Mpox (Virus de la variole du singe)

Dernière révision : Le 29 novembre 2022 

Qu'est-ce que la mpox (variole du singe) ?

La mpoxe est une maladie virale rare causée par un virus généralement endémique en Afrique centrale et occidentale. Depuis mai 2022, il y a eu des cas de mpox dans plusieurs pays où la maladie n'est normalement pas présente, dont le Canada. Santé publique Ottawa a annoncé le premier cas confirmé de mpox à Ottawa le 17 juin 2022. Le virus pénètre dans le corps par une peau lésée, les voies respiratoires ou les muqueuses, comme les yeux, le nez ou la bouche. Les symptômes durent généralement de 2 à 4 semaines. Dans certains cas, les personnes peuvent développer des complications de santé liées à la mpox qui peuvent entraîner des conséquences graves. Une vaccination sûre et efficace ainsi que des mesures de prévention telles que la pratique de rapports sexuels protégés, la limitation du nombre de partenaires sexuels, l'isolement en cas de symptômes et le fait d'éviter de partager des objets avec une personne infectée limiteront la propagation du mpox.

N'importe qui peut être infecté et propager la mpox s'il entre en contact étroit avec une personne infectée par le virus, quel que soit son sexe, sa race, son sexe ou son orientation sexuelle. Le virus de la mpox peut affecter toute personne qui est en contact étroit avec une personne infectée, par exemple par contact direct avec ses fluides corporels, ses gouttelettes respiratoires, ses plaies ou en entrant en contact avec des objets avec lesquels elle a pu être en contact. À l'heure actuelle, la transmission de personne à personne se produit au Canada. Conformément aux tendances internationales, la majorité des cas au Canada à ce jour sont des hommes qui ont déclaré avoir eu des contacts sexuels intimes avec d'autres hommes. Cependant, il est important de souligner que le risque d'exposition au virus de la mpox n'est pas exclusif à un groupe ou à un milieu. Selon l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC), le risque d'infection est faible pour la population générale.

Quel est le rôle de Santé publique Ottawa?

Santé publique Ottawa assurera le suivi et fournira des conseils et des instructions d'auto-isolement aux personnes confirmées atteintes de la mpox et à tout contact possible. Santé publique Ottawa continue de travailler en étroite collaboration avec le ministère de la Santé et Santé publique Ontario, les experts locaux en maladies infectieuses et les fournisseurs de soins de santé pour limiter la propagation de la mpox dans la communauté.

Symptômes, prévention et dépistage

Signes et symptômes communs de la mpox

  • Fièvre 
  • Frissons 
  • Maux de tête 
  • Douleurs musculaires 
  • Épuisement 
  • Enflure des ganglions lymphatiques 
  • Nouvelle éruption cutanée ou lésions (habituellement quelques jours après lapparition d’autres symptômes sur le visage et les extrémités)  

Lincubation (période entre l’exposition/la contamination et le début des symptômes) est normalement de six à 13jours, mais peut aller jusqu’à 21jours 

L'infection à la mpox peut ressembler à d'autres maladies infectieuses, telles que la varicelle, ou à plusieurs infections sexuellement transmissibles (telles que l'herpès ou la gonorrhée). C'est pourquoi il est important de consulter un fournisseur de soins de santé et de se faire tester.

Si vous croyez présenter des symptômes de la mpox ou avoir été en contact avec une personne déclarée positive au virus, communiquez avec votre fournisseur de soins de santé pour une évaluation le plus tôt possible.Veuillez également limiter vos contacts avec les autres et vous isoler.  

La plupart des cas de transmission de la mpox au Canada se sont produits entre des contacts étroits, comme des partenaires intimes ou des membres de la famille.

Si vous pensez avoir été en contact avec une personne atteinte de la mpox ?

Si vous pensez avoir été en contact avec quelqu'un qui présente des symptômes de la mpox, vous devez surveiller vos symptômes pendant 21 jours et contacter Santé publique Ottawa au 613-580-6744 pour une évaluation plus approfondie afin de voir si une prophylaxie post-exposition, une vaccination ou des tests sont recommandés.

Si aucun symptôme n'apparaît après 21 jours, vous pouvez poursuivre vos activités normales. Si des symptômes se développent, vous devez vous isoler immédiatement et vous faire tester pour la mpox.

Comment se faire tester pour la mpox

Il y a deux façons de se faire tester pour la mpox à Ottawa.

