Maladie à coronavirus 2019 (COVID-19)

Messages clés

  • Le virus responsable de la COVID-19 (SRAS-CoV-2) se transmet principalement par l’inhalation de gouttelettes et de particules respiratoires propulsées dans l’air par une personne infectée qui tousse, éternue, parle ou respire.
  • La COVID-19 peut provoquer une maladie allant d’une affection très légère, semblable au rhume, à une infection grave. Ses présentations pourraient être atypiques, en particulier chez les personnes âgées, les enfants et les personnes souffrant d’une déficience sur le plan du développement.
  • Il est important de noter que les personnes atteintes de la COVID-19 peuvent être asymptomatiques alors qu’elles sont infectées, et que la transmission peut tout de même se produire pendant la période asymptomatique ou avant l’apparition de symptômes.
Introduction

La COVID-19 est une maladie causée par le virus SRAS-CoV-2. Cette maladie très contagieuse se propage plus facilement chez les personnes qui ne sont pas vaccinées ou n’ont jamais été infectées. La vaccination peut aider à prévenir l’apparition de formes graves de la maladie chez les personnes vaccinées. 

Très souvent, la COVID-19 provoque des symptômes respiratoires ressemblant à un rhume, à une grippe ou à une pneumonie. La plupart des personnes atteintes de la COVID-19 présentent de légers symptômes, mais certaines deviennent très malades. 

D’autres encore, dont celles ayant présenté des symptômes mineurs ou une absence de symptômes, pourraient conserver des séquelles d’une infection à la COVID-19 – aussi appelées « COVID longue ».

Retour au haut de la page
Épidémiologie locale

Pour obtenir les renseignements les plus à jour sur la situation de COVID-19 et les données épidémiologiques, veuillez visiter :

Retour au haut de la page

Signes et symptômes

La COVID-19 peut provoquer une maladie allant d’une affection très légère, semblable au rhume, à une infection grave. Ses présentations pourraient être atypiques, en particulier chez les personnes âgées, les enfants et les personnes souffrant d’une déficience sur le plan du développement. Les personnes atteintes de la COVID-19 peuvent être asymptomatiques alors qu’elles sont infectées; la transmission peut tout de même se produire pendant la période asymptomatique ou avant l’apparition de symptômes.

Consultez la page Web Signes, symptômes et gravité de la COVID-19 : Guide à l’intention des cliniciens de l’Agence de la santé publique du Canada pour obtenir la liste complète des symptômes.

Étant donné sa propagation continue dans la communauté, veuillez envisager la COVID-19 comme un diagnostic possible pour tous les patients présentant des symptômes d'infection respiratoire aiguë, quels que soient leurs antécédents de voyage ou de contact.  

Retour au haut de la page

Diagnostic/Épreuves en laboratoire

Les cliniciens jouent un rôle essentiel en aidant les patients à s’orienter dans les ressources de dépistage actuelles, en les assistant après le dépistage ou en offrant des tests dans leur propre établissement clinique, à condition de respecter les mesures de prévention et de contrôle des infections (PCI). Santé publique Ontario (SPO) et le Collège des médecins de famille de l’Ontario disposent de ressources concernant les mesures PCI liées à la COVID-19.

Depistage

Le ministère de la Santé offre un document d’orientation sur le dépistage et sur les critères d’admissibilité à un dépistage par test PCR, notamment ce qui concerne des secteurs et des populations en particulier.

Les personnes qui présentent des symptômes de la COVID-19 (même légers) et un risque élevé de maladie grave résultant de la COVID‑19 et qui pourraient être admissibles à des traitements antiviraux seront informées qu’elles doivent faire un test de dépistage (test de dépistage antigénique rapide ou PCR) et se faire soigner immédiatement.

Veuillez continuer d’utiliser votre jugement clinique lors de l’évaluation et des tests de dépistage des patients, compte tenu de l’épidémiologie locale et des risques d’exposition. Lorsque la transmission est élevée dans une communauté, il est préférable de présumer que tout symptôme s’apparentant à un de ceux de la COVID‑19, quelle que soit la gravité ou l’exposition connue, est en fait indicatif de la COVID‑19.

Les patients peuvent être orientés vers notre page Informations publiques sur les tests et traitement de la COVID-19 pour obtenir des renseignements sur le moment où il faut demander un test du dépistage, sur l’admissibilité, de même que sur la façon d’obtenir un test de dépistage à Ottawa.

Dépistage auprès des travailleurs de la santé

Veuillez consulter le document Annexe 1 : Définitions de cas et information propre à chaque maladie – Maladie : maladies causées par un nouveau coronavirus, y compris la maladie à coronavirus 2019 (en anglais seulement) du ministère de la Santé pour connaître les attentes en matière de dépistage et d’auto-isolement, obtenir les documents d’orientation pour des secteurs particuliers ou consulter le document d’orientation de votre employeur, le cas échéant.

Tests de sérologie pour la COVID-19

Peu de scénarios cliniques se prêtent à des tests de sérologie à des fins diagnostiques, comme dans le cadre d’une évaluation de symptômes compatibles avec un syndrome inflammatoire multisystémique chez les enfants (MIS-C). Pour plus de renseignements, veuillez consulter la page : Santé publique Ontario : Maladie à coronavirus 2019 – Sérologie (en anglais seulement). À ce jour, aucune étude n’a isolé un marqueur immunitaire présentant une corrélation absolue de protection contre une infection à SRAS‑CoV‑2 (c.-à-d. prévenant une infection à partir d’un certain seuil), de sorte que la sérologie est inutile pour établir le niveau de protection de quelqu’un contre une prochaine infection.

