Demandes de stage non rémunéré à SPO pour étudiants de niveau postsecondaire

Depuis plus de 125 ans, Santé publique Ottawa (SPO) offre des programmes et des services de santé publique aux résidents et aux collectivités d’Ottawa. Nos services et programmes bilingues sont offerts dans divers milieux de résidence, de travail, d’apprentissage et de loisirs, et ciblent des personnes de tous âges, de toutes compétences et de toutes cultures. La protection et la promotion de la santé ainsi que la prévention des maladies sont au cœur de notre travail.

SPO s’emploie à faire vivre des expériences d’apprentissage enrichissantes aux étudiants pour développer les compétences et les connaissances de la prochaine génération de professionnels de la santé publique.

  1. Critères d’admissibilité
  2. Offres de stage non rémunéré
  3. Processus de candidature
  4. Exigences relatives aux stages
  5. Exigences en matière de formation

Critères d’admissibilité

Les offres de stage dépendent de la disponibilité et de la capacité des programmes.

Pour être admissible à un stage non rémunéré à Santé publique Ottawa, vous devez remplir les critères suivants :

  • Vous êtes actuellement inscrit dans un établissement postsecondaire ontarien enregistré auprès du ministère de la Formation et des Collèges et Universités;
  • Vous devez réaliser un stage pour obtenir votre diplôme d’études postsecondaires;
  • Santé publique Ottawa et votre établissement doivent avoir conclu une entente de stage officielle. À noter : Si aucune entente n’existe, sachez que cela peut prendre trois mois en moyenne pour en établir une;
  • Vous devez satisfaire à un ensemble d’exigences (p. ex., immunisation, vérification du dossier de police pour le travail dans le secteur vulnérable). Votre établissement est chargé de vérifier que vous remplissez tous ces critères avant le début du stage.

Offres de stage non rémunéré

SPO offre des stages non rémunérés aux apprenants de niveau postsecondaire dans les disciplines suivantes :

Hygiène dentaire
SPO propose des stages d’observation dans ses cliniques dentaires aux étudiants inscrits dans des collèges publics d’Ottawa. Pour participer, les étudiants doivent communiquer avec le coordonnateur clinicien de leur programme, qui présentera une demande de stage pour eux selon le processus établi.
Maîtrise en santé publique

SPO offre des stages dans les équipes suivantes pour le semestre du printemps et de l’été 2020.

  • Planification de la santé et meilleures pratiques organisationnelles
  • Inspection en santé publique
  • Santé mentale
  • Intervention en cas de risques pour la santé
  • Immunisation (version français arrivera bientôt)

Pour postuler, suivez le processus de candidature et indiquez votre domaine d'intérêt . La date limite est le 30 janvier 2020.

Les candidatures seront examinées par le chef de projet. La coordonnatrice du placement des étudiants de SPO communiquera avec vous si vous êtes retenu pour une entrevue.

Planification de la santé et meilleures pratiques organisationnelles
Téléchargement au format PDF
Secteur d'activité Échange de connaissances, Planification et Qualité
Programme/équipe Planification de la santé et meilleures pratiques organisationnelles
Domaine de maîtrise du precepteur Certificat d’études supérieures en évaluation de programme, M.A. en cours

Description du projet

Soutenir la direction et les équipes internes de Santé publique Ottawa (SPO) dans la mise en œuvre de systèmes de planification et de gestion du rendement au sein de la Direction générale.

Cette équipe appuie la planification et la réalisation stratégiques des activités, ainsi que la planification opérationnelle annuelle de la Direction générale, la gestion des risques et de la conformité, les activités d’amélioration de la qualité, l’évaluation des programmes et la mesure du rendement, de même que les processus de surveillance. Selon les champs d’intérêt de l’étudiant, le travail pourrait consister à contribuer aux évaluations de programmes, à élaborer des outils et des ressources à l’appui des normes fondamentales des services de santé publique de l’Ontario, à renforcer la capacité interne en matière d’évaluation des risques, à communiquer les risques organisationnels, à participer à l’élaboration et à la mise en œuvre de politiques et procédures internes relatives aux plaintes et aux incidents et à contribuer à un vaste éventail de projets de la Direction générale (notamment la mise en œuvre d’un nouveau dossier électronique de santé publique).

