Instructions pour l'auto-isolement à la maison pour la COVID-19

un main et une maison

L'Ontario renforce l'application du décret ordonnant de rester à domicile

Nouvelles restrictions provinciales en vigueur le 17 avril 2021 à 00h01

Une illustration de deux personnes portant des masques. Sur leur gauche est écrit qui peut actuellement obtenir le COVID-19? Vaccin? Un bouton contenant le mot en savoir plus.

Dernière mise à jour : le 29 avril 2021

Les périodes d’auto-isolement varient de 10 à 14 ou 20 jours ou plus (rarement).  
Vous devez vous isoler lorsque vous attendez le résultat de votre test de dépistage de la COVID-19
Renseignez-vous sur: 
Ordre d’isolement pour la COVID-19 : qu’est-ce que cela signifie pour moi? 

  • Si vous recevez un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 et que votre maladie est légère ou modérée (la majorité des cas), la période d’auto-isolement est maintenant de 10 jours à partir de l’apparition des symptômes. Avant de mettre fin à votre auto-isolement, vos symptômes doivent s’être améliorés depuis au moins 24 heures (sans l’utilisation de médicaments contre la fièvre) avant que vous puissiez retourner au travail ou à l’école. Vos contacts de ménage doivent également s’isoler pendant 14 jours à compter du dernier jour où ils ont été en contact avec vous (c.-à-d. le jour où vous avez commencé à vous isoler d’eux).
  • Si vous recevez un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 et que vous n’avez aucun symptôme, la période d’auto-isolement est de 10 jours après votre test de dépistage pourvu que vous demeuriez asymptomatique.
  • Si vous avez été en contact avec une personne qui a obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19, vous devez rester à la maison et vous isoler pendant 14 jours à partir de la date de votre dernier contact avec cette personne. Même si vous recevez un résultat négatif au test de dépistage de la COVID-19, la période d’auto-isolement est de 14 jours, car cela représente la période d’incubation.
  • Si vous recevez un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 et que vous souffrez d’une maladie grave qui exige votre admission aux soins intensifs ou que vous êtes immunodéficient (comme un patient soumis à la chimiothérapie pour traiter un cancer, ou que vous prenez de la prednisone ou un autre médicament qui supprime la réponse immunitaire), la période d’auto-isolement est de 20 jours, pourvu que vous n’ayez pas de fièvre (sans utiliser de médicaments contre la fièvre) et que vos symptômes s’améliorent depuis au moins 24 heures.
  • Si vous habitez avec une personne qui a été désignée comme étant un contact à risque élevé (qui a eu des contacts étroits avec une personne ayant obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19) et présentant des symptômes, vous devez rester chez vous et vous isoler pendant 14 à compter du jour où la personne a été en contact avec vous (c.-à-d. le jour où vous avez commencé à vous isoler de cette personne). Si le membre du ménage qui est un contact à risque élevé reçoit un résultat négatif, vous pouvez arrêter de vous isoler, mais devez rester chez vous pendant toute la durée de la période d’isolement, sauf pour des sorties essentielles. Les sorties essentielles incluent se rendre au travail, à l’école ou à la garderie et faire des courses essentielles, comme faire l’épicerie, se rendre à un rendez-vous médical ou aller chercher des médicaments d’ordonnance à la pharmacie.
  • Si vous habitez avec une personne qui a été désignée comme étant un contact à risque élevé (qui a eu des contacts étroits avec une personne ayant obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19) et ne présentant aucun symptôme, vous devez rester chez vous pendant toute la durée de la période d’auto-isolement de ce contact, sauf pour des sorties essentielles.
  • Quand se rendre à un site de dépistage :
    • Ne pas utiliser les transports en commun;
    • Utiliser un véhicule privé si possible;
    • Si un véhicule privé n’est pas disponible, prenez un taxi ou un service de covoiturage (p. ex., Uber, Lyft, etc.) tout en portant un masque et en restant assis sur le siège arrière du passager avec la fenêtre ouverte (si les conditions météorologiques le permettent). Si possible, le client doit également noter le nom de la compagnie de taxi et le numéro d’opérateur en cas de besoin de contact ou de suivi.

Veuillez noter que les exigences relatives à l’auto-isolement pour les résidents d’Ottawa peuvent différer de celles des autres circonscriptions sanitaires. Les mesures d’auto-isolement comportent certaines exceptions dont vous trouverez quelques exemples d’exceptions à la rubrique intitulée Instructions pour l’auto-isolement.    

Sur cette page :

Qu’entend-on par contact à risque élevé, contact de ménage et contact étroit?

Les contacts à risque élevé peuvent être des contacts du ménage ou des contacts étroits selon les définitions suivantes :  

  • Les contacts du ménage sont les membres qui vivent avec la personne soumise à un dépistage, par exemple ses parents, ses frères et sœurs et ses colocataires, ou qui lui ont prodigué des soins à domicile (bain, toilette, habillage, alimentation). Cela inclut les autres personnes qui peuvent avoir des contacts non protégés semblables avec vous (par exemple un partenaire vivant à un autre domicile ou une personne vous ayant rendu visite à l’intérieur pendant de longues périodes sans porter de masque et sans maintenir la distanciation physique);
  • Un contact étroit, ou contact à risque élevé, désigne une personne qui a été exposée à une autre personne, comme un ami, un collègue ou un contact de la collectivité, dont le résultat au test de dépistage est positif. L’exposition peut avoir lieu à la maison, dans un autre endroit intérieur où il est difficile de respecter la distanciation physique, ou même à l’extérieur, lorsque vous êtes à proximité d’une personne pendant de plus longues périodes.  

Santé publique Ottawa contacte toutes les personnes qui ont obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 pour déterminer, dans certains cas, qui sont ses « contacts étroits » à l’aide d’un examen de facteurs précis, comme les symptômes de la personne, les lieux qu’elle a visités et les personnes avec lesquelles elle a interagi. La divulgation des noms et des coordonnées des contacts étroits constitue un autre aspect de l’ordre d’isolement. SPO constate actuellement une augmentation du nombre de personnes qui ont obtenu un résultat positif, et notre équipe de gestion des cas de la COVID-19 n’est plus en mesure de dépister les contacts comme nous l’avons fait précédemment. Par conséquent, dans de nombreux cas, SPO demande aux personnes dont le résultat au test de dépistage de la COVID-19 est positif d’informer leurs contacts.

Pour déterminer qui sont les contacts étroits, Santé publique Ottawa suggère que la personne ayant obtenu un résultat de test positif se serve de son calendrier ou de son téléphone cellulaire pour se rafraîchir la mémoire. Le but consiste à identifier les gens avec lesquels la personne a interagi pendant qu’elle était contagieuse et avant le début de sa période d’auto-isolement. Ces personnes peuvent être considérées comme des contacts étroits qui risquent de contracter le virus et d’être malades. La personne ayant reçu un résultat de test positif doit se rappeler des endroits qu’elle a fréquentés et des personnes avec lesquelles elle a été en contact :

  • depuis les 48 heures précédant l’apparition de ses symptômes jusqu’au début de sa période d’auto-isolement ou
  • depuis les 48 heures précédant leur test de dépistage de la COVID-19 si elle est asymptomatique.

La recherche des personnes à risque de contracter le virus s’appelle le traçage. Ce traçage permet de faire en sorte que les gens subissent rapidement un test de dépistage et réduit le risque de propagation du virus. Tous les membres du ménage sont considérés comme des contacts étroits à haut risque et doivent s’auto-isoler, sauf indication contraire de la part de Santé publique Ottawa.

Voici quelques exemples de personnes pouvant être des contacts à risque élevé ou des « contacts étroits » :

  • une personne qui s’est trouvée pendant 15 minutes ou plus à moins de deux mètres (6 pieds);
  • une personne qui a été en contact physique étroit avec une personne ayant obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 (p. ex., serrement de mains, accolade ou baiser);
  • une personne sur laquelle quelqu’un qui a obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 a toussé ou éternué;
  • une personne qui vit dans le même ménage, ou qui fournit ou reçoit des soins d’une personne qui a obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 (p. ex., une personne qui prend soin d’un parent âgé);
  • une personne qui a eu plusieurs contacts étroits au cours d’une période de 24 heures (même si la durée de chacune était de moins de 15 minutes).

*Les interactions pendant lesquelles les personnes se trouvent brièvement à moins de deux mètres (six pieds) l’une de l’autre, comme en marchant côte à côte sur le trottoir, ne sont généralement pas considérées comme des contacts étroits.

Retour en haut de la page

Où ai-je contracté la COVID-19?

