Information pour les personnes ayant testé positives à la COVID-19 et les contacts à risques élevés

Dernière mise à jour : le 30 novembre 2021

Cette page contient des renseignements pour :

Et des informations additionnelles pour :

Si vous éprouvez des symptômes de la COVID-19 et que vous n’avez pas été contacté au sujet d’une exposition, veuillez consulter la page sur le dépistage pour plus d;informations.

Si vous pensez que vous avez été en contact avec une personne qui a reçu un diagnostic positif de COVID 19, mais que vous n’avez pas reçu de directives concernant l’isolement ou que vous n’avez pas reçu de message automatisé de la part de Santé publique Ottawa, veuillez remplir cet outil pour savoir si vous devez vous isoler.

Les personnes dont le test est positif à la COVID-19

Si vous avez obtenu un résultat positif au test de dépistage à la COVID-19 et que vous attendez des nouvelles de Santé publique Ottawa, veuillez lire notre lettre sur le test positif (pdf - 214KB). 

Vous devez vous auto-isoler immédiatement pour protéger ceux qui vous entourent.

L’auto-isolation empêche la propagation de la COVID-19. L’auto-isolement consiste à rester à la maison, à éviter tout contact avec d’autres personnes (y compris celles qui se trouvent dans votre maison si possible) et à ne quitter la maison que pour des raisons essentielles, comme une urgence médicale. 

Si vous êtes en détresse, rendez-vous au service d’urgence le plus proche ou appelez le 9-1-1 (par exemple, si vous éprouvez des problèmes importants de respiration, des douleurs thoraciques, des évanouissements ou une aggravation importante de tout symptôme de maladie chronique). Il est acceptable de briser l’isolement pour cela. N’oubliez pas de leur dire que vous avez reçu un résultat positif au dépistage pour la COVID-19 afin que des précautions adéquates puissent être prises pour diminuer la transmission du virus. Pour les situations non urgentes où vous avez besoin d’aide médicale, consultez une clinique de soins COVID-19.

Vous devez respecter les exigences d’auto-isolement. C’est la loi. 

Pour obtenir de plus amples renseignements sur l’ordre d’isolement fait en vertu du paragraphe 22 publié en septembre 2021, consultez notre page Web d'ordonnances et instructions de santé publique. Il existe quelques exemptions à l’ordre d’isolement.

Pour plus d'informations sur l'auto-isolement, consultez le site Web du gouvernement du Canada (disponible dans plus de 20 langues).

Ottawa a un centre d'isolement-volontaire pour les personnes qui n’ont pas accès à un logement adapté ou qui ne peuvent pas s’auto-isoler en toute sécurité dans leur propre maison. Consultez notre page Web du centre d’isolement volontaire pour plus d’informations.

Que se passe-t-il lorsque vous recevez un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19?

Vous serez : 

Vous serez appelé par un gestionnaire de cas. Les gestionnaires de cas sont des professionnels de la santé formés.

Santé publique Ottawa (SPO) s’est associé au ministère de la Santé de l’Ontario et à Santé publique Ontario. Ces deux organisations aident SPO dans la gestion des cas et des contacts. Ainsi, si vous êtes considéré comme un cas ou un contact, vous pourriez recevoir un appel du ministère ou de Santé publique Ontario, en plus ou en remplacement de l’appel de SPO.

Le laboratoire transmet les résultats positifs à Santé publique Ottawa (SPO). Un gestionnaire de cas vous téléphonera dans les jours suivants l’obtention de votre résultat. Le gestionnaire de cas vous parlera de la COVID-19, de votre période d’isolement et effectuera la recherche de contacts avec vous. Le gestionnaire de cas vous posera également des questions sur vos antécédents de santé, vos symptômes, vos vaccins COVID, les informations sur votre travail et vos études, vos revenus, votre race, la langue que vous parlez et la taille de votre ménage.

Sachez que vous pourriez recevoir des appels de l’établissement où vous avez subi votre test de dépistage ou du laboratoire auquel votre test a été envoyé. Ils doivent informer toute personne dont le test est positif à la COVID-19 de ses résultats. Cela peut signifier que vous pourriez recevoir plusieurs appels en quelques jours. Vous pourriez recevoir plus d’appels si d’autres membres de votre famille ont des résultats positifs et s’ils ont le même numéro de téléphone.

