé de votre enfant, s’il en a (fournissez les documents appropriés si nécessaire).
  • Assurez-vous que votre enfant est à jour dans ses vaccins.
  • Dotez-vous d’un plan dans l’éventualité où votre enfant doit s’absenter du service de garde pour une période prolongée ou doit rentrer à la maison au cours de la journée
  • Appelez le Centre d’information de Santé publique Ottawa (CISPO) au 613-580-6744 si vous avez des questions à propos d’une lettre reçue de la part de SPO.
  • À noter : Les parents et tuteurs n’ont PAS à contacter SPO pour déclarer qu’un enfant est malade, présente des symptômes de la COVID-19 ou a reçu un résultat négatif au test de dépistage. SPO contactera les parents et tuteurs au besoin.

Questions fréquemment posées

Dépistage de la COVID-19 et résultats

Symptômes/enfant malade

Un enfant ayant des symptômes de gastro a été renvoyé chez lui, et sa famille a décidé de ne pas passer de test. L’enfant et sa famille doivent-ils quand même s’isoler 14 jours?

Non, pas pour une durée de 14 jours.  Tous les enfants qui ont des symptômes devraient rester chez eux ou y être renvoyés pendant 24 heures. Sachez que si un enfant vomit ou a la diarrhée, il doit être rétabli depuis 48 heures avant de revenir. Il peut revenir à l’école ou au service de garde d’enfants sans avoir à présenter un résultat négatif de test de la COVID-19. Les contacts familiaux asymptomatiques doivent demeurer en isolement pour la même durée.

Un enfant qui développe des symptômes de nouveau doit-il se faire retester s’il a déjà obtenu un résultat négatif la semaine précédente?

Oui. Un résultat négatif au test de dépistage de la COVID-19 signifie seulement qu’aucune quantité détectable du virus n’a été trouvée au moment du test. Il n’indique pas si la personne a été exposée ou non au virus après le test, ou encore juste avant le test, si elle en était aux premiers stades d’infection. Le résultat négatif ne peut donc pas servir à calculer les risques qu’une personne soit infectée la semaine suivante.

La fièvre est-elle toujours considérée comme un symptôme de COVID-19, même si la vérification de la température ne figure plus dans les directives de la province pour les fournisseurs de services de garde?

Oui. La fièvre fait toujours partie des symptômes. Si un enfant, un parent, un fournisseur de services de garde en milieu familial, un visiteur de services de garde en milieu familial ou l’un des occupants du lieu présente un cas soupçonné de COVID-19 (a un ou plusieurs symptômes et attend le résultat de son test) ou un cas confirmé, prévenez le ministère de l’Éducation.

Qu’arrive-t-il si mon enfant tombe malade au service de garde pendant la journée?

Si votre enfant développe des symptômes de la COVID-19 pendant qu’il est au service de garde, il sera séparé des autres enfants et confié à un membre du personnel. Le personnel demandera alors au parent ou tuteur de l’enfant de venir le chercher. Si le frère, la sœur ou un autre membre de la famille de l’enfant fréquente le service de garde, il ou elle devra aussi rentrer à la maison et s’isoler. Santé publique Ottawa (SPO) recommande de faire tester l’enfant dans l’un des centres de dépistage ou de soins de la COVID-19.

Votre enfant doit rester en isolement, sans fréquenter le service de garde, en attendant les résultats de son test de dépistage. Les mêmes règles s’appliquent aux frères et sœurs ou à tout autre contact à haut risque. Pour mieux connaître les consignes d’isolement, visitez le site Web de SPO.

Les contacts

Éclosions

Où Santé publique Ottawa signale-t-elle les éclosions dans les services de garde d’enfants?
SPO signale les éclosions confirmées dans son tableau de bord quotidien de la COVID-19, qui est actualisé tous les jours à 12 h 30.

Masques 

Que faire si mon enfant perd son masque ou n’en a pas pour le service de garde?

Les parents doivent veiller à ce que leur (s) enfant(s) reçoive(ent) deux masques propres chaque jour.