De plus, Santé publique Ottawa demande à la personne ayant obtenu un résultat de test positif de réfléchir aux endroits qu’elle a fréquentés où elle aurait pu contracter la COVID-19 ainsi qu’aux personnes auprès desquelles elle aurait pu la contracter. Cela aide Santé publique Ottawa à retracer d’autres personnes qui auraient pu être exposées à la COVID-19. Si la personne qui a eu un résultat positif passe en revue ses activités des 14 jours précédant son résultat positif ou l’apparition de ses symptômes, elle pourra déterminer plus facilement quand et où elle a contracté la COVID-19. Voici quelques endroits et activités à considérer :

  • contact avec des personnes malades;
  • activités professionnelles ou bénévolat;
  • écoles, centres de garde d’enfants, camps;
  • foyers de soins de longue durée ou maisons de retraite;
  • refuges, foyers de groupe, maisons de chambres, centres d’hébergement;
  • rendez-vous médicaux (p. ex., médecin de famille, dentiste, laboratoire d’analyses);
  • activités sportives;
  • événements sociaux, rassemblements ou lieux de culte;
  • fermes. 

Vie privée - Votre vie privée est très importante à nos yeux. Quand nous informons des contacts étroits qu’ils ont été exposés à la COVID-19, nous ne mentionnons aucun nom. Cette information demeure confidentielle. Nous sommes tenus de leur indiquer le jour où ils ont été exposés à la COVID-19. Dans certains cas, nous pouvons aussi avoir besoin de leur dire où ils ont été exposés (à l’école par exemple). 

Que dire aux membres du ménage

Les membres du ménage devront s’isoler à la maison et de préférence à l’écart de la personne qui a obtenu un résultat de test positif. Cette dernière devrait communiquer les mêmes renseignements de Santé publique Ottawa en matière d’isolement à tous les membres du ménage. Les périodes d’isolement pour les contacts étroits différeront de celles de la personne ayant reçu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19. Les périodes d’isolement et leurs durées varient parce que les contacts doivent s’isoler pendant 14 jours à compter du dernier jour où ils ont été en contact avec la personne ayant reçu le résultat positif. Si cette personne ne peut se mettre en isolement à l’écart des autres membres du ménage, il est possible que la période d’isolement de ceux-ci se prolonge au-delà de 14 jours.

Vous pouvez trouver des renseignements sur les possibilités de dépistage et les centres de dépistage à Ottawa sur notre site Web 

Contacts du ménage et recommandations en matière de dépistage

Santé publique Ottawa recommande que tous les contacts du ménage subissent un test au moins sept jours après leur dernier contact avec la personne qui a obtenu un résultat de test positif. Si la personne qui a obtenu un résultat de test positif ne peut s’isoler à l’écart des autres membres du ménage, ces derniers devraient subir un test au moins sept jours après la date à laquelle les symptômes sont apparus chez la personne infectée. Si la personne positive pour la COVID-19 est asymptomatique, les membres du ménage devraient subir un test de dépistage au moins sept jours à partir du jour où la personne infectée a subi son test. Tous les membres du ménage devraient subir un test de dépistage, peu importe s’ils ont des symptômes ou pas. Les contacts de ménage qui ont des symptômes s’apparentant à ceux de la COVID-19 doivent immédiatement aller subir un test de dépistage.

Que faire en cas d'exposition à la COVID-19?

Si vous avez été identifié comme ayant eu un contact à risque élevé (par le travail ou l’école par exemple) avec une personne qui a obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19, vous devriez :   

  • Rester à la maison et vous isoler pendant 14 jours à partir de la date de votre dernier contact avec le cas confirmé de COVID-19. La période d’auto-isolement est de 14 jours parce que cela correspond à la période d’incubation du virus de la COVID-19. Après 14 jours, vous pouvez cesser de vous isoler si vous n’avez développé aucun symptôme de la COVID-19;
  • Dire à vos contacts de ménage qu’ils doivent s’abstenir de sortir pendant toute la durée de votre période d’auto-isolement, sauf pour des raisons essentielles. Par sorties essentielles on entend se rendre au travail, à l’école ou à la garderie et faire des courses essentielles comme faire l’épicerie, aller à un rendez-vous médical ou aller chercher des médicaments d’ordonnance à la pharmacie. (Veuillez noter que si vos contacts de ménage ont aussi été exposés à la personne ayant obtenu un résultat positif pour la COVID-19, ils sont également des contacts à risque élevé. Par conséquent, ils doivent s’auto-isoler et ne peuvent sortir de la maison que pour des raisons médicales.);
  • Surveiller quotidiennement l’apparition de symptômes de la COVID-19. En cas de symptômes, il est recommandé de subir un test de dépistage immédiatement;
  • Si vous n’avez aucun symptôme, il est néanmoins recommandé de vous faire tester. Le dépistage est recommandé au plus tôt 7 jours après votre dernier contact avec la personne infectée à la COVID-19;
  • Refaire un test de dépistage si vos symptômes apparaissent après que vous ayez obtenu un premier résultat de test négatif;  
  • Vous renseigner sur la façon de subir un test de dépistage. Visitez la page Web de Santé publique Ottawa sur le dépistage;
  • Si vous ne subissez pas le test de dépistage, vous devez rester à la maison et vous isoler pendant 14 jours à partir de la date de votre dernier contact avec la personne infectée.  

Être un contact ne signifie pas que vous avez la COVID-19, mais bien que vous risquez davantage de contracter le virus et de le transmettre à d’autres personnes. Si vous subissez un test de dépistage, vous devez continuer de vous isoler en attendant vos résultats. Même si vous recevez un résultat négatif, vous devez poursuivre votre période d’isolement de 14 jours, car cela représente la période d’incubation du virus. La période d’incubation est le temps qu’il faut au virus pour se multiplier suffisamment dans votre corps pour entraîner un résultat positif à la COVID-19.   

Les instructions pour l’auto-isolement et les critères à satisfaire pour cesser l’auto-isolement varient selon la situation. Cliquez sur le titre ci-dessous qui décrit le mieux votre situation.

Retour en haut de la page

Contacts

Alerte COVID-19 : avis d’exposition

Si vous avez installé, sur votre téléphone cellulaire, l’application Alerte COVID, vous recevrez un avis dans l’éventualité où vous avez eu un contact rapproché (de moins de 2 mètres (6 pieds) pendant plus de 15 minutes) avec quelqu’un qui a eu un résultat positif dans le dépistage de la COVID-19. Vous devez vous autoconfiner à partir de la date à laquelle vous recevez cet avis sur votre application. Vous devez alors surveiller les symptômes de la COVID-19 et aller vous faire dépister. La durée de votre période d'auto-isolement variera en fonction de votre situation ci-dessous:

  • Si le résultat de votre dépistage est positif, vous devez vous autoconfiner pendant 10 jours (Orientation de l'Ontario) à partir de la date du dépistage;
  • Si le résultat de votre dépistage est négatif, vous pouvez cesser de vous auto-isoler et vous devez continuer de surveiller vos symptômes pendant les 14 jours suivant la date à laquelle vous recevez l’avis;

    • Si vous éprouvez par la suite les symptômes de la COVID, vous devez vous soumettre à un nouveau dépistage;
    • Si Santé publique Ottawa constate que vous avez eu un contact rapproché dans le traçage traditionnel des cas et des contacts, vous devez suivre ses consignes.
  • Si vous décidez de ne pas vous soumettre à un dépistage, vous devez vous autoconfiner pendant toute la durée de 14 jours à partir de la date à laquelle vous recevez l’avis sur votre application. 

Cette application invite les utilisateurs à consulter un site Web d’information sur la marche à suivre pour se protéger et pour protéger les autres.

Remarque importante : SPO ne reçoit que les résultats positifs du dépistage et ne reçoit pas les avis d’exposition transmis par l’application Alerte COVID.

Retour en haut de la page

Personnes identifiées comme étant un contact à risque élevé d’une personne ayant obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19

Santé publique Ottawa encourage toutes les personnes qui ont eu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 à informer les personnes de leur ménage ou celles avec lesquelles elles ont eu des contacts étroits depuis les deux jours (48 heures) précédant l’apparition de leurs symptômes jusqu’au début de leur période d’auto-isolement (ou deux jours précédant la date du test de dépistage en l’absence de symptômes).

Santé publique Ottawa vous informera par lettre ou par appel automatisé s’il est déterminé que vous avez eu un contact à risque élevé avec une personne de l’école ou de la garderie ayant obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19.

S’il est déterminé que vous êtes un contact à risque élevé ou un contact de ménage, vous devez vous isoler pendant 14 jours à compter du dernier jour de votre exposition à la personne ayant obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19. Si vous êtes un contact à risque élevé en raison d’une exposition survenue à l’extérieur de votre domicile, les autres membres de votre ménage doivent s’abstenir de sortir sauf pour des raisons essentielles pendant votre période d’auto-isolement. Par raisons essentielles on entend se rendre au travail, à l’école ou à la garderie et faire des courses essentielles comme faire l’épicerie, aller à un rendez-vous médical ou aller chercher des médicaments d’ordonnance à la pharmacie. 

Suivez les instructions générales pour l’auto-isolement énumérées plus bas sur cette page Web.

Surveillez les symptômes de la COVID-19 :

  • Si vous éprouvez des symptômes de la COVID-19, utilisez cet outil d’auto-évaluation pour savoir comment obtenir des soins supplémentaires;
  • Veuillez noter que la plupart des gens qui présentent des symptômes légers se rétablissent par eux-mêmes à la maison.  
  • Si vos symptômes s’aggravent au point où vous ne pouvez pas les gérer à domicile, rendez-vous à l’urgence la plus près ou appelez le 9-1-1.

