Soutenir les Services de garde et de la petite enfance

Dernière révision - le 13 octobre 2021

Le contenu de cette page est actuellement en cours de révision et de mise à jour.  SVP consultez les directives du Ministère de l'Éducation récemment mises à jour pour les plus récentes informations.

Sur cette page:

شهادة بالعودة إلى المدرسة / دار رعاية الطفل بعد المرض

Aperçu

Nous sommes conscients que la pandémie de COVID-19 nous fait vivre des moments pénibles et que la décision d’envoyer votre enfant au service de garde n’est pas facile à prendre. Chaque famille doit évaluer sa propre situation, surtout si un enfant ou un membre de la famille ou du ménage présentent un risque plus élevé de conséquences graves attribuables à la COVID-19. Il serait également judicieux de tenir compte de l’état de santé de votre enfant, de ses besoins en matière d’apprentissage et de la capacité de votre famille de trouver des services de garde. Chaque famille doit choisir l’option qui lui convient le mieux.

Il est important de limiter la transmission de la COVID-19 dans la collectivité pour aider à empêcher le virus de s’introduire dans les écoles et les services de garde. Parents, Santé publique d’Ottawa et les services de garde : tous ont leur rôle à jouer pour garder les enfants le plus en sécurité que possible.

Merci aux travailleuses et travailleurs des services de garde d'enfants et aux éducatrices et éducateurs de la petite enfance (pdf - 175 KB)

Haut de la page

Directives pour les services de gardes 

Jusqu’à maintenant, dans le but de soutenir les services de garde d’Ottawa durant la pandémie, Santé publique Ottawa (SPO) mettait à jour l’adaptation locale des directives du Ministère en fonction de l’information et des consignes qui étaient transmises. Nous comprenons que le fait de devoir attendre la mise à jour locale peut causer des retards pour les fournisseurs de services qui doivent modifier leurs plans et protocoles; c’est pourquoi les fournisseurs d’Ottawa devront désormais suivre les directives provinciales. La ligne d’information de SPO (613-580-6744) de même que la Ligne de signalement des éclosions demeurent à la disposition des fournisseurs, s’ils ont des questions sur la gestion des cas ou les éclosions.

Haut de la page

Outil de dépistage de la COVID-19 pour l’école et service de garde d’enfants

Cet outil de dépistage vise à aider les parents et les tuteurs à décider si leur enfant peut aller à l’école et/ou au service de garde ou non. Cet outil doit être utilisé quotidiennement avant d’aller à l’école et/ou au service de garde pour chaque enfant individuellement. Aucun renseignement personnel n’est demandé en remplissant l’outil, ce qui signifie que vous ou votre enfant ne pouvez pas être identifiés personnellement ni liés à vos réponses. L’utilisation de cet outil est volontaire. Il est recommandé de communiquer avec un fournisseur de soins de santé si vous avez d’autres questions concernant la santé de votre enfant. Cet outil pourrait être modifié à mesure que de nouvelles directives du ministère de la Santé et des données probantes relatives aux risques de la COVID-19 sont disponibles.

Outil de dépistage de la COVID-19 pour l’école et service de garde d’enfants

 العربية (Arabe pdf - 307 KB) : أداة فحص كوفی د- 19 للمدارس وروضات الأطفال

Haut de la page

Processus lorsqu'une personne a testé positive à la COVID-19:

Santé publique Ottawa a pour objectif de prévenir la transmission de la COVID-19 et de protéger les enfants et le personnel des services de garde. Si quelqu’un dans un service de garde a obtenu un résultat positif de COVID-19, Santé publique Ottawa collaborera avec le service de garde pour réduire le risque de transmission de la COVID-19 en instaurant quelques ou toutes les mesures suivantes :

  • communiquer régulièrement avec le service de garde;
  • passer en revue et confirmer les mesures importantes visant à réduire le risque de propagation de la COVID-19, notamment :
    • effectuer un dépistage pour l’exposition ou les symptômes de la COVID-19 chez les enfants et le personnel;
    • rester à la maison si on est malade;
    • mettre en cohorte (regrouper et séparer) les enfants et le personnel;
    • nettoyer et désinfecter les surfaces;
    • utiliser un équipement de protection individuel au besoin (p. ex., un masque);
    • adopter une hygiène des mains adéquate;
    • afficher les mesures de santé publique appropriées (p. ex., lavage des mains, hygiène respiratoire);
    • maintenir la distanciation physique.
  • se rendre au service de garde et fournir des conseils supplémentaires au besoin;
  • fournir des recommandations sur le dépistage, conformément aux lignes directrices provinciales;
  • déterminer si le service de garde peut poursuivre ses activités et si des mesures additionnelles sont nécessaires
  • identifier les personnes susceptibles d’avoir été en contact avec la ou les personnes ayant reçu un diagnostic positif à la COVID-19;
  • communiquer avec les personnes infectées pour les conseiller;
  • en cas d’interruption des activités du service de garde dans le cadre de la gestion de la pandémie, déterminer la date à laquelle les activités pourront reprendre en toute sécurité;
  • aider le service de garde à s’assurer du maintien à long terme des pratiques importantes

 

Symptômes de la COVID-19 chez les enfants

 Lorsque vous évaluez les symptômes, veillez à déterminer s’ils sont nouveaux, s’ils s’aggravent ou s’ils diffèrent de l’état de santé de base ou de l’état habituel de votre enfant. Les symptômes associés à des problèmes de santé chroniques connus ou liés à d’autres causes ou affections connues ne devraient pas être pris en compte à moins qu’ils ne soient nouveaux, qu’ils ne soient différents ou qu’ils empirent.
Ce tableau ne remplace pas la nécessité d’effectuer le dépistage chaque jour avant d’envoyer l’enfant à l’école ou au service de garde. L’outil de dépistage sert de guide décisionnel pour aider les parents et les tuteurs à évaluer si leur enfant peut aller à l’école ou à au service de garde. Veuillez le remplir chaque jour pour chaque enfant.

 

Type Symptômes

Symptômes les plus fréquents de la COVID-19

  • Symptômes les plus courants associés à l’infection à la COVID-19
  • Les enfants qui présentent l’un de ces symptômes devraient rester à la maison, s’isoler et faire un test de dépistage de la COVID-19 dès que possible
 
  • Fièvre (température de 37,8 °C/100,0 °F ou plus)
  • Frissons
  • Toux (plus que d’habitude s’il s’agit d’une toux chronique) y compris la laryngite diphtérique « croup » (toux rauque, respiration sifflante) sans lien avec d’autres causes ou affections connues (par exemple, asthme, réaction respiratoire)
  • Essoufflement (dyspnée, incapacité à respirer profondément, respiration sifflante plus grave que d’habitude en cas d’essoufflement chronique) sans lien avec d’autres causes ou problèmes connus (par exemple l’asthme)
  • Baisse ou perte de l’odorat ou du goût (nouveau trouble de l’odorat ou du goût) sans lien avec d’autres causes ou affections connues (par exemple, polypes nasaux, allergies, troubles neurologiques)
  • Nausée, vomissements et (ou) diarrhée, sans lien avec d’autres causes ou affections connues (par exemple, vomissements transitoires dus à l’anxiété chez l’enfant, trouble vestibulaire chronique, syndrome du côlon irritable, maladie inflammatoire chronique de l’intestin, effet secondaire d’un médicament)
 