  1. Contactez votre fournisseur de soins de santé
  2. Contactez Santé publique Ottawa au 613-580-6744 pour une évaluation plus approfondie et prenez rendez-vous pour un test de dépistage de la mpox à la clinique de santé sexuelle située au 179, rue Clarence à Ottawa.

Que dois-je faire si j’ai effectué le test diagnostique de la mpox ?

Si vous avez effectué le test diagnostique de la mpox, il est important de vous isoler à la maison jusqu’à ce que vous receviez le résultat et qu’il est négatif. Santé publique Ottawa fera un suivi auprès de vous en cas de résultat positif au test diagnostique et vous indiquera la marche à suivre.

Si le résultat de votre test diagnostique de la mpox est positif, vous devez vous isoler à la maison jusqu’à ce que les gales des lésions disparaissent et qu’une nouvelle peau intacte se forme en dessous. Cette période de rétablissement dure habituellement de 2 à 4 semaines.

Si vous avez effectué le test diagnostique de la mpox ou présentez des symptômes de cette maladie, vous devez :

  • éviter de vous présenter au travail, à l’école ou dans les lieux publics;
  • rester dans une pièce distincte ou un espace isolé de tous les autres membres du ménage;
  • utiliser une salle de bains séparée, s’il y en a une, et des serviettes à main distinctes;
  • s’il vous est impossible de rester à l’écart des membres du ménage vous devez :
    • porter un masque médical;
    • couvrir les lésions cutanées le plus possible (p. ex. manches longues, pantalons longs);
    • respecter une distance physique d’au moins deux mètres des autres personnes.
  • éviter les contacts sexuels;
  • éviter de quitter le domicile, sauf pour recevoir des soins médicaux d’urgence.
  • éviter de recevoir des visiteurs à la maison.
  • éviter les contacts avec toute personne ayant un risque élevé de maladie grave si elle contracte le virus de la mpox, y compris les personnes immunosupprimées ou enceintes, ainsi que les enfants de moins de 12 ans;
  • Éviter le contact avec des animaux, notamment les animaux de compagnie du ménage puisqu’ils pourraient contracter le virus;
    • gardez les animaux de compagnie dans la maison et, si possible, demandez à un autre membre du ménage qui n’est pas malade de s’en occuper;
    • évitez les contacts étroits ou prolongés avec les animaux de compagnie, notamment de les toucher, de les blottir contre soi et de les embrasser;
    • si vous devez vous occuper d’animaux de compagnie, portez un masque médical et lavez-vous les mains avec de l’eau et du savon tout de suite avant et après avoir touché les animaux, leur nourriture ou leurs articles. En présence de lésions sur les mains, portez des gants jetables.

Comment éviter la propagation de la mpox

Pour réduire votre risque global d'infection et de propagation du virus de la mpox, nous vous recommandons :

  • se faire vacciner contre la mpox si éligible
  • utiliser des condoms
  • pratiquer des rapports sexuels protégés et avoir moins de partenaires sexuels, en particulier ceux qui sont anonymes, même lorsqu'ils ne présentent pas de symptômes
  • Recourez à une bonne hygiène des mains. Lavez-vous les mains avec de l’eau et du savon ou utilisez un désinfectant pour les mains à base d’alcool.
  • N’embrassez pas, ne serrez pas dans vos bras et ne câlinez pas une personne qui a ou qui pourrait avoir la mpox, et n’ayez pas de rapports sexuels avec elle.  
  • Évitez tout contact de peau à peau avec les éruptions ou les lésions de la mpox.
  • Évitez l’échange d’objets comme des brosses à dents, des ustensiles, des accessoires sexuels ou du matériel lié à la consommation de drogues.
  • Nettoyez et désinfectez toutes les surfaces fréquemment touchées (comme les poignées de porte et les téléphones).
  • Évitez de toucher la literie et le linge sale ayant été en contact avec une personne ou un animal malade possiblement infecté par le virus.
  • Évitez tout contact avec des animaux malades ou morts.
  • Utilisez de l’équipement de protection individuelle (EPI) lorsque vous prodiguez des soins à domicile à une personne infectée par le virus, notamment un masque médical et des gants jetables pour un contact direct avec des lésions. 