Critères pour mettre fin à l’auto-isolement

La fin de la période d’auto-isolement varie selon que vous êtes ou n’êtes pas encore en contact avec la personne qui a obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19. Veuillez consulter le tableau suivant pour connaître votre situation.

Critères pour mettre fin à l’auto-isolement :
Historique des contactsCritères

La personne n’est plus en contact avec une personne qui a la COVID-19 et n’a pas de symptômes de la COVID-19

(p. ex., habite ailleurs OU habite dans le même foyer, mais peut s’isoler en utilisant une pièce et une salle de bains différentes, et conserve toujours une distance de deux mètres avec le ou les cas de COVID-19). 

Quatorze (14) jours se sont écoulés depuis votre dernier contact avec une personne ayant obtenu un résultat positif au dépistage de la COVID-19

et vous ne présentez aucun des symptômes de la COVID-19. 

La personne est continuellement en contact avec le cas de COVID-19

(p. ex., habite dans le même foyer et ne peut pas s’isoler parce qu’elle partage la même salle de bains et la même chambre).  

Quatorze (14) jours se sont écoulés depuis la fin de la période d’auto-isolement de la personne atteinte de la COVID-19

et vous ne présentez aucun des symptômes de la COVID-19.  

* Remarque : Les critères pour mettre fin à l’auto-isolement sont différents pour les patients hospitalisés et les travailleurs de la santé. Pour en savoir plus, veuillez consulter le document de Santé publique Ottawa sur les critères de congé d’auto-isolement et de retour au travail pour le personnel du milieu de la santé.

Continuez à pratiquer la distanciation physique après la fin de votre période d’auto-isolement. Santé publique Ottawa recommande à chacun d’être social avisé et COVID avisé.

Visitez notre page Web pour avoir plus de renseignements sur les moyens de rester actif et social. Évaluez votre propre état. Il est normal de ne pas se sentir bien. Pour connaître les ressources offertes, rendez-vous sur notre page Web sur la santé mentale et la COVID-19.

Retour en haut de la page

Voyageurs

Voyageurs revenant de l’étranger et présentant des symptômes de la COVID-19

Le 25 mars 2020, le gouvernement du Canada a émis un décret d’urgence en vertu de la Loi sur la mise en quarantaine qui exige que toute personne entrant au Canada par voie aérienne, maritime ou terrestre s’isole pendant 14 jours, qu’elle ait eu ou non des symptômes de la COVID-19. Pour obtenir des renseignements pratiques sur la façon de se conformer à la loi sur la quarantaine, rendez-vous sur le site Web de Santé Canada.

  • Ce décret est mis en œuvre par l’Agence des services frontaliers du Canada aux points d’entrée.
  • Le gouvernement du Canada use de son pouvoir en vertu de la Loi sur la mise en quarantaine pour s’assurer du respect de son décret.
  • Le non-respect de ce décret constitue une infraction à la Loi sur la mise en quarantaine et peut entraîner une amende.
  • Des contrôles ponctuels seront effectués par le gouvernement du Canada pour vérifier la conformité.
  • Toutes les personnes autorisées à entrer au Canada sont assujetties à ce décret, à l’exception de certaines personnes qui traversent régulièrement la frontière pour assurer la circulation continue des biens et des services, et de celles qui fournissent des services essentiels. Les personnes exemptées du décret devront toujours pratiquer la distanciation physique et l’autosurveillance et communiquer avec leur autorité locale de santé publique si elles se sentent malades.
  • Actuellement, les voyages à destination du Canada sont limités pour tous les ressortissants étrangers venant de n’importe quel pays. Ces nouvelles restrictions interdisent aux ressortissants étrangers, y compris aux ressortissants américains, d’entrer au Canada pour des voyages non essentiels. Des dérogations aux restrictions existent : les travailleurs étrangers temporaires, certains étudiants et les personnes livrant des fournitures médicales urgentes, tant qu’ils ne présentent pas de symptômes de la COVID-19.

Voyageurs de retour au pays présentant des symptômes de la COVID-19 :

  • Si vous êtes de retour au Canada depuis peu et que vous éprouvez des symptômes, vous devez vous isoler immédiatementCeci est obligatoire. Vous pouvez seulement quitter votre lieu d’isolement pour recevoir des soins médicaux d’urgence.
  • Les seules personnes autorisées à entrer au Canada en ayant la COVID-19 ou en présentant un ou plusieurs des symptômes de la COVID-19 sont :
    • les citoyens canadiens;
    • les personnes jouissant d’un statut en vertu de la Loi sur les Indiens;
    • les résidents permanents.
  • Vous devez vous rendre directement au lieu de quarantaine ou d’isolement, sans vous arrêter nulle part. Vous devrez rester à votre lieu de quarantaine ou d’isolement pendant 14 jours à compter de votre arrivée au Canada. Veuillez consulter le site Web du gouvernement du Canada pour obtenir plus de renseignements.
  • Si vous ne pouvez pas vous isoler dans votre lieu de résidence habituel, envisagez d’autres options selon vos moyens financiers, par exemple :
    • un hôtel;
    • un motel;
    • un autre lieu d’hébergement payant;
    • chez des amis ou de la famille, dans la mesure où vous n’exposez aucune personne qui :
      • ne fait pas partie de votre groupe de voyageurs;  
      • risque de présenter une forme plus grave de la COVID-19. 
  • En dernier recours, si aucune autre option n’est possible, vous pouvez être dirigé vers un établissement de quarantaine désigné par le gouvernement du Canada pour effectuer votre période d’auto-isolement de 14 jours.
  • Si nécessaire, des soins médicaux immédiats vous seront prodigués à votre arrivée au Canada.
  • Lavez-vous les mains et mettez le masque qui vous est donné avant de quitter l’aéroport. Gardez le masque dans tous les lieux publics lorsque vous rentrez chez vous ou que vous vous rendez dans votre lieu d’isolement.
  • Vous ne pouvez pas vous isoler dans un endroit où se trouvent des personnes vulnérables, notamment des personnes souffrant d’une maladie, dont le système immunitaire est affaibli, ou des personnes âgées de 65 ans et plus.
  • Vous ne pouvez pas vous mettre en quarantaine dans des logements collectifs ou communautaires, par exemple :    
    • des campements industriels;
    • des résidences pour étudiants;
    • des roulottes de chantier;
    • des installations résidentielles ou de soins de longue durée;
    • un petit appartement en colocation;
    • un foyer où logent des familles nombreuses ou plusieurs personnes;  
    • une colocation avec des personnes qui n’ont pas voyagé avec vous et que vous ne pouvez pas éviter.
  • Il est interdit de quitter votre propriété pour faire une promenade. Restez dans un lieu privé comme votre cour ou votre balcon si vous sortez prendre l’air. 

Suivez les instructions générales pour l’auto-isolement énumérées plus bas sur cette page Web.

Surveillance des symptômes de la COVID-19 

  • Veuillez noter que la plupart des gens qui éprouvent des symptômes légers se rétablissent par eux-mêmes à la maison.  
  • Communiquez avec votre fournisseur de soins de santé si vos symptômes s’aggravent ou persistent.  
  • Si vos symptômes s’aggravent au point où vous ne pouvez pas les gérer à la maison ou que vous êtes en détresse (importantes difficultés respiratoires, douleur à la poitrine, évanouissement ou aggravation marquée de tout symptôme d’une maladie chronique), rendez-vous à l’urgence la plus près ou appelez le 9-1-1.  
  • Si vous avez des questions, veuillez communiquer avec TéléSanté Ontario au 1-866-797-0000 ou avec Santé publique Ottawa au 613-580-6744.

Critères pour mettre fin à l’auto-isolement

Quatorze (14) jours se sont écoulés depuis votre retour au Canada et 14 jours se sont écoulés depuis le début de vos symptômes, selon la période la plus longue, tant que vous ne faites pas de fièvre (sans prendre de médicaments contre la fièvre) et que vos symptômes s’améliorent depuis au moins 24 heures. L’absence de toux n’est pas nécessaire pour ceux qui souffrent de toux chronique ou qui ont une affection respiratoire réactionnelle après l’infection.

Remarque : Les patients hospitalisés et les travailleurs de la santé sont soumis à des critères différents pour mettre fin à l’auto-isolement. Pour en savoir plus, veuillez consulter le document de Santé publique Ottawa sur les critères de congé d’auto-isolement et de retour au travail pour le personnel du milieu de la santé.

Continuez à pratiquer la distanciation physique après la fin de votre période d’auto-isolement. Santé publique Ottawa recommande à chacun d’être social avisé et COVID avisé.

Visitez notre page Web pour avoir plus de renseignements sur les moyens de rester actif et social. Évaluez votre propre état. Il est normal de ne pas se sentir bien. Pour connaître les ressources offertes, rendez-vous sur notre page Web sur la santé mentale et la COVID-19.