Test antigénique rapide

  • Test antigénique rapide : Un résultat positif à un test antigénique rapide est un indice probant qu’une personne symptomatique a contracté la COVID 19. Par conséquent, dans la majorité des secteurs, les personnes obtenant un résultat positif à un test antigénique rapide n’ont pas besoin d’un test PCR de confirmation et sont gérées comme étant des cas de COVID 19. Ces résultats ne font pas l’objet d’une déclaration obligatoire à la santé publique.
    • Test de personnes présentant des symptômes de la COVID-19.
    • Les personnes présentant des symptômes pourraient faire un test antigénique rapide si elles en ont un. Pour certaines populations, comme les patients symptomatiques dans un hôpital et les résidents d’établissement à risque très élevé (p. ex. foyers de soins de longue durée), il est préférable de procéder à des tests moléculaires.
    • Un résultat positif à un test antigénique rapide est un indice probant qu’une personne symptomatique a contracté la COVID‑19. Cette personne sera gérée comme un cas, et son auto-isolement sera recommandé.
    • Obtenir un résultat négatif à un seul test antigénique rapide n’élimine pas la possibilité d’une infection à la COVID-19, puisque ces tests entraînent parfois des faux négatifs, surtout au début de la maladie.
    • Obtenir un résultat négatif à deux tests antigéniques rapides consécutifs, effectués à un intervalle de 24 à 48 heures, signifie qu’il est peu probable qu’il s’agisse d’une infection à la COVID‑19. Il est tout de même recommandé à la personne concernée de se confiner jusqu’à ce que la fièvre disparaisse et que les symptômes s’atténuent pendant 24 heures (ou 48 heures s’il est question de symptômes gastro-intestinaux). 

Gestion du personnel retournant au travail dans des milieux à risque très élevé   

  • Les personnes qui retournent au travail doivent respecter les directives du lieu de travail (selon le cas) établies à cet effet. Si elles effectuent un retour dans des milieux à risque très élevé (p. ex. soins actifs, foyers de soins de longue durée), elles doivent se conformer à toute directive pertinente ayant trait au retour au travail dans ce milieu. En règle générale, le retour au travail dans des milieux à risque très élevé après un auto-isolement, comme ci-dessus, pourrait avoir lieu tout en prenant les mesures nécessaires pour réduire le risque de transmission pendant 10 jours après l’apparition des symptômes ou la date du résultat positif au test, ce qui comprend entre autres :
    • éviter de prendre soin de patients/résidents présentant un risque élevé de formes graves d’infection à la COVID‑19, dans la mesure du possible;
    • veiller au bon ajustement du masque pour le contrôle à la source (p. ex. masque médical ou appareil respiratoire N95 ou KN95 dont l’ajustement a été vérifié ou non);
    • passer en revue l’EPI et les mesures de PCI, dans la mesure du possible;
    • prendre des respirations sans masque dans une salle de repos séparée ou à une distance physique acceptable afin d’éviter d’exposer des collègues de travail;
    • travailler dans un seul service ou une seule zone de l’établissement, autant que possible;
    • travailler dans un seul établissement, autant que possible.

Dépistage en l’absence de symptômes

Tests de dépistage de la COVID-19 à votre cabinet

D’autres ressources sont mises à votre disposition pour faciliter la consultation de patients symptomatiques à votre cabinet, notamment l’offre de tests de dépistage, les ressources et renseignements sur les mesures de PCI de Santé publique Ottawa, de Santé publique Ontario, de Santé Ontario et du Collège des médecins de famille de l’Ontario. Les tests de dépistage de la COVID-19 doivent satisfaire aux critères d’admissibilité provinciaux dans tous les secteurs.

Il est à noter que si vous prélevez des échantillons ayant trait à une éclosion de COVID‑19 dans votre établissement (p. ex. foyer de soins de longue durée ou maison de retraite), veuillez vous assurer de mentionner le nombre de personnes infectées sur la demande, conformément au Protocole Priorisation des tests de dépistage pour les éclosions de maladies respiratoires (PDF) de SPO.

Résultats 

Il incombe au médecin ou au professionnel de la santé qui commande le test de communiquer les résultats à ses patients.

Les patients peuvent vérifier le résultat de leur test PCR de dépistage de la COVID 19 par les moyens suivants, s’ils disposent d’une carte Santé de l’Ontario avec photo valide :

Pour obtenir des renseignements sur l’auto-isolement et le soutien offert aux personnes ayant procédé à un test de dépistage de la COVID-19, veuillez consulter la section Gestion.

Centres de dépistage et d’évaluation de la COVID-19

De nombreux centres d’évaluation locaux sont maintenant fermés. De nombreuses pharmacies locales offrent des tests PCR et des traitements antiviraux; consultez le site Web de la province pour de plus amples renseignements. Vous trouverez également des renseignements sur la façon d’obtenir un test de dépistage de la COVID-19 sur la page réservée aux tests de dépistage de SPO.

Auto-isolement des personnes présentant des symptômes de maladie respiratoire ou ayant obtenu un résultat positif à un test de dépistage de la COVID 19.

Retour au haut de la page

Gestion

Notification et gestion des contacts à haut risque

Les personnes doivent informer les autres de leur exposition.

Les personnes qui obtiennent un résultat de test positif ou qui présentent des symptômes de la COVID-19 devraient en informer les membres de leur famille ainsi que leurs contacts étroits non familiaux, et leur conseiller de lire la page Web de SPO Consignes d’auto-isolement pour la COVID-19.

