Le plan d’Ottawa de bien-être et pour réduire les méfaits liés à la consommation de substances

Quel est le plan d’Ottawa? 


Ottawa présente un plan multidimensionnel visant à prévenir les surdoses et à intervenir efficacement pour les contrer, en misant sur la promotion dela santé et du bien-être en contexte de l’utilisation de substances. 

Ce plan est fondé sur une approche de santé publique et un facteur de protection fondamental : l’accès à des logements abordables sécuritairesen milieu de soutien. Faisant fond sur des approches communautaires innovantes et globales, nous souhaitons promouvoir la santé liée à l’utilisationde substances en nous appuyant sur des assises solides, à savoir les facteurs de protection fondamentaux et un cadre à sept piliers.

L’objectifRéduire la mortalité liée aux surdoses et améliorer les conditions de vie des personnes vivant avec des troubles desanté liés à l’utilisation de substances.

Les mesures prévues dansle cadre ont été conçues en collaboration avec des partenaires, dont des personnes qui ont une expérience vécue passée ou présente. Par ailleurs, nous avons établi les principes directeurs suivants pour la création du plan d’Ottawa : 

  • Concevoir et mettre en œuvre des initiatives à partir de pratiques exemplaires; 
  • Veiller à l’inclusion dans toutes les phases de la stratégie de personnes ayant une expérience vécue; 
  • Mettre à profit l’expertise et l’expérience de tous les partenaires pour une conception collaborative; 
  • Adopter une approche fondée sur des données probantes pour continuer à apprendre et à s’améliorer; 
  • Miser sur la durabilité dès le départ; 
  • Veiller à la mise en œuvre de tous les aspects des sept piliers. 

Tous ces préceptes ont contribué, et contribuent toujours, à orienter nos interventions dans la communauté pour prévenir les surdoses et mieux répondre aux besoins de santé et bien-être en contexte de l’utilisation de substances.

L’image ci-dessous synthétise notre stratégie devant cette situation complexe, stratégie qui vise à réaliser des avancées concrètes dans le domaine de laprévention des surdoses et des interventions en la matière :  

 Image de la Stratégie d’intervention lors d’une surdose d’Ottawa. L’image a la forme d’une maison jaune et noire, et comprend sept différentes aquarelles qui mettent en évidence les distinctes composantes de la stratégie, soit la prévention à toutes les étapes de la vie, la réduction de la stigmatisation, la réduction des méfaits, l’accès coordonné au traitement et aux services, les données et la surveillance, la sécurité et le bien-être de la collectivité, et la stratégie d’intervention en cas de grappe. L’image comprend aussi les quatre composantes d’une approche de santé publique en matière d’utilisation de substances.

Partenaires 


Pour que nos actions soient concertées et efficaces, Santé publique Ottawa (SPO) et d’autres organismes travaillent étroitement avec le Groupe de travail sur la prévention des surdoses, des groupes consultatifs sur la santé mentale, les dépendances, l’utilisation de substances et les services sociaux, ainsi qu’avec d’autres partenaires stratégiques. 

Le plan d’Ottawa mise sur l’inclusion; il comprend des partenariats avec toutes sortes de personnes, d’organismes et de réseaux existants qui représentent les personnes ayant une expertise et une expérience vécue, les peuples autochtones, les nouveaux arrivants, les minorités visibles, les femmes, la population 2ELGBTQI++ et les groupes méritant l’équité. 

L’effort collaboratifavec ces différents réseaux nous permet de suivre les tendances, grâce à leur travail de collecte de données, de surveillance des données et de communication d’informations qualitatives,dans le but de répondre aux besoins de la santé liée à l’utilisation de substances, qui sont en constante évolution. 

Il faut se serrer les coudes : c’est par l’union des partenaires et de celles et ceux qui ont une expérience vécue que nous pourrons améliorer, promouvoir et protéger la santé et le mieux-être de notre communauté. 

Quel est le rôle de SPO? 


SPO participe activement à de nombreux réseaux communautaires et agit comme facilitatrice et actrice majeure dans le Groupe de travail sur la prévention des surdoses. Consultez le travail en cours de SPO.

Chemin parcouru 


Cette section présente la chronologie des principaux jalons atteints. À noter qu’il ne s’agit pas d’une liste exhaustive et que les initiatives passées continuent d’évoluer, d’année en année, en parallèle du travail que nous continuons d’accomplir. 

2015 - 2020

2015

Création du Groupe de travail d’Ottawa sur la prévention des surdoses et l’intervention en la matièreCe groupe rassemble d’importants partenaires locaux et régionaux pour accroître la communication et la collaboration en vue de réduire le nombre de surdoses accidentellesassociées à l’utilisation d’alcool et de substances à Ottawa. Les objectifs de ce groupe sont les suivants : 

  • mettre en commun leurs savoir-faire et leurspratiques exemplaires dans le domaine de la prévention et de la réduction des méfaits;
  • faire connaître les programmes et services offerts; 
  • collaborer à la collecte et à la diffusion de données de surveillance à jour;  
  • établir des relations avec des fournisseurs de services;  
  • collaborer à des initiatives locales.  

2017

En plus de ses activités listées ci-dessus, le Groupe de travail a mis sur pied un protocole d’intervention en cas de grappe de surdoses d’opioïdes qui a contribué à ce qui suit : 

  • amélioration de la surveillance locale et du suivi des données sur les surdoses;
  • orientation pour une meilleure distribution de la naloxone dans la population; 
  • création de sous-groupes de communication pour mieux coordonner les messages publics sur les surdoses et pour permettre une communication rapide et coordonnée en cas d’urgence;  
  • création de la campagne ArretOverdoseOttawa.capour sensibiliser la population et harmoniser les messages. 

2018

SPO, en concertation avec des partenaires et des acteurs du secteur, s’est lancée dans la conception de la Stratégie globale en matière de santé mentale et de santé liée à l’utilisation de substances – accent sur les opioïdes. 

