La grippe

Dernière révision : Le 22 septembre 2022

Traduisez ce site à l'aide de Google Traduction en  简体中文Españolاللغة العربية,  soomaali, et autres langues.

Cette page Web est actuellement en cours de mise à jour. Revenez bientôt pour obtenir des informations au sujet de la saison grippale de 2022-2023.

Cette année, les vaccins contre la grippe sont disponibles dans les pharmacies et chez les médecins de famille d'Ottawa.

Il est important de vous faire immuniser chaque année contre la grippe saisonnière pour assurer votre santé ainsi que celle de votre famille et des groupes à risque élevé de votre communauté. Le vaccin contribue aussi à réduire la charge du système de santé canadien, qui connaît actuellement une situation sans précédent. Il ne vous protégera pas contre la COVID-19, mais il diminuera le risque que vous contractiez les deux virus en même temps, ce qui pourrait entraîner des complications.

Est-ce que les enfants ayant déjà reçu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 peuvent être vaccinées contre COVID-19?

Qu'est-ce que la grippe ?

La grippe saisonnière, ou influenza, est une infection contagieuse commune touchant le nez, la gorge et les poumons. Elle se transmet par les gouttelettes projetées quand une personne infectée tousse ou éternue. Vous pouvez attraper la grippe en serrant la main d’une personne infectée, ou encore en portant vos mains à vos yeux, à votre nez ou à votre bouche après avoir touché une surface contaminée. Les symptômes grippaux peuvent prendre la forme d’une poussée ou d’une sensation de fièvre, d’une toux ou de maux de gorge. Les personnes infectées présentent souvent un écoulement nasal, de la congestion nasale, des maux de tête, des douleurs musculaires et des frissons. La grippe peut également s’accompagner d’une fatigue inhabituelle et d'une perte d’appétit. Certaines personnes, en particulier les enfants, peuvent avoir des nausées, des vomissements ou de la diarrhée. La plupart des malades se rétablissent en 7 à 10 jours, mais certains groupes sont plus susceptibles d’avoir des complications importantes, comme une pneumonie ou la mort. La grippe peut aussi exacerber certaines conditions chroniques, dont les cardiopathies. Le Comité consultatif national de l’immunisation estime qu’en moyenne, la grippe est associée à 3 500 décès par année au Canada. C’est pourquoi il recommande que toute la population de 6 mois et plus soit vaccinée annuellement, surtout les groupes suivants :

  1. Personnes présentant un risque élevé de complications ou d’hospitalisation liées à la grippe :
    • Femmes enceintes
    • Adultes de 65 ans ou plus
    • Personnes résidant dans une maison de soins infirmiers ou un établissement de soins de longue durée
    • Enfants de six à 59 mois
    • Autochtones
    • Personnes de six mois ou plus ayant une affection chronique :
      • Maladie cardiaque ou pulmonaire
      • Diabète sucré ou autre maladie métabolique
      • Cancer
      • Maladie ou médicament ayant un effet immunosuppresseur
      • Néphropathie
      • Anémie ou hémoglobinopathie
      • Trouble neurologique ou neurodéveloppemental
      • Obésité morbide (indice de masse corporelle de 40 ou plus)
      • Enfants et adolescents (6 mois à 18 ans) recevant un traitement prolongé à l’acide acétylsalicylique
  2. Personnes susceptibles de transmettre le virus aux groupes à risque élevé :
    • Travailleurs de la santé et fournisseurs de soins en établissement et en milieu communautaire
    • Contacts familiaux (adultes et enfants) des personnes à risque élevé de complications
    • Personnes s’occupant d’enfants de quatre ans ou moins
    • Membres d’un ménage prévoyant d’accueillir un nouveau-né durant la saison de la grippe
    • Personnes fournissant des services à des groupes à risque élevé dans un milieu fermé ou relativement fermé (ex. : équipage de navire)
  3. Personnes fournissant des services communautaires essentiels
  4. Personnes travaillant dans l’industrie avicole

En raison de la pandémie de COVID-19, il est particulièrement important pour les groupes à risque élevé de recevoir le vaccin contre la grippe cette année pour limiter le risque de contracter les deux virus en même temps. Toute personne âgée de six mois ou plus qui habite, travaille ou étudie en Ontario peut recevoir gratuitement un vaccin financé par le secteur public.