On entend par contact étroit toute personne qui se trouvait à moins de deux mètres d’une autre pendant au moins 15 minutes, ou qui a eu plusieurs rencontres plus brèves, sans mesure de protection, comme le port du masque, la distanciation ou l’utilisation d’un équipement de protection individuelle, dans les 48 heures précédant l’apparition des symptômes ou l’obtention d’un résultat de test positif, selon la première éventualité.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter les directives du ministère de la Santé (en anglais seulement).

Pharmacothérapies

Veuillez prendre note que SPO ne coordonne pas l’accès aux traitements pharmaceutiques pour les personnes atteintes de la COVID-19. À l’échelle de la province, les pharmacothérapies sont coordonnées par l’entremise de Santé Ontario. Le ministère de la Santé présente des renseignements à l’intention des patients à propos du dépistage, de l’admissibilité aux traitements antiviraux et de l’accès à ces traitements. Le ministère de la Santé présente des renseignements à l’intention des patients à propos du dépistage, de l’admissibilité aux traitements antiviraux et de l’accès à ces traitements. Santé Ontario donne des recommandations sur l’utilisation de Paxlovid.

Autres ressources (en anglais seulement) :

Retour au haut de la page

Vaccination

Qui peut recevoir le vaccin

Personnes déjà vaccinées contre la COVID-19

Il est recommandé (en anglais seulement) à toutes les personnes de six mois ou plus de recevoir une dose du vaccin actualisé contre la COVID-19 (à ARNm contre le variant XBB.1.5) cet automne s’il s’est écoulé six mois depuis la réception de la dernière dose du vaccin contre la COVID‑19 ou la dernière infection confirmée au virus causant la COVID-19. Demander une dose du vaccin actualisé contre la COVID-19 est très important pour les personnes à risque d’être très malades si elles contractent le virus de la COVID-19, notamment les personnes de 65 ans ou plus, les femmes enceintes et les personnes qui vivent dans un foyer de soins de longue durée ou une maison de retraite.

  • Personnes déjà vaccinées de cinq ans ou plus :
    • Toute personne qui a reçu au moins une dose de tout vaccin contre la COVID-19.
  • Personnes déjà vaccinées de six mois à quatre ans :
    • Toute personne qui a reçu deux doses d’un vaccin contre la COVID-19 de Moderna ou trois doses d’un vaccin contre la COVID-19 de Pfizer.
  • Personnes de six mois à moins de cinq ans qui ont commencé une série primaire de doses d’un vaccin contre la COVID-19, mais qui ne l’ont pas terminée :
    • Elles peuvent terminer leur série de vaccination contre la COVID-19 avec le vaccin actualisé contre la COVID-19.
    • Elles devraient attendre huit semaines (56 jours) après le début des symptômes de la COVID-19 ou un dépistage positif (si elles n’ont pas eu de symptôme) avant de recevoir une dose du vaccin contre la COVID-19.

Les personnes qui ont un système immunitaire affaibli devraient discuter avec leur fournisseur de soins des risques et des avantages de la réception du vaccin actualisé contre la COVID-19 à un intervalle plus court situé entre trois et six mois.

Bien qu’il soit recommandé de recevoir une dose du vaccin actualisé contre la COVID-19, la population peut choisir de recevoir le vaccin bivalent contre la COVID-19 qui a été approuvé à l’automne dernier. Les personnes qui choisissent cette dernière option devraient discuter avec leur fournisseur de soins de la meilleure option pour eux.

Remarque : Les vaccins à ARNm contre la COVID-19 contenant le XBB.1.5 sont disponibles dans toutes les cliniques de SPO qui fournissent des vaccins contre la COVID-19. Le vaccin bivalent à ARNm contre la COVID-19 est disponible uniquement dans certaines cliniques de SPO pour les personnes de 5 ans et plus qui choisissent de ne pas recevoir le vaccin actualisé contenant le XBB.1.5.

Vaccination des personnes immunodéprimées

Il est fortement recommandé aux personnes de six mois ou plus qui ont un système immunitaire affaibli (immunodéprimées) en raison d’un problème médical ou de la prise d’un médicament de recevoir une dose du vaccin actualisé contre la COVID-19 (à ARNm contre le variant XBB.1.5) à l’automne.

Personnes déjà vaccinées :

  • Demandez une dose du vaccin actualisé contre la COVID-19 s’il s’est écoulé six mois depuis la dernière dose d’un vaccin contre la COVID-19 ou une infection au virus causant la COVID-19 (selon la dernière éventualité).
  • Il est possible d’envisager un intervalle plus court (trois à six mois) en fonction de l’âge et du risque. Discutez avec votre fournisseur de soins de la meilleure option dans votre situation.

Personnes jamais vaccinées ou qui ont reçu la recommandation de leur fournisseur de soins de recommencer leur série:

  • Six mois à quatre ans – demandez trois ou quatre doses (dépendant du produit) du vaccin actualisé contre la COVID-19 à huit semaines d’intervalle; si elles ont eu une infection récente au virus de la COVID-19, elles devraient attendre quatre à huit semaines (28 à 56 jours) après le début des symptômes de la COVID-19 ou un dépistage positif (si elles n’ont pas eu de symptôme) avant de recevoir une dose du vaccin contre la COVID-19.
  • Cinq ans ou plus – demandez un dose du vaccin actualisé contre la COVID-19; si elles ont eu une infection récente au virus de la COVID-19, elles devraient attendre quatre à huit semaines (28 à 56 jours) après le début des symptômes de la COVID-19 ou un dépistage positif (si elles n’ont pas eu de symptôme) avant de recevoir une dose du vaccin contre la COVID-19.