Autres symptômes de la COVID-19

  • Les enfants qui présentent un ou plusieurs de ces symptômes doivent rester à la maison et s’isoler.
  • Les enfants qui sont des contacts à haut risque* doivent subir un test de dépistage de la COVID-19 le plus tôt possible.
    • Les contacts du foyer (y compris les frères et sœurs) qui n’ont pas de symptômes et qui sont entièrement vaccinés* n’ont pas besoin de s’isoler. Les contacts du foyer qui présentent des symptômes OU qui ne sont pas entièrement vaccinés doivent s’isoler.
  • Les enfants qui ne sont pas des contacts à haut risque n’ont pas besoin de faire un dépistage, mais doivent rester à la maison jusqu’à ce que les symptômes s’améliorent pendant 24 heures.
    • Les contacts du foyer (y compris les frères et sœurs) qui n’ont pas de symptômes n’ont pas besoin de s’isoler et peuvent quitter le foyer. 
  • Mal de gorge (douleur ou difficulté à avaler) sans lien avec d’autres causes ou affections connues (par exemple, écoulement post-nasal, reflux gastro-œsophagien [reflux gastrique])
  • Nez bouché et (ou) écoulement nasal (congestion nasale et [ou] rhinorrhée) sans lien avec d’autres causes ou affections connues (par exemple, allergies saisonnières, retour à l’intérieur après avoir été exposé au froid, sinusite chronique qui demeure inchangée par rapport au point de référence, réaction respiratoire)
  • Conjonctivite (non liée à la blépharite ou à des orgelets récurrents)
  • Perte ou manque d’appétit (sans lien avec l’anxiété, la constipation)
  • Maux de tête qui sont nouveaux et persistants, inhabituels, inexpliqués ou de longue durée non liée à des causes ou à des affections connues (par exemple, céphalée de tension, migraines chroniques) et non liée 
  • Fatigue extrême, manque d’énergie ou malaise (inhabituel ou inattendu [non lié à d’autres causes ou problèmes connus ou à la réception d’un vaccin contre la COVID-19 au cours des 48 dernières heures]).
  • Douleurs musculaires (non expliquées ou inhabituelles [non liées à d’autres causes ou problèmes connus ou à la réception d’un vaccin contre la COVID-19 au cours des 48 dernières heures]).

 

Guides de décision - services de garde

  • mise à jour en cours - disponible bientôt

*Changements à l’auto-isolation pour les individus entièrement vaccinés (Nouvelles mises à jour - le 17 septembre 2021)

Si vous votre enfant présente des symptômes de la COVID-19: les membres du ménage qui ne présente aucun symptôme de COVID-19 et qui sont entièrement vacciné(e), n’ont pas à se placer en isolement en attendant de recevoir les résultats du test de dépistage de l’enfant symptomatique.

Remarque : Entièrement vacciné(e) signifie qu’il s’est écoulé au moins 14 jours depuis l’obtention:

  • d’une série complète d’un vaccin contre la COVID-19 ayant été approuvé par Santé Canada (p. ex., deux doses de Moderna, Pfizer BioNTech ou AstraZeneca/COVISHIELD, OU une dose de Janssen [Johnson & Johnson]) ou toute combinaison de ces vaccins OU
  • d’une ou deux dose(s) de vaccin contre la COVID-19 n’ayant pas été approuvé par Santé Canada (p. ex., Sinopharm) suivi d’une dose d’un vaccin à ARNm contre la COVID-19 ayant été autorisé par Santé Canada (p. ex., Pfizer-BioNTech ou Moderna); OU
  • trois doses d’un vaccin contre la COVID-19 n’ayant pas été autorisé par Santé Canada (p. ex., Abdala).

Si vous n’avez aucun symptôme de la COVID-19 et que vous avez été entièrement vacciné au moment de votre exposition à risque élevé à une personne atteinte de la COVID-19, vous n’avez pas besoin de vous isole à la maison ou dans la communauté. Cependant, il y a quelques exceptions.

Si une personne est entièrement vaccinée et développe des symptômes de COVID-19, cette personne doit s’auto-isoler et faire un test de dépistage.

Pour plus d’informations sur ce que vous devez faire si vous êtes un contact à haut risque de quelqu’un avec la COVID-19, visitez : COVID-19 contact à haut risque.

Haut de la page

Rôles

Rôle de Santé publique Ottawa

Conformément aux normes et aux directives provinciales, SPO assume le rôle suivant :

  • Gérer les cas et les éclosions de COVID-19.
  • Aider les fournisseurs de services de garde d’enfants locaux à respecter les directives provinciales liées à la COVID‑19.
  • Aider les fournisseurs de services de garde d’enfants locaux à respecter les directives et les règlements provinciaux.
  • Communiquer aux fournisseurs de services de garde d’enfants toute recommandation locale sur la prévention de la propagation de la COVID‑19.

Pour obtenir des renseignements sur les inspections sanitaires et la gestion des éclosions, visitez la page Web sur les éclosions dans les services de garde d’enfants.

Rôle du fournisseur de services de garde

  • Élaborer et mettre en œuvre des plans de réouverture conformément aux lignes directrices et aux recommandations du ministère de la Santé, du ministère de l’Éducation et de Santé publique Ottawa (SPO).
  • Communiquer avec les familles au sujet des mesures de prévention de la COVID-19 et de la façon dont les cas et les éclosions seront traités
  • Tenir des registres exacts des présences du personnel et des enfants, ainsi que des coordonnées à jour pour le personnel et les enfants, accessibles rapidement pour les enquêtes et les communications.
  • Faciliter la formation du personnel en ce qui concerne les mesures de prévention et de contrôle des éclosions et l’utilisation des équipements de protection individuelle.

Rôle des parents et des tuteurs

  • Tous les matins, même la fin de semaineévaluez votre enfant à l’aide de l’outil de dépistageCet outil vous aidera à décider s’il devrait aller au service de garde pour la journée ou s’il devrait commencer à s’isoler.  
  • Selon les recommandations de l’outil de dépistage, d’un fournisseur de soins de santé ou de Santé publique Ottawa (SPO), faites passer un test de dépistage de la COVID-19 à votre enfant.
  • Votre enfant doit rester à la maison en attendant de recevoir les résultats du test et s’il a été en contact rapproché avec un cas confirmé de COVID-19.  Les frères et sœurs, ainsi que les autres membres du ménage*, d’un enfant symptomatique qui a passé un test de dépistage doivent également s’isoler en attendant le résultat du test de l’enfant. 
  • Contactez le service de garde le plus tôt possible si votre enfant :
    • doit s’absenter parce qu’il présente des symptômes de la COVID-19;
    • a reçu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 et est présentement en isolement;
    • est en isolement car il a été en contact rapproché avec un cas confirmé de COVID-19.
  • Fournissez au service de garde les coordonnées à jour de chaque parents ou tuteurs ainsi que des personnes à contacter en cas d’urgence.
  • Informez le service de garde des troubles de santé de votre enfant, s’il en a (fournissez les documents appropriés si nécessaire).
  • Assurez-vous que votre enfant est à jour dans ses vaccins.
  • Dotez-vous d’un plan dans l’éventualité où votre enfant doit s’absenter du service de garde pour une période prolongée ou doit rentrer à la maison au cours de la journée
  • Lisez tous les messages de votre fournisseur de services de garde, de même que du ministère de l’Éducation et de Santé publique Ottawa et n’hésitez pas à engager le dialogue. Nous vous invitons également à consulter régulièrement le site Web « Soutenir les services de garde et de la petite enfance pendant la COVID-19 » pour obtenir des renseignements à jour.

