Le Plan d'action communautaire d'Ottawa (PACO)

Le Plan d’action communautaire d’Ottawa est une stratégie de collaboration et de réseautage dont le but premier est d’assurer la réduction des méfaits liés à la consommation de substances.

SPO fournit un soutien de base pour assurer le succès du Plan d’action communautaire d’Ottawa. Afin d’assurer une approche collective et efficace, des organismes travaillent en étroite collaboration avec le Groupe de travail d’Ottawa sur la prévention des surdoses et l’intervention en la matière, des groupes consultatifs, des groupes d’intervenants et des partenaires.

Le plan vise à être inclusif et comprend la participation d’un large éventail de personnes, d’organismes et de réseaux représentant les personnes ayant une expérience concrète et une expertise, les peuples autochtones, les nouveaux arrivants, les minorités visibles, les femmes, les LGBTQ++ et les populations prioritaires.

Plus précisément, notre but se décline en trois grands objectifs qui consistent à apporter des améliorations tangibles en réduisant les méfaits de la consommation de substances pendant toute la durée de vie et en favorisant la santé mentale.

Trois objectifs clés
  1. Prévention de la stigmatisation et de l’usage problématique de substances
  2. Élaboration de nouvelles initiatives de réduction des méfaits associés à la consommation d'opioïdes
  3. Collaboration et intégration à l’échelle du réseau pour centraliser l’accès à des services complets de santé mentale, de traitement des troubles liés à la consommation de substances et à des services sociaux, afin d’accroître l’accès aux services et leur utilisation.

Pour en savoir plus sur les initiatives entreprises dans le cadre de chacun des objectifs, consultez le rapport sur le Plan d’action communautaire d’Ottawa (2019).

Principes directeurs
Un certain nombre de principes directeurs constituent les fondements des partenariats et du plan :
  • concevoir et mettre en œuvre des initiatives en utilisant les pratiques exemplaires
  • veiller à ce que les personnes ayant une expérience concrète participent à toutes les étapes de la stratégie
  • tirer parti de l’expertise et de l’expérience de tous les partenaires dans la conception conjointe
  • adopter une approche fondée sur des données probantes pour apprendre et s’améliorer continuellement
  • planifier la durabilité dès le départ
  • veiller à ce que tous les aspects du plan d’action communautaire d’Ottawa soient mis en œuvre

Le Plan d’action communautaire d’Ottawa complète l’orientation stratégique de SPO en matière de santé mentale et de la consommation de substances ainsi que le travail de ses partenaires. Santé publique Ottawa (SPO), en collaboration avec des partenaires, continuera de travailler à l’élaboration et à la mise en œuvre de ce plan pour favoriser le mieux-être, combattre la stigmatisation, prévenir les problèmes découlant de la consommation de substances, soutenir les nouvelles initiatives de réduction des méfaits et promouvoir la collaboration et l’intégration dans l’ensemble du système.

Élaboration du plan d’action communautaire d’Ottawa – Découvrez-en le processus?
Reconnaissant que de nombreuses initiatives dans le domaine de la consommation de substances et la santé mentale et de ont été entreprises par des organismes communautaires, des particuliers et SPO avant 2018, le calendrier suivant souligne le caractère unique de la conception et l’élaboration du Plan d’action communautaire d’Ottawa.

Le travail et les actions des organismes communautaires, des particuliers et de SPO jusqu’en 2018 ont joué un rôle déterminant dans la création du plan d’action communautaire d’Ottawa que nous avons aujourd’hui.

Le processus d’élaboration du Plan communautaire d’Ottawa a été et continue d'être mené en collaboration et en étroite consultation avec des personnes et des partenaires communautaires.

2018

SPO, en concertation avec des partenaires et des intervenants, s’est lancée dans la conception de la Stratégie globale sur la santé mentale et la consommation de substances avec un accent sur les opioïdes

Pour orienter la stratégie, SPO et The Strategic Counsel (TSC), une société d’études de marché professionnelle, ont tenu une consultation pour recueillir les commentaires de divers intervenants, notamment des partenaires, des organismes et des personnes ayant déjà consommé. Les résultats, qui reposent sur la rétroaction de plus de 70 intervenants, sont résumés dans le document Stratégie globale sur la santé mentale et la consommation de substances avec un accent sur les opioïdes : Résultats de la consultation. Un consensus s’est dégagé au sein des intervenants concernant plusieurs objectifs clés nécessaires pour aller de l'avant et réaliser de nouveaux progrès. Ces objectifs sont devenus les trois sujets de discussion du Sommet d'Ottawa 2019.

2019

Le 7 février 2019, le Sommet d’Ottawa sur les opiacés, la toxicomanie et la santé mentale a été convoqué dans le cadre d’une initiative conjointe de SPO, du Royal et de l’ACEPA. Le Sommet d'une journée a réuni, en personne, plus de 200 membres de la communauté. Par le biais d’ateliers, de tables de discussions et de panels d’experts, les participants ont partagé des idées et établi des priorités d’action ainsi qu'une série d’étapes suivantes complètes pour chacun des trois objectifs clés.