Il est important de discuter avec votre fournisseur de soins du moment de la vaccination pour induire la meilleure réponse immunitaire possible et minimiser tout délai dans votre traitement. Avisez la personne qui vous administre le vaccin contre la COVID-19 que vous êtes immunodéprimé.

Personnes jamais vaccinées

Il est recommandé aux personnes de 6 mois et plus qui n’ont pas déjà été vaccinées de recevoir le vaccin actualisé contre la COVID-19 (vaccin à ARNm contre la COVID-19 contenant le XBB.1.5) cet automne pour se protéger contre l’infection à la COVID-19 s’il s’est écoulé 8 semaines (56 jours) depuis l’apparition de leur(s) symptôme(s) lors de leur dernière infection à la COVID-19 ou après un résultat positif au test de dépistage (si aucun symptôme n’a été ressenti).

  • Six mois à quatre ans – demandez deux ou trois doses (dépendant du produit) du vaccin actualisé contre la COVID-19 à huit semaines d’intervalle.
  • Cinq ans ou plus – demandez une dose du vaccin actualisé contre la COVID-19.

Bien qu’il soit recommandé de recevoir une dose du vaccin actualisé contre la COVID-19, la population peut choisir de recevoir le vaccin bivalent contre la COVID-19 qui a été approuvé à l’automne dernier. Les personnes qui choisissent cette dernière option devraient discuter avec leur fournisseur de soins de la meilleure option pour eux.

Remarque : Les vaccins à ARNm contre la COVID-19 contenant le XBB.1.5 sont disponibles dans toutes les cliniques de SPO qui fournissent des vaccins contre la COVID-19. Le vaccin bivalent à ARNm contre la COVID-19 est disponible uniquement dans certaines cliniques de SPO pour les personnes de 5 ans et plus qui choisissent de ne pas recevoir le vaccin actualisé contenant le XBB.1.5. 

Vaccin bivalent à ARNm

Bien qu’il soit recommandé de recevoir une dose du vaccin actualisé contre la COVID-19 contenant le XBB.1.5, un individu peut choisir de recevoir le vaccin bivalent contre la COVID-19 qui a été approuvé à l’automne dernier. Les personnes qui choisissent de recevoir le vaccin bivalent contre la COVID-19 approuvé à l’automne dernier devraient discuter avec leur fournisseur de soins de santé de ce qui est le mieux pour elles.

 Le vaccin bivalent à ARNm contre la COVID-19 est uniquement disponible au centre de santé et de bien-être de quartier de la bibliothèque Greenboro pour les personnes de 5 ans et plus qui choisissent de ne pas recevoir le vaccin actualisé contenant le XBB.1.5. Le vaccin bivalent Pfizer-BioNTech est le seul vaccin bivalent disponible dans nos cliniques. Assurez-vous de consulter l’horaire de la bibliothèque Greenboro sur le site Web des centres de santé et de bien-être de quartier pour connaître les heures et l’emplacement des cliniques avant votre visite.

Vaccin de Novavax

À compter du 4 janvier, Santé publique Ottawa offrira le vaccin mis à jour contre la COVID‑19 de Novavax, qui cible le sous-variant XBB 1.5.

Les vaccins à ARNm contre la COVID‑19 demeurent les vaccins recommandés en raison de la protection qu’ils offrent et des profils d’innocuité bien connus. Le vaccin de Novavax contre la COVID‑19, mis à jour afin de cibler le sous-variant XBB 1.5, peut être administré aux personnes de 12 ans et plus qui: 

  • ne sont pas en mesure de recevoir un vaccin à ARNm contre la COVID‑19 en raison d’une contre‑indication (par exemple, à cause d’une allergie), ou  
  • qui choisissent de ne pas recevoir de vaccin à ARNm contre la COVID‑19. 

Visitez notre page Web sur les questions fréquemment posées concernant la vaccination contre la COVID-19 pour en savoir plus sur le vaccin Nuvaxovid de Novavax contre la COVID-19

Prendre rendez‑vous

Les rendez‑vous pour Novavax ne peuvent être réservés que sur la page de réservation de Santé publique Ottawa. Utilisez ce formulaire en ligne pour prendre rendez‑vous pour recevoir le vaccin de Novavax contre la COVID‑19. 

Pour obtenir des renseignements sur la réservation dans toutes les autres cliniques, visitez notre section Où se faire vacciner.   

 Vaccin(s) reçu(s) à l’extérieur de l’Ontario

Il est recommandé à toute personne de six mois ou plus qui a reçu un ou plusieurs vaccins non approuvés par Santé Canada de demander une dose du vaccin actualisé contre la COVID-19 s’il s’est écoulé six mois depuis sa dernière dose du vaccin contre la COVID-19 ou une infection au virus causant la COVID-19.

Pour obtenir plus de renseignements, consultez notre foire aux questions sur les vaccins reçus à l’extérieur du Canada, de l’Ontario ou d’Ottawa ou dans le cadre d’un programme fédéral
D’autres renseignements sont aussi disponibles dans le document d’information sur les vaccins contre la COVID-19 du ministère de la Santé (en anglais seulement).

Où se faire vacciner?