Nos observations sont que le contact sexuel étroit reste le principal moyen de transmission de la mpox dans notre communauté. Si la transmission aérienne jouait un rôle plus important dans la transmission globale de la mpox, nous prévoyons une plus grande incidence d'infections sporadiques dans la communauté à travers différents groupes d'âge et données démographiques.

Conformément aux tendances internationales, la majorité des cas au Canada à ce jour sont des hommes qui ont déclaré avoir eu des contacts sexuels intimes avec d'autres hommes. Cependant, il est important de souligner que le risque d'exposition au virus de la mpox n'est pas exclusif à un groupe ou à un milieu. Selon l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC), le risque d'infection est faible pour la population générale.

Vaccination 

Imvamuneᴹᴰ est un vaccin administré en une série de deux doses qui aide à protéger contre l’infection de la mpox. Imvamuneᴹᴰ est un vaccin vivant à vecteurs non répliquant. Le vaccin renferme une forme très affaiblie d’un virus similaire à celui qui cause la mpox et n’a pas le pouvoir de rendre malade. Quand une personne reçoit le vaccin, le système immunitaire produit sa propre protection sous forme d’anticorps contre le virus. Une dose unique devrait offrir une protection raisonnable dans les deux à quatre semaines suivant la vaccination. Une deuxième dose produit une réponse légèrement plus élevée et peut offrir une protection plus durable. Imvamuneᴹᴰ peut être utilisé pour protéger les individus avant une exposition au virus de la mpox (c'est ce qu'on appelle la prophylaxie pré-exposition ou PrEP) ou pour protéger les individus après avoir été exposés au virus de la mpox (c'est ce qu'on appelle la prophylaxie post-exposition ou PEP).

Comment obtenir sa première dose

Vérifier votre admissibilité pour votre première dose du vaccin et réserver un rendez-vous en ligne

  • Vous pouvez aussi réserver et/ou annuler un rendez-vous par téléphone au 613-691-5505

Annuler votre rendez-vous

Qui peut recevoir sa première dose pour la protection avant une exposition au virus de la mpox

Selon les lignes directrices du ministère de la Santé de l'Ontario, les groupes suivants sont admissibles à un vaccin Imvamuneᴹᴰ pour la une protection avant une exposition à la mpox :

a) Les personnes bispirituelles, non binaires, trans ou cisgenres qui s’identifient ou qui ont des partenaires sexuels qui s’identifient comme appartenant à la communauté gaie, bisexuelle et des autres hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (gbHARSAH) ET qui répondent à au moins une des conditions suivantes :

  • Ont reçu un diagnostic d’ITS bactérienne (c.-à-d. chlamydia, gonorrhée, syphilis) au cours des deux derniers mois.
  • Ont eu au moins deux partenaires sexuels récemment ou prévoient que ce sera le cas.
  • Ont fréquenté des lieux de socialisation où il y a des activités sexuelles (par exemple, des bains publics, des clubs sexuels) récemment ou ont l’intention de le faire, ou ont travaillé ou fait du bénévolat dans ces lieux.
  • Ont eu des rapports sexuels anonymes (p. ex., ont utilisé des applications de connexion) récemment ou peuvent avoir l’intention de le faire.
  • Sont un contact sexuel d’une personne qui se livre au travail du sexe.

b) Toute personne qui se livre au travail du sexe ou qui a l’intention de le faire.

c) Les membres du ménage ou les contacts sexuels des personnes identifiées comme étant admissibles à la PrEP aux sections a) et b) plus haut ET qui sont modérément à sévèrement immunodéprimés ou enceintes peuvent être plus à risque de contracter une maladie grave à la suite d’une infection à la mpox et pourraient être admissibles à la PrEP. Ces personnes devraient communiquer avec leur fournisseur de soins primaires (ou leur bureau de santé publique local) pour de plus amples renseignements.

Modérément à sévèrement immunodéprimées

 Les personnes modérément à sévèrement immunodéprimées sont définies comme suit :