 

Prévention de la grippe

Le meilleur moyen pour vous protéger est de vous faire vacciner contre la grippe. En recevant le vaccin rapidement, vous maximisez vos chances de ne pas l’attraper. La grippe est une infection virale qui peut toucher tout le monde et entraîner de graves complications. La grippe est plus qu’un simple rhume : vous pourriez avoir à vous absenter de l’école ou du travail, ou rater une célébration ou même les Fêtes, voire vous retrouver à l’hôpital.

Le vaccin aide votre corps à se défendre contre la grippe. Il lui permettra de combattre l’infection si vous entrez en contact avec le virus. Ainsi, vous ne souffrirez pas de la grippe ou n’aurez que des symptômes mineurs. Chaque année, de nouvelles souches grippales font leur apparition. Les chercheurs déterminent celles qui sont les plus susceptibles de se propager au cours de l’année et produisent un vaccin y correspondant. C’est pourquoi il est important de se faire vacciner chaque automne.

Lorsque vous vous faites vacciner contre la grippe, tout le monde y gagne. Plus le nombre de personnes immunisées est élevé, plus le risque de propagation du virus est bas, ce qui permet de protéger les groupes les plus vulnérables comme les enfants de moins de 5 ans, les adultes de 65 ans et plus, les personnes enceintes et les personnes atteintes du VIH/sida ou de maladies chroniques comme le diabète ou le cancer. 

Faites-vous vacciner, et n’oubliez pas d’être social avisé :

  • – Apportez et portez toujours un masque ou un couvre-visage  lorsqu’il est nécessaire de le faire et que vous ne pouvez pas garder un écart de 2 mètres (6 pieds) par rapport aux autres.
  • – Vérifiez votre état de santé.
  • - Isolez-vous lorsque vous êtes malade (et faites-vous tester immédiatement si vous présentez des symptômes de la COVID).
  • – Signalez à vos amis et à votre famille votre enthousiasme à être à jour et d'avoir reçu toutes les doses recommandées du vaccin contre la COVID-19, y compris toute(s) dose(s) de rappel et encouragez-les à se faire vacciner.
  • É – Éliminez les risques en vous tenant à deux mètres (six pieds) des personnes qui ne font pas partie de votre foyer.

Téléchargez notre fiche d’information « Ce que vous devez savoir sur la COVID-19 ».

Si vous êtes en détresse (par exemple, si vous avez des difficultés respiratoires importantes, des douleurs thoraciques, si vous vous évanouissez ou si les symptômes d’une maladie chronique s’aggravent considérablement), ne vous rendez pas au Centre d’évaluation ou dans une Clinique de soins COVID-19. Rendez-vous aux Services d’urgence le plus près ou composez le 9-1-1.

Pharmacies participantes

Cette page Web est actuellement en cours de mise à jour. Revenez bientôt pour obtenir des informations au sujet de la saison grippale de 2022-2023.

Disponibilité du vaccin
Voici les groupes d’âge admissibles à un vaccin financé par le secteur public:
Groupe d’âge Vaccin quadrivalent inactivé (VQI) 
FluLaval Tetra
Vaccin quadrivalent inactivé (VQI)
FluzoneMD Quadrivalent
Vaccin quadrivalent inactivé (VQI)
FlucelvaxMD Quad
Vaccin quadrivalent inactivé (VQI) 
AfluriaMD Tetra
VQI à haute dose
FluzoneMD Haute dose Quadrivalent
VTI-Adj
FluadMD
six mois à
un an
 oui  oui  non  non  non  non
deux à quatre ans   oui  oui  oui  non  non  non
cinq à 64 ans oui  oui  oui  oui  non  non
65 ans et plus  oui  oui  oui  oui  oui  oui

Le vaccin FluMistMD Quadrivalent (AstraZeneca) a été approuvé, mais il ne sera pas financé par le secteur public pour la saison de la grippe 2021-2022.