Pour orienter la stratégie, SPO et The Strategic Counsel (TSC), une société spécialisée dans les études de marché, ont mené une consultation pour connaître l’opinion de différents acteurs du secteur (partenaires, organismes, personnes ayant une expérience vécue, etc.). Les résultats, fondés sur les commentaires de plus de 70 acteurs, sont résumés dans le rapport Stratégie globale sur la santé mentale et la consommation de substances avec un accent sur les opioïdes: Résultats de la consultationLes acteurs se sont finalement entendussur quelques secteurs clés pour l’avancement des objectifs. Ces trois secteurs ont été au cœur des discussions du Sommet d’Ottawa de 2019. 

2019

Le 7 février 2019 avait lieu le Sommet d’Ottawa sur les opiacés, la santé liée à l’utilisation de substanceset la santé mentale, une initiative conjointe de SPO, le Royal et l’Association communautaire d’entraide des pairs contre les addictions (ACEPA). Plus de 200 acteurs du secteur se sont réunis en personne pour ce sommet d’un jour. Au fil d’ateliers, de discussions de groupe et de tables rondes d’experts, les participantes et participants ont échangé des idées, ont désigné des mesures prioritaires et ont dressé une liste complète des étapes à suivre pour atteindre les objectifs sous-jacents de chacun des trois sujets de discussion. 

Les rapports suivants, produits après le Sommet de 2019,rendent compte des points à améliorer, des mesures à prendre et des étapes subséquentes. 

Le Rapport sommaire : sommet d’Ottawa sur les opiacés, la toxicomanie et la santé mentale (2019)et le Résumé du Sommet (2019)synthétisent les discussions et les principales conclusions de cet événement. Le rapport a servi de fondement à la création du PACO. 

En septembre2019 est publié le plan d’action communautaire d’Ottawa (2019)On y décrit les améliorations concrètes à apporter dans la communauté pour réduire les méfaits liés à l’utilisation de substances et aux problèmes de santé mentale.

2020

De nombreux partenaires communautaires nationaux ont continué de mener les actions définies dans le plan. Certaines des mesures prises sont présentées dans lerapport sur les principales réalisations du Plan d’action communautaire d’Ottawa (2020). 

Toujours dans l’optique d’amener le PACO encore plus loin, SPO, l’ACEPA, le Royal, le Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances (CCDUS) et l’Association canadienne de santé publique (ACSP) ont organisé le Sommet virtuel de 2020. L’événement a rassemblé plus de 160personnes ayant différentes expertises et perspectives pour discuter des enjeux et des idées auxquels s’attaquer. 

Les discussions et les principales conclusions de cet événement sont décrites dans le Rapport sommaire du Sommet (2020) et le Résumé du Sommet (2020). 

2021 - 2023

2021

Le 20 septembre 2021, le Conseil de santé d’Ottawa a approuvé le Plan stratégique 2019-2022 de Santé publique Ottawa : priorité stratégique relative à la santé mentale et à l’usage de substance. 

Les recommandations de ce plan stratégiquevisent à améliorer l’accès et la qualité des soins en santé mentale, à accroître la capacité des services spéciaux intensifs de santé mentale dans la communauté et à mettre en œuvre un tableau de bord municipal qui servirait à surveiller la situation et à rendre compte de l’état des services en santé mentale et en santé liés à l’utilisation de substances. 

Le Conseil a reçu une présentation de l’équipe de réduction des méfaits de SPO et des gestionnaires de programmes de la Direction de la santé en milieu scolaire, de la santé mentale et de la prévention de l'utilisationde substances ainsi que de huit intervenants, qui ont tous exprimé leur appui au rapport et aux recommandations ainsi qu’au travail et aux partenariats de SPO dans ce domaine. Le Conseil a ensuite adopté les recommandations du rapport par voie de vote. 

2022

SPO a soumis au ministère du Travail, de la Formation et du Développement des compétences (MTFDC) un mémoire sur la naloxone en milieu de travail.Le secteur de la construction étant particulièrement touché par la crise de surdoses, SPO, avec l’appui des pharmacies RespectRX, a diffusé de l’information sur le projet de loi 88 (Loi de 2022 visant à œuvrer pour les travailleurs), sur les moyens de reconnaître une surdose pour intervenir et sur les endroits où seprocurer de la naloxone. 

SPO a élargi sa série Temps D’EN parler, a lancé le site Web Temps D’EN parler : la santé liée à l’usage de substances et a créé en collaboration avec Families for Addiction Recovery les Conseils pour parler à quelqu’un au sujet de l’utilisation de substances. 

SPO a mis sur pied et donné des formations en ligne sur la naloxone au personnel administratif du milieu scolaire et, dans la foulée de la réouverture de nombreux espaces communautaires, a pu mettre à profit ses liens existants pour que soient offerts du soutien en prévention des surdoses et Fêter plus sûrementdans les événements locaux et les festivals. Le personnel a aussi déployé des centres de mieux-être dans les quartiers du cinquième quintile.

2023

En collaboration avec le Groupe de travail sur la prévention des surdoses, SPO a mis à jour la Stratégie d’intervention aux surdoses à Ottawa et l’a lancée dans le cadre du rapport du Conseil de santé intitulée Mise à jour sur la Stratégie d’intervention aux surdoses à Ottawa

Pour en savoir plus sur les principales activités entreprises par de nombreuses organisations dans le cadre des sept piliers de la Stratégie d’intervention aux surdoses à Ottawa, lisez le rapport sur les principales activités de 2023 (pdf - 1 MB).

 

 Activités en cours

En collaboration avec ses partenaires, SPO continuera de mettre à jour régulièrement les activités clés des sept piliers de la Stratégie d’intervention aux surdoses à Ottawa.

 

image aquarelle d'un arbre

La prévention à toutes les étapes de la vie

La prévention commence par la lutte contre les causes profondes de la mauvaise santé, notamment la pauvreté, le racisme, le colonialisme, l’accès au logement et bien d’autres encore.