À la suite du Sommet de 2019, les rapports suivants ont été produits qui décrivent les secteurs à améliorer, les mesures à prendre et les prochaines étapes.

Un Rapport sommaire du Sommet (2019) et un Sommaire Exécutif du Sommet (2019) décrivant les discussions et les principaux enseignements tirés du Sommet de 2019 a été rédigé. Le rapport a été utilisé comme fondement pour l’élaboration du Plan d’action communautaire d’Ottawa (2019).

En septembre 2019, le Plan d’action communautaire d’Ottawa (2019) a été publié. Il propose des moyens d’apporter des améliorations concrètes au sein de la collectivité afin de réduire les méfaits de la consommation de substances et de favoriser la santé mentale.

2020

Divers partenaires communautaires et nationaux continuent de mettre en œuvre les mesures décrites dans le plan. Le Rapport sur les faits saillants du Plan d’action communautaire d’Ottawa (2020) décrit certaines des mesures qui ont été prises.

Pour continuer à faire avancer le Plan d’action communautaire d’Ottawa, Santé publique Ottawa (SPO), le Royal, l’Association communautaire d’entraide par les pairs contre les addictions (ACEPA), le Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances (CCDUS) et l’Association canadienne de santé publique (ACSP) ont organisé le Sommet virtuel de 2020. Cet événement a réuni plus de 160 participants ayant différentes perspectives et compétences afin de discuter des enjeux et d'aborder les idées à mettre en œuvre.

Un Rapport sommaire du Sommet (2020) et un Sommaire Exécutif du Sommet (2020) décrivant les discussions et les principaux enseignements tirés du Sommet de 20200 ont été rédigés. 

Rapports

Stratégie globale sur la santé mentale et la consommation de substances avec un accent sur les opioïdes : Résultats de la consultation

Rapport sommaire du Sommet (2019)

Sommaire Exécutif du Sommet (2019)

Plan d’action communautaire d’Ottawa (2019)

Rapport sur les faits saillants du Plan d’action communautaire d’Ottawa (2020)

Rapport sommaire du Sommet (2020) 

Sommaire Exécutif du Sommet (2020)

Prochaines étapes

En cette période de pandémie, les objectifs présentés dans le Plan d’action communautaire d’Ottawa sont plus pertinents que jamais pour les résidents de notre ville. SPO et ses partenaires participent activement aux activités décrites dans le Plan d’action communautaire d’Ottawa. Nous planifions et nous abordons ensemble les secteurs d’intervention prioritaires identifiés lors du Sommet virtuel de 2020.

SPO et ses partenaires s’adaptent constamment aux nouvelles façons de travailler et de soutenir la communauté dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Veuillez consulter notre site web sur la Santé mentale, usage de substances et COVID-19 pour obtenir de l’information sur les services et ressources en matière de la consommation de substances et de santé mentale offerts durant la pandémie. 

Merci 

Nous aimerions remercier les principaux commanditaires du Sommet virtuel de 2020 sur le plan d’action communautaire d’Ottawa (PACO) pour leur contribution, ainsi que pour le travail qu’ils effectuent afin de soutenir la santé et le bien-être au sein de nos collectivités. Ces principaux commanditaires comprennent les suivants :

  • Association communautaire d’entraide par les pairs contre les addictions. ACEPA est un organisme à but non lucratif qui œuvre à la réduction de la stigmatisation et de la discrimination contre les personnes ayant des troubles liés à l’usage de substances en réalisant des projets d’éducation, de formation, de sensibilisation et de mobilisation communautaire. ACEPA s'efforce d'habiliter les personnes vivant avec les conséquences d'un trouble lié à l'usage de substances en mettant sur pied différentes initiatives pour elles et leur proposant des initiatives de soutien par les pairs, ainsi que des possibilités d’intégration à la communauté dans son ensemble. Elle soutient toutes les pratiques qui visent à favoriser la santé et s’emploie à collaborer avec les autres organisations qui fournissent des services aux personnes qui demandent de l’aide.
  • Le Royal. Le Royal est l’un des hôpitaux de soins de santé mentale, de traitement de troubles liés à l’usage de substances, d’enseignement et de recherche les plus prestigieux au Canada. Collaborant avec ses clients et leur famille, ses partenaires communautaires et des ressources possédant une expérience vécue afin de soutenir l’espoir, d’améliorer l’accessibilité et de créer de nouvelles possibilités, le Royal fournit des soins de santé mentale et de traitement de troubles liés à l’usage de substances modernes et hautement spécialisés et se consacre à la recherche de pointe et à l’enseignement. 
  • Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances. CCDUS est un organisation non gouvernementale chargée de fournir un leadership national en matière d’usage de substances et de proposer des solutions pour aborder les méfaits de l’alcool et d’autres substances
  • Association canadienne de santé publique. ACSP est le porte-parole de la santé publique au Canada

Leur contribution, tout comme celle de nombreux autres partenaires communautaires, est essentielle à la progression de ces travaux.

Contactez Nous