Entre autres projets particuliers, mentionnons l’élaboration d’une trousse d’outils de planification et d’évaluation des interventions en cas d’urgence, la consultation et l’examen des politiques, des procédures et des systèmes de suivi internes de SPO concernant les plaintes, la collaboration à l’évaluation interne du processus annuel de planification opérationnelle de SPO, à l’élaboration d’un programme interne de formation sur l’amélioration de la qualité et à la présence sur l’intranet et l’appui des activités de gestion du changement relativement à la mise en œuvre du tout premier système de dossiers électroniques de santé publique de SPO.

Dans le cadre de ses fonctions, l’étudiant assistera à des réunions, travaillera avec les logiciels Microsoft Office (dont Excel) et élaborera et présentera des exposés. Pendant son stage, l’étudiant sera encadré par une équipe multidisciplinaire et se familiarisera avec d’autres secteurs de la santé publique.

Exigences particulières

Transport

  • Voiture non requise

Exigences linguistiques

  • Anglais, parlé, écrit

Compétences particulières

  • Présentation d'exposés, art oratoire
  • Compétences particulières en informatique (Office 365, Excel ++)
  • Capacité de communiquer efficacement avec d'autres personnes, aisance à travailler avec la direction autonomie
Inspection en santé publique
Téléchargement au format PDF
Secteur d'activité Protection de la santé
Programme/équipe Inspection en santé publique

Description du projet

Élaborez les grandes lignes du projet et le cadre d’application de la méthodologie de gestion des risques à un secteur de travail (salubrité des aliments, eau potable ou établissements de services personnels) de la Direction des inspections en santé publique. 

Objectifs :

  1. Renforcer la capacité de la Direction des inspections en santé publique à :
    1. Améliorer le triage de la charge de travail à l'aide de méthodes de gestion des risques fondées sur des données probantes;
    2. Déterminer les possibilités d'amélioration de la qualité en améliorant la qualité des données.

Produits livrables :

  1. Rédiger une charte de projet avec l’appui des précepteurs;
  2. Coordonner les réunions avec les personnes-ressources clés et y participer afin d’obtenir des renseignements généraux;
  3. Effectuer une analyse du contexte des méthodes de gestion des risques existantes appliquées dans d’autres unités de santé;
  4. Élaborer des méthodes d’évaluation des risques propres au secteur de travail déterminé;
  5. Déterminer l’intégration avec l’outil électronique de production de rapports d’inspection (Hedgehog).

Exigences particulières

Transport

  • Voiture non requise

Exigences linguistiques

  • Anglais, parlé, écrit

Compétences particulières

  • Recherche, revues de la littéature
Promotion de la santé

Téléchargement au format PDF

Secteur d'activité Promotion de la santé
Programme/équipe Équipe de la santé mentale
Domaine de maîtrise du precepteur Maîtrise en théologie

Description du projet

En 2018, Santé publique Ottawa a créé le Réseau de prévention des méfaits du jeu d’Ottawa, qui comprend des partenaires communautaires et des intervenants clés, comme le Réseau local d’intégration des services de santé, la Société des loteries et des jeux de l’Ontario, le Hard Rock Casino, les fournisseurs de traitement, les chercheurs et les épidémiologistes. Ce réseau a été mis sur pied pour favoriser la collaboration entre les intervenants; échanger des résultats de recherche et des pratiques exemplaires en matière de prévention des méfaits du jeu; élaborer un cadre local de surveillance du jeu pour faire le suivi des méfaits qui découlent du jeu et accroître la capacité des partenaires à mettre en œuvre des interventions en matière de prévention.