  • Personnes sous dialyse (hémodialyse ou dialyse péritonéale)
  • Personnes recevant un traitement actif1 (p. ex. chimiothérapie, thérapies ciblées, immunothérapie) pour des tumeurs solides ou des hémopathies malignes
  • Personnes ayant subi une transplantation d’organe solide et subissant un traitement immunosuppresseur
  • Receveurs d’une thérapie par cellules T à récepteur d’antigène chimérique (CAR) ou d’une greffe de cellules souches hématopoïétiques (dans les 2 ans suivant la greffe ou sous traitement immunosuppresseur)
  • Personnes présentant une immunodéficience primaire modérée à sévère (p. ex. syndrome de DiGeorge, syndrome de Wiskott-Aldrich)
  • Personnes vivant avec le VIH dont le compte de CD4 actuel est égal ou inférieur à 200/mm3 ou dont la fraction de CD4 est égale ou inférieure à 15 % ou dont la charge virale est détectable (c.-à-d. le système immunitaire n’est pas affaibli)
  • Personnes recevant un traitement actif avec les catégories suivantes de thérapies immunosuppressives : thérapies anti-cellules B2 (anticorps monoclonaux ciblant CD19, CD20 et CD22), corticoïdes systémiques à forte dose (se référer au Guide canadien d’immunisation pour la définition suggérée de stéroïdes à forte dose), agents alkylants, antimétabolites ou inhibiteurs du facteur de nécrose tumorale (TNF) et autres agents biologiques qui sont significativement immunosuppressifs.

Pour plus de détails consultez page 11 de ce document.

Comment obtenir sa deuxième dose

La province de l'Ontario a récemment élargit le groupe de personnes pouvant recevoir une deuxième dose du vaccin contre la mpox pour la protection avant une exposition au virus. Veuillez noter qu'une deuxième dose ne peut être administrée que 28 jours après avoir reçu une première dose. Santé publique Ottawa (SPO) a commencé à communiquer par téléphone ou par courriel avec les personnes qui ont reçu leur première dose du vaccin contre la mpox dans une clinique SPO afin de planifier un rendez vous pour recevoir leur deuxième dose. SPO communique avec les personnes en fonction de la date à laquelle elles ont reçu leur première dose. Nous estimons qu’il faudra plusieurs semaines pour donner la deuxième dose à plus de 4 400 personnes qui ont été vaccinées dans une clinique de SPO.

Admissibilité actuelle pour les deuxièmes doses

Toute personne qui a reçu une dose du vaccin Imvamune® (contre la mpox) peut maintenant recevoir une deuxième dose, au moins 28 jours après avoir reçu sa première dose. Ceci inclut les personnes qui reçoivent le vaccin aux fins de protection, avant ou après une exposition au virus de la mpox.

Comment puis-je obtenir ma deuxième dose?

  • Santé publique Ottawa (SPO) a commencé à communiquer par téléphone ou par courriel avec les personnes qui ont reçu leur première dose du vaccin contre la mpox dans une clinique SPO afin de planifier un rendez vous pour recevoir leur deuxième dose. SPO communique avec les personnes en fonction de la date à laquelle elles ont reçu leur première dose. Nous estimons qu’il faudra plusieurs semaines pour donner la deuxième dose à plus de 4 400 personnes qui ont été vaccinées dans une clinique de SPO.
  • Si vous être admissible pour une deuxième dose et avez recu votre première dose à l'extérieur de l'Ontario, réservez votre rendez-vous par téléphone au 613-691-5505. Les heures de notre ligne téléphonique sont du lundi au vendredi de 8 h 30 à 16 h 30.

Puis je me présenter dans une clinique pour recevoir ma deuxième dose?

À l’heure actuelle, la vaccination sans rendez vous n’est offerte qu’aux personnes admissibles à une première dose du vaccin contre la mpox.

Je n'ai pas reçu ma première dose dans une clinique de santé publique d'Ottawa, pourrai-je obtenir ma deuxième dose dans une clinique de SPO?

Oui, une fois que vous êtes admissible à une deuxième dose, vous pouvez contacter Santé publique Ottawa au 613-691-5505 pour prendre rendez-vous pour votre deuxième dose. Les heures de notre ligne téléphonique sont du lundi au vendredi de 8 h 30 à 16 h 30. La prise de rendez-vous en ligne pour les deuxièmes doses sera également disponible dans un proche avenir.

Après avoir reçu ma deuxième dose de vaccin contre la mpox, quand puis je recevoir d’autres vaccins comme le vaccin contre la grippe ou celui contre la COVID 19?

Il est recommandé de ne pas recevoir le vaccin Imvamune® (contre la mpox) en même temps que d’autres vaccins et de retarder d’au moins 14 jours l’administration de tout autre vaccin après avoir reçu le vaccin Imvamune®. Toutefois, le vaccin Imvamune® (contre la mpox) ne devrait pas être reporté à plus tard en raison de l’administration récente d’un vaccin à ARN messager contre la COVID 19 ou s’il est administré à la suite d’une exposition.

