Maintenir une bonne santé mentale pendant l’hiver 

Alors que les heures du jour raccourcissent, il est si important de s’assurer que nous allons bien, que les gens qui nous entourent se portent bien également et que nous utilisons les bons mécanismes d’adaptation pour soutenir notre santé mentale 

  • Pour certains, cela peut signifier retourner à de bonnes habitudes comme avoir assez de sommeil, être plus actif et bien manger ou de développer de nouvelles habitudes telles que pratiquer la pleine conscience.  Pour dautres, cela peut signifier de communiquer avec de nombreux soutiens et professionnels que nous avons en ville pour parler de notre santé mentale et des façons de gérer ces défis. 

Le service  counselingonconnecte.org à Ottawa permet d’accéder gratuitement à des séances de counseling par téléphone ou par appel vidéo le jour même ou le lendemain.

La clinique de consultation sans rendez-vous (joignable au numéro 613-755-2277) offre des séances de counseling gratuites en personne dans différents établissements ainsi que des séances par téléphone ou par appel vidéo, en français, en anglais, en arabe, en espagnol, en somali, en cantonais et en mandarin.

Si vous avez besoin de soutien, n’hésitez pas à communiquer avec le Centre de détresse 24/7 d’Ottawa et de la région au 613-238-3311 an anglais, ou avec Tel-Aide Outaouais au 613-741-6433 en français.

Protéger sa santé mentale : Demeurer en sécurité tout en conservant des liens sociaux

Nous savons que l’une des meilleures façons de protéger notre santé mentale est de rester en contact. Cependant, nous savons aussi que le fait de s’amuser fait partie de la vie sociale. Voici quelques façons créatives de se retrouver, de s’amuser et de demeurer en sécurité.

 Demeurer en sécurité tout en conservant des liens sociaux

Protéger sa santé mentale : Demeurer en sécurité tout en conservant des liens sociaux 

[PDF 3 MB] 

La COVID-19 a présenté de nombreux défis à notre communauté. Nous savons que les mesures les plus sécuritaires sont de s’éloigner les uns des autres. Conserver une distance physique ne signifie pas que nous ne pouvons pas passer du temps avec notre famille et nos amis. Nous devons simplement être créatifs et trouver différentes façons de nous amuser ensemble.

Nous savons que l’une des meilleures façons de protéger notre santé mentale est de rester en contact. Cependant, nous savons aussi que le fait de s’amuser fait partie de la vie sociale. Voici quelques façons créatives de se retrouver, de s’amuser et de demeurer en sécurité.

1.Retrouvez vos proches de façon virtuelle

Communiquez avec votre famille et vos amis par téléphone, par message texte, par clavardages vidéo et sur les médias sociaux. Les outils numériques comme Skype, Google Hangout et Facetime ne sont que quelques-unes des plateformes en ligne qui nous permettent d’avoir des conversations en personne tout en respectant la distanciation physique. Si vous manquez du temps passé en famille à manger ou à regarder la télévision ensemble, vous pouvez toujours le faire. Organisez une rencontre pour vous rassembler par clavardage vidéo et manger un taco ou rire ensemble devant des épisodes de Schitt’s Creek.  

2.Y a-t-il des partants pour une soirée de jeux?

Si les soirées de jeux vous manquent, jouez en ligne. Rassemblez un groupe d’amis par clavardage vidéo et jouez ensemble à votre jeu de société préféré. Mettez votre meilleur ami au défi et voyez si vous pouvez couler son cuirassé ou mettez-vous en groupe pour jouer au jeu de société Codenames. Les créateurs de Codenames (en anglais) l’ont adapté pour qu’il puisse être joué en ligne. Le fait d’être à la maison ne signifie pas être seul. 

3.Utilisez la technologie pour planifier un rendez-vous avec votre proche

Même si nous ne pouvons pas sortir et faire ce que nous faisions avant, il y a encore des façons amusantes de garder les liens avec nos proches. Consultez cette liste du Royal renfermant de nombreuses activités amusantes et créatives à faire. Vous et vos proches pouvez faire un tour au château de Versailles, visiter un célèbre parc national, ou assister à une conférence TED intéressante et en discuter.

https://www.leroyal.ca/une-longue-liste-de-choses-qui-peuvent-vous-aider-pendant-que-vous-pratiquez-la-distanciation?  

4.Que diriez-vous d’une nuit entre filles? 