Santé publique Ottawa offre la vaccination contre la COVID-19 par l’entremise de cliniques communautaires locales, et les centres de santé et de bien-être de quartier. Veuillez noter que des masques sont requis dans toutes les cliniques de vaccination de la santé publique d’Ottawa. Trouvez ci-dessous, plus d’information sur chaque type de clinique de santé publique Ottawa.

Cliniques communautaires

La vaccination contre la COVID-19 est disponible dans les cliniques communautaires pour les clients admissibles âgés de six mois et plus. 

Prendre rendez-vous 

Les résidents sont encouragés à prendre un rendez-vous. La vaccination sans rendez-vous sera aussi acceptée en fonction de la capacité.Vous pouvez utiliser le système de réservation provincial en ligne ou appeler le système de réservation provincial au 1-833-943-3900 (ATS 1-866-797-0007) pour fixer un rendez-vous dans une clinique communautaire de santé publique Ottawa. Si vous n’avez pas de carte santé valide, mais que vous êtes admissible à un vaccin, veuillez communiquer avec Santé publique Ottawa au 613-691-5505 pour prendre rendez-vous. Les cliniques de vaccination d’Ottawa ont été choisies avec l’accessibilité étant une priorité.  

Si vous avez besoin de mesures d’adaptation en raison d’un handicap, veuillez remplir ce formulaire d'Évaluation de l’accessibilité dans les cliniques de vaccination contre la COVID-19 au moins 48 heures avant votre rendez-vous (veuillez indiquer l’heure et la date de votre rendez-vous). Avec moins de 48 heures de préavis, Santé publique Ottawa s’efforcera de répondre à tous vos besoins en matière de mesures d’adaptation, mais il se peut qu’on ne soit pas en mesure de répondre à toutes vos exigences. Si vous avez besoin d’aide pour remplir le formulaire de mesures d’adaptation, veuillez communiquer avec Santé publique Ottawa au 613-691-5505.  

Clinique communautaireAdresse Heures d'ouvertures 

École secondaire Sir Wilfrid Laurier

1515, chemin Tenth Line

Nouvelle dates de clinique:

  • vendredi le 23 février : 9 h 45 à 16 h 10
  • lundi le 26 février : 12 h 45 à 19 h 10
  • vendredi le 1er mars : 9 h 45 à 16 h 10
  • mardi le 5 mars : 12 h 45 à 19 h 10
  • vendredi le 8 mars : 9 h 45 à 16 h 10
  • mardi le 12 mars : 12 h 45 à 19 h 10
  • mercredi le 13 mars : 12 h 45 à 19 h 10

École J.H Putman

2051, promenade Bel-Air Drive

Nouvelle dates de clinique:

  • jeudi le 22 février : 9 h 45 à 16 h 10
  • mardi le 27 février : 12 h 45 à 19 h 10
  • jeudi le 29 février : 9 h 45 à 16 h 10
  • lundi le 4 mars : 12 h 45 à 19 h 10
  • jeudi le 7 mars : 9 h 45 à 16 h 10
  • lundi le 11 mars : 12 h 45 à 19 h 10
  • jeudi le 14 mars : 9 h 45 à 16 h 10
  • vendredi le 15 mars : 9 h 45 à 16 h 10

Complexe récréatif Tony Graham - Kanata

100, place Charlie Rogers

Nouvelle dates de clinique:

  • mercredi le 28 février : 12 h 45 à 19 h 10
  • mercredi le 6 mars : 12 h 45 à 19 h 10
Modification ou annulation d’un rendez-vous pour un vaccin 

Si vous avez réservé votre rendez-vous avec WabanoAkausivikune pharmacie, un hôpital ou chez Switch Health, veuillez communiquer directement avec eux pour apporter des changements. 

Si vous avez réservé un rendez-vous par l’entremise du système provincial de réservation de vaccins en ligne, vous pouvez le reporter ou l’annuler en ligne ou en composant le 1-833-943-3900 (ATS 1-866-797-0007). Vous aurez besoin de votre : 

  • carte santé (informations sur l’avant et l’arrière); 

  • code postal. 

Centres de bien-être et de santé de quartier

En collaboration avec des partenaires de la ville et de la communauté, Santé publique Ottawa offre des services sans rendez-vous gratuits à tous les résidents d’Ottawa dans nos centres de bien-être et de santé de quartier accessibles. La vaccination contre la COVID-19 est disponible dans certains endroits. Venez parler au personnel de Santé publique Ottawa et de la Ville d’Ottawa.

Visitez les emplacements et les heures des centres de bien-être et de santé de quartier.

D’autres endroits à Ottawa offrent la vaccination contre la COVID-19 comme certaines pharmacies, des cliniques pour les Premières Nations, les Inuits et les Métis, les cliniques de vaccination de l’équipe Santé Les enfants avant tout et les cliniques Switch Health. Trouvez ci-dessous, plus d’informations sur d’autres endroits qui offrent la vaccination contre la COVID-19.

Sélectionner les pharmacies

Certains établissements pharmaceutiques offrent la vaccination contre la COVID-19. Les établissements de pharmacie sont séparés du déploiement de la vaccination de Santé publique Ottawa. Vous pouvez trouver une liste de toutes les pharmacies offrant des vaccins contre la COVID-19, y compris les vaccins offerts, les heures, les lieux et la façon de réserver un rendez-vous en ligne.

Cliniques pour les Premières Nations, les Inuits et les Métis

Léquipe de santé familiale des Inuits Akausivik et le Wabano Centre for Aboriginal Health offrent la vaccination contre la COVID-19.Veuillez consulter le tableau ci-dessous pour connaître lemplacement, les heures douverture, ladmissibilité et les informations de réservation. 