Un gestionnaire de cas examinera avec vous les informations relatives aux tests et à l’auto-isolement. Il vous fournira également des ressources (bilingue, pdf - 559KB) qui vous permettront d’obtenir de l’aide, pour vous et votre famille, pendant cette période.

Période d’auto-isolement et dépistage pour les personnes qui reçoivent un résultat positif au dépistage de la COVID-19
Période d’auto-isolement et dépistage pour les personnes qui reçoivent un résultat positif au dépistage de la COVID-19
ScénarioPériode d’isolementDépistage
Si votre test de dépistage à la COVID-19 est positif et que vous souffrez d’une maladie légère à modérée (fièvre, frissons, toux, douleurs musculaires, fatigue, maux de gorge, maux de tête)

10 jours après le début de vos symptômes

Vous pouvez mettre fin à l’auto-isolement après cette période tant que vous n’avez pas de fièvre (sans l’utilisation de médicaments réducteurs de la fièvre) et que les symptômes s’améliorent pendant au moins 24 heures (48 heures pour les symptômes gastro-intestinaux). 

Vous n’avez pas besoin de refaire le test de dépistage
Si votre test de dépistage à la COVID-19 est positif et que vous ne présentez aucun symptôme 

10 jours après votre jour de dépistage

Vous pouvez mettre fin à l’auto-isolement après cette période tant que vous restez exempt de symptômes.

Si vous présentez des symptômes à n’importe quel moment, vous pouvez mettre fin à l’auto-isolement après cette période tant que vous n’avez pas de fièvre (sans l’utilisation de médicaments réducteurs de fièvre) et que les symptômes s’améliorent pendant au moins 24 heures (48 heures pour les symptômes gastro-intestinaux). 

Vous n’avez pas besoin de refaire le test de dépistage
Si votre test de dépistage à la COVID-19 est positif et que vous souffrez d’une maladie grave qui exige votre admission aux soins intensifs ou que vous êtes immunodéprimé (comme recevoir une chimiothérapie pour un traitement contre le cancer, ou prendre de la prednisone ou d’autres médicaments immunosuppresseurs) 

20 jours après l’apparition des symptômes

Vous pouvez mettre fin à l’auto-isolement après cette période tant que vous n’avez pas de fièvre (sans l’utilisation de médicaments réducteurs de la fièvre) et que les symptômes s’améliorent pendant au moins 24 heures (48 heures pour les symptômes gastro-intestinaux). 

Vous n’avez pas besoin de refaire le test de dépistage

Nous vous demandons de fournir les noms et les coordonnées de vos contacts étroits

Pendant l’appel téléphonique avec un gestionnaire de cas, ce dernier vous parlera de vos contacts. La recherche de contacts permet d’identifier les personnes avec qui vous étiez en contact au cours des 48 heures avant le début de vos symptômes (ou 48 heures avant votre résultat positif si vous n’avez aucun symptôme), et jusqu’à ce que vous commenciez à vous auto-isoler. Un gestionnaire de cas vous posera des questions pour vous aider à déterminer si vos contacts étaient exposés à un risque élevé. Cela comprend où vous étiez, combien de temps vous étiez ensemble, à quel point vous étiez proche, et si vous portiez un masque.

On vous posera des questions sur :

  • Les places que vous avez visitées pendant que vous étiez contagieux
  • L’endroit où la personne où vous avez probablement attrapé la COVID-19
  • Toute personne avec qui vous étiez en contact étroit pendant que vous étiez contagieux
  • On pourrait vous demander d’aviser vous-même vos contacts à risque élevé. On vous demandera de leur remettre cette lettre aux contacts à risque élevé (pdf - 222KB), qui leur indiquera ce qu’elles doivent savoir.

Il est utile de dresser une liste de vos contacts à risque élevé avant qu’on vous appelle. Inclure leurs noms et leurs coordonnées. Nous ne divulguerons pas votre identité à vos contacts. 

Vos droits, nos droits

Vous avez le droit d’être traité avec respect et gentillesse. Nous nous efforcerons de répondre à toutes vos questions au mieux de nos capacités. Notre objectif est de vous appuyer dans cette démarche et de recueillir les renseignements dont nous avons besoin. Vos renseignements personnels sur votre santé et la santé de votre famille sont très importants pour nous.  