Le projet consiste à élaborer du contenu Web pour les fournisseurs de soins de santé en vue de réduire les méfaits du jeu, ce qui appuiera les stratégies existantes de prévention primaire et d’échange de connaissances élaborées par l’Équipe de la santé mentale. Si le temps le permet, un projet secondaire consisterait à élaborer des messages clés au sujet des effets du jeu sur le cerveau pour du contenu Web destiné au grand public comme initiative de réduction de la stigmatisation.

Objectifs du projet:

  • Développer une page Web pour les professionnels et les intermédiaires afin d’échanger de l’information, des ressources et des outils en vue de réduire le risque de méfaits du jeu à Ottawa;
  • Fournir des ressources et des outils permettant de cerner les populations à risque et améliorer l’accès aux services.

Groupe ou population cible

  • Les professionnels, p. ex. les médecins, les enseignants;
  • Les intermédiaires, c’est-à-dire ceux qui travaillent auprès des populations à risque.

Activités/Résultats

  • Analyse environnementale pour recenser les ressources et les outils existants;
  • Analyse environnementale du contenu existant sur les comportements de dépendance, le jeu et ses effets sur le cerveau;
  • Intégration des lignes directrices sur le jeu à faible risque au contenu Web;
  • Élaboration de messages clés et de contenu Web;
  • Élaboration de messages clés pour une campagne numérique visant les intermédiaires et les professionnels.

Produits livrables

  • Fournir aux professionnels et aux intermédiaires du contenu Web et des liens vers des ressources et des outils fondés sur des données probantes;
  • Diffuser une campagne numérique.

En participant à ce projet, l’étudiant acquerra des connaissances et une meilleure compréhension de l’interrelation entre les comportements de dépendance et le cerveau et des problèmes concomitants de santé mentale et de toxicomanie. Il mettra en application des pratiques d’échange et de transfert des connaissances et des stratégies de communication pour s’adresser aux professionnels et aux intermédiaires qui travaillent avec les populations à risque de méfaits du jeu. Une analyse environnementale et une revue de la documentation feront partie du processus d’évaluation visant à faciliter l’élaboration de la page Web. Il se pourrait également que l’occasion se présente d’acquérir des connaissances sur l’engagement des partenaires communautaires par l’entremise de l’initiative du Réseau de prévention des méfaits du jeu d’Ottawa.

Exigences particulières

Transport

  • Voiture non requise

Exigences linguistiques

  • Anglais, parlé, écrit
  • Français: Préférable, mais non obligatoire

Compétences particulières

  • Présentation d’exposés, art oratoire
  • Compétences particulières en informatique (p. ex. Excel)
  • Recherche, recherches documentaires
  • Autres, Compétences liées aux médias sociaux et au développement Web un atout
Protection de la santé

Téléchargement au format PDF

Secteur d'activité Protection de la santé
Programme/équipe Unité d’intervention en cas de risques pour la santé
Domaine de maîtrise du precepteur Maîtrise en administration de la santé et maîtrise en géographie (science de l’environnement)

Description du projet

L’Atlas climatique du Canada indique qu’entre  2051 et 2080, une vague de chaleur à Ottawa pourrait durer plus de 17 jours. Historiquement, une vague de chaleur moyenne dure 4 jours. Santé publique Ottawa souhaite vérifier si les installations d’hébergement de la Ville d’Ottawa pour les populations vulnérables protégeront ces dernières contre les épisodes de chaleur et de froid extrêmes en dressant un inventaire des exigences et des initiatives afin de déterminer s’il y a des risques dont il faut tenir compte pour assurer une adaptation adéquate aux prévisions relatives au changement climatique. 

L’objectif de ce projet serait de dresser un inventaire des exigences actuelles et des initiatives existantes afin d’aider Santé publique Ottawa et la Ville d’Ottawa à s’assurer que les résidents vulnérables seront protégés adéquatement des risques associés à la chaleur et au froid extrêmes.

Parmi les groupes cibles figurent les personnes âgées, les nourrissons, les personnes sans abri, les résidents à faible revenu, les travailleurs en plein air, les personnes souffrant de problèmes de santé préexistants, tels que des maladies cardiovasculaires et circulatoires.