Interventions en cours
Interventions en cours
InterventionsOrganismes responsablesRésultats et répercussions
Faire progresser et promouvoir le développement de la santé mentale des nourrissons et des jeunes enfants (SMNJE). Initiative pour les enfants et les jeunes d’Ottawa Les premières années sont cruciales pour le développement. Investir dans la SMNJE pour prévenir les problèmes de santé mentale, de dépendances, et de santé liée à l’utilisation de substances qui surviennent plus tard dans la vie.
Ask Masi : Ce projet, intitulé « Ask Masi », forme les prestataires de soins périnataux primaires (PSPP) de première ligne, déjà habilités à prescrire, au dépistage des maladies mentales périnatales et au traitement de l’anxiété ou de la dépression de faible intensité. L’Hôpital d’Ottawa, Centre de naissance et de bien-être d’Ottawa (CNBEO), Programme régional des soins à la mère et au nouveau-né de Champlain (PRSMNC) Améliorer l’accès aux soins de santé mentale périnatale en temps opportun dans la région d’Ottawa en aidant les prestataires de soins périnataux primaires (PSPP) ayant un pouvoir de prescription, comme le personnel infirmier praticien, les médecins de famille et les obstétriciens, à prendre en charge de manière indépendante les maladies mentales périnatales légères à modérées de leurs patients, plus près de leur domicile, dans la communauté.
Assurer le dépistage, le counseling, l’orientation et l’intervention précoce en cas de troubles de l’humeur périnataux. Santé publique Ottawa (SPO) Réduire les expériences négatives durant l’enfance (p. ex. la violence, les abus, la négligence). Renforcer la résilience.
Fournir des renseignements, des ressources et une expertise accessibles en matière de santé mentale et de la santé liée à l’utilisation de substances par l’intermédiaire du site Web et des médias sociaux d’Être parent à Ottawa. SPO Améliorer les connaissances et la compréhension afin d’aider les parents à adopter des stratégies parentales positives.
Fournir aux écoles et aux éducateurs des modules en ligne et des séries éducatives accessibles portant sur la santé mentale et le bien-être, comme les programmes Mind Master et Transitions saines. SPO Augmenter la capacité d’utiliser des stratégies d’adaptation positives et la résilience chez les enfants ainsi que les jeunes.
Fournir une formation « Fêter plus sûrement » sur l’utilisation plus sûre de nombreuses substances, y compris les opioïdes, sur la manière de déterminer une surdose et sur l’accès aux trousses de naloxone. SPO et ses partenaires pharmaceutiques Les organisateurs et les bénévoles de grands événements, de festivals ainsi que d’établissements secondaires et postsecondaires sont mieux à même de cerner les risques liés à l’utilisation de substances, et de prévenir les surdoses et d’intervenir lorsqu’elles se produisent.
Fournir une formation sur la prévention des surdoses portant sur la manière de déterminer une surdose et la marche à suivre en cas de surdose. SPO et ses partenaires pharmaceutiques Les personnes qui travaillent dans le domaine de la santé et des services sociaux sont mieux à même de prévenir les surdoses et d’y répondre.
Offrir une formation en matière de renforcement des capacités des chefs religieux et des communautés africaines, caribéennes, noires et racisées d’Ottawa. SPO Renforcer la capacité des chefs religieux à fournir des services de base en matière de santé mentale, de soutien en cas de crise et de prévention du suicide aux nouveaux arrivants et aux communautés racisées.
Fournir aux partenaires communautaires des centres de mieux-être de quartier (CMEQ) des soutiens et des ressources en matière de santé mentale, de traitement des dépendances et de santé reliée à l’utilisation de substances. SPO Assurer un accès équitable et sûr à l’information, aux ressources et aux services reliés à la santé mentale, les dépendances et la santé relative à l’utilisation de substances, y compris les services sociaux, l’orientation vers des partenaires comme Counseling on connecte, AccèsSMT, et 1appel1clic.ca.
Effectuer des présentations sur la santé mentale aux groupes de jeunes (en anglais et en français) dans les écoles d’Ottawa et par l’intermédiaire du portail en ligne pour les jeunes. Youthnet RéseauAdo (YNRA) Réduire la stigmatisation, renforcer les stratégies d’adaptation et encourager les jeunes à demander de l’aide.
Effectuer des présentations sur la santé mentale, les dépendances comportementales et la santé reliée à l’utilisation de substances dans les écoles d’Ottawa avec les jeunes. Rideauwood (AN), Le Cap (FR) Améliorer l’accès des élèves à la prévention, à l’éducation et au traitement relié à l’utilisation de substances, des dépendances comportementales ou des problèmes de santé mentale à l’école et en dehors de l’établissement.
Soutenir la mise en œuvre et le financement du Projet « répa » pour aborder la question de l’utilisation de substances et de l’utilisation des technologies dans les écoles d’Ottawa. Réseau d’Ottawa pour l’éducation et SPO

Renforcer la promotion de la santé mentale et de la santé relative à l’utilisation de substances; améliorer les environnements sociaux et physiques qui favorisent la santé et le bien-être; et accroître la prévention dans l’ensemble du système de santé.

Accroître la participation à la prévention, à l’éducation et au traitement de l’utilisation de substances chez les jeunes (12-18 ans) afin de réduire les préjudices associés à l’utilisation de substances sur la santé et la société.