Les élèves de la quatrième à la douzième année devront porter un masque, et les enfants de la maternelle à la troisième année sont encouragés à porter un masque si possible.

Que faire si un employé est allergique au masque médical fourni?
Si un employé est allergique ou a une sensibilité cutanée à un modèle particulier de masque médical qui lui a été fourni, l’employeur a la responsabilité de lui offrir un deuxième type de masque médical. En raison de l’efficacité incertaine du filtrage, un masque en tissu n’est pas une option appropriée dans le contexte professionnel. Les masques en tissu peuvent également provoquer une réaction allergique ou de sensibilité à cause des colorants ou des détergents utilisés sur eux. Si le port d’un masque médical pose un problème persistant, nous recommandons à l’employé de consulter un fournisseur de soins de santé pour un examen plus approfondi.

Les parents doivent-ils porter un masque lorsqu’ils déposent leur enfant devant le centre de garde?

Non.  Les directives concernant l’équipement de protection individuelle ne s’appliquent qu’aux adultes qui sont à l’intérieur du local de services de garde. SPO recommande toutefois le port du masque lorsque la distanciation physique, avec des membres à l'extérieur de votre ménage, ne peut être maintenue. 

Pense-t-on permettre aux membres du personnel de porter un masque en tissu à la place du masque médical obligatoire?

Comme les consignes concernant l’équipement de protection individuelle sont établies par le ministère de l’Éducation dans son document Directives opérationnelles durant l’éclosion de COVID-19 : Réouverture des services de garde d’enfants (version 3, août 2020), nous vous recommandons de lui adresser directement vos questions à ce sujet à information.met@ontario.ca  

Un enfant de 4e année ou plus qui passe la journée à l’école doit-il porter un masque au service de garde en milieu familial (avant et après l’école et pendant les journées pédagogiques et les jours de congé)?

Oui, tous les enfants de 4e année et plus doivent porter un masque non médical ou en tissu dans le local de services de garde, y compris dans les couloirs.

Les enfants en services de garde en milieu familial doivent-ils porter un masque pendant la prestation de services de garde?

Oui, tous les enfants présents (qu’ils soient ou non ceux du fournisseur) sont concernés par les consignes sur le port du masque. Si un enfant est sur place, mais n’est pas visé par les services de garde, il est considéré comme un occupant dans les directives.

Consultez la feuille de renseignements pour les agences de garde d’enfants en milieu familial sur le masque médical, la protection oculaire et le couvre-visage (non médical ou en tissu), fournie par le ministère de l’Éducation.

Nous avons trouvé d’autres types d’équipement de protection individuelle (masque avec visière, masque avec fenêtre en plastique). Peut-on en obtenir par l’intermédiaire de SPO ou du ministère de l’Éducation?
Comme les consignes concernant l’équipement de protection individuelle sont établies par le ministère de l’Éducation dans son document Directives opérationnelles durant l’éclosion de COVID-19 : Réouverture des services de garde d’enfants (version 3, août 2020), nous vous recommandons de lui adresser directement vos questions à ce sujet à information.met@ontario.ca 
Un enfant de 4e année ou plus est chez lui pendant la journée, mais au service de garde en milieu familial le soir. Doit-il porter un masque lorsqu’il est au service de garde?
Oui, tous les enfants de 4e année et plus doivent porter un masque non médical ou en tissu dans le local de services de garde, y compris dans les couloirs. Il est prévu que le fournisseur détermine des exceptions raisonnables à cette obligation, par exemple dans les situations où un enfant ne tolère pas le masque, en cas de problème de santé, quand les enfants dorment, etc.
Le personnel et les enfants doivent-ils porter un masque à l’extérieur?
Les adultes et les enfants doivent porter un masque à l’extérieur s’ils ne peuvent pas rester à une distance d’au moins deux mètres les uns des autres. Dans les espaces extérieurs partagés, les enfants doivent demeurer à au moins deux mètres de quiconque ne fait pas partie de leur groupe, y compris les membres des autres groupes.