Les enfants âgés de six mois à moins de 9 ans qui n’ont encore jamais reçu de vaccin contre la grippe doivent recevoir deux doses à au moins quatre semaines d’intervalle. Les personnes de six mois et plus (enfants et adultes) qui ont reçu au moins une dose au cours de l’année précédente devraient en recevoir une nouvelle chaque saison de la grippe subséquente.

Le vaccin quadrivalent inactivé (VQI) à dose standard convient à toute personne d’au moins six mois, y compris les adultes de plus de 65 ans.

Le VQI offre une protection contre quatre souches : deux virus de la grippe A et deux virus de la grippe B. Le vaccin trivalent inactivé (VTI) offre une protection contre deux virus de la grippe A et un virus de la grippe B.

Le VQI FluzoneMD Haute dose est aussi offert aux personnes de 65 ans et plus. Il contient une plus grande quantité d’antigènes par souche que les autres vaccins. Son profil d’innocuité et d’immunogénicité est semblable à celui du VTI à haute dose précédemment autorisé. Le Comité consultatif national de l’immunisation recommande aux Canadiens de choisir le vaccin à haute dose plutôt qu’un autre lorsqu’ils en ont l’option, car la souche A H3N2 est particulièrement virulente et ce vaccin offre une meilleure protection aux personnes de 65 ans et plus. Il souligne toutefois de ne pas hésiter à recevoir un autre vaccin convenant à son groupe d’âge selon la disponibilité. Il n’y a en outre pas d’ordre de préférence pour le VQI à haute dose et le VTI avec adjuvant (VTI-Adj) chez les personnes de 65 ans et plus. Tous les vaccins – VQI à dose standard et à haute dose et VTI-Adj – offrent une protection contre la grippe à ce groupe d’âge; l’important est qu’il soit immunisé, quel que soit le vaccin utilisé.

Chapitre sur la grippe du Guide canadien d’immunisation et Déclaration sur la vaccination antigrippale pour la saison 2021-2022

Précautions du vaccin

Le vaccin contre la grippe est sécuritaire pour toutes les personnes de 6 mois et plus, à moins d’une contre-indication.

Il peut être administré sans problème pendant la grossesse et l’allaitement maternel.

Le vaccin n’est pas dangereux pour les personnes allergiques aux œufs; il n’est pas nécessaire de prendre des précautions particulières ou de subir un examen.

Raisons de ne pas recevoir le vaccin contre la grippe :

  • Vous avez déjà eu une réaction allergique grave (anaphylaxie) à un composant du vaccin (autre que les œufs). Vous pourriez potentiellement recevoir un autre vaccin contre la grippe ne contenant pas ce composant.
  • Vous avez déjà eu une réaction allergique grave (anaphylaxie) à un vaccin contre la grippe. Vous devriez consulter un allergologue avant d’en recevoir un nouveau.
  • Vous êtes gravement malade. Attendez de vous porter mieux.
  • Vous avez précédemment développé le syndrome de Guillain-Barré (SGB) dans les 6 semaines suivant l’administration d’un vaccin contre la grippe et aucune autre cause n’a été trouvée. Vous pourriez devoir consulter un médecin.

On pourrait aussi vous demander de consulter un médecin si vous avez déjà souffert d’un syndrome oculorespiratoire grave (difficultés à respirer ou respiration sifflante) après un vaccin contre la grippe saisonnière ou si vous avez un trouble hémostatique.