  • Appelez le Centre d’information de Santé publique Ottawa (CISPO) au 613-580-6744 si vous avez des questions à propos d’une lettre reçue de la part de SPO.
  • À noter : Les parents et tuteurs n’ont PAS à contacter SPO pour déclarer qu’un enfant est malade, présente des symptômes de la COVID-19 ou a reçu un résultat négatif au test de dépistage. SPO contactera les parents et tuteurs au besoin.

Haut de la page

Avis de risque pour les services de garde et de la petite enfance

Lorsque des enfants de différentes familles fréquentent le même centre de service de garde/service de garde en milieu familial/centre ON y va, il y a un risque accru de transmission de la COVID-19. Les enfants infectés par le virus de la COVID-19 sont plus susceptibles que les adultes de contracter une infection bénigne ou de ne présenter aucun symptôme, mais ils peuvent quand même transmettre cette infection à d’autres enfants et à des adultes. Ainsi, les enfants qui contractent une infection dans un centre de service de garde/service de garde en milieu familial/centre ON y va peuvent exposer les personnes de leur ménage à la COVID-19. Ces organismes disposent d’un processus de dépistage pour aider à détecter une infection chez une personne qui présente des symptômes; cependant, ce processus de dépistage ne permet pas de détecter une infection chez les enfants ou les adultes qui ne présentent pas de symptôme au moment du dépistage.

Le risque d’infection grave par la COVID-19 augmente avec l’âge, en particulier au-delà de 50 ans. Les employés et les membres des familles plus âgés doivent tenir compte du risque qu’ils courent personnellement lorsqu’ils prennent des décisions concernant les services de garde et demeurer Social Avisé.

Haut de la page

Questions fréquemment posées

L'Outil de dépistage de la COVID-19

Quel outil d’auto-dépistage les fournisseurs de services de garde et de programme ON y va et les visiteurs essentiels devraient-ils utiliser avant d’entrer dans un service de garde et/ou un centre ON y va? 
L’outil de dépistage de la COVID-19 pour les lieux de travail (adultes) doit être utilisé par tous les employés et les visiteurs essentiels dans les 24heures avant de se rendre dans un service de garde et/ou un centre ON y va. 
Quel outil d’auto-dépistage les parents/tuteurs/aidants devraient-ils utiliser avant d’entrer dans un service de garde et/ou un centre ON y va? 
L’outil de dépistage de la COVID-19 pour les lieux de travail (adultes) doit être utilisé chaque jour par tous les parents/tuteurs/aidants avant de se rendre dans un service de garde et/ou un centre ON y va. 
Quel outil de dépistage devrait être utilisé pour les enfants avant d’entrer dans un service de garde et/ou un centre ON y va? 
L’outil de dépistage de la COVID-19 pour l’école et le service de garde d’enfants (enfants) doit être utilisé chaque jour pour chaque enfant avant de se rendre au service de garde et/ou un centre ON y va.
Qui doit effectuer un dépistage chaque jour avant d’entrer dans un service de garde et/ou un centre ON y va? 
Toutes les personnes, y compris les parents/tuteurs/aidants, les enfants, le personnel, les fournisseurs de services de garde et les visiteurs essentiels, qui entrent dans l’établissement doivent s’autoévaluer chaque jour avant d’arriver au service de garde et/ou centre ON y va.
Dois-je surveiller/dépister les symptômes de mon enfant la fin de semaine ou les jours fériés? 

Oui. SPO recommande de surveiller/dépister tous les membres du ménage pour des symptômes semblables à ceux de la COVID‑19, même les jours où votre enfant ne fréquente pas l’école ou le service de garde (par exemple, les fins de semaine, les jours fériés). L’enfant symptomatique, ainsi que tous les membres du ménage*, doivent procédez à l’auto-isolation dès l’apparition de symptômes et prendre rendez-vous pour un test de dépistage. 

Consultez le feuillet d’information « Après le dépistage… » pour obtenir de plus amples renseignements sur ce que vous devez faire en attendant les résultats du test. 

Haut de la page

Dépistage de la COVID-19 et résultats

Comment les services de garde seront informés si un enfant ou un membre du personnel recoit un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19? 

Le service de garde sera contacter dès que SPO prend connaissance d’un résultat positif afin d’entamer une enquête. 

Si SPO reçoit le résultat positif du test en dehors des heures d’ouverture, SPO communiquera avec le service de garde le jour suivant. Nous devons nous assurer que tout enfant ou membre du personnel qui reçoit un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19 ne se présente pas au service de garde le jour suivant. 

Il est possible qu’une personne qui reçoit un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19 obtienne ses résultats dans le portail virtuel avant de recevoir des nouvelles de SPO. Les parents/tuteurs ou les membres du personnel devraient communiquer avec le service de garde immédiatement. 

Santé publique Ottawa communiquera‑t‑elle avec moi si mon enfant reçoit un résultat positif à la COVID‑19?

Oui. Lorsqu’un enfant reçoit un résultat positif à la COVID-19, le parent ou le tuteur reçoit de l’information de la part de Santé publique Ottawa (SPO) par courriel, lettre ou message automatisé pour l’aviser du résultat positif de son enfant. Un employé de SPO est ensuite chargé d’assurer le suivi auprès du parent ou du tuteur de l’enfant.

Haut de la page

Symptômes/enfant malade

Un enfant présente un nouveau symptômedes plus fréquents de la COVID-19, après : 

  • avoir obtenu récemment un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 et terminé la période d’isolement requise. 

  • avoir obtenu récemment un résultat négatif suite à un symptôme semblable (mais qui a disparu depuis) ou un autre symptôme des plus fréquents de la COVID-19. 

L’enfant doit-il être testé de nouveau?

Oui. Si un enfant présente un ou plusieurs nouveaux symptômes des plus fréquent de la COVID-19, il doit se mettre en isolement et demander un test de dépistage dans un centre d’évaluation, et ce, même si l’enfant a récemment terminé une période d’isolement après avoir obtenu un résultat positif au test ou s’il a récemment reçu un résultat négatif.  

Un résultat négatif au test de dépistage de la COVID-19 signifie seulement qu’aucune quantité détectable du virus n’a été trouvée au moment du test. Il n’indique pas si la personne a été exposée ou non au virus après le test, ou encore juste avant le test, si elle en était aux premiers stades d’infection. Un test négatif ne peut donc pas prédire la probabilité qu’une personne soit infectieuse la semaine suivante.  

Si l’enfant fait l’objet d’un test de dépistage et que le résultat est positif, Santé publique Ottawa communiquera avec vous et vous donnera des conseils.  