Groupes

Dans ses directives, SPO recommande à de nombreuses reprises de privilégier la création de plus petits groupes, tandis que le ministère de l’Éducation a indiqué aux services de garde agréés de rouvrir selon leur capacité autorisée. Doit-on encore viser les petits groupes?
Il est vrai que SPO souhaite rappeler aux fournisseurs de services de garde d’enfants, ainsi qu’à la population en général, que toute augmentation du nombre de contacts au sein d’un même groupe accroît également les risques associés à la transmission de la COVID-19 et que, de ce fait, les directives locales continueront de recommander la création de plus petits groupes. Le ministère de l’Éducation dit seulement que les services de garde d’enfants peuvent reprendre le nombre maximal d’enfants par groupe prévu dans la LGEPE. Les fournisseurs de services de garde d’enfants doivent décider du nombre d’enfants que peut accueillir leur installation en gardant en tête toutes les directives provinciales et de santé publique

Renseignements généraux

Les fournisseurs de services de garde d’enfants sont tenus de conserver des dossiers de dépistage. Comment cela se fait-il dans l’outil de dépistage de SPO?

Il serait préférable d’éclaircir auprès de EDU ce qu’il faut consigner, à savoir les résultats du dépistage ou la confirmation que le dépistage a été exécuté (par exemple, l’affirmation des parents à cet effet). À noter que SPO a mis à jour l’outil de dépistage, afin de permettre aux utilisateurs d’imprimer les résultats.

Pourquoi les parents d’enfants en service de garde doivent-ils remplir un formulaire de dépistage tous les jours, mais pas ceux dont les enfants vont à l’école?

C’est le rôle du parent ou tuteur d’un enfant qui fréquente une école en personne d’effectuer le dépistage de tous leurs enfants tous les matins à l’aide de l’outil correspondant. Cet outil l’aidera à décider s’il doit envoyer l’enfant à l’école ou au service de garde d’enfants.

Les limites de rassemblement s’appliquent-elles aux activités en milieu de travail comme les réunions d’équipe?
Les nouvelles limites ne s’appliquent actuellement pas aux activités et rassemblements des entreprises et établissements avec personnel, puisqu’ils doivent déjà respecter des directives précises de santé et de sécurité publiques afin de réduire le risque et limiter la propagation de la COVID-19. Sur leur lieu de travail, les employés, dont les artistes et les travailleurs, ne sont pas pris en compte dans les limites de rassemblement. Si les réunions d’équipe semblent être exclues de la description des rassemblements, les directives de sécurité s’appliquent tout de même, à savoir la distanciation physique, l’hygiène des mains et le port du masque.
Certains bureaux de santé publique avoisinants n’exigent pas l’isolement des contacts familiaux d’une personne présentant des symptômes. SPO emboîtera-t-elle le pas?

SPO recommande aux contacts familiaux (par exemple les frères et sœurs, les enfants et les tuteurs) de l’enfant, de l’employé ou fournisseur de services de garde qui présente des symptômes de rester à la maison et de s’isoler en attendant les résultats du test de dépistage de la personne symptomatique. Les contacts à haut risque, qui ont été présents au centre au cours des deux jours ou des 48 heures précédant l’apparition des symptômes de la personne affectée, doivent être regroupés et faire l’objet d’une surveillance dans l’attente des résultats du test de dépistage.

Dans sa déclaration spéciale du 18 septembre dernier, la Dre Etches a mentionné que si une personne développe des symptômes, tous les autres membres du ménage doivent s’isoler, mais seulement la personne symptomatique doit se faire tester. À moins de consignes contraires de la part de SPO, ou s’ils présentent également des symptômes de la COVID-19, les autres n’ont pas à le faire. Ils doivent cependant demeurer à la maison jusqu’à ce que le test soit négatif.