Retour en haut de la page

Voyageurs revenant de l’étranger et ne présentant pas de symptômes de la COVID-19

Le 25 mars 2020, le gouvernement du Canada a émis un décret d’urgence en vertu de la Loi sur la mise en quarantaine qui exige que toute personne entrant au Canada par voie aérienne, maritime ou terrestre s’isole pendant 14 jours, qu’elle ait eu ou non des symptômes de la COVID-19. Pour obtenir des renseignements pratiques sur la façon de se conformer à la loi sur la quarantaine, rendez-vous sur le site Web de Santé Canada.

  • Ce décret est mis en œuvre par l’Agence des services frontaliers du Canada aux points d’entrée.
  • Le gouvernement du Canada use de son pouvoir en vertu de la Loi sur la mise en quarantaine pour s’assurer du respect de son décret.
  • Le non-respect de ce décret constitue une infraction à la Loi sur la mise en quarantaine et peut entraîner une amende.
  • Des contrôles ponctuels seront effectués par le gouvernement du Canada pour vérifier la conformité.
  • Toutes les personnes autorisées à entrer au Canada sont assujetties à ce décret, à l’exception de certaines personnes qui traversent régulièrement la frontière pour assurer la circulation continue des biens et des services, et de celles qui fournissent des services essentiels. Les personnes exemptées du décret devront toujours pratiquer la distanciation physique et l’autosurveillance et communiquer avec leur autorité locale de santé publique si elles se sentent malades.
  • Actuellement, les voyages à destination du Canada sont limités pour tous les ressortissants étrangers venant de n’importe quel pays. Ces nouvelles restrictions interdisent aux ressortissants étrangers, y compris aux ressortissants américains, d’entrer au Canada pour des voyages non essentiels. Des dérogations aux restrictions existent pour certains ressortissants étrangers, par exemple les travailleurs étrangers temporaires, certains étudiants et les personnes livrant des fournitures médicales urgentes, tant qu’ils ne présentent pas de symptômes de la COVID-19.

Voici les instructions pour les voyageurs rentrant au pays et ne présentant pas de symptômes :  

  • Vous devez vous rendre directement au lieu de quarantaine ou d’isolement, sans vous arrêter nulle part. Vous devrez rester à votre lieu de quarantaine ou d’isolement pendant 14 jours à compter de votre arrivée au Canada. 
  • N’utilisez pas les transports en commun. Si vous ne pouvez pas utiliser un véhicule privé, vous devez prendre un taxi ou utiliser un service de covoiturage, porter un masque chirurgical ou d’intervention, vous asseoir sur le siège arrière du côté passager et ouvrir les fenêtres si la météo le permet. Vous ne devez pas faire d’arrêts inutiles sur la route en direction de votre domicile.
  • Veillez à ce que votre lieu de quarantaine soit adéquat, contienne tout ce dont vous avez besoin, ne soit pas un milieu de vie de groupe et ne soit pas partagé avec des personnes à risque de contracter une maladie plus grave.
  • Surveillez quotidiennement votre état de santé et soumettez-vous à un test de dépistage si vous présentez des signes et des symptômes de la COVID-19.
  • Respectez en tout temps une distance physique de deux mètres (six pieds) par rapport aux personnes qui vous entourent.  

Suivez les instructions générales d’auto-isolement énoncées plus bas.  

Apparition des symptômes de la COVID-19 

  • Vous devrez subir un test de dépistage si vous présentez tout signe ou symptôme de la COVID-19 (p. ex., toux, fièvre, difficultés respiratoires). Si vous présentez des symptômes ou que vous obtenez un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 durant votre période de quarantaine, vous devez vous isoler pendant 14 jours additionnels à compter de la date de réception du résultat positif ou du début des symptômes.
  • Santé publique Ottawa assurera le suivi auprès des personnes dont le résultat au test de dépistage est positif.
  • Si vous avez des questions, veuillez communiquer avec TéléSanté Ontario au 1-866-797-0000 ou encore avec Santé publique Ottawa au 613-580-6744.

Remarque : Ce n’est pas parce que le résultat du test de dépistage d’une personne est négatif qu’elle n’est pas infectée par la COVID-19; il se peut que cette personne soit aux premiers stades de l’infection.

Critères pour mettre fin à l’auto-isolement

Quatorze (14) jours se sont écoulés depuis votre retour au Canada et vous ne présentez aucun des symptômes de la COVID-19.

* Remarque : Les critères pour mettre fin à l’auto-isolement sont différents pour les patients hospitalisés et les travailleurs de la santé. Pour en savoir plus, veuillez consulter le document de Santé publique Ottawa sur les critères de congé d’auto-isolement et de retour au travail pour le personnel du milieu de la santé.

Continuez à pratiquer la distanciation physique après votre période d’auto-isolement. Santé publique Ottawa recommande à chacun d’être social avisé et COVID avisé.

Visitez notre page Web pour avoir plus de renseignements sur les moyens de rester actif et social. Évaluez votre propre état. Il est normal de ne pas se sentir bien. Pour connaître les ressources offertes, rendez-vous sur notre page Web sur la santé mentale et la COVID-19.

Retour en haut de la page

Voyages à l’intérieur du Canada
  • Le médecin hygiéniste en chef de l'Ontario recommande fortement aux personnes et aux familles :

    • de ne voyager à l'extérieur de la province qu'à des fins essentielles
    • de s'isoler pendant 14 jours à l'arrivée ou au retour en Ontario
  • Il est recommandé que les voyageurs vérifient la réglementation de la province où ils se rendent pour connaître les exigences en matière d’auto-isolement.

Retour en haut de la page

Que faire en cas de symptômes de la COVID-19?

Si vous présentez des signes et des symptômes de la COVID-19 (p. ex., toux, fièvre, difficultés respiratoires), il est recommandé de subir un test de dépistage même si les symptômes sont légers. Vous et vos contacts de ménage devez vous isoler en attendant les résultats du dépistage et surveiller l’apparition de nouveaux symptômes ou l’aggravation de symptômes existants. 

  • Si vous êtes étudiant, employé ou parent ou tuteur d’un enfant fréquentant un service de garde, une école élémentaire ou secondaire, veuillez consulter les renseignements à cet égard sur la page Web de Santé publique Ottawa intitulée Soutenir les écoles pendant la COVID-19;
  • Vous devez rester à la maison et vous isoler jusqu’à la réception du résultat de votre test de dépistage de la COVID-19. Si vous n’êtes pas un contact à risque élevé de quelqu’un qui a obtenu un résultat positif pour la COVID-19, vous pouvez cesser de vous isoler si vous obtenez un résultat négatif pour la COVID-19 et que vos symptômes s’améliorent depuis au moins 24 heures. Si votre résultat de test est négatif, mais que vous avez été en contact avec une personne dont le résultat est positif, vous devez suivre les consignes d’isolement à l’intention des contacts;
  • Si vous n’avez pas subi de test de dépistage de la COVID-19 ou si vous avez obtenu un résultat positif pour la COVID-19, vous devez rester à la maison et vous isoler pendant 10 jours après le début de vos symptômes. Vous pouvez cesser de vous isoler après 10 jours si vous n’avez plus de fièvre (sans utiliser de médicaments contre la fièvre) et que vos symptômes s’améliorent depuis au moins 24 heures.  Vous devez continuer de pratiquer la distanciation physique. Si vous ne vous sentez toujours pas bien après 10 jours, communiquez avec Télésanté Ontario au 1-866-797-0000 ou encore avec Santé publique Ottawa au 613-580-6744;
  • Renseignez-vous sur la façon de vous faire tester et sur les mesures à prendre;
  • Veuillez aviser les membres de votre foyer, ou contacts étroits, avec lesquels vous avez été en contact entre les deux jours (48 heures) précédant l’apparition de vos symptômes et le début de votre auto-isolement. Tous vos contacts étroits devront s’auto-isoler jusqu’à l’obtention d’un résultat négatif au test de dépistage. Si vous obtenez un résultat positif, veuillez demander aux membres de votre foyer ou à vos contacts étroits de consulter la page Web de Santé publique Ottawa intitulée « Que faire en cas d’exposition à la COVID-19? ».

Remarque : L’absence de toux n’est pas nécessaire pour mettre fin à l’auto-isolement pour ceux qui souffrent de toux chronique ou qui ont une affection respiratoire réactionnelle après l’infection.

Les instructions pour l’auto-isolement et les critères pour y mettre fin varient selon la situation de chacun. Cliquez sur le titre ci-dessous qui décrit le mieux votre situation. 

Retour en haut de la page

Instructions pour l’auto-isolement des personnes présentant des symptômes de la COVID-19

Si vous présentez des signes ou des symptômes de la COVID-19 (p. ex., toux, fièvre, difficultés respiratoires), vous devez subir un test de dépistage.  
Vous devez vous isoler et surveiller votre état. Vous ne devez pas non plus retourner en personne à la garderie, à l’école ou au travail.  

Veuillez aviser les membres de votre foyer, ou contacts étroits, avec lesquels vous avez été en contact entre les deux jours (48 heures) précédant l’apparition de vos symptômes et le début de votre auto-isolement. Les membres de votre foyer pourraient avoir été exposés à la COVID-19.