Est-ce que votre club de lecture ou les soirées arrosées avec vos amis vous manquent? Ce n’est pas nécessaire. Réunissez-vous sur une plateforme en ligne qui vous convient et faites quelque chose que vous aimez tous ! Discutez du dernier livre que vous lisez ou jetez un coup d’œil à quelques-uns des tutoriels amusants et simples de peinture disponibles en ligne. Consultez cette liste de tutoriels de peinture pour les débutants (en anglais) pour vous aider à démarrer.

5.Trouvez un correspondant

Plusieurs des méthodes dont nous recommandons de rester connecté impliquent la technologie. Cependant, la forme la plus simple de communication peut avoir le plus de sens. Vous souvenez-vous de votre enfance et de votre excitation lorsque vous receviez une lettre ou une carte par la poste ? Pourquoi ne pas offrir ce sentiment à l’un de vos proches? Écrivez-leur une lettre ou envoyez-leur une carte ou un colis réconfort. Ce pourrait être le début d’une nouvelle tradition.

N’oubliez pas que si vous vous sentez malade, vous ne devez pas préparer et envoyer un colis réconfort. Pour obtenir la liste des symptômes de la COVID-19, rendez-vous à OttawaPublicHealth.ca/Coronavirus.

6.N’oubliez pas qu’il est normal de ne pas aller bien.  

Il s’agit d’une période très inhabituelle et il est normal de la trouver difficile. Vous n’êtes pas seuls. Il y a des gens qui peuvent aider. Si vous avez besoin de soutien, veuillez appeler le Centre de détresse Ottawa et la région 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 - 613-238-3311 en anglais ou Tel-Aide Outaouais – 613-741-6433 en français.

Connexion Counseling offre un accès gratuit à une séance de consultation téléphonique ou vidéo le jour même ou le lendemain. Ce service est destiné aux enfants, aux jeunes, aux adultes et aux familles à Ottawa et dans les environs. Il n’y a aucune liste d’attente.

La clinique de consultation sans rendez-vous (joignable au numéro 613-755-2277) offre des séances de counseling gratuites en personne dans différents établissements ainsi que des séances par téléphone ou par appel vidéo, en français, en anglais, en arabe, en espagnol, en somali, en cantonais et en mandarin.

Pour obtenir plus de soutien et de renseignements, veuillez consulter le site OttawaPublicHealth.ca/COVIDMentalHealth.

Pour plus d’idées sur la façon de rester « Social Avisé » pendant la pandémie, veuillez visiter le site Web de Santé publique d’Ottawa.

Vous n’êtes pas seuls. Nous sommes tous concernés. 

Quest-ce que la pleine conscience et comment la pleine conscience peut-elle vous aider à rester en bonne santé mentale? 

La pleine conscience consiste à accorder toute notre attention au moment présent, à se concentrer sur nos actions, nos sentiments, nos sens et nos pensées. La pleine conscience peut diminuer notre niveau de stress, remonter notre moral et améliorer notre sommeil.  

10 façons de mettre en pratique la pleine conscience 

  • Faire de la visualisation : Exercez-vous à imaginer un environnement reposant, comme une forêt ou une plage.  
  • Colorier des mandalas : Ce sont des coloriages détaillés qui vous permettent de vous concentrer sur une chose et de laisser vos autres pensées vous échapper. https://printmandala.com/ 
  • Faire des exercices de respiration : Demeurez immobile et concentrez-vous sur votre respiration pendant une minute. Inspirez et expirez lentement. Soyez attentif à l’air qui entre en vous, emplit vos poumons, puis quitte votre corps. 
  • Pratiquer l’observation : Choisissez un élément naturel qui vous entoure, et observez-le attentivement pendant une minute ou deux. Il pourrait s’agir d’une fleur ou d’un insecte, ou même des nuages ou de la lune. Observez-le comme si vous le voyiez pour la première fois. 
  • Être attentif à ce que l’on fait : Soyez conscient des tâches quotidiennes simples. Par exemple, lorsque vous démarrez votre ordinateur pour commencer à travailler, pensez à la façon dont vos mains et votre cerveau vous permettent de l’utiliser. Quand vous réalisez vos petites tâches quotidiennes, prenez le temps de vous arrêter et de réfléchir à ce que vous faites et au bien que cela vous apporte.  
  • Écouter avec attention : Écoutez un morceau de musique que vous n’avez jamais entendu et laissez-vous transporter. Même si de prime abord il ne vous plaît pas, oubliez ce sentiment et donnez-lui votre pleine attention. 
  • Faire preuve de reconnaissance : Notez le nom de cinq choses ou personnes faisant partie de votre quotidien auxquelles vous ne portez habituellement pas attention, et réfléchissez au bien qu’elles vous procurent. 
  • Être attentif à sa démarche : Au moment où vous vous apprêtez à marcher, transférez votre poids sur votre pied gauche, levez le pied droit, avancez-le et déposez-le au sol. Faites de même avec l’autre pied, puis commencez à marcher doucement en étant attentif aux sensations dans vos jambes et sous vos pieds. Continuez à avancer lentement, un pas à la fois. 