Activités :

  1. Élaborer un inventaire des types d’hébergement (p. ex. les foyers de soins de longue durée, les refuges d’urgence, les centres de services résidentiels, les foyers de groupe) et les exigences actuelles des normes de chauffage et de climatisation.
  2. Évaluer les risques pour les résidents des différents types d’hébergement en menant des entrevues avec des personnes‑ressources clés et des experts en la matière. Inclure des critères d’évaluation pour déterminer si les mesures visant à protéger les résidents sont efficaces. 
  3. Examiner les données épidémiologiques sur les effets des épisodes de chaleur et de froid sur la santé de la population locale, ainsi que les données sur la morbidité et la mortalité.
  4. Effectuer une revue de la littérature sur les facteurs de risque liés au logement lors d’épisodes de chaleur et de froid extrêmes, ainsi que sur les pratiques exemplaires visant à améliorer la capacité d’adaptation des groupes vulnérables à la chaleur et au froid. 
  5. Résumer les conclusions dans un rapport assorti d’une liste de recommandations.

Exigences particulières

Transport

  • Voiture non requise

Exigences linguistiques

  • Anglais, parlé, écrit

Compétences particulières

  • Recherche, revues de la littéature
  • Aisance à mener des entrevues.
  • Capacité d’améliorer l’outil de collecte de données afin de mettre au point un bon outil pour les entrevues.
  • Capacité d’effectuer une revue de la littérature et de rédiger un rapport.
  • Entrevues avec des personnes-ressources clés
Stages au choix pour les étudiants en médecine
  • SPO offre des stages au choix de deux semaines consécutives UNIQUEMENT.
  • Deux stagiaires maximum par mois.
  • Consultez le calendrier pour connaître les dates des stages.

À noter : Vous devez postuler au moins trois mois avant le début du stage.

Sous la supervision de la médecin chef en santé publique (MCSP) ou d’un médecin adjoint en santé publique (MASP), l’étudiant en médecine découvrira l’éventail de programmes et de services offerts par SPO dans les domaines de la promotion et de la protection de la santé et de la prévention et de la surveillance des maladies.

L'étudiant participera :

  • à des activités d’observation sur le terrain et à des réunions planifiées dans divers programmes de SPO (p. ex., dépistage dentaire, Centre de santé-sexualité, immunisation, inspections de restaurants);
  • à des séances de formation hebdomadaires avec la MCSP ou les MASP et les résidents en santé publique pour discuter de la médecine de santé publique et des questions connexes;
  • à des « Academic Half Days » (demi-journées académiques) hebdomadaires du programme de résidence en santé publique et médecine préventive, à l’Université d’Ottawa.

À noter : L’étudiant ne prodiguera pas de soins directs aux patients durant son stage.

Pour postuler :

  1. Étudiants de l’Université d’Ottawa
  2. Les étudiants inscrits dans une université à l’extérieur d’Ottawa doivent postuler sur le portail de l’Association des facultés de médecine du Canada.
Dates des stages au choix pour les étudiants en médecine
  • Du 14 au 25 janvier 2019
  • Du 11 au 22 février 2019
  • Aucun stage offert en mars
  • Du 8 au 19 avril 2019
  • Du 6 au 17 mai 2019
  • Du 3 au 14 juin 2019
  • Aucun stage offert en juillet
  • Aucun stage offert en août
  • Du 9 au 20 septembre 2019
  • Du 7 au 18 octobre 2019
  • Du 4 au 15 novembre 2019
  • Du 2 au 13 décembre 2019
  • Du 6 au 17 janvier 2020
  • Du 10 au 21 février 2020
  • Aucun stage offert en mars
  • Du 6 au 17 avril 2020
  • Du 4 au 15 mai 2020
  • Du 1 au 12 juin 2020
  • Aucun stage offert en juillet
  • Aucun stage offert en août
  • Du 14 au 25 septembre 2020
  • Du 5 au 16 octobre 2020
  • Du 2 au 13 novembre 2020
  • Du 7 au 18 décembre 2020
Stages au choix pour les résidents en médecine et rotations

SPO offre aux résidents les rotations standard suivantes :

  • Santé publique et médecine préventive : plusieurs rotations
  • Maladies infectieuses (adulte et pédiatrie) : rotation standard d’un mois en maladies transmissibles

SPO peut offrir aux résidents des stages au choix dépendent de la pertinence et de la disponibilité du stage.