Chaque membre du ménage* devra s’isoler jusqu’à ce que l’enfant soit évalué au Centre d’évaluation et, s’il est testé, jusqu’à ce que le résultat du test soit obtenu.

À quel moment un enfant qui a présenté un ou plusieurs des symptômes les plus fréquents de la COVID-19 peut-il retourner à l’école ou au service de garde?

L’enfant peut retourner à l’école ou au service de garde si : 

  • Il se fait tester et qu’il reçoit un résultat négatif au test de dépistage de la COVID19, ses symptômes s’améliorent depuis au moins 24 heures sans médicaments réduisant la fièvre, il ne fait plus de fièvre et se sent assez bien pour aller à l’école; 
  • OU, si l’enfant ne subit pas de test, 10 jours se sont passés depuis l’apparition du ou des symptômes, les symptômes s’améliorentdepuis au moins 24 heures sans médicaments réduisant la fièvre, l’enfant n’a pas de fièvre et il se sent mieux.   

  • OU, il reçoit un autre diagnostic de la part d’un professionnel de la santé.  

L’outil de dépistage ne devrait pas être rempli tant que l’un des critères susmentionnés ne sera pas satisfait, permettant ainsi de mettre fin à l’isolement. 

Les parents et les tuteurs devraient également compléter la lettre d’attestation pour le retour à l’école/au service de garde à la suite d’une maladie (pdf - 248 KB). 

À quel moment un enfant qui a présenté un ou plusieurs des autres symptômes de la COVID-19 peut-il retourner à l’école ou au service de garde?

Si votre enfant nest pas un contact à haut-risque, l’enfant peut retourner à l’école ou au service de garde si : 

  • ses symptômes s’améliorent depuis au moins 24 heures sans médicaments réduisant la fièvre et se sent assez bien pour aller à l’école; 

  • OU, il reçoit un autre diagnostic de la part d’un professionnel de la santé.  

L’outil de dépistage ne devrait pas être rempli tant que l’un des critères susmentionnés ne sera pas satisfait, permettant ainsi de mettre fin à l’isolement. 

Les parents et les tuteurs devraient également compléter la lettre d’attestation pour le retour à l’école/au service de garde à la suite d’une maladie (pdf - 248 KB). 

Mon enfant avait un ou plusieurs symptômes au cours de la fin de semaine. Il n’avait plus de symptômes le lundi matin. Mon enfant peut-il aller à l’école ou au service de garde? 

Même si les symptômes apparaissent un jour où votre enfant ne fréquente pas l’école ou le service de garde (par exemple, les fins de semaine, les jours fériés), dépendant des symptômes, votre enfant pourrait devoir rester à la maison et ne pourrait ne pas pouvoir retourner au service de garde ou à l’école jusqu’au moment où :  

Pour des symptômes les plus fréquents de la COVID-19: 

  • Il reçoit un résultat négatif au test de dépistage de la COVID-­19, OU;   

  • si l’enfant n’est pas soumis à un test de dépistage, 10 jours se sont écoulés depuis l’apparition du ou des symptômes, OU 

  • il reçoit un autre diagnostic de la part d’un professionnel de la santé;  

  • ET ses symptômes doivent s’être améliorés depuis au moins 24 heures sans l’utilisation de médicament pour réduire la fièvre. Dans le cas de vomissements et de diarrhée, SPO recommande que l’enfant ne retourne pas à l’école ou au service de garde avant qu’il ne se soit écoulé 48 heures depuis la disparition des symptômes. 

Tous les membres du ménage* doivent également s’auto-isoler jusqu’à temps de recevoir le résultat du test. 

Pour d’autres symptômes de la COVID-19: 

  • ses symptômes s’améliorent depuis au moins 24 heures et se sent assez bien pour aller au service de garde; 

  • OU, il reçoit un autre diagnostic de la part d’un professionnel de la santé.  

Les membre du ménage (dont les frères et sœurs) qui n’ont pas de symptômes (de la COVID-19 ou d’une autre maladie) n’ont pas à s’isoler et peuvent quitter leur domicile (le statut d’immunisation ne s’applique pas). 

Qui peut déterminer s’il y a eu amélioration de l’état de santé de l’enfant avant son retour à l’école ou service de garde? 

Les parents ou tuteurs ont la responsabilité de déterminer si les symptômes de leur enfant s’améliorent avant de retourner à l’école/au service de garde, une fois la période d’isolation complétée.  Les symptômes de votre enfant doivent s'améliorer depuis au moins 24 heures ou avoir disparu depuis 48 heures s’il y a eu vomissements ou diarrhée.  L’outil de dépistage de la COVID-19 pour  l’école et le service de garde vise à aider les parents et les tuteurs à décider si leur enfant peut aller ou non à l’école/au service de garde. Cet outil doit être utilisé quotidiennement avant d’aller à l’école/au service de garde pour chaque enfant.  Les parents et les tuteurs devraient également compléter la lettre d’attestation pour le retour à l’école/au service de garde à la suite d’une maladie (pdf - 248 KB). 

Veuillez consulter votre fournisseur de soins de santé ou appelez Télésanté Ontario au 1-866-797-0000. 

Haut de la page

Variants préoccupants

Les contacts

À quelle rapidité SPO peut-elle enquêter sur la transmission possible de la COVID-19 à d’autres personnes dans un service de garde à la suite d’un résultat positif?
SPO lance l’enquête le plus tôt possible. Elle communique avec le service de garde pour veiller à notifier cet établissement et pour demander de l’information sur les contacts rapprochés des personnes qui ont reçu un résultat positif au test de dépistage de la COVID19. L’information nécessaire peut comprendre la liste des groupes et des employés et des moyens de transport. SPO collabore avec les fournisseurs de service de garde, les membres du personnel et les parents ou tuteurs de l’enfant qui a reçu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 afin de déterminer où la personne pourrait avoir été infectée. Ces renseignements servent à déterminer quels enfants et/ou quels employés sont des contacts à haut risque. 
Que signifie “membre du ménage”? 

Les membres du ménage sont les personnes qui vivent avec la personne soumise à un dépistage, par exemple ses parents, ses frères et sœurs et ses colocataires ou qui lui ont prodigué des soins à domicile (bain, toilette, habillage, alimentation). Cela inclut les autres personnes qui peuvent avoir des contacts non protégés semblables avec vous (par exemple un partenaire vivant à un autre domicile ou une personne vous ayant rendu visite à l’intérieur pendant de longues périodes). 

Consultez le feuillet d’information « Après le dépistage… » pour obtenir de plus amples renseignements sur ce que vous devez faire en attendant les résultats du test. 

Quelles sont les exigences en matière d’isolement pour les membres du ménage* de personnes présentant un ou plusieurs: 

Tous les membres du ménage* d’une personne symptomatique, qui présente un ou plus des symptômes les plus férquent de la COVID-19, doivent s’isoler : 

  • pendant 10 jours à partir de la date de leur dernier contact avec la personne symptomatique, OU; 

  • jusqu’à ce que la personne symptomatique reçoive un résultat négatif au test de dépistage de la COVID­19, OU; 

  • que la personne symptomatique reçoive un autre diagnostic de la part d’un professionnel de la santé. 

