Aiguilles et seringues jetées dans nos communauté

Nouveau : Pour signaler les accessoires de consommation de drogues que vous avez éliminés sur le territoire de la ville veuillez remplir le formulaire électronique de signalement du public.

Veiller à la sûreté au sein des quartiers d’Ottawa est une responsabilité collective. Dans l’optique de promouvoir la sécurité de la communauté, Santé publique Ottawa (SPO), avec l’aide de nombreux partenaires municipaux et communautaires, a mis en place diverses mesures visant à offrir des solutions pour éliminer sans danger les accessoires facilitant la consommation de drogues et s’occuper des articles qui ont été jetés de façon inappropriée.

Manipulation et élimination sécuritaires des aiguilles
Que faire si vous trouvez des aiguilles souillées, des pipes à crack ou tout autre accessoire pour la consommation de drogues?

Si vous trouvez une aiguille ou tout autre accessoire pour la consommation de drogues, il existe deux possibilités pour éliminer l’objet en toute sécurité.

  1. Appelez le 3‑1‑1; des employés de la Ville se rendront sur place pour récupérer le(s) objet(s).
    ou
  2. Déposez vous‑même le(s) objet(s) dans une boîte‑dépôt pour aiguilles.
Manipulation et élimination sécuritaires des aiguilles

Consultez les lignes directrices et le module de formation sur la manipulation et l’élimination sécuritaires des aiguilles pour obtenir des directives détaillées sur la manière d’éliminer les aiguilles et les accessoires pour la consommation de drogues - des directives imprimables (pdf - 204 KB). Ce document n'est actuellement pas dans un format accessible. Une version accessible sera bientôt disponible.

Matériel requis :

  • Des gants (p. ex. gants en latex, en caoutchouc ou gants de cuir pour le jardinage). Les gants sont destinés à protéger contre toute contamination par des fluides; soyez toutefois prudent, car aucun type de gants n’est à l’épreuve des perforations.
  • Des pinces, une pince multiprise ou une pince à épiler. Nettoyez et désinfectez l’outil avec lequel l’objet a été ramassé.
  • Un contenant à l’épreuve des perforations ou une bouteille en plastique dur. (p. ex. une bouteille de boisson gazeuse).

Directives :

  1. Munissez‑vous de gants, de pinces et d’un contenant en plastique dur. Ne pas entrer en contact direct avec l'aiguille lors de son élimination.
  2. À l’aide de pinces, d’une pince multiprise ou d’une pince à épiler, saisissez l’objet en évitant que l’extrémité pointue ne soit dirigée vers vous.
  3. Placez le contenant en plastique dur sur une surface stable. Déposez l’objet dans le contenant, l’aiguille pointant vers le sol, et fermez le contenant. Ne tenez pas le contenant dans votre main pendant que vous déposez l’aiguille à l’intérieur.
  4. Déposez le contenant dans une boîte‑dépôt pour aiguilles. Ne jetez pas les aiguilles dans les toilettes ni dans une poubelle ou un bac de recyclage.
  5. Lavez‑vous les mains ou utilisez du désinfectant pour les mains.
  6. Signalez à Santé publique Ottawa le ou les objets que vous avez éliminés en remplissant le formulaire Web de déclaration à l’usage du public.
Les enfants ne doivent jamais toucher à une aiguille ou à tout autre accessoire pour la consommation de drogues. Si un enfant trouve une aiguille, apprenez lui à le signaler à un adulte digne de confiance qui pourra faire en sorte que l’objet soit éliminé en toute sécurité.
Module de formation
Que faire en cas de blessure par piqûre d’aiguille?

Les directives suivantes s’appliquent également aux blessures causées par d’autres objets potentiellement contaminés trouvés dans la communauté - des directives imprimables (pdf - 121 KB). Ce document n'est actuellement pas dans un format accessible. Une version accessible sera bientôt disponible.

  1. Laissez la plaie saigner librement. Évitez d’y appliquer de la pression, car cela pourrait endommager les tissus et augmenter le risque d’infection.
  2. Lavez la plaie avec de l’eau et du savon. N’appliquez pas d’eau de Javel ou d’alcool sur la plaie.
  3. Rendez‑vous immédiatement au service des urgences de votre localité pour un suivi.
    • Une évaluation sera effectuée pour déterminer la nécessité d’administrer une prophylaxie postexposition (p. ex. des médicaments et/ou des vaccins pour réduire davantage le risque de transmission de maladies). L’efficacité de ces médicaments diminue à mesure que le temps s’écoule depuis le moment où la blessure s’est produite, d’où l’importance de consulter un médecin le plus tôt possible.
    • Des analyses sanguines de base pour le virus de l’hépatite B (VHB), le virus de l’hépatite C (VHC) et le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) seront effectuées lors de cette consultation et des analyses sanguines de suivi seront réalisées dans les trois mois suivants afin de s’assurer qu’aucun de ces virus n’a été transmis. Lors de la consultation, donnez à votre fournisseur de soins de santé le lien vers la page Web d’information de Santé publique Ottawa à l’intention des professionnels de la santé.
    • Votre fournisseur de soins de santé peut également vous recommander de vous faire vacciner contre le tétanos.