Nous vous demandons de bien vouloir écouter les conseils fournis et de nous aider à recueillir les renseignements dont nous avons besoin pour assurer la sécurité de la collectivité.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la gestion des cas et des contacts, regardez cette vidéo!           

Les personnes qui sont des contacts de quelqu’un dont le test est positif à la COVID-19 (les contacts à risque élevé)

Infographie - Qu’est-ce qu’un contact étroit (pdf - 766 KB, disponible en somali et en arabe)

Si vous êtes un contact d’une personne dont le test est positif à la COVID-19, vous devrez peut-être vous auto-isoler et vous faire dépister. Si vous êtes un contact, vous pourriez être informé de votre exposition de différentes façons selon la situation. Vous pourriez être joint :

  • Directement par Santé publique Ottawa (SPO)
  • Par notification automatisée de SPO (téléphone, texto, courriel)
  • Par une lettre de son employeur ou de son école
  • Directement par la personne qui a eu un résultat positif.

On vous dira :

  • La date à laquelle vous avez été exposé à la personne qui a été testée positive pour la COVID-19
  • Le temps que vous devez vous isoler*
  • Quand vous devriez aller vous faire dépister
  • Quoi dire aux membres de votre ménage*

On ne vous dira pas :

  • Qui vous a exposé
  • Où vous avez été exposé (dans la plupart des cas)

Les directives concernant l’isolement seront différentes selon ce qui suit : le statut vaccinal du contact à risque élevé et des membres du ménage du contact à risque élevé; si quelqu'un a déjà été positif pour COVID-19 au cours des 90 derniers jours et a reçu son congé d’isolement depuis.

Qu’est-ce qu’un contact à risque élevé et comment est-ce déterminé?

Un contact à risque élevé, aussi appelé contact étroit, est une personne exposée à une personne qui a testé positif à la COVID-19. Les expositions peuvent se produire dans une maison, dans d’autres endroits intérieurs où la distance physique (deux mètres) est difficile à maintenir et même à l’extérieur si les gens sont proches les uns des autres pendant de plus longues périodes. Les contacts à risque élevé peuvent être un membre du ménage ou un contact étroit dans la communauté.

SPO peut décider qu’une personne est un contact à risque élevé en fonction des renseignements fournis par la personne qui a testé positif. SPO peut également décider de cette décision en fonction des renseignements fournis par l’endroit où l’exposition a eu lieu, comme les écoles, les garderies ou les lieux de travail. SPO évalue de nombreux facteurs pour déterminer si un contact présentait un risque élevé. Cela comprend où vous étiez, combien de temps vous étiez ensemble, à quel point vous étiez proche, et si des masques étaient portés.

Quand les contacts à risque élevé doivent-ils se faire dépister?
Tous les contacts à risque élevé devraient se soumettre à un test de dépistage pour la COVID-19, quel que soit le statut vaccinal, mais le moment du test pour la COVID-19 est important. La date à laquelle vous allez vous faire dépister dépend de deux facteurs : 
  • Si vous avez des symptômes similaires à ceux de la COVID-19.
  • La dernière fois que vous avez eu un contact avec la personne qui a testé positif à la COVID-19. 

Si vous présentez des symptômes similaires à ceux de la COVID-19, vous devriez aller vous faire dépister immédiatement.  

Si vous ne présentez pas de symptômes similaires à ceux de la COVID-19, faites-vous dépister sept jours ou plus après le dernier contact que vous avez eu avec la personne testée positive au COVID-19. Cette date sera dans le message automatisé de SPO, le cas échéant. Les tests sont effectués sur rendez-vous UNIQUEMENT dans tous les sites de test de dépistage. Cliquez ici pour prendre rendez-vous.

Pendant combien de temps dois-je m’isoler?

Cela dépend de votre statut vaccinal, de votre situation de vie et de votre état de santé général.