Les membres du ménage* qui ne sont pas entièrement vaccinés doivent s’auto-isoler pendant 10jours après leur dernier contact avec l’enfant présentant des symptômes. Cette règle s’applique si l’enfant symptomatique est en mesure de s’auto-isoler du reste du ménage. Si les membres du ménage qui ne sont pas *entièrement vaccinés ne peuvent pas s’isoler de l’enfant symptomatique (ils entrent en contact avec lui ou partagent son espace de vie), alors les membres du ménage* doivent s’isoler pour une période pouvant aller jusqu’à 20 jours. Cet isolement de 20 jours s’explique du fait qu’une période d’isolement de 10 jours doit s’ajouter après la période d’isolement de 10 jours de l’enfant symptomatique (10 jours + 10 jours).  

 

Les membres du ménage qui sont *entièrement vaccinés et ne présentent aucun symptôme de la COVID-19 n’ont pas besoin de s’isoler.  Si le membre du ménage* entièrement vacciné développe des symptômes, il doit s’auto-isoler immédiatement et subir un test de dépistage. 

 

Les membres du ménage (dont les frères et sœurs) d’un enfant considéré comme contact à haut risque présentant au moins l’un de ces symptômes de la COVID-19, qui ne sont pas *entièrement vaccinés contre la COVID-19, ou les membres du ménage qui sont *entièrement vaccinés et qui présentent des symptômesdoivent rester à la maison et s’isoler jusqu’à ce que l’enfant symptomatique reçoive un résultat négatif au test de dépistage de la COVID-19. 

Consultez le document « Après le dépistage… » pour savoir quoi faire en attendant les résultats d’un test.

Haut de la page

Éclosions

Où Santé publique Ottawa signale-t-elle les éclosions dans les services de garde d’enfants?
SPO signale les éclosions confirmées dans son tableau de bord quotidien de la COVID-19, qui est actualisé tous les jours à 12 h 30.

Un service de garde en milieu familial peut‑il demeurer ouvert lorsqu’une personne qui réside dans la maison présente des symptômes de la COVID‑19?  

Non. Les services de garde en milieu familial doivent cesser toutes leurs activités si une personne qui réside dans la maison présente des symptômes de la COVID‑19, même si le fournisseur de services de garde est vacciné. Cela est dû au fait que les enfants ne sont probablement pas vaccinés. Consultez les Directives opérationnelles durant l’éclosion de la COVID‑19 sur la réouverture des services de garde pour savoir quand un service de garde en milieu familial peut rouvrir après le rétablissement d’une personne symptomatique résidant dans la maison. 

Si un enfant développe des symptômes de la COVID-19 pendant qu’il fréquente un service de garde en milieu familial ou un centre de service de garde, celui-ci peut-il demeurer ouvert?

Oui, le service de garde peut demeurer ouvert jusqu’à l’obtention des résultats du test de dépistage. Si l’enfant ne se soumet pas à un test de dépistage, le fournisseur de services de garde d’enfants à domicile doit communiquer avec SPO pour obtenir des directives.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur ce qui se produit lorsqu’un enfant développe des symptômes correspondant à la COVID-19 pendant qu’il fréquente le service de garde, consultez l’outil de décision intitulé Guide décisionnel pour les fournisseurs de service de garde lorsqu’un enfant symptomatique devient malade au service de garde. 

Haut de la page

Masques et protections occulaires

Que faire si mon enfant perd son masque ou n’en a pas pour le service de garde?

Les parents doivent veiller à ce que leur(s) enfant(s) reçoive(ent) deux ou trois masques propres chaque jour. Les parents et les tuteurs sont tenus de fournir un masque non médical ou un couvre‑visage à leur(s) enfant(s) tous les jours ainsi qu’un moyen de le ranger lorsqu’il n’est pas en utilisation.

Tous les enfants à partir de la première année sont tenus de porter un masque non médical ou un couvre‑visage lorsqu’ils se trouvent à l’intérieur d’un service de garde, y compris dans les couloirs. Les enfants plus jeunes (de l’âge de deux ans au jardin d’enfants) sont encouragés à porter un masque non médical ou un couvre‑visage lorsqu’ils se trouvent à l’intérieur d’un service de garde, y compris dans les couloirs, mais n’y sont pas obligés. Le port du masque n’est pas recommandé pour les enfants de moins de deux ans.

Que faire si un employé est allergique au masque médical fourni?
Si un employé est allergique ou a une sensibilité cutanée à un modèle particulier de masque médical qui lui a été fourni, l’employeur a la responsabilité de lui offrir un deuxième type de masque médical. En raison de l’efficacité incertaine du filtrage, un masque en tissu n’est pas une option appropriée dans le contexte professionnel. Les masques en tissu peuvent également provoquer une réaction allergique ou de sensibilité à cause des colorants ou des détergents utilisés sur eux. Si le port d’un masque médical pose un problème persistant, nous recommandons à l’employé de consulter un fournisseur de soins de santé pour un examen plus approfondi.

Les parents doivent-ils porter un masque lorsqu’ils déposent leur enfant devant le service de garde?

SPO recommande toutefois le port du masque lorsque la distanciation physique, avec des membres à l'extérieur de votre ménage, ne peut être maintenue.  Les directives concernant l’équipement de protection individuelle ne s’appliquent qu’aux adultes qui sont à l’intérieur du local de services de garde. 

Pense-t-on permettre aux membres du personnel de porter un masque en tissu à la place du masque médical obligatoire?

Comme les consignes concernant l’équipement de protection individuelle sont établies par le ministère de l’Éducation dans son document Directives opérationnelles durant l’éclosion de COVID-19 : Réouverture des services de garde d’enfants, nous vous recommandons de lui adresser directement vos questions à ce sujet à information.met@ontario.ca  

Un enfant de 1ère année ou plus qui passe la journée à l’école doit-il porter un masque au service de garde en milieu familial (avant et après l’école et pendant les journées pédagogiques et les jours de congé)?

Oui, tous les enfants de 1ère année et plus doivent porter un masque non médical ou en tissu à l'intérieur du services de garde, y compris dans les couloirs.

Les enfants en services de garde en milieu familial doivent-ils porter un masque pendant la prestation de services de garde?

Oui, tous les enfants présents (qu’ils soient ou non ceux du fournisseur) sont concernés par les consignes sur le port du masque. Si un enfant est sur place, mais n’est pas visé par les services de garde, il est considéré comme un occupant dans les directives.

Consultez la feuille de renseignements pour les agences de garde d’enfants en milieu familial sur le masque médical, la protection oculaire et le couvre-visage (non médical ou en tissu), fournie par le ministère de l’Éducation.