Quelles sont les façons de sadapter à des heures du jour plus courtes?   

  • Redécouvrez un vieux passe-temps que vous avez oublié ou essayez-en un nouveau comme la lecture, le dessin, la peinture, la couture, etc. 
  • Planifiez une activité à laquelle vous aurez hâte, comme : un appel familial hebdomadaire, un rendez-vous pour prendre un café virtuel avec un ami, faire de la raquette, du ski, ou une promenade avec un voisin en respectant la distance physique, ou faire une soirée de jeu virtuelle avec des amis. 
  • Faites régulièrement de l’exercice. Demandez à un ami dêtre votre partenaire dexercice si vous avez du mal à rester motivé. 
  • Sortez à lextérieur et prenez autant de lumière naturelle que possible. 
  • Parlez à votre médecin pour voir quelles stratégies dadaptation sont les meilleures pour vous (p. ex., médicaments, vitamines, luminothérapie). 
  • Consultez le programme d’aide aux employés de votre milieu de travail pour voir si des soutiens sont offerts par l’entremise de votre milieu de travail. 
  • Si vous navez pas accès à un programme daide aux employés, sachez que beaucoup dautres ressources vous sont offertes.  
  • Essayez de vous coucher et de vous lever chaque jour à la même heure. Dormir assez nous aide à nous sentir mieux. 
  • Si vous consommez de l’alcool, suivez les Directives de consommation dalcool à faible risque du Canada. 
  • Écoutez votre musique préférée ou créez une sélection avec vos chansons préférées. 
  • Laissez entrer la lumière naturelle. 
  • Sortez autant que possible. 
  • Soupez à la chandelle. 
  • Plongez dans un bain avec des parfums ou des bulles. 
  • Dégustez des soupes chaudes ou des boissons chaudes ou préparez votre repas dhiver préféré.
  • Parlez à quelquun quand vous nêtes pas en mesure de composer avec la situation de manière saine par vous-même. 
  • Prenez des nouvelles des autres – ce nest peut-être pas évident lorsquils ont des difficultés. 

Certaines personnes souffrent d’un trouble affectif saisonnier (TAS) en hiver. Qu’est-ce que c’est et que puis-je faire pour l’empêcher? 

Le trouble affectif saisonnier (TAS) est un type de dépression qui se caractérise par une baisse de moral et d’énergie. Ce trouble peut avoir une réelle incidence sur l’appétit, le sommeil, la concentration et la joie de vivre. 

Le TAS est ce qu’on appelle une «tristesse situationnelle». Il s’agit d’une réponse normale à une situation précise qui est temporaire. Pendant ces périodes, il est utile de se concentrer sur les bases: manger des repas équilibrés, bien dormir et faire de l’exercice (y compris sortir dehors si vous le pouvez). Et si vous avez besoin de soutien, il existe de nombreuses ressources gratuites utiles à Ottawa pour vous aider.  

Quelle est la différence entre le TAS et la dépression? 

La dépression, ce n’est pas «avoir le cafard» ou «avoir le bleues». Il s’agit d’une maladie complexe qui ne doit pas être prise à la légère. 

Si des symptômes comme la tristesse, la perte d’énergie, la perte d’intérêt pour les choses et la difficulté à se concentrer persistent et vous empêchent de fonctionner comme vous le feriez normalement, c’est une bonne idée de demander de l’aide d’un professionnel. Et si vous connaissez quelqu’un qui semble avoir ces sentiments, il serait bon de tendre la main à cette personne et de lui demander comment elle va. 

Plus important encore, rappelez-vous que, si vous éprouviez une tristesse situationnelle ou des sentiments qui durent plus longtemps, vous pouvez vous demander de l’aide ou parler à votre professionnel de la santé. 

Contactez Nous