Fournir aux établissements d’enseignement supérieur une formation et un soutien axés sur la santé mentale et sur la santé reliée à l’utilisation de substances. SPO Accroître l’accès des étudiants de l’enseignement postsecondaire à la formation et au soutien en matière de renforcement des connaissances pendant cette période de transition critique.
Renforcer les stratégies d’adaptation positives et améliorer les connaissances en matière de santé mentale et d’utilisation de substances grâce à la série de vidéos et aux guides Temps d’EN parler. SPO Accroître les connaissances et les compétences des personnes afin d’améliorer leur bien-être grâce à une série de vidéos, des guides d’activités et des ressources fondés sur des données probantes.
Convoquer le Groupe de travail sur la prévention des surdoses et l’intervention afin de faire avancer la Stratégie d’intervention en cas de surdose à Ottawa. SPO et plus de 40 organismes partenaires Accroître les efforts de collaboration pour prévenir les surdoses et y répondre.
Avancement du projet de mobilisation communautaire Notre communauté, notre maison, ensemble pour le bien-être. SPO Accroître l’accès aux programmes de santé mentale, de dépendances et de santé liée à l’utilisation de substances tout en donnant la priorité aux formations sur la prévention du suicide et des surdoses ainsi qu’en proposant des centres temporaires dans les communautés marginalisées et privées d’équité.
Surveiller et saisir les occasions d’influencer les politiques à tous les échelons gouvernementaux. SPO Influencer l’avancement d’une politique publique saine.
Interventions à mi-parcours
Interventions à mi-parcours
InterventionsOrganismes responsablesRésultats et répercussions
Répondre aux besoins changeants des jeunes de la communauté en adaptant le programme de pair-à-pair de Connexions jeunesse Ottawa (CJO) sur la base de groupes de discussion avec des jeunes issus de groupes méritant l’équité suivants : les personnes de milieux ruraux, les francophones, les Africains, les personnes des Caraïbes, les membres de la communauté noire et les jeunes ayant un statut socio-économique inférieur. SPO Améliorer la connaissance de la santé mentale positive et de la santé liée à l’utilisation de substances chez les jeunes, y compris les capacités d’adaptation positives et les capacités de refus de l’utilisation de substances au moyen d’initiatives dirigées par des pairs.
Accroître la capacité des fournisseurs de soins primaires en leur offrant des formations, en personne ou par l’intermédiaire d’une série de webinaires. SPO Améliorer les connaissances et les capacités relatives à la santé mentale, la santé liée à l'utilisation de substances et les dépendances, ainsi que les services et ressources de soutien. La prévention des surdoses et les interventions en cas de surdose sont les principaux volets de cette formation.
Art aquarelle d'une personne qui a les bras levés comme si elle était libre

Réduction de la stigmatisation  

Interventions en cours
Interventions en cours
InterventionsOrganismes responsablesRésultats et répercussions
Travailler de concert avec des personnes ayant eu ou ayant une expertise vécue pour divers projets et initiatives. CAPSA (anciennement Association communautaire d’entraide par les pairs contre les addictions (ACEPA)) et Santé publique Ottawa (SPO) Reconnaître l’importance de continuer de travailler avec des personnes ayant une expérience vécue (PAEV) garantit que l’expertise et les connaissances de ces personnes font partie des besoins et des solutions déterminés.
Faire l’examen et la mise à jour les produits d’échange de connaissances sur le spectre de la santé liée à l’utilisation de substances. CAPSA Faire avancer la compréhension de la santé liée à l’utilisation de substances et le spectre de l’utilisation de substances, et réduire davantage la stigmatisation. Reconnaître, réfléchir et discerner l’évolution du langage relatif à la santé liée à l’utilisation de substances.
Inclure la reconnaissance de l’incidence des vies perdues en raison de la crise des surdoses et de la toxicité des drogues en circulation. SPO Reconnaître le deuil, le traumatisme et l’incidence des vies perdues lors de cette crise contribue à la réduction de la stigmatisation des proches, qui peut les empêcher de demander de l’aide.
Promouvoir activement et intégrer la ressource Conseils pour parler à quelqu’un au sujet de l’utilisation de substances dans les produits d’échange de connaissances par l’intermédiaire de divers canaux. Families for Addiction Recovery et SPO Soutenir les familles et les proches à avoir des conversations sûres et davantage efficaces portant sur l’utilisation de substances.
Promouvoir le module d’apprentissage en ligne La stigmatisation : Comment favoriser le changement portant sur la stigmatisation liée à la santé mentale et à la santé liée à l'utilisation de substances SPO Soutenir les apprentissages de la communauté sur la stigmatisation et la façon dont nous pouvons tous travailler ensemble pour appuyer la communauté grâce au langage que nous choisissons.
Normaliser les modules d’apprentissage en ligne suivants à titre d’exigences de formation du personnel : La stigmatisation : Comment favoriser le changement, Fêter plus sûrement, et Prévention des surdoses et interventions en cas de surdose. Centre de santé communautaire Pinecrest-Queensway (CSCPQ) et SPO Accroître la capacité du personnel du CSCPQ qui s’engage auprès des membres de la communauté dans la zone d’intérêt du CSCPQ. Ces formations permettent d’améliorer les connaissances sur la stigmatisation et les répercussions du langage employé, les types de drogues, l’intoxication à une drogue et la prévention des surdoses, la naloxone, la marche à suivre en cas de surdose d’opiacés, et la disponibilité des services de soutien locaux.
Développer l’événement annuel Avançons vers le mieux-être afin de promouvoir le bien-être général et le lien entre la santé physique, la santé mentale et la santé liée à l’utilisation de substances. CAPSA Le public est mieux informé sur les services communautaires de bien-être d’Ottawa, y compris les organismes de santé physique, de santé mentale et de santé reliée à l’utilisation de substances.
Tirer parti du succès du projet 2023 de CitéStudio pour étendre la portée de la réduction de la stigmatisation et de la compréhension du spectre de la santé liée à l'utilisation de substances aux étudiants en première année de médecine. SPO et CAPSA Les étudiants en médecine s’informent sur la santé liée à l’utilisation de substances et sur la stigmatisation dont elles font l’objet. Ces connaissances aident à éliminer les obstacles au traitement en abordant et en réduisant la stigmatisation sociétale.
Interventions à mi-parcours
Interventions à mi-parcours
InterventionsOrganismes responsablesRésultats et répercussions
Encourager l’inclusion d’une question supplémentaire axée sur la stigmatisation dans les résultats du Sondage sur la consommation de drogues et la santé des élèves de l’Ontario de 2025. SPO Informer les fournisseurs de services concernant les sujets de préoccupation des jeunes en ce qui concerne la stigmatisation de la santé mentale, des dépendances et de la santé liée à l'utilisation de substances, pour la planification du système et les interventions à l’échelle des services.
Réaliser des enquêtes sur la santé de la population afin d’évaluer les aspects liés à la santé mentale, aux dépendances et à la santé reliée à l’utilisation de substances des résidents d’Ottawa, en collaboration avec le Système de surveillance rapide des facteurs de risque. SPO Déterminer les besoins et les problèmes locaux en matière de santé mentale, des dépendances et de santé reliée à l’utilisation de substances, en mettant l’accent sur la stigmatisation et la recherche d’aide, afin d’éclairer les mesures à prendre. Accroître les efforts de surveillance dans l’ensemble de la province.
Utiliser les travaux déjà réalisés avec le CSCPQ comme modèle pour poursuivre ces efforts dans d’autres organismes. SPO et CSCPQ Accroître la mobilisation des connaissances en ce qui concerne la stigmatisation, les messages sur le thème « Fêter plus sûrement », la prévention des surdoses et les interventions en cas de surdose.
Art aquarelle d'une personne