Nous avons trouvé d’autres types d’équipement de protection individuelle (masque avec visière, masque avec fenêtre en plastique). Peut-on en obtenir par l’intermédiaire de SPO ou du ministère de l’Éducation?
Comme les consignes concernant l’équipement de protection individuelle sont établies par le ministère de l’Éducation dans son document Directives opérationnelles durant l’éclosion de COVID-19 : Réouverture des services de garde d’enfants, nous vous recommandons de lui adresser directement vos questions à ce sujet à information.met@ontario.ca 
Un enfant de 1ère année ou plus est chez lui pendant la journée, mais au service de garde en milieu familial le soir. Doit-il porter un masque lorsqu’il est au service de garde?
Oui, tous les enfants de 1ère année et plus doivent porter un masque non médical ou en tissu dans le local de services de garde, y compris dans les couloirs. Il est prévu que le fournisseur détermine des exceptions raisonnables à cette obligation, par exemple dans les situations où un enfant ne tolère pas le masque, en cas de problème de santé, quand les enfants dorment, etc.
Le personnel et les enfants doivent-ils porter un masque à l’extérieur?
Les adultes et les enfants (1ère année et plus) doivent porter un masque à l’extérieur s’ils ne peuvent pas rester à une distance d’au moins deux mètres les uns des autres. Tous les jeunes enfants (de 2ans au jardin d’enfants) sont également encouragés à le faire, mais ce n’est pas obligatoire. Dans les espaces extérieurs partagés, les enfants doivent demeurer à au moins deux mètres de quiconque ne fait pas partie de leur groupe, y compris les membres des autres groupes.
Quels produits ou équipement de protection individuelle (EPI) Santé publique Ottawa recommande-t-elle pour réduire la formation de buée sur mon dispositif de protection oculaire lorsque je suis à l’extérieur?

Nous comprenons que les changements de température peuvent entraîner la formation de buée sur les dispositifs de protection oculaire. Santé publique Ottawa ne peut pas recommander de produits en particulier.  Votre fournisseur pourra sans doute vous recommander des solutions ou des produits.

Les fabricants proposent des protections oculaires ventilées (c’est-à-dire des lunettes de protection ventilées) pour réduire le problème de formation de buée. Il existe deux catégories de lunettes de protection ventilées : les lunettes à ventilation directe et les lunettes à ventilation indirecte. Ces dernières offrent la meilleure protection contre les éclaboussures, les aérosols et les gouttelettes respiratoires. Elles constituent le meilleur choix pour les travailleurs du secteur de l’éducation (tels que les fournisseurs de services de garde d'enfants, les éducateurs et les enseignants). 

Voici quelques conseils pour réduire la formation de buée, tout en privilégiant et en maintenant l’efficacité de l’EPI : 

  • assurez-vous que le dispositif de protection oculaire et le masque s’ajustent adéquatement sur votre visage et qu’ils offrent une bonne étanchéité sur les bords; 

  • choisissez une protection oculaire plus éloignée du visage (c.-à-d. un écran facial) pour éviter que le souffle chaud n’atteigne la barrière de protection oculaire (c.-à-d. un masque bien ajusté);  

  • ajustez le masque de façon à ce qu’il épouse bien l’arête du nez. 

Comme les consignes concernant l’EPI sont établies par le ministère de l’Éducation (Directives opérationnelles durant l’éclosion de COVID-19 : Réouverture des services de garde d’enfants), nous vous recommandons de lui adresser directement vos questions à ce sujet par courriel à l’adresse information.met@ontario.ca. 

Haut de la page

Renseignements généraux

Les fournisseurs de services de garde peuvent‑ils prendre des mesures et des précautions supplémentaires qui vont au‑delà de celles exigées par le ministère de l’Éducation

Oui - dans les limites duraisonnable et de la législation. Les fournisseurs de services de garde peuvent instaurer leurs propres politiques en plus des mesures recommandées par Santé publique Ottawa ou le Ministère s’ils sont d’avis qu’elles les protégeront mieux contre la propagation de la COVID‑19. Il leur incombe cependant de gérer l’administration et les conséquences de toute mesure supplémentaire qu’ils choisissent de mettre en place dans leurs installations. 

Les services de garde peuvent‑ils conserver les tapis dans leurs salles et, le cas échéant, quelles précautions devraient être prises? 

Oui, mais il est recommandé d’enlever les tapis, dans la mesure du possible. S’ils ne peuvent l’être, il est demise de passer l’aspirateur chaque jour et de les nettoyer à la vapeur régulièrement. En circonstances normales, il est recommandé de nettoyer les tapis et les moquettes à la vapeur quatre fois par année. Dans les circonstances actuelles, Santé Publique Ottawa recommande de le faire plus fréquemment si vous le pouvez. Pendant une éclosion, il est recommandé de rouler et de ranger les tapis et moquettes qui peuvent l’être. 

Y a-t-il des ressources à ma disposition si la santé mentale de mon enfant me préoccupe? 

Vous trouverez ci-dessous des ressources pour la santé mentale de votre enfant.
Existe‑t‑il des ressources en santé mentale pour le personnel des services de garde?
Voici quelques conseils afin de veiller à votre bien‑être  etsur la façon de protéger votre santé mentale. 
Santé publique Ottawa a-t-elle des ressources à l’intention des femmes enceintes qui ont un ou plusieurs enfants fréquentant actuellement un service de garde d’enfants?

Oui. Nous sommes conscients que de nombreux parents ou tuteurs réfléchiront avec soin afin de prendre la meilleure décision pour leur famille. Nous avons élaboré nos ressources en gardant en tête que la décision est difficile à prendre pour bon nombre de parents ou de tuteurs, car il y a beaucoup de facteurs à prendre en compte et tant d’incertitudes quant à l’avenir.

Pour obtenir des renseignements généraux sur la grossesse et l’allaitement pendant la COVID-19, veuillez consulter les Ressources pour les personnes enceintes et les parents pendant la COVID-19. 

Chaque situation familiale est différente, si vous avez d’autres questions ou préoccupations, veuillez communiquer avec votre fournisseur de soins de santé.

Quelle est l’exigence relative au nettoyage et à la désinfection des structures de jeu extérieures? 

Il n’est plus nécessaire de nettoyer et de désinfecter les structures de jeu extérieures entre chaque groupe, conformément aux Directives opérationnelles durant l’éclosion de la COVID-19. Santé publique Ottawa encourage les fournisseurs de services de garde à concentrer leurs efforts sur la bonne hygiène des mains, puisqu’il s’agit de l’une des mesures les plus efficaces pour réduire les risques de transmission par contact avec les surfaces.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur l’hygiène des mains des nourrissons et des jeunes enfants, consultez la page intitulée L’hygiène des mains chez les nourrissons et les jeunes enfants. 

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le nettoyage et la désinfection, consultez la page intitulée Nettoyage et désinfection dans les centres de garde d’enfants et les écoles. 

Est-il permis de chanter à l’intérieur dans le cadre des activités des services de garde et des programmes ON y va? 

SPO ne recommande pas de chanter en groupe à l’intérieur. 

La COVID-19 se propage d’une personne infectée à d’autres personnes par des gouttelettes respiratoires et des aérosols créés lorsque cette personne tousse, éternue, chante, crie ou parle. Les gouttelettes ou aérosols infectieux peuvent entrer en contact direct avec le nez, la bouche ou les yeux d’une autre personne ou être inhalés dans son nez, sa boucheet ses poumons. Le fait de chanter à l’intérieur avec un manque de distanciation et une ventilation inadéquate augmente le risque de transmission du virus de la COVID-19.  

Est-il permis de chanter à l’extérieur dans le cadre des activités des services de garde et des programmes ON y va? 

SPO ne recommande pas de chanter en groupe à l’extérieur. 

La direction du vent, la vitesse du vent et la disposition physique du groupe sont tous des facteurs à prendre en considération pour la transmission de la COVID19 lorsqu’il s’agit de chanter en groupe à l’extérieur. 