Rapports

Le tableau de bord donne un aperçu des infections respiratoires, des éclosions respiratoires et des éclosions entériques dans la ville d'Ottawa pendant la saison de la grippe. Pour en savoir plus sur la situation de l'influenza dans la province, consultez le Bulletin sur les pathogènes respiratoires en Ontario. À l’échelle du Canada, voyez le rapport ÉpiGrippe. Il existe également une carte présentant par régions les données de surveillance syndromique des affections pseudo-grippales (APG), y compris les admissions à l’hôpital et à l’urgence.

Jusqu’à présent, les mesures de santé publique pour combattre la COVID-19 ont grandement réduit la propagation de la grippe. Afin de prévenir la COVID-19 et la grippe et de protéger la communauté, nous vous prions de continuer à suivre les mesures sanitaires. Visitez notre page d’information sur la grippe pour savoir comment obtenir le vaccin.

Le tableau de bord est mis à jour tous les mardis pendant la saison de la grippe.

La saison grippale 2021-2022 est terminée. Les mises à jour du tableau de bord recommenceront lorsque la saison grippale 2022-2023 débutera.

Les tableaux de données suivants peuvent être téléchargé sur Ottawa ouverte:

Document pertinents:

Pour accéder au rapport Power BI à l’aide d’un clavier à partir de la page principale du tableau de bord de la COVID-19, appuyez une fois sur la touche Tab après le lien « en mode plein écran » et appuyez sur Ctrl + Entrée. Une petite boîte apparaîtra dans le coin supérieur gauche du rapport. Appuyez trois fois sur la touche Tab pour naviguer les options et vous serez alors dans le rapport. À partir d’ici, vous pouvez naviguer dans son contenu à l’aide de la touche Tab et des autres raccourcis clavier présentés dans le document Raccourcis clavier dans les rapports Power BI.

 

Vous avez des difficultés à visualiser le rapport ? Essayez de le consulter en mode plein écran.

Saison antérieure (2020-2021)
L'activité grippale chez les résidents d'Ottawa a été minime en 2020-2021. Le pourcentage de positivité n'a pas dépassé 5 % pendant au moins deux semaines consécutives. On estime que les mesures de santé publique pour combattre la COVID-19 prises en 2020-2021 ont considérablement réduit l'activité grippale au cours de la saison grippale 2020-2021.

Saisons antérieures des années 2013-2014 aux années 2018-2019

Graphique représentant le nombre de cas de grippe confirmé en laboratoire à Ottawa, par saison de grippe, de 2013-2014 à 2018-2019

Graphique présentant le nombre de cas d’influenza confirmés en laboratoire par semaine d’activité grippale. Le graphique comprend six courbes représentant les cas d’influenza des six saisons précédentes. Les données sont résumées dans le tableau 1.

Les dates pour les semaines de surveillance de la grippe (semaines de grippe) changent légèrement chaque saison. Pour faciliter l'interprétation, seules les dates pour les semaines de grippe en 2018-2019 sont présentées dans la figure 1. Visitez Calandrier des rapports hebdomadaires du programme FluWatch pour connaître les dates des semaines de la saison en cours. 

Calendrier des rapports hebdomadaires du programme FluWatch

Données
 Figure Data Table

 Semaine

2013-2014

2014-2015

2015-2016

2016-2017

2017-2018

2018-2019

35

0

0

0

1

0

 

36

0

0

0

0

2

 

37

0

0

0

1

0

 

38

0

0

0

1

1

 

39

0

0

3

0

1

 

40

0

0

0

0

0

 

41

0

0

1

1

3

 

42

0

1

1

0

0

 

43

0

0

1

0

1

 

44

2

0

0

1

0

 

45

0

1

1

2

0

 

46

0

0

0

1

4

 

47

0

0

1

2

3

 

48

4

5

1

5

9

 

49

7

7

4

10

3

 

50

6

21

1

14

13

 

51

24

51

5

42

25

 

52

33

65

4

60

36

 

1

47

97

3

61

72

 

2

45

98

7

50

85

 

3

30

74

5

39

76

 

4

20

56

14

34

59

 