Réduction des méfaits

Interventions en cours
Interventions en cours
InterventionsOrganismes responsablesRésultats et répercussions
Fournir des services de consommation et de traitement en collaboration avec les partenaires :
Trois services de consommation et de traitement.
Un service de consommation supervisée (SCS) offrant des services et des orientations vers d’autres services sociaux et de santé à Ottawa.
Un point d’accès 24 heures sur 24; les sites partenaires travaillent activement à l’extension des heures de service pour répondre à la demande.
Ottawa Inner City Health (OICH), Centre de santé communautaire Côte-de-Sable (CSCCS), Centre de santé communautaire Somerset Ouest (CSCSO), et Santé publique Ottawa (SPO) Réduire le nombre de décès en contrant les surdoses. Augmentation du nombre de personnes connectées à d’autres services sociaux et de santé au moyen de services de consommation et de traitement supervisés.
Coordonner et diriger le Programme de naloxone de l’Ontario (PNO) pour la Ville d’Ottawa, qui permet aux organismes admissibles et à leurs clients d’avoir accès à de la naloxone à domicile.
Étendre le partenariat aux organismes locaux de santé et de services sociaux, aux services d’urgence des hôpitaux, au Service de police d’Ottawa et au Service paramédic d’Ottawa.
SPO et plus de 25 partenaires communautaires, y compris des hôpitaux et des premiers répondants

Les surdoses d’opioïdes sont contrées et le nombre de décès est réduit.

Participer au Programme ontarien de distribution de naloxone en pharmacie (PODNP) qui permet aux clients admissibles d’avoir accès à la naloxone à domicile. Pharmacies à Ottawa Davantage de personnes sont équipées pour sauver des vies et contrer les surdoses mortelles, y compris les personnes à risque, leur famille, leurs amis et les personnes qui s’occupent d’autrui.
Fournir des services de vérification des drogues. Ottawa Inner City Health (OICH), Centre de santé communautaire Côte-de-Sable (CSCCS) Réduire les surdoses attribuées à l’approvisionnement local toxique et non réglementé.

Promouvoir l’utilisation de solutions numériques pour les personnes utilisant seules, telles que le Service national d’intervention en cas de surdose (NORS) (centre d’appel de prévention et d’intervention en cas de surdose fondés sur les pairs).  

SPO Réduire le nombre de décès par surdose chez les personnes qui utilisent seules.
Fournir des services de proximité en soirée aux personnes isolées qui utilisent des drogues dans les quartiers Centre de santé communautaire (CSC) du Centre-ville, CSC Carlington, et le Centre de santé communautaire Somerset Ouest (CSCSO).
Fournir un soutien complet aux utilisateurs des services, y compris l’accès aux soins primaires, à la santé mentale, au logement et aux services de réduction des préjudices.
Équipe d’intervention DOPE (soutien par les pairs et intervention en cas de surdose). Apporter un soutien rapide et efficace aux personnes en détresse.
Réduire les appels de service pour les Services de police et paramédic.
Accroître la sécurité des utilisateurs des services et de la communauté au sens large.
Embaucher des personnes ayant une expérience vécue de l'utilisation de substances pour fournir des services de proximité et améliorer les liens avec la communauté. OICH, CSCCS, CSCSO, et Drug Users Advocacy League (DUAL) Accroître la portée des segments de la communauté des utilisateurs de substances qui sont les plus exposés au risque de surdose et de décès et qui rencontrent le plus d’obstacles dans l’accès aux services sociaux et de santé dominants par l’intermédiaire de pairs leaders.
Interventions à mi-parcours
Interventions à mi-parcours
InterventionsOrganismes responsablesRésultats et répercussions
Étudier la faisabilité d’une extension des services pour lutter contre les surdoses par inhalation avec les services de consommation et de traitement (SCT) partenaires et les clients. OICH, CSCCS, et CSCSO Réduire le nombre de décès attribuables à l’inhalation de substances.
Élargir l’accès à des services de vérification des drogues. SPO et CSCSO Réduire les surdoses attribuées à l’approvisionnement local toxique et non réglementé.
Art aquarelle d'un coeur avec une ligne de vie passant par le milieu