SPO recommande d’encourager des activités qui favorisent l’acquisition du langage chez l’enfant tout en respectant les lignes directrices en matière de sécurité ci-dessous : 

  • Préférez les options virtuelles aux rassemblements. 

  • Envisagez d’utiliser des enregistrements audio ou vidéo plutôt que des chants en direct ou de la musique pour instruments à vent ou cuivres. 

  • Le chant de groupe est fortement découragé. 

À titre de référence, la règlementation provinciale sur l’enseignement en personne ne fait pas de distinction entre les espaces d’enseignement intérieurs et extérieurs en ce qui concerne le chant. 

Quelles mesures sont en place dans les services de garde et de la petite enfance afin de réduire le risque de transmission de la COVID-19? 

Il y a de multiples mesures de protection de la santé publiquimpliqué afin de réduire le risque de transmission de la COVID-19 au sein des services de garde et de la petite enfance.  Certaines de ces mesures inclues; réduire la taille des groupes, dépistage des enfants et du personnel afin de veiller à ce que les personnes malades restent chez elles, porter un masque et garder nos distances, adapter les horaires de travail, surveiller assidûment le respect de l’hygiène des mains, et intervenir rapidement pour informer les contacts étroits lorsqu’une personne reçoit un résultat positif confirmé à la COVID-19.  

Pour plus d’informations, veuillez consulter l’Avis de risque pour les services de garde et de la petite enfance.

Quels produits nettoyants et/ou désinfectants sont recommandés par SPO? 

Bien que Santé publique Ottawa ne peut faire la recommandation de produits ou désinfectants, nous encourageons les fournisseurs de service de garde à suivre les exigences et les directives du fabricant pour lutilisation. La liste des produits désinfectants efficaces pour la COVID-19 sont approuvés et disponible sur le site de Santé Canada. 

Toutefois, il est à noter que les produits vaporisateurs ne sont pas recommandés due au risque dinhalation (voir Ministère du Travail, de la Formation et du Développement des compétences). Les produits chimiques vaporisés devraient être évités et léquipement de protection individuel (ÉPI) approprié devrait être porté. 

Les fournisseurs de services de garde doivent-ils tenir un registre sur le dépistage des membres du personnel?  

Oui. Les fournisseurs de services de garde doivent valider la preuve que les membres du personnel ont dûment rempli l’outil de dépistage.  

Haut de la page

Services de la petite enfance 

Les centres pour l’enfant et la famille ON y va proposent divers types de programmes, que ce soit à l’intérieur, à l’extérieur et/ou en mode virtuel.  Avant de vous présenter à un centre, vérifiez bien si le programme se donne toujours, et dans quelle formule en fonction de la Directives opérationnelles COVID-19 pour les centres ON y va la plus récente ainsi que le Plan d’action pour le déconfinement du gouvernement de l’Ontario 

Les programmes ON y va offert en personne appliquent les mesures suivantes pour diminuer les risques de transmission : 

  • Taille des groupes limitée en fonction des directives du gouvernement de l’Ontario (selon l’étape du Plan d’action pour le déconfinementet regroupement des participants. 
  • Santé publique Ottawa souhaite rappeler aux fournisseurs, ainsi qu’à la population, que toute augmentation du nombre de contacts au sein d’un même groupe accroît les risques de transmission de la COVID-19, et qu’il est préférable de constituer de petits groupes. 
  • Inscription préalable obligatoire pour tous les participants (en ligne ou par téléphone) afin que l’on puisse communiquer à l’avance chacune des mesures importantes de santé et de sécurité pour la participation en personne. 
  • Obligation pour chaque participant de remplir l’outil de dépistage chaque jour avant de fréquenter un programme ON y va. Une procédure de dépistage active (sur place) doit être prévue pour les personnes qui n’ont pas rempli le questionnaire avant de se présenter. 

Adultes (personnel, visiteurs et parents) : Outil de dépistage de la COVID-19 pour les lieux de travail 

Les locaux des centres ON y va doivent être nettoyés quotidiennement. Au minimum, un nettoyage et une désinfection deux fois par jour sont suggérés; cependant, un nettoyage et une désinfection plus fréquents peuvent être nécessaires, en fonction de la fréquence d'utilisation et de l'étendue de la saleté.  On invite par ailleurs les fournisseurs à promouvoir l’adoption d’une routine d’hygiène des mains appropriée et régulière, soit avant et après l’utilisation de jouets, d’équipement et de matériel. 

Les objets partagés (jouets, équipement, etc.) et les espaces communs (locaux, salles de bain, etc.) doivent aussi être nettoyés et désinfectés quotidiennement, toutefois le risque associé à la transmission avec des objets partagés est faible. Au lieu de nettoyer régulièrement les objets partagés, l'accent devrait être mis sur l'hygiène des mains et l'étiquette respiratoire pour réduire le risque d'infection lié à l'équipement partagé.  

Pour obtenir de l’information sur les programmes ON y va, consultez la page Web sur les services à la petite enfance de la Ville d’Ottawa.

Puis-je apporter mes propres collations au centre pour l’enfant et la famille ON y va? 
Oui. Les participants peuvent apporter de quoi boire et manger, mais il ne peut y avoir aucun partage entre les participants. De plus, la nourriture et les boissons doivent être consommées au moment prévu pour les collations et les repas, et respecter les restrictions relatives aux allergies imposées par le centre. 
Est-il plus sûr de réaliser les programmes des centres pour l’enfant et la famille ON y va à l’extérieur qu’à l’intérieur? 

Les programmes extérieurs sont fortement encouragés puisqu’ils permettent d’organiser facilement des activités sûres où la distanciation physique est respectée. Lorsqu’un programme est offert dans un lieu partagé (ex. : un parc), les fournisseurs doivent respecter les recommandations de santé publique : 

  • Lorsque les activités se déroulent à l’extérieur, les fournisseurs doivent respecter les limites établies par le gouvernement de l’Ontario et les règlements municipaux en ce qui concerne les rassemblements; 

  • Le port du masque est fortement recommandé à l’extérieur pour les adultes et les enfants (plus de deux ans) s’il est difficile de maintenir une distance physique d’au moins deux mètres (six pieds) entre les personnes; 

  • Il est conseillé d’encourager une bonne hygiène des mains avant et après l’utilisation des structures extérieures communes.

Les membres du personnel des centres pour lenfant et la famille ON y va doivent-ils porter de l’équipement de protection individuel? 
Oui. Les employés doivent porter des masques médicaux et une protection oculaire (écran facial ou lunettes étanches) lorsqu’ils sont dans un centre ON y va, y compris dans les couloirs.  Les masques médicaux doivent être porter par les employés des centre ON y va lorsqu’à l’extérieur, quand il est impossible de se tenir à au moins 2 mètres (6 pieds) des autresCes équipements, qui visent à réduire le risque de propagation de la COVID19 dans les centres ON y va, sont très importants, surtout lors des interactions avec de jeunes enfants (moins de deux ans) qui ne portent pas de masque. 
Les enfants qui fréquentent un centre pour lenfant et la famille ON y va interagiront-ils avec d’autres enfants? 