Si vous êtes un contact à risque élevé et que vous êtes entièrement vacciné** ou que vous avez reçu un diagnostic positif de COVID 19 au cours des 90 derniers jours et que vous avez reçu votre congé d’isolement depuis :
**Entièrement vacciné signifie qu’il s’est écoulé au moins 14 jours depuis que vous avez reçu : 
  • La série complète de vaccins contre la COVID-19 autorisés par Santé Canada (p. ex., deux doses de Moderna, Pfizer-BioNTech ou AstraZeneca/COVIDSHIELD, OU une dose de Janssen [Johnson & Johnson]) ou toute combinaison de ces vaccins, ou
  • Une ou deux doses d’un vaccin contre la COVID-19 non autorisé par Santé Canada (p. ex., Sinopharm) suivi d’une dose d’un vaccin COVID-19 à ARN messager autorisé par Santé Canada (p. ex., Pfizer-BioNTech ou Moderna) ou
  • Trois doses d’un vaccin COVID-19 non autorisé par Santé Canada (p. ex., Abdala). 

Si vous êtes entièrement vacciné** ou que vous avez reçu un diagnostic positif de COVID 19 au cours des 90 derniers jours et que vous avez reçu votre congé d’isolement depuis, et avez des symptômes, vous devez vous isoler. Vous pouvez cesser de vous isoler lorsque vos symptômes se sont atténués pendant 24 heures (48 heures pour les symptômes gastro-intestinaux), que vous n’avez pas de fièvre et que vous avez reçu un résultat négatif au test. Si vous présentez des symptômes, que vous êtes entièrement vacciné** ou que vous avez reçu un diagnostic positif de COVID 19 au cours des 90 derniers jours et que vous avez reçu votre congé d’isolement depuis, et que vous avez décidé de ne pas vous faire dépister, vous devez vous auto-isoler pendant 10 jours à compter de votre dernière contact avec la personne ayant reçu un diagnostic positif ou de la date d’apparition de vos symptômes, la première des deux dates étant retenue.

Si vous n’avez aucun symptôme de la COVID 19 et que vous êtes entièrement vacciné** ou que vous avez reçu un diagnostic positif de COVID 19 au cours des 90 derniers jours et que vous avez reçu votre congé d’isolement depuis au moment de votre exposition à risque élevé à une personne atteinte de la COVID-19, vous n’avez peut-être pas besoin de vous auto-isoler à la maison ou dans la communauté, vous devez consulter votre employeur avant de retourner au travail. 

Voici les exceptions qui obligeraient un contact à risque élevé entièrement vacciné** ou qui a reçu un diagnostic positif de COVID 19 au cours des 90 derniers jours et ayant reçu un congé d’isolement depuis à s’auto isoler :

Exceptions
ExceptionsPourquoi?
Les personnes qui résident dans des maisons de soins de longue durée ou des maisons de retraite, des patients admis du jour au lendemain dans des établissements de soins de santé et des résidents qui vivent dans un milieu de soins collectifs à risque élevé (p. ex., maisons de groupe, refuges).  Il y a un risque plus élevé de maladies graves et de décès dans cette population et un risque plus élevé de transmission dans ces milieux.
Les contacts à risque élevé (CRE) qui ne sont que partiellement vaccinés ou dans les deux semaines suivant la réception de leur deuxième dose. Les personnes partiellement vaccinées ne sont pas considérées comme entièrement vaccinées** et sont toujours exposées au risque de développer une infection.
Les personnes entièrement vaccinées** ou qui ont reçu un diagnostic positif de COVID 19 au cours des 90 derniers jours et ayant reçu un congé d’isolement depuis qui ont voyagé à l’étranger. Tous les voyageurs qui entrent au Canada doivent respecter les exigences fédérales en matière de quarantaine, y compris l’isolement et les tests, peu importe le statut vaccinal. 
Les contacts à risque élevé qui sont symptomatiques. Si des symptômes surviennent, les personnes doivent s’auto-isoler et être testées immédiatement.  Les contacts du ménage doivent également s’auto isoler (à moins qu’ils soient entièrement vaccinés** ou qu’ils aient reçu un diagnostic positif de COVID 19 au cours des 90 derniers jours et qu’ils ont reçu un congé d’isolement depuis). L’isolement peut être interrompu tant pour le contact à risque élevé que pour les contacts du ménage si le contact à risque élevé reçoit un test négatif et est exempt de symptômes pendant 24 heures, ou si un praticien de soins de santé fournit un autre diagnostic.  

Les immunodéficiences (p. ex., receveurs de greffes d’organes ou de cellules souches, sous chimiothérapie ou thérapie immunosuppressive). 