Récemment, le 22 septembre, la Dre Etches a officiellement invoqué une ordonnance collective en vertu de l’article 22 de la Loi sur la protection et la promotion de la santé, qui stipule que toute personne qui reçoit un résultat positif au test de dépistage de COVID-19, qui présente les signes et symptômes du virus, qui est un contact à haut risque de quelqu’un ayant reçu un résultat positif au test de dépistage, qui a effectué un test et en attend les résultats ou qui a des motifs raisonnables de croire qu’elle est atteinte de la COVID-19, doit s’isoler sans tarder. Ces personnes doivent s’isoler pendant 14 jours, à moins que le risque d’infection à la COVID-19 soit écarté, et faire tout leur possible pour éviter d’exposer les autres au virus.

Informations pour parents

Voici quelques messages clés que les parents et les tuteurs doivent passer en revue avec leur enfant avant d’aller en le service de garde :

  • Restez à la maison lorsque vous êtes malade, même si les symptômes sont légers. Restez chez vous pour éviter de propager ta maladie à d’autres personnes.
  • Veillez à ce que les effets personnels et la nourriture ne soient pas partagés avec les enfants et le personnel.
  • Pratiquez l’accueil « sans contact » avec les amis et les membres du personnel. Partageons un signe de la main et non nos germes.
  • Couvrez votre toux et vos éternuements avec un mouchoir ou avec le haut de votre bras, et non avec vos mains! Jettez le mouchoir, et lavez-vous les mains immédiatement.
  • Si vous ne vous sentez pas bien, dites-le à quelqu’un.
  • Évitez de toucher votre visage. Nous pouvons facilement transmettre les germes de nos mains à notre masque ou à notre visage.
  • Apportez votre propre bouteille d’eau de la maison pour rester hydraté tout au long de la journée.
  • Lorsque vous ne portez pas de masque, la distanciation physique est particulièrement importante pour vous maintenir en bonne santé, vous et vos amis.
  • Demandez de l’aide si vous en as besoin. Il est normal de ne PAS se sentir bien. Consultez certains de nos soutiens de bien-être mental.
  •  Assurez-vous que vos immunisations sont à jour.       

Hygiène des mains

La santé d’Ottawa entre vos mains - Video

L’hygiène des mains est l’un des moyens les plus efficaces pour arrêter la propagation des germes. Il faut apprendre aux enfants quand et comment se laver correctement les mains. Il est important que chacun se lave souvent les mains à l’eau et au savon ou utilise un désinfectant pour les mains.

Masques

Quel est le meilleur masque pour moi? - Video

Le port d’un masque en tissu (non médical) à l’intérieur aide à prévenir la propagation de la COVID-19 et contribue à protéger les personnes qui vous entourent. Lorsque vous portez un masque, vous contribuez à protéger les autres personnes. Lorsque d’autres personnes portent un masque, elles contribuent à vous protéger.

Les élèves de la maternelle à la troisième année seront encouragés à porter un masque dans les espaces intérieurs, mais ils n’y seront pas obligés.
Consultez notre page sur les Masques pour obtenir des informations supplémentaires sur la façon de porter un masque en tissu (non médical) et de le ranger en toute sécurité lorsqu’il n’est pas utilisé. Questions fréquemment posées sur le port de masque.

Distanciation physique

La distanciation physique physique consiste à faire le nécessaire pour limiter le nombre de personnes que vous croisez hors de votre cercle social et de votre ménage, en veillant à garder, chaque fois que vous le pouvez, un écart de plus de 2 mètres avec ceux et celles que vous croisez, ce qui permet de limiter la propagation de la COVID-19.

La distanciation physique contribue à limiter la propagation de l’infection lorsqu’elle est utilisée avec les autres mesures de santé publique telles que le lavage des mains, le port d’un masque et le fait de rester à la maison lorsqu’on est malade.

Soutiens au bien-être mental

Prenez soin de votre santé mentale aussi - Video

Prenez soin de vous. Il est normal de ne PAS se sentir bien. Sachez que de l’aide est disponible, et nous vous encourageons à en demander quand vous en avez besoin.

Liens utiles et resources:

Pour réussir à vivre avec la présence du virus, il nous faut continuer d’être COVIDavisés et reconnaître que chacun a son rôle à jouer pour limiter sa propagation.

Contactez Nous