EmplacementDétails

24 rue Selkirk, bureau 300 

Heures d’ouverture : mardi, mercredi et jeudi de 10 h 15 à 16 h 30 

Admissibilité : membres de la communauté inuite (âgés de six mois et plus) et personnel des organismes autochtones 

Accès : composez le 613-740-0999 pour réserver un rendez-vous du lundi au vendredi de 10 h 30 à 16 h 30 

Vacances d’hiver - Horaires modifié à partir du 19 décembre: mardi, mercredi, et jeudi de 11h à 15h

Heures d’ouverture : jeudi 10 h à 16 h 

Admissibilité : membres de la communauté des Premières Nations, des Inuits et des Métis et membres de leur famille allochtone 

Accès : S'il vous plait, prendre rendez-vous.

Modification ou annulation d’un rendez-vous pour un vaccin 

Si vous avez réservé votre rendez-vous avec WabanoAkausivikune pharmacie, un hôpital ou chez Switch Health, veuillez communiquer directement avec eux pour apporter des changements.

Si vous avez réservé un rendez-vous par l’entremise du système provincial de réservation de vaccins en ligne, vous pouvez le reporter ou l’annuler en ligne ou en composant le 1-833-943-3900 (ATS 1-866-797-0007). Vous aurez besoin de votre : 

  • carte santé (informations sur l’avant et l’arrière); 

  • code postal. 

 

Aider vos patients à se faire vacciner

Pour en savoir plus sur les cliniques de vaccination à Ottawa, notamment sur les établissements dans lesquels vos patients peuvent se faire vacciner, les patients peuvent consulter notre page Web sur le vaccin contre la COVID-19

Vous trouverez des ressources pour les conseils aux patients concernant les vaccins contre la COVID‑19 sur le site du Centre of Effective Practice (en anglais seulement).

De plus, l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) a développé une ressource intitulée Trousse à outils de vaccination contre la COVID-19 pour les prestataires de soins de santé. Cette trousse à outils propose aux professionnels de la santé des ressources fondées sur des données probantes qui favorisent les choix éclairés et le dialogue constructif avec les patients à propos des vaccins contre la COVID‑19 dont l’utilisation est autorisée au Canada.

Même si votre patient décide de ne pas recevoir le vaccin contre la COVID-19, veuillez continuer à lui recommander de tenir son statut de vaccination à jour avec les autres vaccins, y compris celui contre la grippe.

Exemptions médicales à la vaccination

Le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario a fourni des documents d’orientation afin d’aider les professionnels de la santé à déterminer si leur patient avait une contre-indication à la vaccination contre la COVID-19 qui répond aux critères d’une exemption médicale. Consultez le tableau 1 qui se trouve dans le document d’orientation du ministère de la Santé ci-joint (PDF) (en anglais seulement).

Selon les directives provinciales, dans de nombreux cas, l’administration sécuritaire de doses subséquentes du vaccin contre la COVID-19 est possible sous la direction d’un médecin ou d’une infirmière praticienne appropriée. On s’attend à ce que les exemptions médicales réelles soient peu fréquentes et qu’elles soient étayées par la consultation d’un spécialiste.

Les professionnels de la santé peuvent accéder au formulaire d’exemption médicale à : Déclaration d’exemption médicale – Vaccin contre la COVID‑19 (PDF) (en anglais seulement).

Contraindications to Vaccination

If a patient has a history of severe immediate allergic reaction (e.g., anaphylaxis) to the vaccine or any of the vaccine ingredients, health care practitioners are encouraged to refer patients to an allergist prior to administration of COVID-19 vaccine.

People who experienced a severe immediate allergic reaction after a dose of an mRNA COVID-19 vaccine can safely receive future doses of the same or another mRNA COVID-19 vaccine after consulting with an allergist/immunologist or another appropriate physician. For more information, please consult the Ontario Ministry of Health’s  COVID-19 Vaccine Guidance.

Pour déclarer une manifestation clinique inhabituelle à la suite d’une immunisation

En vertu de la Loi sur la protection et la promotion de la santé de l’Ontario, tous les professionnels de la santé sont tenus de déclarer aux bureaux locaux de santé publique une manifestation clinique inhabituelle (MCI) à la suite d’une immunisation. Si vous voyez un patient présentant des symptômes qui pourraient être liés à une récente vaccination, vous devez, en votre qualité de professionnel de la santé, déclarer cette MCI. La présentation d’une déclaration ne signifie pas que le vaccin a causé la manifestation, mais il s’agit d’un élément essentiel de la surveillance de l’innocuité de tous les vaccins.

Outre les manifestations cliniques inhabituelles (MCI), les professionnels de la santé sont invités à déclarer les manifestations cliniques d’intérêt particulier (MCIP) (PDF) pour la surveillance de l’innocuité des vaccins contre la COVID-19. Les MCI et les MCIP peuvent être déclarées au bureau de santé publique du lieu de résidence du patient. Le formulaire de déclaration (PDF) peut être soumis par télécopieur à SPO, au 613-580-9660, ou par le biais de notre formulaire en ligne. En cas de doute, veuillez prendre les devants et déclarer ces manifestations.

Devenir un fournisseur de vaccins

Les fournisseurs de soins primaires à Ottawa sont invités à administrer les vaccins contre la COVID-19 dans leur bureau. Veuillez envoyer un courriel aux Partenaires de la vaccination contre la COVID-19 à PartenaireVaccinCOVID@ottawa.ca pour de plus amples renseignements. Pour commander des doses des vaccins BioNTech de Pfizer et Spikevax de Moderna contre la COVID-19, veuillez remplir le formulaire de commande de vaccins contre la COVID-19 de Santé publique Ottawa (en anglais seulement).