Suivez les instructions pour les personnes présentant des symptômes de la COVID-19, c’est-à-dire :

  • ne pas vous isoler dans un endroit où se trouvent des personnes vulnérables, notamment des personnes souffrant d’une maladie, dont le système immunitaire est affaibli, ou des personnes âgées;
  • ne pas quitter votre propriété pour faire une promenade. Rester dans un lieu privé comme votre cour ou votre balcon si vous sortez prendre l’air. 

Suivez les instructions générales pour l’auto-isolement énumérées plus bas sur cette page Web

Surveillance des symptômes de la COVID-19 

  • Veuillez noter que la plupart des gens qui éprouvent des symptômes légers se rétablissent par eux-mêmes à la maison.  
  • Si vos symptômes s’aggravent au point où vous ne pouvez pas les gérer à la maison, rendez-vous à l’urgence la plus près ou appelez le 9-1-1.
  • Si vous êtes en détresse (importantes difficultés respiratoires, douleur à la poitrine, évanouissement ou aggravation marquée de tout symptôme d’une maladie chronique), rendez-vous à l’urgence la plus près ou appelez le 911. 
  • Communiquez avec votre fournisseur de soins de santé si vos symptômes  s’aggravent ou persistent.  
  • Pour toute question, veuillez communiquer avec TéléSanté Ontario au 1-866-797-0000 ou encore avec Santé publique Ottawa au 613-580-6744.

Critères pour mettre fin à l’auto-isolement

  • La fin de la période d’auto-isolement dépend du résultat de votre test de dépistage, de votre exposition connue à une personne atteinte de la COVID-19 et de la gravité de votre maladie.
  • Veuillez consulter le tableau suivant pour déterminer votre situation. 
Critères pour mettre fin à l’auto-isolement :
PersonneRésultat positif à la COVID-19 Résultat négatif à la COVID-19

Exposition connue à un cas de COVID-19

Dix (10) jours après le début des symptômes (ou après votre test si vous n’avez pas de symptômes) pourvu que vous n’ayez pas de fièvre (sans utiliser de médicaments contre la fièvre) et que vos symptômes s’améliorent depuis au moins 24 heures.

L’absence de toux n’est pas nécessaire pour ceux qui souffrent de toux chronique ou qui ont une affection respiratoire réactionnelle après l’infection. 

Quatorze (14) jours se sont écoulés depuis votre dernière exposition au contact étroit, et vos symptômes ont cessé depuis au moins 24 heures.

Il est recommandé de subir un autre test de dépistage si vos symptômes persistent ou si vous présentez de nouveaux symptômes.

Remarque: Après l’exposition au virus, il peut s’écouler jusqu’à 14 jours avant l’apparition de la COVID-19, il se peut donc qu’une infection ne soit pas détectée si vous avez subi le test trop tôt. Les personnes ayant été exposées doivent s’isoler pendant 14 jours même si elles obtiennent un résultat négatif avant la fin de la période d’isolement. 

Aucune exposition connue à un cas de COVID-19 

Dix (10) jours après le début des symptômes pourvu que vous n’ayez pas de fièvre (sans utiliser de médicaments contre la fièvre) et que vos symptômes s’améliorent depuis au moins 24 heures.  

L’absence de toux n’est pas nécessaire pour ceux qui souffrent de toux chronique ou qui ont une affection respiratoire réactionnelle après l’infection.

24 heures après la disparition des symptômes 

* Veuillez noter ce qui suit : Les critères pour mettre fin à l’auto-isolement sont différents pour les patients hospitalisés et les travailleurs de la santé. Pour en savoir plus, veuillez consulter le document de Santé publique Ottawa sur les critères de congé d’auto-isolement et de retour au travail pour le personnel du milieu de la santé.

Continuez de pratiquer la distanciation physique après la fin de votre période d’auto-isolement. Santé publique Ottawa recommande à chacun d’être social avisé et COVID avisé

Retour en haut de la page

Enfants présentant des symptômes de la COVID-19 qui fréquentent l’école ou la garderie

Les enfants qui fréquentent une école ou une garderie et qui présentent un ou plusieurs des symptômes de la COVID-19, même légers, ne peuvent pas retourner à l’école ou à la garderie jusqu’à ce qu’ils :

  • obtiennent un résultat négatif à un test de dépistage de la COVID-19;
  • obtiennent un autre diagnostic de la part d’un professionnel de la santé;
  • se sentent mieux et qu’il se soit écoulé 10 jours depuis le début de leurs symptômes. 

Les contacts de ménage doivent également s’isoler jusqu’à ce que l’enfant symptomatique obtienne un résultat négatif pour la COVID-19 ou un autre diagnostic de la part d’un professionnel de la santé.

Si l’enfant n’a pas subi de test de dépistage, il soit s’isoler pendant 10 jours et tous ses contacts de ménage doivent aussi s’isoler pendant 14 jours à partir de leur dernier contact avec l’enfant symptomatique. 

Si l’enfant obtient un résultat négatif pour la COVID-19, il peut cesser de s’isoler au moins 24 heures après que les symptômes ont commencé à s’améliorer sans l’aide de médicaments contre la fièvre. Si les symptômes incluaient des vomissements ou de la diarrhée, ces symptômes doivent avoir cessé depuis les 48 heures précédant son retour à l’école ou à la garderie. Les contacts de ménage qui n’ont pas de symptômes peuvent mettre fin à leur isolement quand ils reçoivent leur résultat de test négatif.

Les parents ou tuteurs sont invités à remplir chaque jour un outil d’évaluation avant que leur enfant se rende à l’école ou à la garderie. Veuillez consulter la section intitulée Soutenir les écoles pendant la COVID-19 qui se trouve sur la page Web de Santé publique Ottawa. 

Retour en haut de la page

Que faire en cas de COVID-19?

Si vous avez obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19, vous devez faire ce qui suit : 

  • Rester à la maison et vous isoler pendant 10 jours après l’apparition de vos symptômes. Après 10 jours, vous pouvez cesser votre isolement si vous n’avez plus de fièvre et que vos symptômes s’améliorent depuis au moins 24 heures, mais vous devez néanmoins continuer à pratiquer la distanciation physique. Si vous ne vous sentez toujours pas bien après 10 jours, communiquez avec Télésanté au 1-866-797-0000 ou encore avec Santé publique Ottawa au 613-580-6744.
  • Si vous avez été hospitalisé dans une unité de soins intensifs en raison d’une forme grave de la COVID-19 ou d’une immunodéficience grave, vous devez vous isoler pendant 20 jours.
  • On entend par maladie grave une maladie qui exige un traitement dans une unité de soins intensifs en raison de la COVID-19 ou d’une immunodéficience sévère.
  • Au nombre des exemples d’immunodéficience grave, on compte la chimiothérapie anticancéreuse, l’infection au VIH non traitée, la prise de prednisone pendant une période prolongée et la prise d’autres médicaments immunosuppresseurs. 

Remarque : L’absence de toux n’est pas nécessaire pour ceux qui souffrent de toux chronique ou qui ont une affection respiratoire réactionnelle après l’infection. 

Si vous avez obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 et que vous attendez de recevoir des nouvelles de Santé publique Ottawa, examiner notre lettre de cas (pdf - 428 KB) pourrait vous être utile. La lettre de cas passe en revue des renseignements importants sur l’auto-isolement, comme les obligations en matière d’auto-isolement, la façon de protéger les personnes avec qui vous vivez, et l’information de vos contacts étroits. La lettre de cas contient également des renseignements qui vous appuient pendant votre période d’auto-isolement.

Retour en haut de la page

Personnes présentant une maladie légère à modérée

Santé publique Ottawa communiquera avec vous pour s’informer de votre état, vous indiquer la durée de votre auto-isolement et vous offrir du soutien.  

Si vous êtes en détresse (importantes difficultés respiratoires, douleur à la poitrine, évanouissement ou aggravation marquée de tout symptôme d’une maladie chronique), rendez-vous à l’urgence la plus près ou appelez le 9-1-1. 

Surveillance des symptômes de la COVID-19:

  • Veuillez noter que la plupart des gens qui éprouvent des symptômes légers se rétablissent par eux-mêmes à la maison;
  • Si vos symptômes s’aggravent au point où vous ne pouvez pas les gérer à domicile, rendez-vous à l’urgence la plus près ou appelez le 9-1-1;
  • Si vous êtes en détresse (importantes difficultés respiratoires, douleur à la poitrine, évanouissement ou aggravation marquée de tout symptôme d’une maladie chronique), rendez-vous à l’urgence la plus près ou appelez le 9-1-1;
  • Communiquez avec votre fournisseur de soins de santé si vos symptômes s’aggravent ou persistent.

Si vous avez des questions, veuillez communiquer avec Télésanté au 1‑866‑797‑0000 ou avec Santé publique Ottawa au 613‑580‑6744.

Critères pour mettre fin à l’auto-isolement

La fin de la période d’auto-isolement dépend du résultat de votre test de dépistage et de votre exposition connue à une personne atteinte de la COVID-19. Veuillez consulter le tableau ci-dessous pour déterminer votre situation.