Accès coordonné aux traitements et aux services

Interventions en cours
Interventions en cours
InterventionsOrganismes responsablesRésultats et répercussions
Maintien de la Clinique de soins rapides pour offrir un accès rapide aux services de consultation psychiatriques aux personnes âgées de 18 à 65 ans. Centre de santé mentale Royal Ottawa, en collaboration avec l’Hôpital d’Ottawa. Accès rapide à des soins psychiatriques spécialisés pour les adultes âgés de 18 à 65 ans qui présentent des symptômes de maladie mentale légère à modérée.
Maintien et expansion du système d’aide à la navigation pour les adultes par l’intermédiaire d’AccèsSMT. Les personnes sont jumelées avec un professionnel de la santé mentale et de l'utilisation de substances. Centre de santé mentale Royal Ottawa, et Partenaires en santé mentale et en dépendance pour l’accès coordonné régional AccèsSMT permet aux personnes âgées de 16 ans et plus de trouver plus facilement un soutien, des services et des soins en matière de santé mentale, des dépendances, de santé reliée à l’utilisation de substances, grâce à de l’orientation et du soutien continu. Les personnes sont mises en relation avec un professionnel de la santé mentale et de l’utilisation de substances afin d’être orientées vers les services dont elles ont besoin au sein d’un réseau d’organismes partenaires.
Maintien du système de soutien à la navigation pour les enfants, les jeunes et les familles au moyen de 1Appel1Clic.ca. Équipe santé Enfants avant tout 1Appel1Clic.ca met en relation des enfants, des jeunes (de la naissance à l’âge de 21 ans) et des familles avec des services de santé mentale, de dépendances et de santé à l’utilisation de substances, et les aide à prendre rendez-vous. Soins coordonnés pour les enfants et les jeunes ayant des besoins complexes en matière de santé mentale et de santé reliée à l’utilisation de substances et nécessitant des services de la part de nombreux fournisseurs.
Maintien de la plateforme téléphonique et en ligne de counseling en intervention brève, Counseling on connecte. Réseau de fournisseurs de services de counseling dont la supervision stratégique est assurée par l’Équipe Santé Ottawa Accès plus rapide à des services de counseling gratuits et à des groupes de soutien pour les enfants, les jeunes et les adultes.
Fournir les services de la Clinique d’intervention rapide en dépendances (RAAM), y compris la porte d’entrée numérique, afin de répondre aux besoins croissants en matière de traitement de l'utilisation de substances. Centre de santé mentale Royal Ottawa Réduire les visites aux urgences associées aux opioïdes et à l’alcool, des visites aux urgences connexes, des hospitalisations et des décès. Contribuer à répondre aux besoins croissants en matière de traitement de l'utilisation de substances.
Maintien de l’Équipe paramédic d’intervention pour le bien-être mental. Service paramédic d’Ottawa et Hôpital d’Ottawa Les personnes composant le 9 1 1 pour un problème de santé mentale bénéficient plus rapidement d’une évaluation médicale, d’une orientation, d’un plan de soins et d’un suivi.
Élargissement de l’Équipe paramédic d’intervention pour le bien-être mental afin d’inclure l’accès à la Clinique d’intervention rapide en dépendances (RAAM). Service paramédic, Hôpital d’Ottawa et Le Royal Améliorer l’accès aux services de traitement avec peu d’obstacles et réduire les visites aux services d’urgence, les hospitalisations et les décès liés aux opioïdes.
Faire progresser le Plan décennal de logement et de lutte contre l’itinérance 2020 -2030 de la Ville d’Ottawa. Ville d’Ottawa Améliorer l’accès aux logements avec services de soutien afin de réduire au minimum les préjudices associés à l’utilisation de substances dans nos communautés et de mieux soutenir les personnes confrontées à des défis associés à l’utilisation de substances.
Faire progresser le plan d’action stratégique qui articule une approche générale en vue de répondre aux besoins immédiats, à court terme et à long terme des résidents non hébergés. Il s’agit notamment de concevoir des services accessibles et disponibles afin de répondre aux besoins de santé mentale et de santé liée à l'utilisation de substances, en collaboration avec les partenaires. Groupe de travail sur les personnes sans-abri de la Ville d’Ottawa Diminuer les préjudices individuels et sociétaux subis par les personnes sans-abri et les personnes non logées de manière stable.
Ask Masi : Ce projet, intitulé « Ask Masi », forme les prestataires de soins périnataux primaires (PSPP) de première ligne, déjà habilités à prescrire, au dépistage des maladies mentales périnatales et au traitement de l’anxiété ou de la dépression de faible intensité. Supervision par les pairs en temps réel, par téléphone ou au moyen de la consultation électronique, afin d’aider les PSPP à obtenir une rétroaction pratique concernant les cas les plus complexes et les ressources communautaires. Offre une consultation virtuelle unique en matière de psychiatrie périnatale dans un délai d’une semaine pour les cas les plus complexes afin d’aider les PSPP à clarifier le diagnostic. Hôpital d’Ottawa, Centre de naissance et de bien-être d’Ottawa (CNBEO), Programme régional des soins à la mère et au nouveau-né de Champlain (PRSMNC) Améliorer l’accès aux soins de santé mentale périnatale en temps opportun dans la région d’Ottawa en aidant les PSPP ayant un pouvoir de prescription, comme le personnel infirmier praticien, les médecins de famille et les obstétriciens, à prendre en charge de manière indépendante les maladies mentales périnatales légères à modérées de leurs patientes, plus près de leur domicile, dans la communauté.
Étendre les services de la clinique de mieux-être post-partum Archipel. Équipe Santé Ontario Archipel, Hôpital Montfort et SPO Soutien en temps opportun en matière de santé mentale post-partum pour les femmes enceintes qui n’ont pas de fournisseur de soins primaires.
Mise en place d’une formation sur la codirection et le développement avec des personnes ayant une expérience vécue (PAEV) pour les fournisseurs de soins de santé, y compris les équipes Santé Ontario. CAPSA Faire progresser les efforts pour apprendre des PAEV en tant que codirigeants, experts et développeurs dans la planification du système.
Promouvoir la ressource d’échange de connaissances sur les fournisseurs de services noirs en matière de santé mentale, de dépendances et de la santé liée à l'utilisation de substances, à Ottawa. Centre de santé communautaire Somerset Ouest et SPO Améliorer l’information des membres de la communauté noire d’Ottawa pour qu’ils sachent où trouver des fournisseurs de services adaptés à leur culture.
Interventions à mi-parcours
Interventions à mi-parcours
InterventionsOrganismes responsablesRésultats et répercussions
Proposition achevée pour le développement d’un centre de soins d’urgence en matière de santé mentale, de dépendances et de la santé liée à l'utilisation de substances. Équipe d’action en matière de santé mentale, de dépendances et de la santé liée à l'utilisation de substances er l’Équipe Santé Ontario (ESO) Ottawa Ouest Quatre Rivières Améliorer l’accès aux soins de santé urgents en temps opportun.
image couleur de l'eau d'un graphique tendant vers le haut avec une flèche

