L’alcool et votre santé

L’alcool peut nuire à la santé. En effet, la consommation d’alcool peut aggraver les problèmes physiques, mentaux, émotionnels et sociaux chez les personnes qui en boivent à un jeune âge, en grande quantité, souvent ou en prenant des médicaments ou d’autres drogues, ou chez les femmes enceintes, qui planifient de le devenir ou qui allaitent.

Comment l’alcool affecte-t-il ma santé?

La consommation d’alcool peut entraîner des risques à court terme, comme une diminution de la vitesse de réaction et une altération du jugement et de la prise de décisions. Boire beaucoup d’alcool en peu de temps empêche le corps de l’éliminer. De plus, une consommation excessive peut entraîner une surdose d’alcool (aussi appelée intoxication alcoolique). Renseignez-vous sur la consommation excessive.

Mélanger l’alcool et d'autres substances (drogues)

Mélanger de l’alcool avec des médicaments, de la caféine ou d’autres substances peut avoir des effets néfastes. Consommer plus d’une substance à la fois, que ce soit de l’alcool, du cannabis ou d’autres substances, peut réduire davantage les facultés, ce qui modifie de façon imprévisible les pensées, les sensations et les agissements. Il n’est pas recommandé de mélanger l’alcool et la caféine, puisqu’il peut ainsi être plus difficile de reconnaître les signes de facultés affaiblies, comme la fatigue. Cela peut pousser une personne à boire encore plus d’alcool, augmentant du même coup les risques de déshydratation, d’intoxication alcoolique, et de blessures ou de décès reliés à l’alcool.

Alcool et cancer

L’alcool est associé à de nombreux types de cancer (p. ex., cancer du sein, de la bouche, du pharynx, du larynx et de l’œsophage, du côlon et du rectum, ainsi que du foie et du pancréas). Plus une personne boit, plus elle augmente les risques de cancer, quel que soit le type d’alcool consommé. Pour réduire les risques de développer un cancer, la Société canadienne du cancer recommande aux femmes qui choisissent de consommer de l’alcool de se limiter à moins d’un verre par jour, et aux hommes, à moins de deux verres par jour.

Découvrez Mon QICanceret les gestes que vous pouvez poser pour réduire vos risques de cancer.

Comment ma consommation se compare-t-elle à celle des autres?

Vous voulez savoir comment votre consommation d’alcool se compare à celle des autres? Votre consommation d’alcool vous préoccupe? Répondez à notre enquête gratuite et anonyme(disponible seulement en anglais). Lorsque vous y aurez répondu, vous pourrez imprimer vos résultats ou les envoyer dans votre propre boîte de courrier électronique ou à votre médecin ou un autre professionnel de la santé.

Contactez Nous