D’autres études sont en cours sur l’efficacité des vaccins contre la COVID-19 chez les personnes atteintes d’immunodéficiences. 

Si votre situation ne correspond à aucune des exclusions ci-dessus :

  • Vous n’avez pas besoin de vous auto-isoler, mais vous devez informer votre employeur de votre exposition et suivre toutes les restrictions du travail spécifiées par votre gestionnaire ou votre service de santé au travail.
  • Les membres de votre ménage n’ont pas besoin de s’auto-isoler.
  • Vous devriez toujours être testé conformément aux recommandations actuelles ou tout de suite si vous présentez des symptômes. 

Au cours des 10 jours suivant votre exposition, vous devriez :

  • Surveillez l’apparition des symptômes et, s’ils se manifestent, auto-isolez-vous immédiatement et faites-vous examiner. Les membres de votre ménage doivent également s’auto-isoler (sauf s’ils sont entièrement vaccinés**). 
  • Vous devriez porter un masque et maintenir une distance physique lorsque vous êtes à l’extérieur de votre domicile et éviter de vous rendre auprès des populations vulnérables (comme les écoles ou les établissements de soins de longue durée), sauf pour des raisons essentielles (p. ex., le travail, l’école). Ceci afin de réduire le risque pour les autres en cas de test positif.

Apprenez plus sur les activités sportives et d’autres activités de groupe si vous êtes un contact à haut risque et entièrement vacciné.

Si vous êtes un contact à risque élevé et que vous n’êtes PAS entièrement vacciné** :
Si vous êtes un contact à risque élevé et que vous n’êtes pas entièrement vacciné**
ScénarioPériode d’isolementDépistage
Si vous avez été en contact avec une personne testée positive à la COVID-19 et que vous avez pu rompre le contact (par exemple, une personne à l’extérieur de votre domicile)

10 jours après votre dernier contact avec cette personne.

Même si vous testez négatif à la COVID-19, la période d’auto-isolement est toujours de 10 jours, car il s’agit de la période d’incubation du virus COVID-19

Allez vous faire dépister sept jours après votre dernier contact avec la personne qui a testé positif ou immédiatement si vous avez des symptômes
Si vous avez été en contact avec une personne testée positive à la COVID-19 et que vous ne pouvez pas rompre le contact avec elle (parent à un jeune enfant)

10 jours à compter du dernier jour de la période d’isolement de la personne qui a testé positif. 

Même si votre test de dépistage de la COVID-19 est négatif, la période d’auto-isolement reste de 10 jours à compter du dernier jour de la période d’isolement de la personne dont le test est positif, car il s’agit de la période d’incubation du virus COVID-19

Faites-vous dépister sept jours après que la personne qui a été testée positive a développé des symptômes (ou testée positive si elle n’a pas de symptômes) ou immédiatement si vous développez des symptômes
Renseignements pour les personnes qui vivent avec un contact à risque élevé :
Renseignements pour les personnes qui vivent avec un contact à risque élevé
ScénarioPériode d’isolementDépistage
Si vous vivez dans le même ménage qu’une personne à risque élevé (ayant eu un contact proche avec une personne testée positive à la COVID-19) et qui présente des symptômes 

Si vous n’êtes pas complètement vacciné** la période d’auto-isolement est de 10 jours à partir du dernier jour où vous avez été en contact avec eux (c'est-à-dire le jour où vous avez commencé à vous isoler d'eux).

Si le membre du ménage qui est un contact à risque élevé reçoit un résultat négatif, vous pouvez cesser de vous auto-isoler, mais vous devez rester à la maison, sauf pour des raisons essentielles, pendant toute la durée de la période d’isolement.  

Les raisons essentielles comprennent la fréquentation du travail, de l’école ou de la garderie et les courses essentielles comme l’épicerie, la présence à un rendez-vous médical ou le ramassage de médicaments. 

Si vous êtes entièrement vacciné** ou que vous avez reçu un diagnostic positif de COVID 19 au cours des 90 derniers jours et que vous avez reçu votre congé d’isolement depuis d’un contact à risque élevé qui présente des symptômes, vous n’avez pas besoin de vous isoler.