À noter :

  1. Les offres de stage dépendent de la disponibilité de la médecin chef en santé publique ou des médecins adjoints en santé publique à superviser le stagiaire.
  2. Vous devez postuler au moins trois mois avant le début du stage.

Pour postuler :

  1. Résidents et étudiants postdoctoraux (fellows) de l’Université d’Ottawa
  2. Les résidents et étudiants postdoctoraux inscrits dans une université située à l’extérieur d’Ottawa doivent manifester leur intérêt pour auprès du Programme de résidence de l'Université d'Ottawa en santé publique et médecine préventive.
Soins infirmiers

SPO offre des stages aux étudiants inscrits dans les programmes de sciences infirmières suivants :

  • Baccalauréat en sciences infirmières
  • Maîtrise en sciences infirmières
  • Programme de formation des infirmiers praticiens
  • Programme de baccalauréat postdiplôme en sciences infirmières
  • Programme de soins infirmiers auxiliaires

Les coordonnateurs de programme des universités et des collèges doivent envoyer leurs demandes au moyen du réseau de gestion des stages en sciences de la santé (HSPnet). Si leur établissement n’est pas inscrit à HSPnet, ils doivent suivre le processus de candidature.

N.B. : La priorité sera accordée aux apprenants fréquentant un établissement local.

Nutrition et diététique
SPO organise des stages destinés aux étudiants en nutrition et en diététique. Des processus de demande de stage ont été mis en place avec certaines universités. Avant de postuler, les étudiants doivent communiquer avec le coordonnateur des stages de leur programme, qui procédera selon le processus préétabli.

À l’heure actuelle, SPO n’offre pas de stages aux étudiants inscrits dans des établissements postsecondaires situés à l’extérieur du Canada ou de l’Ontario.

Processus de candidature

Bon nombre d’établissements postsecondaires disposent de coordonnateurs de programme chargés de chercher des stages et de présenter des candidatures pour leurs étudiants. Dans d’autres établissements, ce sont les étudiants eux-mêmes qui doivent chercher leur stage.

Pour les stages en soins infirmiers, les coordonnateurs de programme doivent envoyer leurs demandes au moyen de HSPnet.

Pour les étudiants qui doivent chercher leur stage :

  1. Remplir le formulaire de demande de stage non rémunéré à SPO pour les étudiants de niveau postsecondaire.
  2. Transmettre le formulaire rempli au moins trois mois avant le début du stage.
  3. Téléverser et envoyer les documents ci-dessous avec le formulaire de demande :
  • Plan du cours associé au stage – non requis pour les stages en médecine
  • Outil d’évaluation de l’étudiant pour le stage – non requis pour les stages en médecine
  • CV – pour les étudiants à la maîtrise en santé publique uniquement

La coordonnatrice du placement des étudiants de SPO examinera votre candidature et communiquera avec vous si un poste de stagiaire s’ouvre. Veuillez noter que pour certains postes, le stagiaire doit être bilingue ou avoir un véhicule.