Oui. Par contre, lors de la prestation des programmes et des servicesles centres doivent obligatoirement appliquer une politique assurant le maintien d’une distance d’au moins 2 mètres (6 pieds) entre les participants 

NoteCes exigences ne s’appliquent pas aux parents et aux enfants qui vivent sous le même toit. 

Comment les équipes des centres ON y va doivent-elles s’y prendre pour signaler un cas confirmé de COVID19 (résultat positif à un test de dépistage) chez un membre du personnel, un enfant, un parent, un tuteur ou un visiteur essentiel? 

Pour toute question sur la santé publique ou sur le fonctionnement durant la crise de la COVID19, 

appeler au 613-580-6744. 

Pour signaler un cas confirmé de COVID19 au sein de l’équipe, chez un parent ou chez un enfant ayant participé aux programmes OU pour poser une question à ce sujet, les fournisseurs de programmes ON y va doivent appeler sans tarder à la ligne de signalement des éclosions de SPO au 613-580-2424, poste 263257 jours sur 7de 8 h 30 à 18 h ou, en dehors des heures normalesau 31(demander à parler à l’inspecteur de la santé publique de garde) 

Les centres ON y va doivent-ils tenir un registre du dépistage des parents/tuteurs et des enfants? 

Non. Il n’est pas nécessaire que les centres ON y va tiennent un registre du dépistage quotidien des parents/tuteurs et des enfants. Ils doivent cependant tenir un registre des présences et des coordonnées afin de faciliter la recherche des contacts, au besoin. 

Les centres ON y va doivent-ils tenir un registre du dépistage des membres du personnel, des stagiaires et des visiteurs essentiels (à l’exception des parents ou tuteurs et des enfants)? 

Non. Il n’est pas nécessaire que les centres ON y va tiennent un registre du dépistage quotidien des parents/tuteurs et des enfants. Ils doivent cependant tenir un registre des présences et des coordonnées afin de faciliter la recherche des contacts, au besoin.

Haut de la page

Informations pour parents

Voici quelques messages clés que les parents et les tuteurs doivent passer en revue avec leur enfant avant d’aller en le service de garde :

  • Restez à la maison lorsque vous êtes malade, même si les symptômes sont légers. Restez chez vous pour éviter de propager ta maladie à d’autres personnes.
  • Veillez à ce que les effets personnels et la nourriture ne soient pas partagés avec les enfants et le personnel.
  • Pratiquez l’accueil « sans contact » avec les amis et les membres du personnel. Partageons un signe de la main et non nos germes.
  • Couvrez votre toux et vos éternuements avec un mouchoir ou avec le haut de votre bras, et non avec vos mains! Jettez le mouchoir, et lavez-vous les mains immédiatement.
  • Si vous ne vous sentez pas bien, dites-le à quelqu’un.
  • Évitez de toucher votre visage. Nous pouvons facilement transmettre les germes de nos mains à notre masque ou à notre visage.
  • Apportez votre propre bouteille d’eau de la maison pour rester hydraté tout au long de la journée.
  • Lorsque vous ne portez pas de masque, la distanciation physique est particulièrement importante pour vous maintenir en bonne santé, vous et vos amis.
  • Demandez de l’aide si vous en as besoin. Il est normal de ne PAS se sentir bien. Consultez certains de nos soutiens de bien-être mental.
  •  Assurez-vous que vos immunisations sont à jour.       

Hygiène des mains

La santé d’Ottawa entre vos mains - Vidéo

L’hygiène des mains est l’un des moyens les plus efficaces pour arrêter la propagation des germes. Il faut apprendre aux enfants quand et comment se laver correctement les mains. Il est important que chacun se lave souvent les mains à l’eau et au savon ou utilise un désinfectant pour les mains.

Masques

Quel est le meilleur masque pour moi? - Vidéo

Le port d’un masque en tissu (non médical) aide à prévenir la propagation de la COVID-19 et contribue à protéger les personnes qui vous entourent. Lorsque vous portez un masque, vous contribuez à protéger les autres personnes. Lorsque d’autres personnes portent un masque, elles contribuent à vous protéger.

Les enfants de 2 ans au jardin d'enfant seront encouragés à porter un masque dans les espaces intérieurs, mais ils n’y seront pas obligés. Consultez notre page sur les Masques pour obtenir des informations supplémentaires sur la façon de porter un masque en tissu (non médical) et de le ranger en toute sécurité lorsqu’il n’est pas utilisé. Questions fréquemment posées sur le port de masque.

Distanciation physique

La distanciation physique physique consiste à faire le nécessaire pour limiter le nombre de personnes que vous croisez hors de votre cercle social et de votre ménage, en veillant à garder, chaque fois que vous le pouvez, un écart de plus de 2 mètres avec ceux et celles que vous croisez, ce qui permet de limiter la propagation de la COVID-19.

La distanciation physique contribue à limiter la propagation de l’infection lorsqu’elle est utilisée avec les autres mesures de santé publique telles que le lavage des mains, le port d’un masque et le fait de rester à la maison lorsqu’on est malade.

Haut de la page

Soutiens au bien-être mental

Prenez soin de votre santé mentale aussi - Video

Prenez soin de vous. Il est normal de ne PAS se sentir bien. Sachez que de l’aide est disponible, et nous vous encourageons à en demander quand vous en avez besoin.

Ressources en matière de santé mentale pour le personnel des services de garde d'enfants et de la petite enfance

Haut de la page

Liens utiles et resources:

  • Santé Publique Ottawa: 

Consultez la page Soutenir les écoles pendant la COVID-19 pour autres ressources.

Pour réussir à vivre avec la présence du virus, il nous faut continuer d’être Social Avisé et reconnaître que chacun a son rôle à jouer pour limiter sa propagation.

Coordonnées

Ligne d'information provinciale sur les vaccins

  • 7 jours sur 7, de 8 h à 20 h
  • Appelez si vous avez des questions sur le programme de vaccination COVID-19 de l'Ontario.
  • Le service est disponible en plusieurs langues.
  • Téléphone : 1-888-999-6488
  • ATS :1-866-797-0007

La ligne téléphonique COVID-19 de Santé publique Ottawa

  • Lundi au vendredi, de 8 h à 16 h 30 
  • La traduction est disponible en plusieurs langues
  • Téléphone: 613-580-6744 suivez les instructions pour contacter la ligne téléphonique COVID-19
  • ATS : 613-580-9656

Services d'urgence

  • Si vous êtes en détresse (par exemple, si vous avez des difficultés respiratoires importantes, des douleurs thoraciques, si vous vous évanouissez ou si les symptômes d’une maladie chronique s’aggravent considérablement), ne vous rendez pas au Centre d’évaluation ou dans une Clinique de soins COVID-19. Rendez-vous aux Services d’urgence le plus près ou composez le 9-1-1.

Vous voyez quelqu'un qui ne respecte pas les règles de la COVID-19?

Comment accéder à l'aide pendant COVID-19

  • Le 211 Ontario peut vous aider à trouver du soutien pendant la COVID-19
  • Téléphone : 2-1-1

Information connexes

Autres langues

Traduction automatique par Google

akhbaar somali kuqoran
المعلومات المكتوبة باللغة العربية
简体中文资料

Contactez Nous