Critères pour mettre fin à l’auto-isolement :
PersonneRésultat positif à la COVID-19 Résultat négatif à la COVID-19

Exposition connue à un cas de COVID-19

Dix (10) jours après le début des symptômes (ou la date de votre test si vous n’avez pas de symptômes) pourvu que vous n’ayez pas de fièvre (sans utiliser de médicaments contre la fièvre) et que vos symptômes s’améliorent depuis au moins 24 heures. L’absence de toux n’est pas nécessaire pour ceux qui souffrent de toux chronique ou qui ont une affection respiratoire réactionnelle après l’infection. 

Quatorze (14) jours se sont écoulés depuis votre dernier contact avec la personne ayant obtenu un résultat positif au dépistage de la COVID-19

et vous ne faites pas de fièvre (sans utiliser de médicaments contre la fièvre)

et vous ne présentez pas de symptômes.  

Aucune exposition connue à un cas de COVID-19

Dix (10) jours après le début des symptômes pourvu que vous n’ayez pas de fièvre (sans utiliser de médicaments contre la fièvre) et que vos symptômes s’améliorent depuis au moins 24 heures. L’absence de toux n’est pas nécessaire pour ceux qui souffrent de toux chronique ou qui ont une affection respiratoire réactionnelle après l’infection.

24 heures après la disparition des symptômes.

* Veuillez noter ce qui suit : Les critères pour mettre fin à l’auto-isolement sont différents pour les patients hospitalisés et les travailleurs de la santé. Pour en savoir plus, veuillez consulter le document de Santé publique Ottawa sur les critères de congé d’auto-isolement et de retour au travail pour le personnel du milieu de la santé.

Continuez à pratiquer la distanciation physique  la fin de votre période d’auto-isolement. Santé publique Ottawa recommande à chacun d’être social avisé et COVID avisé.

Visitez notre page Web pour avoir plus de renseignements sur les moyens de rester actif et social. Évaluez votre propre état. Il est normal de ne pas se sentir bien. Pour connaître les ressources offertes, rendez-vous sur notre page Web sur la santé mentale et la COVID-19.

Si vous êtes victime de violence familiale

La nécessité de s’isoler peut présenter un risque accru pour les personnes victimes de violence familiale. Durant l’état d’urgence décrété par le gouvernement provincial, les refuges d’urgence financés par le ministère à l’intention des femmes et des enfants qui fuient la violence familiale demeurent ouverts et peuvent offrir du soutien.

Si vous êtes en danger immédiat, composez le 9-1-1 ou votre poste de police.

Pour trouver de l’aide dans votre région, vous pouvez téléphoner à l’une des lignes de crise provinciales suivantes :

Retour en haut de la page

Personnes présentant une forme grave de la COVID-19 ou une immunodéficience grave

Si vous présentez une forme grave de la COVID-19 ou une immunodéficience grave, la période d’auto-isolement est maintenant de 20 jours, pourvu que vous n’ayez pas de fièvre (sans utiliser de médicaments contre la fièvre) et que vos symptômes s’améliorent depuis au moins 24 heures.  

  • On entend par maladie grave une maladie qui exige un traitement dans une unité de soins intensifs en raison de la COVID-19 ou d’une immunodéficience grave. 
  • Parmi les exemples d’immunodéficience grave, mentionnons la chimiothérapie anticancéreuse, l’infection au VIH non traitée, la prise de prednisone pendant une période prolongée et la prise d’autres médicaments immunosuppresseurs. 

Retour en haut de la page

Personnes ayant un système immunitaire affaibli ou des problèmes de santé sous-jacents 

Le médecin chef en santé publique de l’Ontario encourage fortement les personnes ayant un système immunitaire affaibli ou des problèmes de santé sous-jacents à rester à domicile et à s’isoler.
Outre l’âge, les gens qui ont des problèmes de santé sous-jacents (maladie cardiovasculaire, hypertension, diabète, maladie pulmonaire chronique, maladie hépatique chronique, cancer, immunodéficience), ou ceux qui souffrent d’obésité sévère risquent davantage de présenter une forme grave de la COVID-19. Chaque personne doit tenir compte de ses facteurs de risque personnels lorsqu’elle prend la décision de faire une sortie et toujours se rappeler d’être COVID avisée.

Consultez notre page Web pour en savoir plus sur les moyens de rester actif et social. Évaluez votre propre état. Il n’y a rien de mal à ne pas se sentir bien. Pour connaître les ressources offertes, rendez-vous sur notre page Web sur la santé mentale et la COVID-19.

Si vous présentez des signes et des symptômes de la COVID-19, consultez notre page Web pour obtenir des renseignements sur les installations de dépistage, leur horaire et leur emplacement.

Apparition de symptômes de la COVID-19 :

  • Si vous présentez des symptômes de la COVID-19, utilisez l’outil d’auto-évaluation de la COVID-19 du gouvernement de l’Ontario pour savoir comment obtenir des soins supplémentaires;
  • Si vos symptômes s’aggravent au point où vous ne pouvez pas les gérer à domicile, rendez-vous à l’urgence la plus près ou appelez le 9-1-1.  

Mettre fin à l’auto-isolement

Si vous présentez une forme grave de la COVID-19, ou une immunodéficience grave, la période d’auto-isolement est maintenant de 20 jours, pourvu que vous n’ayez pas de fièvre (sans utiliser de médicaments pour réduire la fièvre) et que vos symptômes s’améliorent depuis au moins 24 heures. 

Retour en haut de la page

SPO me demande d’aider à informer mes contacts étroits – Que dois-je faire?

Actuellement, SPO voit une augmentation du nombre de personnes dont le résultat au test de dépistage de la COVID-19 est positif. Par conséquent, SPO demande aux personnes dont le résultat au test de dépistage de la COVID-19 est positif d’informer leurs contacts étroits. Si OPH vous demande d’informer toute personne avec qui vous avez été en contact étroit, utilisez un calendrier ou votre téléphone cellulaire pour vous rafraîchir la mémoire des personnes avec lesquelles vous avez pu être en contact au cours des 2 jours avant le début de vos symptômes (ou 2 jours avant le test si vous n’avez pas de symptômes) jusqu’au moment où vous avez commencé à vous isoler. Voici des exemples de personnes pouvant être des contacts étroits (pdf - 942 KB, disponible en somali et en arabe) (Ce document n'est pas dans un format accessible actuellement. Un document accessible sera mis en ligne sous peu.) :

  • vous étiez à moins de 6 pieds, ou 2 mètres, d’eux pendant 15 minutes ou plus;
  • vous aviez eu plusieurs contacts étroits au cours d’une période de 24 heures (même si la durée de chacun était de moins de 15 minutes);
  • Vous aviez eu un contact physique étroit, comme une poignée de main ou un câlin;
  • Vous vivez dans le même ménage qu’eux;
  • Vous êtes leur fournisseur de soins (p. ex., vous prenez soin d’un parent âgé).

Vous auriez dû recevoir une lettre de contact à risque élevé ou de contact étroit (pdf - 428 KB) (Ce document n'est pas dans un format accessible actuellement. Un document accessible sera mis en ligne sous peu.) par courriel de SPO. Veuillez communiquer cette lettre à toute personne avec qui vous avez eu des contacts étroits.

Retour en haut de la page

Qu’est-ce que l’auto-isolement?

L’auto-isolement est une mesure qui permet de freiner la propagation de la COVID-19. L’auto-isolement, c’est notamment le fait de rester à la maison, d’éviter d’être en contact avec d’autres personnes et de quitter son domicile pour des raisons essentielles seulement, telle une urgence médicale. L’auto-isolement vise à prévenir la propagation de la COVID-19 aux autres personnes de votre ménage, de votre école et de votre communauté en général. L’ordre d’isolement énonce les instructions particulières à suivre durant votre période d’isolement. Vous pouvez trouver un complément d’information au sujet de l’ordre d’isolement sur le site Web de Santé publique Ottawa.

Vous devez vous isoler si : 

  • vous êtes de retour d’un voyage à l’extérieur du Canada, et devez suivre les règles énoncées dans les décrets d’urgence conformément à la Loi sur la mise en quarantaine;
  • vous avez reçu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19;
  • vous avez été en contact avec une personne atteinte de la COVID-19;
  • vous êtes le contact de ménage d’une personne symptomatique qui attend le résultat de son test de dépistage de la COVID-19.

*Veuillez prendre note que si vous devez vous isoler parce que vous êtes un contact d’une personne qui a obtenu un résultat positif pour la COVID-19, les membres de votre ménage doivent s’abstenir de sortir de la maison sauf pour des raisons essentielles pendant toute la durée de votre période d’auto-isolement. Par sorties essentielles on entend se rendre au travail, à l’école ou à la garderie et faire des courses essentielles comme faire l’épicerie, aller à un rendez-vous médical ou aller chercher des médicaments d’ordonnance à la pharmacie.

*Veuillez noter que les exigences d’auto-isolement pour les résidents d’Ottawa peuvent différer de celles des autres circonscriptions sanitaires.  