Données et surveillance

Interventions en cours
Interventions en cours
InterventionsOrganismes responsablesRésultats et répercussions
Fournir des données de surveillance en temps opportun et des indicateurs précoces sur la crise des surdoses à l’aide de l’outil d’aperçu des surdoses disponible sur ArrêtOverdoseOttawa.ca. Santé publique Ottawa (SPO) Suivre l’évolution de la crise des surdoses et agir pour prévenir et réduire les surdoses.
Fournir des preuves et des données probantes à l’appui des mesures prises. Bureau du coroner d’Ottawa Surveiller les tendances de l’approvisionnement en drogues toxiques afin de garantir des interventions fondées sur des données probantes qui visent à réduire le nombre de décès. Certaines recommandations concernent notamment la mise en place de services d’inhalation et de vérification des drogues plus sûrs.
Mettre en œuvre les recommandations du rapport La santé mentale de la communauté noire d’Ottawa pour le soutien à la santé mentale, notamment la création de la Coalition pour la santé mentale des Noirs d’Ottawa et des interventions ciblées auprès des chefs religieux. SPO Aborder les convictions, les expériences, les lacunes et les possibilités de soutien en matière de santé mentale pour les membres de la communauté noire d’Ottawa.
Réaliser des enquêtes sur la santé de la population afin d’évaluer les aspects liés à la santé mentale, aux dépendances et à la santé reliée à l’utilisation de substances des résidents d’Ottawa, en collaboration avec le Système de surveillance rapide des facteurs de risque. SPO Déterminer les besoins et les problèmes locaux en matière de santé mentale, de dépendances et de santé liée à l’utilisation de substances, en mettant l’accent sur la stigmatisation et la recherche d’aide, afin d’éclairer les mesures à prendre. Accroître les efforts de surveillance dans l’ensemble de la province.
Encourager l’inclusion d’une question supplémentaire axée sur la stigmatisation dans les résultats du Sondage sur la consommation de drogues et la santé des élèves de l’Ontario de 2025. SPO Informer les fournisseurs de services concernant les sujets de préoccupation des jeunes en ce qui concerne la stigmatisation en matière de santé mentale, de dépendances et de santé liée à l’utilisation de substances, pour la planification du système et les interventions à l’échelle des services.
Maintenir et assurer la mobilisation des connaissances relatives au Tableau de bord communautaire sur la santé mentale, les dépendances et la santé liée à l’utilisation de substances, qui fournit un état complet des expériences en matière de santé mentale, de dépendances et de santé liée à l’utilisation de substances à Ottawa. SPO, Groupe de travail sur la prévention des surdoses et l’intervention, et autres partenaires Informer les mesures de planification des systèmes et des services, déterminer les besoins et les lacunes ainsi que les possibilités de recherche.
Interventions à mi-parcours
Interventions à mi-parcours
InterventionsOrganismes responsablesRésultats et répercussions
Analyser et diffuser les résultats du Sondage sur la consommation de drogues et la santé des élèves de l’Ontario de 2023. SPO Informer les prestataires de services concernant les sujets de préoccupation des jeunes en ce qui concerne la santé mentale, les dépendances et la santé liée à l’utilisation de substances, pour la planification du système et les interventions à l’échelle des services.
image aquarelle de carrés de différentes couleurs en arrière-plan avec une rangée de silhouettes de personnes en bas tenant un parapluie pour quelqu'un sur lequel il pleut

Sécurité et bien-être dans la collectivité

Interventions en cours
Interventions en cours
InterventionsOrganismes responsablesRésultats et répercussions
Mise en œuvre de l’Équipe intégrée de soutien communautaire. Un groupe d’organismes disposant d’un réseau de ressources pour évaluer les besoins et fournir un large éventail de services allant de l’aide juridique à un travail de sensibilisation dans la rue, en passant par le logement, le traitement médical, le traitement d’utilisation de substances, les centres d’hébergement d’urgence, l’approvisionnement plus sûr, la mobilisation ciblée et la réorientation. Service de police d’Ottawa Les personnes désignées par l’Équipe intégrée de soutien communautaire sont évaluées et mises en relation avec les soutiens nécessaires.
Les besoins de la communauté sont évalués avec les organismes partenaires.
Fournir aux résidents et aux entreprises un soutien ainsi que de l’information. Équipe d’engagement communautaire de la Ville d’Ottawa Meilleure compréhension des préoccupations et soutien à la coordination des services.
Améliorer le Programme communautaire de ramassage des aiguilles dans les régions où les besoins ont été déterminés par les partenaires communautaires, les entreprises locales, les membres de la communauté et les partenaires des services sociaux et de santé. Lancer une procédure améliorée de signalement des aiguilles dans la communauté. Santé publique Ottawa (SPO)

Augmentation des emplacements des boîtes à aiguilles et des circuits de ramassage des aiguilles.

Renforcement de la coordination et de l’amélioration des services de récupération des aiguilles usagées de la Ville et des partenaires communautaires.