Quels sont les risques associés aux blessures par piqûre d’aiguille survenues lors d’une exposition dans la communauté?

Toute blessure par piqûre d’aiguille soulève des inquiétudes quant à l’exposition à des virus transmissibles par le sang, en particulier le VIH, le VHB et le VHC. Le risque de contracter ces virus en se blessant avec une aiguille ramassée dans la communauté est extrêmement faible et peut être réduit encore davantage si l’on reçoit rapidement des soins médicaux. Si la personne a déjà été vaccinée contre l’hépatite B, le risque de transmission du VHB est pratiquement nul. Il est donc recommandé de s’assurer que ce vaccin et les autres vaccins sont à jour.

Le risque de transmission du VIH, du VHB et du VHC par une piqûre d’aiguille survenue dans la communauté est beaucoup plus faible que dans un milieu de soins de santé, pour les raisons suivantes :

  • La blessure ne survient pas immédiatement après l’utilisation de l’aiguille.
  • L’aiguille contient rarement du sang frais.
  • Tout virus présent aura été exposé à des conditions favorables au dessèchement et aux températures ambiantes.
  • Ces blessures sont généralement superficielles.
Élimination des objets tranchants dans une boîte dépôt pour aiguilles

Il est illégal de jeter des aiguilles, des tiges de verre ou d’autres objets tranchants dans la poubelle ou le bac de recyclage (Règlement no 2012‑370, Annexe G – Articles interdits).

Le programme de boîtes‑dépôt pour aiguilles procure aux résidents d’Ottawa des boîtes de dépôt sécurisées et inviolables situées dans environ 80 emplacements partout dans la Ville afin de permettre l’élimination sécuritaire et pratique d’objets pointus ou tranchants. Consultez la carte des emplacements des boîtes‑dépôt pour aiguilles ci‑dessous pour savoir où se trouve la boîte‑dépôt la plus proche.

Emplacement des boîtes dépôt pour aiguilles
Collecte et dépôt de contenants pour articles médicaux pointus dans les pharmacies

Il est interdit de jeter des aiguilles, des seringues et des tiges de verre usagées à la poubelle. Vous pouvez vous procurer dans une pharmacie participant au programme gratuit de l’Association pour la récupération de produits santé (ARPS) des contenants grâce auxquels vous pourrez vous débarrasser en toute sécurité de vos articles médicaux pointus. La pharmacie reprendra ensuite votre contenant plein. Pour savoir où se trouve l’établissement le plus proche de chez vous, veuillez consulter le site Web de l’ARPS.

Stratégies intégrées de ramassage des aiguilles jetées dans nos communautés

Santé publique Ottawa travaille en collaboration avec des directions générales de la Ville d’Ottawa afin de fournir des services proactifs de ramassage des aiguilles et autres accessoires pour la consommation de drogues jetés dans les espaces publics et soutient plusieurs options d’élimination sécuritaire.

  1. Programme de ramassage des aiguilles – Des équipes effectuent quotidiennement des rondes dans les communautés de la Basse‑Ville, du centre-ville, de Somerset Ouest, de Hintonburg, de Carlington et de Vanier afin de ramasser les aiguilles jetées dans les espaces publics.
  2. Personnel de la Ville d’Ottawa – Avec le soutien coordonné de plusieurs directions générales de la Ville, des employés municipaux répondent aux demandes de ramassage d’aiguilles aux quatre coins de la ville dans un délai d’une heure. Les résidents peuvent demander ce service en appelant le 3‑1‑1.
  3. Boîtes‑dépôt pour aiguilles – Avec plus de 80 emplacements accessibles au public 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 dans toute la ville, les boîtes‑dépôt pour aiguilles permettent d’éliminer les aiguilles facilement et en toute sécurité.
  4. Services de réduction des méfaits et organismes partenaires – Une trentaine d’organismes travaillant auprès des personnes qui consomment des drogues à travers la ville récupèrent les aiguilles et autres accessoires pour la consommation de drogues.
  5. Dépôts de déchets ménagers dangereux - Organisant plusieurs journées de collecte tout au long de l’année, les dépôts de déchets ménagers dangereux recueillent tous les types de déchets qui ne sont pas acceptés dans le flux normal des déchets, y compris les instruments médicaux pointus ou tranchants et les accessoires pour la consommation de drogues.
Responsabilité relativement aux aiguilles trouvées sur une propriété privée

Il incombe aux propriétaires d’éliminer les aiguilles souillées et les accessoires pour la consommation de drogues trouvées sur leur propriété.