Le début et la fin de votre période d’auto-isolement dépendent de votre situation personnelle. Pour obtenir des renseignements qui correspondent à votre situation, cliquez sur l’une des options ci-dessous :  

Retour en haut de la page

Instructions pour l’auto-isolement

  • Vous DEVEZ vous auto-isoler à la maison et protéger les autres personnes vivant avec vous de toute exposition.
  • Ne sortez pas de votre lieu d’isolement, sauf pour recevoir des soins médicaux urgents. Portez un masque en tissu ou un masque chirurgical quand vous allez rencontrer votre fournisseur de soins de santé. Reportez tout rendez-vous non urgent avec un professionnel de la santé, comme une visite en personne chez votre médecin de famille, jusqu’à ce que votre période d’auto-isolement soit terminée, ou demandez un rendez-vous virtuel.
  • Ne sortez pas de chez vous pour faire une promenade. Restez dans un endroit privé comme votre jardin ou votre balcon si vous sortez pour prendre l’air.
  • N’utilisez pas les transports en commun (comme les autobus et les trains). Si vous devez recevoir des soins médicaux et que vous n’avez pas de véhicule privé, utilisez les services de taxi ou de covoiturage, portez un masque, assoyez‑vous sur le siège arrière du côté passager et ouvrez les fenêtres (si le temps le permet).
  • Ne vous présentez pas à l’école ou au travail (suivez vos cours virtuellement ou faites du télétravail, si vous le pouvez).
  • Restez, mangez et dormez dans une pièce du domicile réservée à votre usage et utilisez une salle de bain différente si possible. Sinon, les pièces et les salles de bains communes devraient être bien aérées en ouvrant une fenêtre pour accroître la circulation d’air, lorsque la température le permet. Les salles de bains partagées devraient être nettoyées entre les utilisations en insistant bien sur les surfaces fréquemment touchées, comme les robinets, les interrupteurs d’éclairage et de ventilation, les poignées de portes et d’armoires ainsi que les boutons ou manettes de chasse d’eau. Refermez le couvercle de la toilette avant d’actionner la chasse d’eau, car le virus est présent dans les selles. Lorsqu’ils se trouvent dans les espaces communs, les membres du ménage devraient porter un masque, maintenir une distance de deux mètres (six pieds) avec les autres et limiter le temps qu’ils passent ensemble.
  • Évitez de partager des articles, y compris vaisselle, verres, tasses, ustensiles, serviettes, literie, cigarettes et vapoteuses.  
  • Songez à utiliser des assiettes, des tasses et des ustensiles jetables (facultatif).
  • N’accueillez pas de visiteurs. Limitez si possible vos contacts avec les personnes qui partagent votre lieu d’isolement, y compris les enfants. Si vous êtes le principal aidant d’un ou de plusieurs enfants, il est possible que vous ne puissiez pas vous isoler d’eux. Dans ce cas, portez un masque et pratiquez une hygiène des mains vigoureuses. La capacité de s’auto-isoler d’un enfant qui a obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 dépendra de son âge et de son niveau de développement. Lorsque cela est possible, il faut éviter que l’aidant de l’enfant soit une personne qui présente un risque élevé de contracter une maladie grave en raison de la COVID-19 (personne ayant une immunodéficience grave ou personne âgée).
  • Lavez-vous souvent les mains avec du savon et de l’eau, puis séchez-les avec un essuie-tout en papier ou avec une serviette en tissu que personne d’autre n’utilise.
  • Tâchez de commander votre épicerie, vos médicaments ou autres articles essentiels en ligne ou par téléphone, ou de demander à vos amis, aux membres de votre famille, à vos voisins ou à quiconque n’est pas en isolement de vous les procurer. Demandez qu’on vous laisse vos articles à la porte pour réduire au minimum les contacts.
    • *Si ce n’est pas possible, composez le 2-1-1 pour obtenir de l’information sur l’ensemble des programmes de services communautaires, sociaux, gouvernementaux et sanitaires offerts à Ottawa et sur la marche à suivre pour y avoir accès.
  • Si vous devez être en contact avec les autres, portez un masque et pratiquez la distanciation physique afin de maintenir un écart d’au moins deux mètres (six pieds) avec les autres.
  • Visitez le site du Gouvernement du Canada pour en apprendre plus à propos de« Comment s’isoler chez soi lorsqu’on est peut-être atteint de la COVID-19 ». Les instructions ont été publiées dans plus de 20 langues.

Retour en haut de la page

Centre d’isolement volontaire d’Ottawa

Ottawa a récemment ouvert un centre d'isolement volontaire pour les personnes qui n'ont pas accès à un abri adéquat ou qui ne peuvent pas s’isoler en sécurité dans leur propre maison. Il n'y a pas de frais associés au séjour dans le centre. C’est une occasion pour ces personnes de se reposer et de récupérer sans crainte ou anxiété de transmettre le virus à leur famille, leurs proches, leurs colocataires et autres personnes avec lesquelles elles vivent. L’isolement volontaire est un moyen éprouvé de contribuer à réduire le risque de propagation du virus parmi les contacts faisant partie du même ménage.

Veuillez consulter notre page Web sur le Centre d’isolement volontaire d’Ottawa pour en savoir plus.

Connaissance des symptômes 

Si vous présentez des symptômes de la COVID-19, veuillez continuer à vous isoler, suivez les instructions pour l’auto-isolement et ne quittez votre lieu d’auto-isolement que pour recevoir des soins médicaux ou pour subir un test de dépistage. 

Autosurveillance des symptômes

L’autosurveillance consiste à évaluer votre santé pour détecter les symptômes de la COVID-19 comme la fièvre, la toux et les difficultés respiratoires. Si vous présentez ces symptômes, consultez la page Web de nos centres d’évaluation et cliniques de soins pour savoir où et quand subir un test de dépistage.

Vous devez surveiller votre état de santé si :

  • vous ne présentez pas de symptômes ET
  • vous pourriez avoir été exposé à la COVID-19 au cours des 14 derniers jours OU
  • vous êtes un contact étroit des personnes plus âgées ou des personnes qui sont vulnérables au plan médical OU
  • Santé publique Ottawa vous a demandé de le faire.

Cliquez sur ce lien pour en savoir plus sur l’autosurveillance des symptômes de la COVID-19.

Retour en haut de la page

Que faire après la période d’auto-isolement?

Continuez de pratiquer la distanciation physique APRÈS votre période d’auto-isolement. Santé publique Ottawa recommande à chacun d’être social avisé et COVID avisé.

Visitez notre page Web pour en savoir plus sur les moyens de rester actif et social. Évaluez votre propre état de santé. Il n’y a rien de mal à ne pas se sentir bien. Pour connaître les ressources offertes, rendez-vous sur notre page Web sur la santé mentale et la COVID-19.

Retour en haut de la page

Ordre d’isolement pour la COVID-19 – qu’est-ce que cela signifie pour moi?

La Loi sur la protection et la promotion de la santé du gouvernement provincial permet au médecin chef de délivrer un « ordre d’isolement ». L'ordre a été délivré le 22 septembre 2020 (Dernière révision le 3 décembre 2020) et sera en vigueur jusqu'à ce que le médecin-hygiéniste déclare qu'il n'est plus nécessaire.

L’ordre d’isolement ordonne aux gens de rester à la maison et de s’isoler jusqu’à ce qu’ils ne soient plus contagieux (c’est-à-dire qu’ils ne peuvent plus transmettre l’infection aux autres). L’objectif consiste à réduire la propagation de la COVID-19 et à protéger la santé de tous les résidents d’Ottawa. Cet ordre vise à donner l’autorisation de recueillir de l’information sur des situations qui pourraient entraîner la propagation de la COVID-19 et, dans de rares cas, à tenir responsables des personnes qui ignorent de façon déraisonnable les lignes directrices en matière de santé publique et qui, par le fait même, mettent consciemment les autres en danger. Une personne qui refuse d’obtempérer à l’ordre d’isolement peut être accusée et condamnée à payer une amende pouvant atteindre 5 000 $ par jour. L’aide de la police pourrait également être demandée.

Cette ordonnance collective s’applique aux personnes suivantes :

  • les personnes ayant obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19;
  • les personnes présentant des signes et des symptômes de la COVID-19;
  • les personnes qui ont subi un test de dépistage et attendent leurs résultats;
  • les personnes qui ont récemment été en contact étroit avec quelqu’un qui a reçu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19, qui présente des signes et des symptômes de la COVID-19 ou qui attend le résultat de son test de dépistage de la COVID-19. Cela inclut les fournisseurs de soins et les membres du ménage.

L’ordre ne s’applique pas :

  • aux personnes qui ne répondent pas aux critères ci-dessus, mais qui ont quand même été soumises à un dépistage.
Certaines personnes peuvent-elles être exemptées de l’ordre d’isolement?
Oui, certains travailleurs essentiels de la santé, qui sont des contacts à risque élevé ne présentant pas de symptômes, peuvent être autorisés à travailler. Cependant, ils doivent s’isoler à la maison lorsqu’ils ne travaillent pas ou ne se déplacent pas en direction ou en provenance du travail. Des exceptions peuvent également être faites pour les personnes qui quittent une situation de violence familiale. Santé publique Ottawa examinera chaque situation. Les gens peuvent quand même aller à leurs rendez-vous médicaux lorsqu’ils sont en auto-isolement. Communiquez avec Santé publique Ottawa au 613-580-6744 pour obtenir des directives avant de vous rendre à une clinique ou un hôpital. 
Quelqu’un peut-il contester légalement l’ordre d’isolement?   
Oui, la personne dont le nom figure sur l’ordre d’isolement peut le contester en ayant recours à la Commission d’appel et de révision des services de santé.