5

11

63

18

38

62

 

6

16

53

29

35

89

 

7

6

46

41

28

106

 

8

6

49

54

25

118

 

9

4

26

56

27

117

 

10

5

34

61

16

72

 

11

13

44

63

25

46

 

12

12

38

23

12

41

 

13

10

24

24

19

39

 

14

9

12

19

11

36

 

15

12

14

14

12

28

 

16

17

14

13

11

13

 

17

12

10

11

14

8

 

18

7

14

9

7

8

 

19

11

2

12

1

5

 

20

8

3

2

7

2

 

21

18

0

3

2

0

 

22

5

0

2

2

0

 

23

2

1

0

1

1

 

24

0

0

0

0

0

 

25

0

0

0

1

0

 

26

1

0

0

1

0

 

27

0

1

0

0

0

 

28

0

0

0

0

0

 

29

0

0

0

2

0

 

30

1

0

0

0

0

 

31

0

0

0

0

0

 

32

0

0

0

0

1

 

33

0

0

0

0

1

 

34

0

0

0

0

1

 
Souche(s) grippale(s) dominante(s)& principales périodes d’activité grippale
 

2013 - 2014

2014 - 2015

2015 - 2016

2016 - 2017

2017 - 2018

 2018 - 2019

Souche(s) grippale(s) dominante(s)

A/H1N1

A/H3N2

A/H1N1

A/H3N2

A/H3N2 et B/Phuket (lignée Yamagata)

A/H1N1 et A/H3N2 

Première semaine de la saison de la grippe

Du 1 au 7 déc. 2013*

Du 23 au 29 nov. 2014*

Du 17 au 23 janv. 2016*

Du 27 nov. au 3 déc. 2016

Du 26 nov. au 2 déc. 2017

Du 14 au 20 oct. 2018

Semaine où on a atteint le % maximal d’analyses positives

Du 29 déc. 2013 au 4 janv. 2014*

Du 28 déc. 2014 au 3 janv. 2015*

Du 6 au 12 mars 2016*

Du 25 au 31 déc. 2016*

Du 25 févr. au 3 mars 2018*

Du 27 jan. au 2 févr. 2018

% maximal d’analyses positives

29,1%*

34,5%*

34,3%*

19,4%

34%

 19,8%

Semaine où la saison de la grippe a atteint un sommet±

Du 31 déc. 2013 au 7 janv. 2014

Du 7 au 14 janv. 2015

Du 10 au 16 mars 2016

Du 31 déc. 2016 au 7 janv. 2017

Sommet 1 :
Du 7 au 14 janv. 2018

Sommet 2 :
Du 18 au 24 févr. 2018

Du 10 au 16 févr. 2019 
Cas de grippe confirmés en laboratoire
 

2013 - 2014

2014 - 2015

2015 - 2016

2016 - 2017

2017 - 2018

  2018 - 2019

Âge médian

54 ans

78 ans

45 ans

71 ans

72 ans

 62 ans

Nombre total de cas de grippe

404

924

506

622

1187

 693

Cas de grippe A (%)

300 (74%)

769 (83%)

402 (79%)

544 (87%)

689 (58%)

666 (96%) 

Cas de grippe B (%)

104 (26%)

153 (17%)

104 (21%)

78 (12%)

492 (41%)

23 (3%) 

Hospitalisations

106

234

149

113

Non disponible

Non disponible 

Décès

9

27

7

11

21

 6
Éclosions respiratoires en établissement
 

2013 - 2014

2014 - 2015

2015 - 2016

2016 - 2017

2017 - 2018

  2018 - 2019

Total des éclosions respiratoires

73

156

78

132

148

115

Éclosions de grippe A

20

91

14

44

42

38 

Éclosions de grippe B

8

11

3

3

37

Éclosions non liées à l’influenza

45

54

61

85

62

74 

Hospitalisations

Non disponible

179

17

46

96

50 

Décès

Non disponible

48

5

19

34

14 
Immunisation contre la grippe
 

2013 - 2014

2014 - 2015

2015 - 2016

2016 - 2017

2017 - 2018

 2018 - 2019

Doses de vaccin distribuées en Ottawa

390 640

380 309

379 333

379 241

392 603

434 564

Efficacité globale du vaccin (IC à 95%)¥

68%
(58-76%)