Puis je recevoir une deuxième dose du vaccin si j’ai eu des effets secondaires à la suite d’une première dose?

Les effets secondaires peuvent apparaître quelques jours après la vaccination. Bien que la plupart ne soient pas graves pour votre santé, il se peut que vous ne vous sentiez pas bien pendant plusieurs jours. Ils se dissiperont d’eux‑mêmes. Si les symptômes que vous avez développés après avoir reçu le vaccin vous inquiètent, communiquez avec votre fournisseur de soins de santé avant de recevoir une deuxième dose du vaccin contre la mpox. De plus, avant l’administration de votre deuxième dose, veuillez aviser la personne qui vous vaccine concernant les effets secondaires qui se sont manifestés après l’administration de votre première dose.

Dois-je présenter une preuve de vaccination de ma première dose du vaccin contre la mpox avant de recevoir ma deuxième dose ?

Si vous recevez un appel de Santé publique Ottawa concernant la réservation de votre deuxième dose, vous n'aurez pas besoin de fournir une preuve de vaccination. Cependant, si vous avez reçu votre vaccin à l'extérieur d'une clinique de SPO ou à l'extérieur de l'Ontario, vous devrez fournir la date et l'endroit où vous avez reçu votre première dose de vaccin contre la mpox.

Pourquoi devrais je recevoir une deuxième dose?

On s’attend à ce que vous soyez bien protégé avec une seule dose d’ici deux à quatre semaines après la vaccination. Une deuxième dose produit une réponse légèrement plus élevée et peut offrir une protection plus durable. Il faut environ 14 jours pour que votre système immunitaire développe une immunité contre le virus de la mpox.
S’il est probable que ce vaccin procure un degré élevé d’immunité, l’immunité n’est pas totale. L’adoption de mesures de prévention est une autre façon de vous protéger : utilisez un préservatif, limitez le nombre de partenaires sexuels et évitez de partager les objets d’une personne atteinte de la mpox. Les personnes qui sont malades devraient rester à la maison lorsqu’elles présentent des symptômes.

Le vaccin sera t il injecté de la même façon?

Santé publique Ottawa injectera le vaccin de la même façon que pour les premières doses du vaccin contre la mpox. Le vaccin sera injecté par voie sous cutanée, soit entre la peau et le muscle, dans les tissus adipeux. La dose administrée sera également la même.

Qui peut recevoir le vaccin Imvamuneᴹᴰ après avoir été exposé au virus de la mpox?

Admissibilité au vaccin Imvamuneᴹᴰ après avoir été exposé au virus de la mpox

Si vous avez été identifié comme un contact à risque élevé ou un contact à risque intermédiaire d'un cas confirmé ou probable de la mpox, vous serez contacté directement par Santé publique Ottawa et un rendez-vous pourra vous être proposé pour recevoir le vaccin contre la mpox en tant que prophylaxie post-exposition (PPE). 

Emplacements des cliniques

Emplacement des cliniques

  • Centretown CHC - 420, rue Cooper. Ottawa

    • Premières doses :
    • Deuxièmes doses :
      • Santé publique Ottawa (SPO) a commencé à communiquer par téléphone ou par courriel avec les personnes qui ont reçu leur première dose du vaccin contre la mpox dans une clinique SPO afin de planifier un rendez vous pour recevoir leur deuxième dose. SPO communique avec les personnes en fonction de la date à laquelle elles ont reçu leur première dose. Nous estimons qu’il faudra plusieurs semaines pour donner la deuxième dose à plus de 4 400 personnes qui ont été vaccinées dans une clinique de SPO.
      • Si vous être admissible pour une deuxième dose et avez recu votre première dose à l'extérieur de l'Ontario, réservez votre rendez-vous par téléphone au 613-691-5505. Les heures de notre ligne téléphonique sont du lundi au vendredi de 8 h 30 à 16 h 30.
  • Clinique de Santé publique Ottawa - 179, rue Clarence. Ottawa