Retour en haut de la page

Ressources 

Informations complémentaires pour rester en bonne santé et en sécurité

Gardez vos mains propres :

  • Lavez-vous les mains souvent à l'eau et au savon pendant au moins 20 secondes (ou utilisez un désinfectant pour les mains à base d'alcool), et séchez‑les avec des serviettes en papier jetables ou des serviettes sèches réutilisables, en les remplaçant lorsqu'elles sont mouillées.
  • Vous pouvez également enlever la saleté avec une essuie-tout mouillée, puis utiliser un désinfectant à base d'alcool pour les mains.
  • Couvrez votre toux et éternuez dans votre manche supérieure ou votre coude, pas dans votre main

En savoir plus sur la manière d'arrêter la propagation des germes.

Nettoyage et désinfection des ménages :

  • Au moins une fois par jour, nettoyez et désinfectez (à l'aide de nettoyants ménagers réguliers) les surfaces « haute touche » que vous touchez souvent, comme les comptoirs, les poignées de robinet, les toilettes, les tables de chevet, les poignées de porte, les téléphones et les télécommandes de télévision.
  • Ne partagez pas d'objets personnels avec d'autres, tels que brosses à dents, serviettes, linge de lit, ustensiles ou appareils électroniques.
  • Posez le couvercle des toilettes avant de les vider.
  • Nettoyez plus souvent les surfaces si elles sont visiblement souillées.
  • Les plats et les ustensiles de cuisine devraient être nettoyés avec du savon à vaisselle et de l'eau chaude après chaque utilisation.
  • L'utilisation d'un lave-vaisselle avec un cycle de séchage permet également un nettoyage suffisant.

Buanderie :

  • Les vêtements et les vêtements de nuit peuvent être nettoyés à l'aide de savon de lessive et d'eau ordinaires et ne nécessitent pas de séparation avec d'autres linges ménagers.

Gestion des déchets :

  • Tous les déchets produits peuvent être ramassés dans un sac en plastique ordinaire et éliminés dans des déchets ménagers ordinaires.

Santé mentale et bien-être :

C'est une période difficile et éprouvante pour tous. Il est normal de ne pas être bien. Si vous avez besoin d'aide ou si vous avez du mal à faire face à la situation, contactez la Ligne de crise en santé mentale au 613 722-6914 (1 866-966-0991). Pour plus de ressources, visitez notre page sur la santé mentale.

Fournitures à avoir chez soi lors de l'auto-isolement :

  • Masques (médicaux ou en tissu), seulement si vous avez des symptômes et que le reste des personnes à la maison n'en ont pas
  • Protection des yeux (écran facial ou lunettes de protection) à l'usage du personnel soignant
  • Gants jetables (ne pas réutiliser) à l'usage du soignant
  • Serviettes en papier jetables
  • Mouchoirs
  • Conteneur de déchets avec revêtement en plastique
  • Thermomètre
  • Médicaments en vente libre pour réduire la fièvre (p. ex. acétaminophène)
  • Eau courante
  • Savon à main
  • Désinfectant pour mains à base d'alcool contenant au moins 60 % d'alcool
  • Savon à vaisselle
  • Savon à lessive ordinaire
  • Produits ménagers ordinaires
  • Désinfectant pour surfaces dures ou, à défaut, faire une solution d'eau de javel liquide concentrée (5 %) et d'eau en mélangeant 10 ml d'eau de javel avec 1 litre d'eau (2 cuillères à café d'eau de javel avec 4 tasses d'eau).

Si vous avez besoin d’aide pour vous procurer les produits et les provisions nécessaires et que vous ne connaissez personne qui puisse aller les chercher pour vous, ou si vous avez besoin d’aide financière pour les obtenir, voici quelques solutions :

  • Appeler le 211 pour obtenir des renseignements sur une vaste gamme de programmes communautaires, sociaux, gouvernementaux et de soins de santé offerts à Ottawa ainsi que sur la façon d’y accéder. Vous pouvez également consulter le site Web du 211
  • Les services locaux de santé communautaire peuvent aussi offrir de l’aide en vous recommandant des ressources. Pour en savoir plus, veuillez appeler l’équipe de la gestion des cas de COVID-19 en composant le 613-580-2424 et le numéro de poste que vous a donné Santé publique Ottawa. Ce poste téléphonique est réservé aux messages vocaux seulement. Veuillez donner votre nom complet, votre numéro de téléphone et le numéro de référence que vous a fourni Santé publique Ottawa.

Maîtriser les symptômes de la COVID-19

La plupart des personnes atteintes de la COVID-19 éprouvent des symptômes légers et se rétablissent d’elles-mêmes. Si vous ou un ou des membres de votre famille êtes atteints de la COVID-19, n’oubliez pas ce qui suit :  

  • Buvez beaucoup de liquides.
  • Reposez-vous et dormez autant que possible.
  • Prenez des médicaments contre la fièvre en suivant le mode d’emploi qui figure sur l’étiquette et en consultation avec votre fournisseur de soins de santé ou votre pharmacien.
  • Faites fonctionner un humidificateur ou prenez une douche chaude pour apaiser le mal de gorge ou la toux.
  • Communiquez avec votre fournisseur de soins de santé si vos symptômes s’aggravent ou persistent, et si vous avez besoin d’aide pour maîtriser des symptômes légers.
  • Appelez Télésanté Ontario au 1-866-797-0000 ou Santé publique Ottawa au 613-580-6744 si vous avez des questions.

Il y a également trois cliniques de soins et de dépistage COVID-19 à Ottawa où les gens peuvent recevoir des soins pour traiter leurs symptômes de la COVID-19. Ces cliniques sont ouvertes sur rendez-vous du lundi au vendredi, de 8 h à 15 h 30.

*Veuillez noter que les réservations téléphoniques sont réservées aux personnes qui n’ont PAS d’accès Internet. Ce n’est PAS une ligne de renseignements.

Si vous êtes en détresse (par exemple, si vous avez des difficultés respiratoires importantes, des douleurs thoraciques, si vous vous évanouissez ou si les symptômes d’une maladie chronique s’aggravent considérablement), rendez-vous au Service d’urgence le plus près de chez vous ou composez le 9-1-1. Dites-leur bien que vous avez la COVID-19 afin que les précautions nécessaires puissent être prises pour réduire la transmission du virus.

Si vous avez besoin d’aide pour vous procurer les produits et les provisions nécessaires et que vous ne connaissez personne qui puisse aller les chercher pour vous, ou si vous avez besoin d’aide financière pour les obtenir, voici quelques solutions :

  • Appeler le 211 pour obtenir des renseignements sur une vaste gamme de programmes communautaires, sociaux, gouvernementaux et de soins de santé offerts à Ottawa ainsi que sur la façon d’y accéder. Vous pouvez également consulter le site Web du 211
  • Les services locaux de santé communautaire peuvent aussi offrir de l’aide en vous recommandant des ressources. Pour en savoir plus, veuillez appeler l’équipe de la gestion des cas de COVID-19 en composant le 613-580-2424 et le numéro de poste que vous a donné Santé publique Ottawa. Ce poste téléphonique est réservé aux messages vocaux seulement. Veuillez donner votre nom complet, le meilleur numéro de téléphone pour vous joindre et le numéro de référence que vous a fourni Santé publique Ottawa.

Coordonnées

Ligne d'information provinciale sur les vaccins

  • 7 jours sur 7, de 8 h à 20 h
  • Appelez si vous avez des questions sur le programme de vaccination COVID-19 de l'Ontario.
  • Le service est disponible en plusieurs langues.
  • Téléphone : 1-888-999-6488
  • ATS :1-866-797-0007

La ligne téléphonique COVID-19 de Santé publique Ottawa

  • Lundi au vendredi, de 8 h à 18 h 
  • Les fins de semaine, de 9 h à 16 h
  • La traduction est disponible en plusieurs langues
  • Téléphone: 613-580-6744 suivez les instructions pour contacter la ligne téléphonique COVID-19
  • ATS : 613-580-9656

Services d'urgence

  • Si vous êtes en détresse (par exemple, si vous avez des difficultés respiratoires importantes, des douleurs thoraciques, si vous vous évanouissez ou si les symptômes d’une maladie chronique s’aggravent considérablement), ne vous rendez pas au Centre d’évaluation ou dans une Clinique de soins COVID-19. Rendez-vous aux Services d’urgence le plus près ou composez le 9-1-1.

Vous voyez quelqu'un qui ne respecte pas les règles de la COVID-19?

Comment accéder à l'aide pendant COVID-19

  • Le 211 Ontario peut vous aider à trouver du soutien pendant la COVID-19

  • Téléphone : 2-1-1

Information connexes

Autres langues

Traduction automatique par Google

akhbaar somali kuqoran
المعلومات المكتوبة باللغة العربية
简体中文资料

Contactez Nous