N’effectuez un test que si le contact à risque élevé est positif (voir ci-dessus pour savoir quand effectuer un test lorsque vous êtes un contact à risque élevé)
Si vous vivez dans le même ménage qu’une personne à risque élevé (ayant eu un contact proche avec une personne testée positive à la COVID-19) et qui ne présente pas de symptômes  

Si vous n’êtes pas complètement vacciné**, vous devez rester à la maison, sauf pour des raisons essentielles, pendant toute la période d’auto-isolement du contact.  

Les raisons essentielles comprennent la fréquentation du travail, de l’école ou de la garderie et les courses essentielles comme l’épicerie, la présence à un rendez-vous médical ou le ramassage de médicaments. 

Si vous êtes entièrement vacciné** ou que vous avez reçu un diagnostic positif de COVID 19 au cours des 90 derniers jours et que vous avez reçu votre congé d’isolement depuis d’un contact à risque élevé qui ne présente pas de symptômes, vous n’avez pas besoin de vous isoler.   

N’effectuez un test que si le contact à risque élevé est positif (voir ci-dessus pour savoir quand effectuer un test lorsque vous êtes un contact à risque élevé)

Et si mon test est négatif?

Si vous avez été identifié comme un contact à risque élevé et que votre test est négatif, vous devez rester isolé pendant 10 jours (sauf si vous êtes totalement vacciné**, ou d’être précédemment positif au cours des 90 derniers jours, voir ci-dessus pour l’isolement des contacts totalement vaccinés** et contacts précédemment positifs). Les membres de votre ménage non vaccinés doivent continuer de rester à la maison, sauf pour des raisons essentielles. Il peut s’écouler jusqu’à 10 jours après avoir été exposé à quelq’un avec COVID-19 avant que vous ne commenciez à présenter des signes et des symptômes de la COVID-19 et que le test soit positif.

Informations supplémentaires

Où dois-je appeler si je veux parler à une infirmière?

Veuillez composer le 613-580-6744 et suivre les instructions à la ligne téléphonique COVID-19. Notre ligne téléphonique est ouverte du lundi au vendredi de 8 h à 16 h 30.

Avant d’appeler, veuillez consulter nos ressources pour obtenir des renseignements :

Information sur voyager

Vous revenez d’un voyage international?

Tous les voyageurs qui entrent au Canada doivent respecter les exigences fédérales en matière de quarantaine, y compris l’isolement et les tests de dépistage. Consultez les exigences fédérales en matière de quarantaine pour déterminer si vous devez vous isoler.

Vous revenez d’un voyage provincial?

Que vous preniez la voiture ou l’avion, si vous voyagez au Canada (sans être sorti du pays), il n’y a pas d’exigences fédérales, mais il peut y avoir des règles et des restrictions provinciales ou territoriales. Vérifiez les exigences provinciales ou territoriales avant de voyager.

Messages automatisés
SPO utilise des messages automatisés lorsqu’il y a beaucoup de personnes à joindre. Cela permet d’atteindre rapidement un plus grand nombre de personnes et d’aider les contacts à risque élevé à s’isoler le plus rapidement possible. Cela réduit la propagation de la COVID-19 dans la communauté. Nous ne vous demanderons jamais de renseignements personnels au moyen d’un message automatisé.

Si nous devons vous joindre de cette façon, vous recevrez votre premier message automatisé dès que nous aurons suffisamment d’informations pour vous contacter. Deux autres messages potentiels seront envoyés en fonction des dates de votre dernier jour d’exposition et d’isolement (jour sept et jour 10). Veuillez écouter attentivement les messages. 

Vous pourriez recevoir plus d’un message automatisé si vous êtes un contact à risque élevé dans plus d’un paramètre. Si le message automatisé vous demande de vous isoler jusqu’à deux dates différentes, vous devez vous isoler jusqu’à la date ultérieure. Par exemple, si l’on vous identifie comme un contact à risque élevé à l’école en vous disant de vous isoler jusqu’au 20 mars 2021 et lors d’un événement social en vous disant de vous isoler jusqu’au 23 mars 2021, vous devez vous isoler jusqu’au dernier jour, le 23 mars 2021.

Si vous êtes identifié comme un contact à risque élevé et que SPO a déterminé qu’elle dispose de suffisamment d’informations pour vous ajouter aux listes automatisées, vous recevrez potentiellement :

Contactez Nous