Exigences relatives aux stages

Avant le stage, l’établissement d'enseignement doit certifier par écrit que l’étudiant, le résident ou l’étudiant postdoctoral qui effectuera le stage remplit les critères ci-dessous :

Vérification du dossier de police en vue d’un travail auprès de personnes vulnérables

  • Vérification du dossier de police en vue d’un travail auprès du secteur vulnérables satisfaisante et valide effectuée dans les 12 mois précédant le début du stage.
  • Exception – Résidents et étudiants postdoctoraux en médecine de l’Université d’Ottawa
    • Pour les stagiaires entrés en fonction le programme avant le 1er juillet 2012 – L’Université confirmera par écrit que, comme condiction d'inscription et pour conserver le droit d’exercer la médecine en Ontario, le résident ou l’étudiant postdoctoral s’est soumis à une vérification du casier judiciaire conformément à la Politique no 7-02 de l’Ordre des médecins et chirurgiens de l’Ontario.
    • Pour les stagiaires entrée en fonction le 1er juillet 2012 ou après – L’Université confirmera par écrit que, comme condition d'inscription et pout conserver le droit d’exercer la médecine en Ontario, le résident ou l’étudiant postdoctoral s’est soumis à une vérification du casier judiciaire conformément à la Politique no 7-02 de l’Ordre des médecins et chirurgiens de l’Ontario. L'université confirmera aussi que le résident ou l’étudiant postdoctoral s’est soumis à une vérification du dossier de police en vue d'un travail auprès de personnes vulnérables au moment de son admission au Programme de résidence.
    • Pour les stagiaires entrée en fonction le 1er juillet 2012 ou après et qui sont inscrits au programme depuis plus d'un an – L’Université confirmera également par écrit que le résident ou l’étudiant postdoctoral a aussi rempli des formulaires annuels d'auto-déclaration aux fins de la vérification du dossier de police en vue du travail auprès de personnes vulnérables, comme l’exige l’Université.

Immunisation

  • Tétanos/diphtérie : vaccin de rappel au cours des 10 dernières années
  • Polio : série primaire à l’enfance ou à l’âge adulte
  • Rougeole, oreillons et rubéole : deux doses ou sérologie avec preuve d’immunité pour les trois maladies si une seule dose a été administrée
  • Série de vaccins contre l'hépatite B : pour les stagiaires qui risquent d'entrer en contact avec du sang, des liquides corporels, des objets pointus ou tranchants et/ou du matériel contaminé par du sang
  • Grippe saisonnière : vaccin pour la saison en cours
  • Varicelle : histoire clinique, sérologie ou vaccination
  • Coqueluche : dose du vaccin anticoquelucheux acellulaire à l'âge adulte
  • Test cutané à la tuberculine (TCT) : au cours de la dernière année effectué en deux étapes ou en une étape si l’étudiant a déjà eu le TCT en deux étapes
    • Stagiaire dont les résultants au TCT sont positifs : confirmation que le stagiaire étudiant est asymptomatique

Ordre des infirmières et infirmiers de l’Ontario – Certificat d’inscription

Étudiants au programme de baccalauréat postdiplôme en sciences infirmières, à la maîtrise en sciences infirmières et au programme de formation des infirmiers praticiens

  • L’établissement d'enseignement confirmera par écrit que le stagiaire possède un certificat d’inscription valide délivré par l’Ordre des infirmières et infirmiers de l’Ontario.

Loi sur la sécurité professionnelle et l’assurance contre les accidents du travail

  • Étudiant – L’établissement d'enseignement s’assurera et confirmera que le stagiaire est couvert par la CSPAAT par l'entremise du ministère de la Formation et des Collèges et Université de l'Ontario pour la durée complète du stage de l'étudiant à SPO.
  • Résident ou étudiant postdoctoral en médecine – L’établissement d'enseignement ou l'agent payeur confirmera par écrit qu’il assumera les frais d'assurance de la CSPAAT pour l’apprenant, pour la durée complète du stage de l'apprenant à SPO.

Véhicule et assurance

Certains stages nécessiteront l’utilisation d’un véhicule automobile. Dans ce cas, une preuve d’assurance responsabilité civile automobile valide sera demandée.

Exigences en matière de formation

Avant le début de leur stage, tous les apprenants doivent suivre les modules de formation virtuelle obligatoires y compris : Accessibilité, Initiative Ami des bébés, Hygiène des mains, Santé et sécurité au travail. La marche à suivre pour accéder à toutes formations obligatoires sera communiquée une fois le stage confirmé.

Contactez Nous