Effectuer des inspections de routine, des enquêtes sur les plaintes, des contrôles et des rapports publics pour les services de consommation et de traitement (SCT) financés par le ministère de la Santé de l’Ontario et opérant dans la Ville d’Ottawa. SPO Les résultats de l’inspection de routine sont disponibles sur le site santepubliqueottawa.ca.
Interventions à mi-parcours
Interventions à mi-parcours
InterventionsOrganismes responsablesRésultats et répercussions
Lancer le projet pilote Solutions de rechange plus sécuritaires pour l’intervention en cas de crises de santé mentale et d'utilisation de substances (dans le centre-ville, à partir de 2024). Conseil d’orientation et Plan de sécurité et de bien-être dans les collectivités Mettre à la disposition des membres de la communauté des équipes d’intervention mobiles, multidisciplinaires et communautaires, dirigées par des résidents, qui offrent 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 une intervention en cas de crise qui tient compte des traumatismes et qui est culturellement appropriée, avec des liens vers des services intégrés.
Mettre en œuvre le nouveau programme pilote « Block Leaders ». Ottawa Inner City Health et Groupe de travail sur l’équilibre du marché By Restaurer les aspects positifs de la culture de la rue en donnant la priorité à l’amélioration des normes de comportement des personnes sans domicile et des utilisateurs de substances.
Plaider en faveur de l’amélioration des liens communautaires et de la cohésion pour les personnes sans domicile et toutes les personnes qui travaillent dans le marché By, y vivent ou le visitent. Tous les résidents du marché By ont un besoin urgent d’espaces communautaires où les gens peuvent se rencontrer, se réunir et tisser des liens. Groupe de travail sur l’équilibre du marché By Restaurer des espaces sûrs où les gens peuvent établir une communauté en mettant davantage l’accent sur l’animation, l’embellissement et l’amélioration de l’éclairage, ainsi qu’un meilleur accès aux ressources qui répondent aux besoins de base.
Mise en place du Comité de liaison communautaire de la Côte-de-Sable (CLCCS) en septembre 2023, qui comprend une représentation large et inclusive des propriétaires d’entreprises, des fournisseurs de services directs et indirects, des résidents logés et des personnes ayant une expérience vécue des personnes sans-abri ou d’utilisation de substances. Action Côte-de-Sable, CLCCS, Équipe d’engagement communautaire de la Ville d’Ottawa Ce comité s’efforce de travailler ensemble pour faire entendre des points de vue uniques concernant l’incidence locale de l’augmentation des besoins non satisfaits en matière de logement, de services sociaux et de soins de santé et de l’offre de drogues toxiques dans la région, et pour trouver des solutions locales à court et à long terme en vue d’établir une communauté sûre et prospère pour tous. Au fur et à mesure que les activités commencent à prendre forme, ce groupe produira régulièrement des notes d’information qui seront communiquées aux intervenants fédéraux, provinciaux, municipaux et autres.
Développement d’un centre communautaire dans le marché By. Service de police d’Ottawa Une vitrine publique facilement accessible aux résidents et aux personnes dans le besoin pour les mettre en contact avec le Service de police d’Ottawa ou les services sociaux. Ce centre accueillerait tous les partenaires de la Ville et constituerait un guichet unique pour les personnes à la recherche d’une aide, en particulier celles qui présentent un risque élevé.
image aquarelle d’une bulle de forme carrée

Stratégie d’intervention en cas de grappe

Interventions en cours
Interventions en cours
InterventionsOrganismes responsablesRésultats et répercussions
Maintien du système d’alerte précoce et de surveillance locale renforcée, qui comprend des indicateurs qualitatifs et quantitatifs en temps réel et des renseignements complémentaires sur le risque de surdose à l’échelle locale (ArrêtOverdoseOttawa.ca). Groupe de travail sur la prévention des surdoses et l’intervention (GTPSI) et Santé publique Ottawa (SPO) Communiquer des messages publics afin de fournir des renseignements vitaux en temps opportun concernant l’approvisionnement en drogues toxiques, la connaissance des signes d’une surdose, la possession de naloxone et les appels au 9 1 1.
Délivrer en temps opportun des avertissements sur les médicaments et communiquer des informations sur les tendances locales qui ont des répercussions sur la santé et le bien-être, notamment en mettant à jour le système d’alerte d’Arrêt Overdose Ottawa (p. ex. de nouvelles substances dans l’approvisionnement en médicaments toxiques comme la xylazine et les benzodiazépines). GTPSI et Bureau du coroner en chef de l’Ontario Fournir des alertes en temps utile sur les tendances locales et les substances toxiques présentes dans l’approvisionnement en médicaments permet d’agir plus tôt pour prévenir d’autres préjudices et décès.
Maintenir le Plan d’intervention interorganisme en cas de surdoses massives aux opioïdes. GTPSI Décrit les interventions opérationnelles de tous les organismes partenaires dans l’éventualité où un grand nombre de surdoses aux opioïdes survenaient à Ottawa.

Pour en savoir plus, consultez la page ArretOverdoseOttawa.ca ou écrivez-nous à substancehealthsante@ottawa.ca.

Nous agissons ensemble.

 

Image of all the partners involved in overdose prevention in Ottawa

Rapports


Actualités

a honeycomb bullet

Le 11 juin 2024 : Santé publique Ottawa, en collaboration avec ses partenaires, lance une trousse pour les entreprises pour la santé mentale, les dépendances et de santé liée à la consommation de substance. Cette trousse est à la disposition des entreprises locales et leurs employés dévoués, grâce à un amalgame de ressources pratiques conçues pour accroître la sécurité, la santé et le bien-être général de la communauté. 

a honeycomb bullet

Des trousses de collecte d’objets pointus ou tranchants sont disponibles dans des établissements participants. Dans l’optique de promouvoir la sécurité de la communauté, Santé publique Ottawa, avec l’aide de ses partenaires, a mis en place diverses mesures qui offrent des solutions pour éliminer les accessoires facilitant la consommation de drogues qui ont été jetés de façon inappropriée. Apprenez comment éliminer les aiguilles et les accessoires pour la consommation de drogues.

a honeycomb bulletVoir nos nouvelles fiches d'information sur les nitazènes et la médétomidine/dexmédétomidine dans l'approvisionnement en drogues non réglementées.

ArretOverdoseOttawa.ca
ArretOverdoseOttawa.ca

Contactez Nous