Facturation des médecins

L’Association médicale de l’Ontario (AMO) a publié des renseignements sur la facturation pour la vaccination contre la COVID-19 (PDF) (en anglais seulement). Le ministère de la Santé et des Soins de longue durée a aussi publié des bulletins de l’Assurance-santé de l’Ontario avec des mises à jour concernant les préoccupations liées à la facturation, qui comprennent la COVID-19. Les médecins peuvent également consulter le portail de l’AMO pour obtenir des mises à jour. Toutes les questions concernant les codes de facturation doivent être envoyées au centre d’appel du ministère de la Santé et des Soins de longue durée à SSContactCentre.MOH@ontario.ca.

Ressources pour les professionnels de la santé


Retour au haut de la page
Prévention

Les mesures de prévention et de contrôle des infections (PCI) protègent les professionnels de la santé, le personnel et les patients contre la propagation de la maladie, y compris la COVID-19. Une évaluation des risques de votre clinique et de vos salles d’examen avant toute interaction avec les patients aidera à déterminer quelles mesures de PCI sont nécessaires, en fonction du contexte et des procédures particulières à effectuer. Les ressources ci-dessous peuvent vous aider à mettre en œuvre les mesures appropriées de PCI dans votre pratique.

Santé publique Ontario : Recommandations en PCI concernant l’utilisation d’équipements de protection individuelle pour la prise en charge des personnes dont l’infection à la COVID-19 est suspectée ou confirmée (PDF).

  • Intègrent les données probantes obtenues à ce jour sur les voies de transmission, l’efficacité de l’équipement de protection individuelle (EPI) utilisé par les travailleurs de la santé et les effets encore inconnus de l’émergence des variants et de leurs lignées virales. Ces recommandations seront mises à jour au besoin en fonction des nouvelles données.

Les recommandations dans les directives sont les suivantes :

  • L’EPI provisoirement recommandé lors de la prestation de soins directs à des patients atteints de COVID-19, suspectée ou confirmée, comprend un appareil respiratoire N95 dont l’ajustement et l’étanchéité ont été vérifiés (ou une protection équivalente ou supérieure), une protection oculaire, une blouse et des gants. Les autres EPI appropriés comprennent un masque médical (chirurgical ou de procédure) bien ajusté, ou un respirateur dont l’ajustement n’a pas été vérifié, une protection oculaire, une blouse et des gants pour les soins directs aux patients présentant un cas suspect ou confirmé de COVID-19.
  • Des respirateurs N95 ajustés (ou équivalents) doivent être utilisés, ainsi que tous les autres équipements de protection individuelle recommandés, lorsque des interventions médicales générant des aérosols (IMGA) sont effectuées ou prévues sur des patients présentant un cas suspect ou confirmé de COVID‑19.

Préparer votre cabinet

La hiérarchie des contrôles est un cadre de santé et de sécurité au travail pour le contrôle des dangers dans l’environnement. Les contrôles au sommet du triangle inversé de la hiérarchie sont les mesures les plus efficaces, les équipements de protection individuelle (EPI) étant la mesure de contrôle la moins efficace. Tous les niveaux du cadre sont importants, car ils créent de nombreuses couches de protection. Ce cadre peut aider à structurer l’approche PCI relativement à la COVID-19 en milieu clinique.

Photo : National Institute for Occupational Health and Safety

Élimination et substitution

Grâce à un dépistage actif et passif, cette couche de protection de PCI empêche les personnes atteintes de la COVID-19 d’entrer dans le lieu sans que le professionnel de la santé en soit avisé.

  • Dépistage
    • Effectuer le dépistage auprès du personnel et des patients avant leur entrée dans la clinique.
    • Faire asseoir les patients dont le test de dépistage se révèle positif loin des autres patients et leur demander de porter un masque médical qu’ils peuvent tolérer. Les patients qui présentent des symptômes de la COVID-19 doivent porter un masque médical.
  • Ressources
    • Se reporter au document du Collège des médecins de famille de l’Ontario IPAC Guidance for Community Practices (PDF, octobre 2022) (en anglais seulement) (directive sur la PCI pour les pratiques communautaires).
    • L’Ordre des médecins et chirurgiens de l’Ontario (OMCO) a publié une foire aux questions sur la COVID‑19 à l’intention des médecins, COVID-19 FAQs for Physicians (en anglais seulement) sur son site Web, qui comprend des renseignements sur l’équilibre entre les soins en personne et les soins virtuels prodigués aux patients.
    • Outil d’auto-évaluation du gouvernement de l’Ontario

Mesures de contrôle techniques

La COVID-19 peut se propager par l’intermédiaire de personnes atteintes d’infections asymptomatiques. L’aération, les barrières physiques et la reconfiguration des espaces de travail pour faciliter la distanciation physique peuvent aider à réduire le risque de propagation de la COVID-19 par une personne infectieuse.