    • Premières doses :
    • Deuxièmes doses :
      • Santé publique Ottawa (SPO) a commencé à communiquer par téléphone ou par courriel avec les personnes qui ont reçu leur première dose du vaccin contre la mpox dans une clinique SPO afin de planifier un rendez vous pour recevoir leur deuxième dose. SPO communique avec les personnes en fonction de la date à laquelle elles ont reçu leur première dose. Nous estimons qu’il faudra plusieurs semaines pour donner la deuxième dose à plus de 4 400 personnes qui ont été vaccinées dans une clinique de SPO.
      • Si vous être admissible pour une deuxième dose et avez recu votre première dose à l'extérieur de l'Ontario, réservez votre rendez-vous par téléphone au 613-691-5505. Les heures de notre ligne téléphonique sont du lundi au vendredi de 8 h 30 à 16 h 30.
    • Tous les clients admissibles au vaccin qui ont un rendez-vous à la clinique de santé-sexuelle de SPO pour d'autres problèmes de santé peuvent se voir offrir le vaccin dans le cadre de leur visite si la capacité et l'approvisionnement le permettent.

Qui ne devrait pas recevoir le vaccin Imvamuneᴹᴰ contre la mpox?

Les personnes qui ne répondent pas aux critères d’admissibilité mentionnés par le ministère de la Santé de l’Ontario ne sont pas admissibles à recevoir le vaccin contre la mpox. 

Il n’est PAS recommandé pour le moment de vacciner contre la mpox les personnes qui ont été un cas confirmé de la mpox au cours de la présente éclosion; cela est fondé sur l’utilité limitée du vaccin étant donné que l’on s’attend à ce que ces personnes aient une immunité naturelle en raison de leur infection récente.

Les personnes présentant des signes ou des symptômes d’une infection par la mpox NE devraient PAS recevoir le vaccin Imvamune contre la mpox, car il n’est pas

indiqué pour le traitement de cette maladie. Ne vous rendez pas dans les cliniques de vaccination contre la mpox si vous avez des symptômes.

Les personnes ayant une allergie confirmée à un ingrédient composant le vaccin ou son contenant ne sont pas admissibles au vaccin contre la mpox. Voici la liste des ingrédients du vaccin Imvamuneᴹᴰ : 

  • Trométhamine (trométamol, Tris) 

  • Chlorure de sodium 

  • Eau pour injection 

  • Acide chlorhydrique 

  • Bouchon en caoutchouc de bromobutyle 

Imvamuneᴹᴰ peut également contenir des traces de: 

  • Gentamicine 

  • Ciprofloxacine 

  • Traces d’ADN et de protéine de cellule d’œuf 

  • Benzonase 

Si vous avez une allergie aux œufs, à la gentamicine ou à la ciprofloxacine, ou à un antibiotique de la même classe de gentamicine (aminoglycosides) ou la ciprofloxacine (quinolones), veuillez appeler le 613-580-6744 pour plus d’informations sur l’admissibilité à Imvamuneᴹᴰ 

Pour la prophylaxie pré-exposition, il est actuellement recommandé d’attendre au moins 4 semaines après avoir reçu un vaccin vivant et au moins 2 semaines après avoir reçu un vaccin inactivé avant de recevoir le vaccin contre la mpox.

Comment obtenir le vaccin Imvamuneᴹᴰ contre la mpox si j’y suis admissible? 

Si vous avez été identifié comme un contact à risque élevé ou un contact à risque intermédiaire d'un cas confirmé ou probable de la mpox, vous serez contacté directement par Santé publique Ottawa et un rendez-vous pourra vous être proposé pour recevoir le vaccin contre la mpox en tant que prophylaxie post-exposition (PPE). 

Si vous êtes admissible à recevoir le vaccin contre la mpox pour la prophylaxie pré-exposition (PrEP), Santé publique Ottawa pourrait vous contacter directement pour vous proposer un rendez-vous, ou vous pouvez prendre un rendez-vous en utilisant le système de prise de rendez-vous en ligne ou par téléphoner au 613-580-6744.

À quoi dois-je m’attendre après avoir reçu le vaccin?

Différents effets secondaires peuvent se manifester quelques jours après la vaccination. Bien que la plupart d’entre eux ne soient pas graves pour votre santé, vous pourriez ne pas vous sentir bien pendant quelques jours. Les effets secondaires se dissiperont d’eux-mêmes.

Les effets secondaires couramment associés au vaccin Imvamuneᴹᴰ comprennent la douleur, l’enflure, la rougeur et les démangeaisons à l’endroit où l’aiguille a été injectée. L’application d’un linge humide et frais à l’endroit où le vaccin a été administré peut contribuer à soulager la douleur et l’enflure.