  • Zones non accessibles au public : Il incombe aux propriétaires d’éliminer les articles dangereux de ces zones. S’ils ne sont pas à l’aise de les ramasser eux‑mêmes, ceux‑ci devraient faire appel à une entreprise privée d’enlèvement des déchets qui se chargera de ramasser les matières dangereuses.
  • Zones accessibles au public : Les Services des règlements municipaux peuvent effectuer le ramassage si l’article dangereux est accessible à la population et présente un risque pour la sécurité du public.
Évaluation des besoins de la communauté et de l’efficacité des programmes

Santé publique Ottawa consulte divers partenaires communautaires, notamment des résidents, des personnes ayant une expérience vécue, des organismes partenaires pour la réduction des méfaits et certaines directions générales de la Ville pour discuter des besoins locaux, des préoccupations de la communauté et des sources et des données de récupération afin d’évaluer l’efficacité des programmes.

Considérations générales

Santé publique Ottawa recueille les aiguilles et autres accessoires pour la consommation de drogues par l’entremise de divers flux de collecte. Ceux‑ci emploient différents mécanismes pour déterminer le nombre d’aiguilles recueillies, y compris par comptage, selon le poids et par estimation visuelle. Ces données constituent une estimation du nombre d’aiguilles recueillies.

Le tableau suivant présente le nombre estimatif total d’aiguilles recueillies par chaque flux de collecte par année.

Nombre estimatif d’aiguilles recueillies
Flux de collecte des aiguilles 2018 2019 2020 2021 2022

Personnel de la Ville et résidents

2,000

3,000

3,000

4,000 8,700

Programme de ramassage des aiguilles

20,000

18,000

27,000

32,000 33,000

Dépôts de déchets ménagers dangereux*

133,000

158,000

197,000

150,000   206,000

Programme de réduction des méfaits et organismes partenaires

630,000

693,000

774,000

 737,000 1,128,500

Boîtes dépôt pour aiguilles*

955,000

1,162,000

1,460,000

1,101,000  1,070,000

*Le nombre d’aiguilles recueillies dans les boîtes dépôt pour aiguilles et les dépôts de déchets ménagers dangereux est une estimation basée sur le poids et est affecté par des facteurs tels que les déchets recueillis en même temps que les objets tranchants ou pointus.

Intervention auprès des utilisateurs d’aiguilles

Santé publique Ottawa a mis en place un programme de réduction des méfaits qui consiste à fournir du matériel d’injection et d’inhalation stérile afin de promouvoir des pratiques de consommation de drogues plus sûres. L’ objectif principal de ce programme est de prévenir la propagation des maladies transmissibles, principalement le VIH et l’hépatite C, et de minimiser les risques associés à la consommation de substances psychoactives dans l’ensemble de la communauté. De plus, nos professionnels de la santé publique renseignent les personnes qui consomment des drogues injectables sur l’élimination sécuritaire des aiguilles, des objets tranchants et d’autres matières présentant un risque biologique. Ils fournissent également des renseignements généraux sur la santé et mettent les personnes en contact avec des services de soutien communautaires.

Pour en savoir plus, veuillez consulter la page Web du Programme de réduction des méfaits.

 

Actualités et formations

 

a honeycomb bulletNotre formation enligne sur la prévention des surdoses et les interventions en cas de surdose est maintenant disponible! 
Renseignez-vous sur les types de drogues, l’intoxication et la prévention des surdoses, la naloxone, les interventions en cinq étapes en cas de surdose d’opioïdes, et les soutiens disponibles. Allez-y à votre rythme.

a honeycomb bulletNotre nouvelle formation en ligne « Fêter plus sûrement » est maintenant disponible! 
Renseignez-vous sur comment vous procurer de la naloxone, comment réduire les risques en utilisant les conseils de « Fêter plus sûrement », sachez comment repérer les symptômes d’une surdose et comment y réagir, et trouvez des informations sur les ressources de soutien locales. Allez-y à votre rythme et obtenez un certificat à la fin du cours.

a honeycomb bullet

Préoccupations croissantes au sujet de la toxicité de l’approvisionnement en drogues non réglementées - Le 9 février 2024
Santé publique Ottawa, le Service de police d’Ottawa, le Service paramédic d’Ottawa et le Groupe de travail sur la prévention des surdoses émettent une alerte pour avertir la population du risque de surdose lié à la toxicité de l’approvisionnement en drogues non réglementées.

 

ArretOverdoseOttawa.ca
ArretOverdoseOttawa.ca

Contactez Nous