  • Distanciation physique. Essayer de maximiser la distance, de réduire les contacts le plus possible, et encourager les patients et visiteurs à porter un masque.
  • Nettoyage et désinfection. Tous les articles et espaces partagés doivent être correctement nettoyés et désinfectés entre les utilisations.
    • Nettoyage de l’environnement. S’assurer d’un nettoyage quotidien de l’environnement de tous les espaces communs, y compris les zones réservées aux patients, les zones réservées au personnel et les espaces partagés tels que les coins repas/repos.
    • Articles ou appareils partagés. Nettoyer et désinfecter à l’aide d’un produit de nettoyage de qualité hospitalière les articles ou les appareils partagés entre les patients (p. ex. brassards de pression artérielle).
    • Bureaux et salles d’attente des cliniques. Nettoyer et désinfecter immédiatement les surfaces des bureaux et des salles d’attente des cliniques lorsque celles-ci sont visiblement souillées par du sang ou d’autres fluides corporels, des excrétions ou des sécrétions (p. ex. tables d’examen, planchers, toilettes).
  • Hygiène des mains. S’assurer que des produits d’hygiène des mains sont mis à la disposition des professionnels de la santé et des patients. Les produits d’hygiène des mains doivent être présents dans tous les endroits où sont prodigués des soins aux patients (p. ex. lavabos ou désinfectant à base d’alcool pour les mains). 

Mesures de contrôle administratives

Les mesures de contrôle administratives comprennent les politiques et les procédures en PCI, les politiques relatives à un milieu de travail sain, la formation et la signalisation.

Équipement de protection individuelle (EPI)

  • Port du masque universel. Encourager tous les patients et les visiteurs à porter un masque qu’ils tolèrent bien et fournir des masques, au besoin. Les bureaux peuvent établir une politique relative au port du masque à l’intention des employés, des patient et des autres visiteurs, lorsqu’ils sont au bureau. 
  • Équipement de protection individuelle. En concomitance avec les autres mesures de contrôle, l’EPI convenable peut protéger les travailleurs. Une évaluation des risques au point de service vise à déterminer si une protection supplémentaire est nécessaire au-delà du port du masque universel :
    • EPI recommandé pour les soins directs aux patients dont l’infection à la COVID-19 est suspectée ou confirmée :
      • Masque N95 dont l’ajustement et l’étanchéité ont été vérifiés (ou protection équivalente ou supérieure), protection oculaire, blouse et gants.
      • Les autres EPI appropriés comprennent un masque médical (chirurgical ou de procédure) bien ajusté, ou un respirateur dont l’ajustement n’a pas été vérifié, une protection oculaire, une blouse et des gants pour les soins directs aux patients présentant un cas suspect ou confirmé de COVID‑19.
      • Porter un masque N95 ayant fait l'objet d'un essai d'ajustement en cas d’inquiétude concernant la possibilité de générateurs d’aérosols. Des exemples d’interventions médicales générant des aérosols (IMGA) se trouvent dans le rapport technique de Santé publique Ontario sur les Recommandations en PCI concernant l’utilisation d’équipements de protection individuelle.
      • Se laver les mains adéquatement avant d’enfiler et de retirer tout EPI.

Ressources

Pour de plus amples renseignements sur la prévention et contrôle des infections, veuillez consulter notre page Ressources pour la prévention et le contrôle des infections destinées aux professionnels de la santé.


Retour au haut de la page

Rôle de Santé publique
  • À l’aide de la Loi sur l’Agence ontarienne de protection et de promotion de la santé, L.R.O. 2007, Santé publique Ottawa (SPO) prend des mesures pour protéger le public et prévenir la propagation de la COVID-19 dans notre communauté.
  • Nous collaborons avec des partenaires provinciaux et nationaux en santé publique, de même qu’avec des hôpitaux et des organismes communautaires afin de procéder à la surveillance et d’évaluer le niveau de risque au sein de notre communauté. Nous travaillons également avec nos partenaires pour coordonner une intervention en cas d’éclosion et formuler des recommandations selon la situation locale.
  • Nos partenaires de laboratoire communiquent à SPO tous les résultats de laboratoire positifs pour les tests PCR sur la COVID-19, et un suivi est effectué, le cas échéant. Prenez note que les résultats de test antigénique rapide ne font pas l’objet de déclaration obligatoire.
  • Tous les décès liés à la COVID-19 doivent être obligatoirement déclarés à SPO. Veuillez consulter la page Web Analyses de laboratoire pour obtenir de plus amples renseignements.

Retour au haut de la page

Ressources pour les patients

Retour au haut de la page

Ressources pour les médecins

Documents d’orientation sur la COVID-19

  • Ressources à l'intention du secteur de la santé du ministère de la Santé
  • Santé publique Ontario propose aussi des ressources utiles pour les médecins et les fournisseurs de soins primaires, notamment des résumés de recherche, des renseignements sur les variants préoccupants et des ressources sur la prévention et le contrôle des infections (PCI) en lien avec la COVID-19

Dépistage

  • Santé publique Ontario présente des renseignements sur le Dépistage de la COVID-19 en Ontario (en anglais seulement), notamment à qui faire subir un test, les méthodes de dépistage et des directives sur la préparation et la soumission d’échantillons.
  • Veuillez consulter la page Dépistage de SPO pour connaître les centres de dépistage à Ottawa et les ressources pour les patients.

Retour au haut de la page

Pour nous joindre

Du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 : veuillez composer le 613‑580‑2424, poste 24224, sélectionner la langue de votre choix en appuyant sur 1 ou 2 et laisser ensuite un message confidentiel détaillé en incluant vos coordonnées.

Après les heures de bureau, les fins de semaine ou les jours fériés : composez le 3‑1‑1 et demandez à parler au membre du personnel de la Santé publique en disponibilité. Pour que votre appel soit traité en priorité par un professionnel de la santé, veuillez vous identifier et indiquer la raison de votre appel; la réponse à votre appel sera prioritaire.

Contactez Nous