9%
(0-27%)

46%
(32-57%)

45%
(31-56%)

42%
(22-55%)

56%
(47-64%)

Rapports sur la surveillance des maladies respiratoires et des éclosions entériques archivés

2019-2020

2018-2019

 

Notes

Les données présentées étaient à jour en date du 1er septembre 2018.

Sauf indication contraire, les données présentées dans ce tableau ont été extraites de la base de données du Système intégré d’information sur la santé publique (SIISP) du ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario par Santé publique Ottawa. Le SIISP est un système dynamique de déclaration des maladies qui permet la mise à jour continue des données qui y sont déjà inscrites. Ainsi, les données extraites du SIISP fournissent un aperçu instantané de la situation au moment de leur extraction et peuvent différer des rapports précédents ou ultérieurs.

Sont présentés les cas d’influenza et les éclosions d’infections respiratoires dans les établissements et les hôpitaux publics qui correspondent aux définitions des cas des maladies importantes sur le plan de la santé publique du ministère de la Santé et des Soins de longue durée (MSSLD), selon les Normes de santé publique de l’Ontario : exigences relatives aux programmes, aux services et à la responsabilisation (les Normes) – Protocole concernant les maladies infectieuses. À Ottawa, les analyses de confirmation en laboratoire des cas d’influenza sont effectuées par les Services de laboratoire de Santé publique Ontario ou l’Association des laboratoires régionaux de l’Est de l’Ontario (ALREO). Les changements apportés aux exigences de déclaration ou aux définitions des cas des maladies importantes sur le plan de la santé publique, ainsi que la variabilité des algorithmes d’analyse et de rapport des laboratoires, peuvent limiter les capacités de comparaison d’une saison à l’autre.

* Les données sur les analyses positives avant la saison 2016-2017 ne sont pas disponibles pour la ville d’Ottawa. Les données pour l’Ontario, disponibles auprès de Santé publique Ontario et accessibles ici, sont fournies comme point de repère.

Première semaine où 5 % ou plus des prélèvements soumis aux analyses étaient positifs.

Pourcentage le plus élevé de prélèvements soumis aux analyses qui étaient positifs au cours d’une semaine.

± Semaine où le nombre le plus élevé de nouveaux cas ont été déclarés à Santé publique Ottawa, par date précise de l’épisode.

Décès et hospitalisations limités aux résidents ou patients inclus dans la liste des résidents ou patients présentant des symptômes dans le contexte d’éclosions d’influenza dans un établissements ou hôpital public. L’inclusion de ces résidents ou patients dans ces listes ne signifie pas nécessairement que l’infection à l’influenza a été confirmée en laboratoire, conformément aux définitions pour la déclaration des cas du MSSLD. En général, lors d’une éclosion, jusqu’à quatre prélèvements sont analysés, et on assume que le reste des cas sont causés par le même pathogène respiratoire.

¥ Les données sur l'efficacité du vaccin antigrippal sont basées sur les estimations de l'efficacité du vaccin antigrippal du Sentinel Practitioner Surveillance Network (SPSN) consultées ici.

 

Le tableau de bord donne un aperçu des infections respiratoires, des éclosions de maladies respiratoires et des éclosions de maladies entériques dans la ville d'Ottawa pendant la saison de la grippe.

Pour vous tenir au courant des questions de santé, communiquez avec le Centre info-santé publique Ottawa, au 613-580-6744 (ou ATS : 613-580-9656), sur Facebook ou sur Twitter (@ottawasante). Pour communiquer avec Télésanté Ontario, téléphonez au 1 866 797-0000.

 

Contactez Nous