Les autres effets secondaires courants comprennent la fatigue, les maux de tête, les douleurs corporelles, la nausée, la perte d’appétit, les douleurs articulaires, les frissons et la fièvre. Au besoin, l’administration d’un médicament contre la douleur ou la fièvre (comme l’acétaminophène ou l’ibuprofène) peut vous aider.

Les personnes atteintes de dermatite atopique (eczéma) peuvent ressentir un plus grand nombre d’effets secondaires que les autres ou connaître une poussée ou une aggravation de leurs symptômes d’eczéma.

Si vous présentez des symptômes graves ou des symptômes s’apparentant à une réaction allergique dans les 4 heures suivant la vaccination, appelez le 9-1-1 immédiatement. Les symptômes d’une réaction allergique comprennent les suivants :

  • gonflement du visage, de la langue ou de la gorge;
  • difficulté à respirer ou respiration sifflante;
  • urticaire (bosses sur la peau qui démangent souvent beaucoup).

Vous devriez consulter immédiatement un médecin si vous présentez des symptômes qui pourraient être liés à votre cœur, comme des douleurs thoraciques, un inconfort au niveau de la poitrine, de l’essoufflement ou des battements de cœur rapides ou irréguliers.

Si les symptômes que vous avez développés après avoir reçu le vaccin vous inquiètent, communiquez avec votre fournisseur de soins de santé. Vous devriez signaler à votre organisme de santé publique locale toute manifestation clinique inhabituelle après la vaccination. 

Le vaccin est-il sûr et efficace?

Oui, Imvamuneᴹᴰ peut être reçu en toute sécurité. Si vous avez reçu un autre vaccin au cours des 4 dernières semaines, veuillez en informer votre fournisseur de soins de santé avant de recevoir Imvamuneᴹᴰ . Si vous avez moins de 18 ans, si vous êtes enceinte, si vous allaitez ou si vous êtes immunodéprimé, vous devriez en parler à votre fournisseur de soins de santé. Votre fournisseur de soins de santé examinera les risques et les avantages de recevoir le vaccin contre la variole du singe.

À l'heure actuelle, l'Ontario utilise une approche à dose unique pour Imvamuneᴹᴰ. Les deuxièmes doses sont limitées à certaines personnes admissibles au vaccin. Une dose unique devrait fournir une protection raisonnable dans les 2 à 4 semaines suivant la vaccination. Une deuxième dose produit une réponse légèrement plus élevée et peut fournir une protection plus durable. Si vous n'êtes pas admissible à recevoir une deuxième dose, surveillez les changements apportés aux recommandations et à l'admissibilité du ministère de la Santé de l'Ontario et revenez pour une deuxième dose si vous devenez admissible. Voir « Qui est éligible pour le vaccin Imvamuneᴹᴰ contre la mpox ? » pour plus d'informations.

La vaccination contre la mpox est à la fois sûre et efficace.

Nous savons que la vaccination n'est pas une garantie à 100 % de ne pas être infecté par le virus qui cause la mpox. Une dose unique devrait fournir une protection raisonnable dans les 2 à 4 semaines suivant la vaccination. Attendre un mois complet après la vaccination avant de reprendre des contacts sexuels à haut risque, utiliser des préservatifs, rester à la maison en cas de symptômes et avoir moins de partenaires sexuels aide à réduire le risque de contracter la variole du singe.

Nous n'avons pas vu à Ottawa beaucoup de cas «percées» de la mpox où les individus avaient été vaccinés plus de 4 semaines avant de développer des symptômes de la mpox.

Bien qu'il y ait un nombre relativement petit d'échantillons de personnes infectées par la mpox à Ottawa, nous commençons à voir un nombre beaucoup plus petit de personnes qui ont reçu le vaccin et qui ont été infectées par le virus qui cause la mpox. Il est important de noter que la majorité de ces personnes vaccinées n'avaient pas été vaccinées pendant plus d'un mois avant d'être infectées par le virus qui cause la mpox. Par conséquent, leur réponse immunitaire induite par le vaccin n'était pas encore complètement développée avant qu'ils ne soient exposés à la mpox.

Les cas de mpox à Ottawa

Si vous voulez en savoir plus sur le nombre de cas confirmés, suspects ou probables, consultez la page de Santé publique Ontario (mise à jour les mardis et vendredis). 

Renseignements généraux 

 

 

 

Contactez Nous